Dominion: Prequel to the Exorcist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominion:
Prequel to the Exorcist
Titre québécois L'Exorciste: Aux sources du mal
Titre original Dominion: Prequel to the Exorcist
Réalisation Paul Schrader
Scénario William Wisher Jr.
Caleb Carr
Sociétés de production Morgan Creek Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 117 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dominion: Prequel to the Exorcist est un film d'horreur américain réalisé par Paul Schrader, sorti en 2005.

Mettant en scène Stellan Skarsgard, Gabriel Mann, Billy Crawford, ce film est comme son nom l'indique une préquelle du film L'Exorciste de 1973, réalisé par William Friedkin. Dans ce film, le père Merrin (Stellan Skarsgard) fait sa première rencontre avec le démon Pazuzu (qui possédera des années plus tard la jeune Regan dans L'Exorciste).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le père Lankester Merrin, traumatisé par les horreurs de la Seconde Guerre mondiale, a perdu la foi. Se retrouvant face au démon Pazuzu en Afrique, il devra se battre pour sauvegarder ses croyances.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé du à mars 2003.
  • Le rôle du père Merrin fut tout d'abord confié à Liam Neeson, avant que celui-ci ne quitte le projet pour cause de retard de planning[1].
  • Ce film de Paul Schrader aurait dû faire partie de la saga L'Exorciste mais le studio rejeta son approche de « thriller psychologique », la considérant non-commerciale. La décision fut donc prise de ré-écrire le scénario, de confier certains rôles à des acteurs différents et de retourner entièrement le film sous la direction de Renny Harlin. Cette nouvelle version sortit en 2004 sous le titre L'Exorciste : Au commencement. Il était prévu que la version de Paul Schrader sorte ensuite directement en vidéo, en tant que supplément de celle de Renny Harlin. Mais à la suite de l'échec commercial de L'Exorciste : Au commencement, le studio abandonna l'idée et autorisa Paul Schrader à projeter son film dans différents festivals, ainsi qu'en salles à petite échelle dans quelques pays.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]