Domingos Simões Pereira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simões (homonymie) et Pereira.

Domingos Simões Pereira
Illustration.
Fonctions
Premier ministre de Guinée-Bissau

(1 an, 1 mois et 16 jours)
Président José Mário Vaz
Prédécesseur Rui Duarte de Barros (transition)
Successeur Baciro Djá
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Farim (Guinée-Bissau)
Nationalité bissau-guinéenne
Parti politique Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert
Diplômé de California State University
Université catholique portugaise

Domingos Simões Pereira
Premiers ministres de Guinée-Bissau

Domingos Simões Pereira, né le à Farim (Guinée-Bissau), est un homme d'État bissau-guinéen, président du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. Il est Premier ministre du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Diplômé en génie civil et industriel à Odessa, en Ukraine, il obtient ensuite un Master of Science en génie civil à l'université d'État de Californie à Fresno aux États-Unis, puis un doctorat en science politique à l'Université catholique portugaise de Lisbonne[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

De 2008 à 2012, il est secrétaire exécutif de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP). Au cours de son mandat, il s'investit pour développer le partenariat avec la société civile, ainsi que la culture de son pays au sein de l'organisation, contribuant également à la démocratisation des États membres.

Le , Domingos Simões Pereira est élu président du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC).

Il se porte candidat à la direction du gouvernement de Guinée-Bissau à la suite de la victoire de José Mário Vaz à l'élection présidentielle de 2014. Le 4 juillet suivant, celui-ci le nomme Premier ministre. À la suite de dissensions entre les deux hommes, il est révoqué de ses fonctions le et remplacé par Baciro Djá[2] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]