Domenico Lalli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Domenico Lalli

Nicolò Sebastiano Biancardi dit (Benedetto) Domenico Lalli (Naples, - Venise, ) est un poète italien, librettiste d'opéras.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Biancardi était employé à Naples par la confrérie de l'Annunziata. En 1706, il fut convaincu d'en avoir détourné les fonds et s'enfuit à Rome. Il y fit la connaissance du compositeur Emanuele d'Astorga en compagnie duquel, finalement, il parcourut l'Italie. En 1709, il prit le pseudonyme de Domenico Lalli. De 1710 à 1718 il écrivit des livrets d'opéras pour le théâtre vénitien de San Cassiano, qui furent mis en musique par les plus célèbres compositeurs. À partir de 1719 il exerça les fonctions d'impresario (directeur) des théâtres de San Samuele et San Giovanni Grisostomo. Il fut ensuite, au début des années 1720, au service du Prince-Archevêque de Salzbourg, Franz Anton von Harrach, puis de 1727 à 1740 à celui de l'empereur Charles VII. Pendant cette dernière période, il fit connaissance avec Métastase et Goldoni. Ce dernier vantait souvent son « génie poétique ».

Style[modifier | modifier le code]

À l'exception notable d'Elisa (1711), premier opéra comique représenté à Venise, la plupart des œuvres de Lalli ressortissent du style de l'opera seria.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]