Dominique Catta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catta.

Dominique Catta
Biographie
Naissance
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
Autres fonctions
Fonction religieuse

Dom Dominique Catta, né en 1927 et mort le [1], est un religieux catholique et maître de chapelle français, cofondateur de l'abbaye de Keur Moussa (Sénégal).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Catta est le fils de Tony Catta et le neveu du RP Étienne Catta.

Il entre à l'abbaye de Solesmes comme moine bénédictin.

Avec huit autres bénédictins, il fonde l'abbaye de Keur Moussa, au Sénégal, rattachée à la Congrégation de Solesmes. Il en devient maître de chapelle.

En 1963, il lui est confié la composition d'une musique liturgique inspirée de la musique africaine, tout en restant fidèle à l'héritage grégorien. L'année suivante, un prêtre diocésain sénégalais offre une kora, instrument traditionnel, à la communauté de Keur Moussa. Dominique Catta compose alors des pièces spécifiques, permettant notamment l'accompagnement des chants communautaires, et l'introduit ainsi dans la liturgie chrétienne.

Il conçoit le « système de notation de Keur Moussa », système dans lequel les sept notes graves qui devraient être écrites en clef de Fa sont alors représentées par des chiffres arabes ou romains.

Après avoir reçu la Légion d'honneur des mains de son neveu l'ambassadeur Alain Catta en 2012, il est élevé au rang de Trésor humain vivant (reconnu par l'UNESCO) par le Sénégal en 2016.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • De Solesmes à Keur Moussa : quarante ans d'histoire de musique liturgique, 1963-2003 / Dominique Catta, moine bénédictin ; préface du cardinal Paul Poupard / Solesmes : la Froidfontaine, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]