Dominique Demerville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dominique Demerville
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Dominique Demerville, né le à Tarbes et guillotiné le à Paris, est un agent de renseignement et provocateur français, placé par Barère au Comité de salut public, impliqué dans un projet d'attentat contre Bonaparte en 1800, la « conspiration des poignards ». Il fut guillotiné avec Topino-Lebrun, Ceracchi et Aréna.

Le secrétaire de Barère[modifier | modifier le code]

Né à Tarbes, dans la paroisse Saint-Jean le 21 avril 1767, fils naturel de Jeanne-Marie Donat, Dominique Juveniau-Demerville fut adopté par le mari de celle-ci, Pierre Demerville, dont il porta le nom. Il était compagnon charpentier lorsque, le 8 mars 1789, il monta à Paris. Recommandé à Bertrand Barère de Vieuzac, membre de l'Assemblée constituante, il entra à son service en tant que secrétaire particulier. Demerville qui avait reçu une éducation soignée, était un homme plein de ressources et entièrement dévoué à son maître qui l'appelait familièrement « Méniquette ». Pour Barère, il se chargeait de toutes sortes de besogne, et notamment celles dans lesquelles le député puis membre du Comité de salut public ne désirait pas apparaître directement.

Un étrange procès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]