Dominique Maraninchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dominique Maraninchi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Dominique Maraninchi, né le à Marseille, est un médecin cancérologue français, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé de à .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est marié et a quatre enfants.

Études médicales[modifier | modifier le code]

Il étudie la médecine à Marseille de 1967 à 1973. En 1972, il est reçu aux concours de l'internat à Marseille et à Paris, il choisit Paris. Il effectue son service national comme volontaire de la coopération en Tunisie (1973-75). Après un stage à l'Institut Gustave-Roussy dans le laboratoire de Maurice Tubiana, il soutient sa thèse en 1979 à l'Université Paris VII (distinguée par un Prix de la Ville de Paris). Il complète sa formation par un stage post-doctoral au Fred Hutchinson cancer research center de Seattle aux États-Unis[1].

Cancérologue et enseignant à Marseille[modifier | modifier le code]

Il rejoint Marseille en 1981 et exerce tout d'abord à la faculté de Médecine comme assistant hospitalo-universitaire. Il intègre l'Institut Paoli-Calmettes, centre régional de lutte contre le cancer, comme praticien hospitalier en 1985. Il effectue ensuite la totalité de sa carrière hospitalo-universitaire dans cet établissement (notamment comme fondateur de l'unité de greffe de moelle osseuse) et à la faculté de médecine de Marseille (professeur d'hématologie puis de cancérologie)[2].

Organisateur de la santé[modifier | modifier le code]

En 1990, il devient directeur de l'Institut Paoli-Calmettes et administrateur de la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer ; il devient vice-président de cette fédération en 1994, puis président en 2003[3].

En 1995, il est nommé au Conseil national du cancer[4].

En 2004, il est nommé Président du conseil scientifique de l'Institut national du cancer ;

En 2005, il succède au Professeur David Khayat comme Président du conseil d'administration de cette agence[5],[6]. Il y met en œuvre le Plan Cancer[7] et assainit la gestion de l'INCa qui avait été critiquée par un audit gouvernemental et un rapport d'enquête parlementaire[8].

En 2011, à la suite de la mise en cause de l'inertie de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) dans l'affaire du Médiator, il remplace Jean Marimbert comme directeur général[9]. Cela en fait également un membre de droit du Conseil national de la consommation.

En , lorsque l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé succède à l'AFSSAPS, il en devient le premier Directeur général[10]. Il met en place les Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) : "Les RTU ont une durée maximale de 3 ans renouvelable. Leur objectif est de sécuriser l’utilisation des médicaments grâce à la mise en place d’un suivi des patients organisé par les laboratoires concernés"[11].

Le , le Dr Dominique Martin devient Directeur général de l'ANSM à la suite de Dominique Maraninchi[10].

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Dominique Maraninchi s'est intéressé à divers aspects du traitement des affections cancéreuses[1], notamment :

  • la relation dose-effet des agents alkylants
  • le traitement des leucémies par greffe de moelle osseuse
  • l'utilisation clinique de l'immunothérapie par cytokines (en particulier l'interleukine-2)
  • les aspects sociologiques du traitement des cancers (dont la prise en compte de l'opinion des patients dans les pratiques médicales).

Récompenses[modifier | modifier le code]

1999 : Chevalier des Palmes académiques.

2017 : Officier des Palmes académiques

2004 : Chevalier de la Légion d'honneur[12].

2011 : Officier de la Légion d'honneur[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Curriculum vitæ sur le site de l'AFSSaPS http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Communiques-Points-presse/Le-Professeur-Dominique-Maraninchi-est-nomme-directeur-general-de-l-Afssaps-Communique
  2. Médecine: Dominique Maraninchi Sur le site lexpress.fr du 17 juin 1999
  3. http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dico/definition.php?id_definition=582
  4. Arrêté du 14 avril 1995 portant nomination au Conseil national du cancer Sur le site legifrance.gouv.fr
  5. Décret du 3 août 2005 portant nomination du président du conseil d'administration, de la directrice générale et du président du conseil scientifique de l'Institut national du cancer Sur le site legifrance.gouv.fr
  6. Le Pr Dominique Maraninchi quitte l'Institut national du cancer Sur le site e-cancer.fr
  7. Dominique Maraninchi : « La Cancérologie : l’INCa et l’ASIP Santé partenaires » Sur le site /esante.gouv.fr du 22 avril 2010
  8. La revue parlementaire, n°891
  9. Dominique Maraninchi veut rendre sa crédibilité à l'Agence des produits de santé Le Monde, 18 février 2001
  10. a et b Communiqué de presse de l'ANSM pour la nomination du successeur de D.Maraninchi
  11. Loi n°2014-892 du 8 août 2014 - art. 10 Décret n° 2014-1703 du 30 décembre 2014 modifiant les règles relatives à l'élaboration de recommandations temporaires d'utilisation [1]
  12. Dominique Maraninchi Décret du 17 avril 2003 portant promotion et nomination Sur le site legifrance.gouv.fr - section au grade de chevalier
  13. Journal officiel du 14 juillet 2011 Sur le site legifrance.gouv.f - section au grade d'officier