Dominique Belpomme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le scientifique de fiction, voir Pif le chien#Personnages de l'univers Pif.
Dominique Belpomme
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Dominique Belpomme, né le à Rouen, est un médecin de cancérologie. Il est président de l’ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse, fondée en 1984.

Carrière[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Il a dénoncé l'utilisation du chlordécone aux Antilles dans un rapport controversé, ce qui lui valut d'être auditionné par une commission parlementaire d'enquête[2]. Initiateur de l'Appel de Paris en 2004[3] il avançait qu'on pouvait « considérer que 80 à 90 % des cancers sont causés par la dégradation de notre environnement »[4]. Cette affirmation suscita des critiques chez certains de ses pairs, tel que le professeur David Khayat[5] et l'affaire fut spécialement traitée dans un rapport de l'Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques[6].

En juin 2010 est publiée l'étude Karuprostate[7], qui montre que l'exposition aux pesticides organochlorés est associée à une plus forte fréquence des cancers de la prostate constatés aux Antilles. Le caractère cancérigène étant dû à la perturbation du système endocrinien, il est possible que ces pesticides aient un rôle dans d'autres cancers hormono-dépendants comme le cancer du sein.

Les Antilles françaises étant peuplées d'environ un million d'habitants et ayant été fortement exposées à ces pesticides organochlorés, elles se présentent comme un cas d'étude scientifique où les informations sanitaires sont bonnes tout en conservant des caractéristiques tropicales.

Le professeur Belpomme est à l'affiche de deux films documentaires traitant des problèmes liés aux pesticides : Nos enfants nous accuseront (2008) de Jean-Paul Jaud, et Sous les pavés, la terre (2009) de Thierry Kruger et Pablo Girault. Il apparait aussi dans Les sacrifiés des ondes (2012) un film documentaire de Jean-Yves Bilien sur une enquête de Maxence Layet sur l'effet potentiellement néfaste des ondes électromagnétiques créées par l'homme.

Le 15 février 2004, il a affirmé sur France Inter que l'allongement de l'espérance de vie humaine estimée non pas à la naissance, mais à partir de 60 ans était quasiment nul[réf. nécessaire]. Certains ont vu une confirmation de cette affirmation dans les résultats préliminaires publiés par le CDC des États-Unis concernant l'espérance de vie (à la naissance) en 2008 dans ce pays[8], résultats contredits par les statistiques définitives[9] et par la hausse continue de l'espérance de vie observée aux États-Unis depuis[10].

Il expose son point de vue sur les conséquences sur la santé dans une interview publiée le 6 avril 2016[11]. L'AFIS réfute ces affirmations en expliquant que les déclarations de Belpomme à Télérama seraient de « 70 % à 90 % à côté de la plaque[12] ».

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ECERI Administrative Board (en anglais)
  2. « Pesticide aux Antilles : le rapport Belpomme décrédibilisé », Libération.fr, mis en ligne le 8 novembre 2007
  3. L'appel de Paris : Présentation, artac.info
  4. Améliorer l'environnement pour lutter contre le cancer, Paul Benkimoun, Journal Le monde du 3 juillet 2009
  5. « Au sujet de Dominique Belpomme, par le Professeur David Khayat », Agriculture & Environnement, mis en ligne le 27 novembre 2005
  6. OPECST, rapport sur la Chlordécone, http://www.senat.fr/rap/r08-487/r08-48714.html
  7. (en) Multigner L, Rodrigue Ndong J, Giustiet A. et al. « Chlordecone Exposure and Risk of Prostate Cancer » J Clin Oncol. 2010. DOI:10.1200/JCO.2009.27.2153
  8. L'espérance de vie recule aux États-Unis, notre-planete.info, 17 février 2011.
  9. « États-Unis : l'espérance de vie toujours en hausse » Alternatives Économiques no 306, octobre 2011.
  10. Espérance de vie à la naissance (aux États-Unis, en fonction de l'année de naissance) Statistiques compilées par la Banque mondiale.
  11. Dominique Belpomme, cancérologue : “70 à 90 % des cancers seraient liés à l'environnement”, Weronika Zarachowicz, Télérama, 6 avril 2016
  12. Dominique Belpomme dans Télérama : 70 % à 90 % à côté de la plaque, Afis-Média, 3 mai 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]