Dominique Alexandre Godron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dominique Alexandre Godron est un botaniste français, né le à Hayange (Moselle) et mort le à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de médecine à la faculté de Strasbourg, il ouvre un cabinet à Metz avant d'être nommé professeur à l'école de médecine de Nancy en 1835. En 1844, il obtient un doctorat en sciences. En 1855, il devient doyen de la faculté des sciences de Nancy. Il a écrit de nombreux ouvrages de botanique. Il meurt en 1880 à Nancy.

Dominique-Alexandre Godron a, trois ans avant Gregor Mendel, établi les fondements de la génétique et de l'hybridation.

Il existe un jardin botanique à son nom à Nancy. Il a laissé son nom à divers végétaux, comme l'œillet de Godron.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Flore de Lorraine par D.A. Godron, Nancy, 1857
  • De l'espèce et des races dans les êtres organisés : et spécialement de l'unité de l'espèce humaine. Tome premier, Paris, J.B. Baillière,‎ 1859 (lire en ligne)
  • De l'espèce et des races dans les êtres organisés : et spécialement de l'unité de l'espèce humaine. Tome second, Paris, J.B. Baillière,‎ 1859 (lire en ligne)
  • Flore de France: ou Description des plantes qui croissent naturellement en France et en Corse, avec Charles Grenier :
  • Tome 1 , Paris : J.-B. Baillière, 1848 [1]
  • Tome 2 , Besançon : Sainte-Agathe aîné & Lyon : Charles Savy, 1850 [2]
  • Tome 3, Paris : F. Savy, 1853 [3]


Godr. est l’abréviation botanique officielle de Dominique Alexandre Godron.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI