Domfessel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Domfessel
Domfessel
Vue sur l'église du XIVe et la mairie-école.
Blason de Domfessel
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Intercommunalité Communauté de communes de l'Alsace Bossue
Maire
Mandat
Charles (Fils) Kuchly
2020-2026
Code postal 67430
Code commune 67099
Démographie
Gentilé Domfesselois [1]
Population
municipale
285 hab. (2018 en diminution de 10,38 % par rapport à 2013)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 06″ nord, 7° 09′ 15″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 343 m
Superficie 6,23 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Sarre-Union
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Ingwiller
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Domfessel
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Domfessel
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Domfessel
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Domfessel

Domfessel est une commune française située dans la circonscription administrative du Bas-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Depuis 1793, cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace, elle fait également partie du parc naturel régional des Vosges du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe dans la région naturelle de l'Alsace Bossue. Elle est longée par la route D 919 et par la ligne de chemin de fer de Mommenheim à Sarreguemines entre Diemeringen et Oermingen. La route D 8 qui traverse la commune mène à Sarre-Union.

Communes limitrophes de Domfessel
Vœllerdingen
Domfessel Lorentzen
Sarre-Union Rimsdorf Mackwiller

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Sutterhof.
  • Kalkgrub.
Vue automnale.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Domfessel est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Sarre-Union, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 12 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[5],[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village apparaît vers 1300 sous le nom Dunnvaszel, puis Donnebassel, Dunesasseln et Donnevasle au XVe siècle.
Se nomme Dumfässel en francique rhénan[7]. Expression signifiant en traduction littérale « petit fût bête ». Cette dernière est probablement issue des soirées fortement arrosées dans le débit de boissons local. Selon certains anciens, il s’agirait même d’une expression citée par Alexander der Grosser, ayant effectué un séjour dans la localité dans sa plus tendre jeunesse, « Ich bin à fessel, aber nicht krad dùm » qui serait très probablement à l’origine du nom donné à la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1793, Domfessel appartenait au comté de Sarrewerden[8], devenant par la suite alsacienne.

Vers la fin du XVIIIe siècle, des fouilles eurent lieu, menées par le pasteur Ringel. Ces fouilles permirent de mettre au jour les vestiges d'une grande villa romaine, qui s'étend sur 300 mètres et qui date du Ier siècle.

Église St.Gall[modifier | modifier le code]

Située au milieu du village, l'église protestante de Domfessel a pour saint patron saint Gall.

L’église Saint-Gall date de la première moitié du XIVe siècle. Son homogénéité et ses proportions en font l’un des joyaux de l’art gothique en Alsace. Henri de Sarrewerden, alors curé de Domfessel et possible bâtard de la famille des comtes de Sarrewerden, aurait été à l’initiative de sa construction.

L'église de style gothique était une église fortifiée qui servait à protéger la population du village grâce à ces murs d'enceinte de trois mètres de haut (qui n'existent plus aujourd'hui) ; mais surtout aussi grâce à la tour fortifiée. Détruite partiellement pendant la guerre de 1939-1945, elle fut restaurée. Aujourd'hui, l'église sert de lieu de culte, mais elle est aussi visitable.

Les localités suivantes étaient autrefois situées sur le ban de la commune : Bellingen, Trimlingen (disparu vers 1450), Macher (disparu après 1350), Risewiller, Drumel ou Drimmel (disparu vers 1450).

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Domfessel

Les armes de Domfessel se blasonnent ainsi :
« D'azur à l'ours passant d'or. »

L'ours rappelle saint Gall, saint patron du village. Les émaux évoquent les couleurs de l'ancienne seigneurie de Nassau-Sarrebruck, dont dépendait la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1995 ? Christian Schmidt DVD  
2001 mai 2020 Marc Clauss[9]    
mai 2020 En cours Charles Kuchly [10]
Réélu pour le mandat 2020-2026
   
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[12].

En 2018, la commune comptait 285 habitants[Note 3], en diminution de 10,38 % par rapport à 2013 (Bas-Rhin : +2,17 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
256281257401329354375364341
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
346332347333360350326319336
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
340322380351321329302248279
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
304276275276279298300312290
2018 - - - - - - - -
285--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Monuments[modifier | modifier le code]

Église fortifiée Saint-Gall[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/bas-rhin-67
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 3 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Sarre-Union », sur insee.fr (consulté le 3 avril 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 3 avril 2021).
  7. Geoplatt
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. [PDF] Liste des maires au 1 avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  10. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :