Dolmen de la Table

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Vendée image illustrant les monuments historiques français
Cet article est une ébauche concernant la Vendée et les monuments historiques français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dolmen de la Table
Présentation
Type Dolmen
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Protection Logo monument historique Classé MH (1895)
Caractéristiques
Matériaux quartzite
Géographie
Coordonnées 46° 59′ 34″ nord, 2° 10′ 07″ ouest
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Commune Noirmoutier-en-l'Île

Géolocalisation sur la carte : Vendée

(Voir situation sur carte : Vendée)
Dolmen de la Table

Le dolmen de la Table est un dolmen submergé, situé près de l'île de Noirmoutier, dans le département français de Vendée.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est mentionné pour la première fois en 1888[1]. Il est décrit par Arsène Charier-Fillon, en 1892, puis classé comme monument historique en 1895[2]. Une balise et une inscription, indiquant en lettres de bronze son élévation au-dessus des basses mers à la date de 1896, ont été posés à la suite de son classement : «Propriété de l'État - Dolmen de la Table - Repère sol 2,535 m au-dessus de la basse mer - Du 30 novembre 1896»[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le dolmen est situé en mer, sur le plateau de la Vendette, à 6 Km à l'est de la côte de Noirmoutier-en-l'Île[1]. Il est submergé la plupart du temps, ne se découvrant que lors des grandes marées. La table de couverture, qui a donné son nom au dolmen, est une large dalle de quartzite de 4,85 m de long sur 2,77 m de large, orientée est-ouest[1]. Elle ne repose plus que sur un seul support de même nature, les débris rocheux situés à l'autre extrémité correspondent probablement à une deuxième dalle et peut-être une troisième dalle de support désormais brisées[1].

Sa submersion atteste de l'affaissement de la côte de Noirmoutier[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Arsène Charier-Fillon, L’Île de Noirmoutier, V. Péril et défense, Niort, Clouzot, 1892, p. 15, 48 et 58 (extraits).
    Voir aussi, l'Appendice du tome VII (1897), p. 47-48 (en ligne).
  • Robert Milliat, « Un dolmen submergé près de Noirmoutier », Archéologia,‎ mai-juin 1971 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]