Dominique Paulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paulin.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (janvier 2017).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Dominique Paulin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activités

Dominique Paulin est une artiste peintre et médecin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans une famille d'artistes (elle est la fille du designer Pierre Paulin, et la petite nièce du designer automobile Georges Paulin), Dominique Paulin exerce le métier de peintre en parallèle à sa carrière de médecin. Ce n'est qu'en 2008 qu'elle expose au public les œuvres qu'elle peint depuis toujours.

Formée à l'atelier d'Hélène Legrand, elle développe rapidement son propre style et s'oriente vers de nouvelles approches plastiques, mêlant huile, pastel, encre à des matériaux divers (make up, brou de noix, cendres,...) dans un style non figuratif. La matière travaillée donne corps à un monde en création, où le geste et la lumière structurent la toile.

Son œuvre vient nous poser de façon énigmatique la question de notre relation au monde. Dominique Paulin a développé une forte sensibilité au monde qui l'entoure, comme en témoigne la série "Tsunami" peinte quelques mois avant le tsunami qui a secoué le Japon en 2011, comme une prémonition, et dont la peinture "Tsunami et centrales" résonne puissamment.

En 2011, Dominique Paulin découvre le travail de la lithographie, qu'elle pratique à l'atelier Idem (atelier de lithographie parisien où ont été imprimés Braque, Chagall, Picasso, Cocteau, Leger, Matisse, Lynch,...). Certaines de ses lithographies sont conservées à la BNF.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2008 :
    • "Abstraction Sensorielle" Espace Cardin, Paris, exposition personnelle. 2015 :
    • Résidence d'artiste en partenariat avec l'Ambassade de France en Inde et la fondation Kalakriti à Hyderabad en Inde
    • "Solo exhibition" à la Galerie Kalakriti
  • 2009 :
    • Grands Formats Salon de l’environnement
    • "Face à face" Galerie Sponte, Paris
    • "Visiblia" Galerie Utopia 440, Naples, Italie
  • 2010 :
    • Dominique Paulin et Claude Mollard Galerie Sponte, Paris
    • Life in color, Exposition collective Shangaï Doland Museum of Modern Art, Chine
    • European Art Exhibition Lille Art Fair, Galerie Sponte
    • Ecce Homo, Exposition collective Manège Royal, Saint-Germain en Laye
  • 2011 :
    • Spacialités, Dominique Paulin et Michel Kirch, Espace Pierre Cardin Evolution, Paris
    • Naples mon amour Galerie Utopia 440, Naples, Italie et Galerie Sponte, Paris
  • 2012 :
    • Lithographies exposées à la librairie Artcurial, Paris
  • 2013 :
    • "Surréalisme Carré d'or" les Hautes Plaines, Mane, France
    • Vivre dans l'espace, Mairie du XVième arrondissement de Paris
    • "Nature Art Today II " Ed.Patou
    • "Bonjour India" avec l'Ambassade de France et "Quintessence" avec Michel Kirch, artiste plasticien, à New Delhi, Inde
  • 2014 :
    • "Make Up Painting" à la Galerie Passère, à Forcalquier, France
    • Grand Salon d'Art Abordable, Paris
  • 2016 :
    • Sélectionnée par la Ville de Paris pour la "Nuit blanche" le 1er octobre 2016
    • "Autour du Franchissement" dans la Nef de la Cathédrale Américaine
    • Performance de sept heures, accompagnée de Didier Lockwood au violon et de Bruno Fontaine au piano
    • Collaborations avec : Joël Grare, aux percussions, Yves Giry, poète, Sara Orselli de la Compagnie Carolyn Carlson, Hope Newhouse, comédienne
    • Exposition à la Librairie d'Art d'Artcurial, en mai 2016, de lithographies imprimées à IDEM, Paris

Atelier[modifier | modifier le code]

Les Hautes Plaines

C'est dans les Alpes de Haute Provence que Dominique Paulin se retire pour créer. Les Hautes Plaines, bâtiment construit par Odette Ducarre en 1972 dans une architecture très moderne, abritait initialement la maison d’éditions Robert Morel.

Afin de faire vivre cette maison, Dominique Paulin a réhabilité cette œuvre architecturale pour en faire un lieu consacré à la création, un « abri » où les artistes sont accueillis pour réfléchir, innover, se rencontrer, s’amuser, créer en paix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Catalogue Exposition "Spacialités", Texte d'Edgar Morin et Christina Burrus, Paris, Tooobe, 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]