Dominique Costagliola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dominique Costagliola
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
AsnièresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Institut Pierre Louis d'Épidémiologie et de Santé Publique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Dominique Costagliola, née le 17 mai 1954 à Asnières-sur-Seine, est une biomathématicienne et épidémiologiste française. Elle est directrice de recherches à l'Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique où elle travaille sur l'infection du VIH[1]. Elle est membre de l'académie des sciences depuis 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle mène ses études secondaires au lycée Jean-Baptiste-Corot de Savigny-sur-Orge. Elle entre ensuite à l'université Pierre-et-Marie-Curie. Elle y obtient une maîtrise de physique en 1975. Elle entre ensuite à Télécom ParisTech. En troisième année, elle s'oriente vers l'option génie biologique et médical. En 1981, elle soutient sa thèse en biomathématique à l'université Paris-Diderot. En 1982, elle devient chargée de recherche à l'INSERM. Entre 1993 et 1999, elle est membre du conseil d’administration de l’INSERM. Entre 2001 et 2005, elle est membre du conseil national du sida et des hépatites virales. De 2014 à 2018, elle est directrice de l'Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de Santé Publique, centre de recherches Sorbonne Université et INSERM. Elle en est directrice adjointe depuis 2018[2].

Distinctions et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sarah Sermondadaz, « VIH : la trithérapie permet de vivre plus vieux... à condition d'être dépisté à temps », sur Sciences et avenir, (consulté le 19 mars 2019)
  2. « Dominique Costagliola », sur INSERM, (consulté le 19 mars 2019)
  3. « Dominique Costagliola, Prix Recherche 2013 », sur INSERM, (consulté le 19 mars 2019)
  4. « Dominique Costagliola », sur Académie des sciences (consulté le 19 mars 2019)
  5. « Nouveaux élus à l’Académie des sciences », sur Université Sorbonne, (consulté le 19 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]