Dominique Gambier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gambier.

Dominique Gambier
Fonctions
Député de la 2e circonscription de la Seine-Maritime

(4 ans, 9 mois et 20 jours)
Élection 12 juin 1988
Législature IXe législature
Groupe politique SOC
Prédécesseur Marc Massion (indirectement)
Successeur Pierre Albertini
Maire de Déville-lès-Rouen
En fonction depuis le
(23 ans, 4 mois et 21 jours)
Élection 18 juin 1995
Réélection 11 mars 2001
09 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Michel Cozette
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Rouen
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Diplômé de École centrale Paris
Profession Professeur de faculté

Dominique Gambier, né le à Rouen, est un universitaire et un homme politique français. Ancien député, il a été vice-président du conseil régional de Haute-Normandie, et est aujourd'hui ,membre du bureau de la Métropole Rouen Normandie, en sa qualité de maire de Déville-lès-Rouen, après avoir été vice-président de la Communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait toutes ses études, primaires et secondaires au lycée Corneille de Rouen, il intègre l'École centrale Paris (promotion 1971). Il est docteur d'État en sciences économiques.

Dominique Gambier est, de 1983 à 1986, vice-président du Comité économique et social de Haute-Normandie. Il préside l'Université de Rouen de 1986 à 1988.

Dès le départ, il fait le choix d’une carrière universitaire, attiré par le parcours de ces ingénieurs économistes « à la française ». Assistant à l’Université de Rouen dès 1972, il prépare une thèse de doctorat sur l’ « analyse conjoncturelle du chômage » qu’il soutiendra en 1976 à Paris1, obtenant une mention très bien et les félicitations du jury.

Professeur à l’école centrale de 1983 à 1985, il revient à l’université de Rouen. Il mène des travaux de recherche sur l’emploi, le travail, et l’économie régionale au sein de l’IRED et du centre associé au CEREQ dont il prend la direction. Il est dans la même période consultant auprès de plusieurs organismes : le Centre d’Études de l’Emploi, le CEREQ, l’OFCE, la Commission de Bruxelles… et collabore pendant six ans au Commissariat général au plan.

Il s’implique fortement dans la gestion de l’Université ; Nommé chargé de mission pour la création de l’Université du Havre par P. Mauroy, il est élu Président de l’Université de Rouen en 1986. De par sa double formation d’ingénieur et d’universitaire, il contribue beaucoup à l’ouverture de l’université sur son environnement régional et professionnel. Il crée ainsi un des premiers DESS de gestion du personnel, en France.

Il mène également une carrière politique. En 1986, il est élu au conseil régional de Haute-Normandie, dont il devient en 1998 vice-président chargé des questions économiques et de l'emploi, de la recherche et de la formation. Réélu en 2004 et 2010, il est chargé de la recherche et des affaires européennes, et préside la 7e commission "Emploi, économie, énergie, économie sociale et solidaire, agriculture, pêche, tourisme". Après avoir siégé 3O ans au conseil régional, Il ne se représentait pas aux élections de décembre 2015.

Il a siégé au titre de la région, dans plusieurs institutions : Opéra de Haute Normandie, Agence de l'innovation Seinari, comité régional de l'habitat, Syndicat mixte de l'aéroport de Deauville, commission départementale de l'intercommunalité, conseils d'administration des écoles d'ingénieur ESITPA et ESIGELEC, ou dans différents lycées… Il a été vice-président de l’Établissement foncier de Normandie, et présidait le Conseil de surveillance du CRIHAN depuis 1998.

Depuis 2011, il présidait l'association Science Action, centre de culture scientifique et technique de Haute-Normandie. En 2012, il a pris la présidence de la commission permanente du conseil de façade Manche mer du nord, mis en place à l'issue du Grenelle de la mer. Il a pris également la présidence du GIP Seine aval qui travaille sur l'estuaire de la Seine.

Comme vice-président, de la Région il a eu ainsi pour délégation « le développement économique, la recherche et l'innovation et la gestion des fonds européens ».

En 1988, il a été élu député de la 2e circonscription de Seine-Maritime. Membre de la commission des finances, il a été rapporteur des comptes spéciaux du trésor, puis du budget de la culture. Membre de la délégation aux Communautés européennes, il a été à l'origine de plusieurs rapports sur les biocarburants ou les télécommunications. À nouveau candidat dans cette même circonscription aux élections législatives de 1993, 1997 et 2002, il est battu par Pierre Albertini.

Conseiller municipal de Déville-lès-Rouen en 1989, il est élu maire de la commune en 1995 ; il est réélu en 2001 et 2008. À ce titre, il est également président du Syndicat mixte de la vallée du Cailly et du syndicat du SAGE du Cailly, de l'Aubette et du Robec. Il est aussi vice-président de la Communauté de l'agglomération rouennaise et président de la Commission locale de l'eau.

Ses spécialités : outre la recherche en économie régionale et sur le marché du travail, il est fortement investit dans les politiques régionales en économie ou pour la recherche et l'innovation. De la dimension régionale, il est passé à la dimension européenne en s’intéressant aux politiques européennes régionales, la gestion des fonds européens et en participant aux activités du Mouvement européen ou du Conseil de l'Europe.

Mais depuis quelques années, les questions liées à l'eau font l'objet de ses préoccupations : d'abord au sein de l'agglomération de Rouen en ayant la délégation de la gestion de l'assainissement et de l'eau potable. Puis en présidant les syndicats de la vallée du Cailly et du SAGE du Cailly Aubette Robec, il prend en charge la question des rivières, des bassins versants et de la gestion du cycle de l'eau. Il élargit ce domaine en prenant la présidence de la commission permanente du conseil de façade Manche Est Mer du Nord, et du GIP Seine Aval.

Publications[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les problèmes de l'emploi et les questions régionales :

  • Analyse conjoncturelle du chômage, PUF, 1978
  • Théorie de la politique économique en situation d'incertitude, éd. Cujas, 1980
  • L'Emploi en France, éd. la découverte, 3e éd., 1998
  • Le Marché du travail, éd. Economica, 3e éd., 1991
  • Statistiques probabilistes appliquées à l'économie d'entreprise, L'Harmattan, 2005

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Grand Livre des Rouennais (préf. Guy Pessiot), éd. du P'tit Normand, , 253 p., p. 93

Liens externes[modifier | modifier le code]