Docteur Jekyll et M. Hyde (film, 1920)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Docteur Jekyll et M. Hyde.
Dr Jekyll and Mr Hyde 1920 poster.jpg
Docteur Jekyll et M. Hyde

Docteur Jekyll et M. Hyde (Dr. Jekyll and Mr. Hyde) est un film muet réalisé par John S. Robertson, sorti en 1920.

C'est la deuxième adaptation du roman L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde écrit par Robert Louis Stevenson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Henry Jekyll est un médecin idéaliste et philanthrope. Quand il ne s'occupe pas des pauvres dans sa clinique privée, il se livre à des expériences de laboratoire inédites. Sir George Carew le père de Millicent, sa fiancée chez qui il est invité à dîner le raille en lui disant "Un homme ne peut pas détruire le sauvage qui est en lui en niant ses impulsions La seule façon de se débarrasser d'une tentation est d'y céder…" L'argument trouble Jekyll qui y voit matière à expérience. Il expérimente une potion sur lui-même, une créature méconnaissable prend sa place, il lui donne le nom d'Edward Hyde et informe son serviteur que ce dernier aura libre accès dans sa demeure et son laboratoire. Jekyll commence alors une double vie. Hyde loue une chambre dans les bas-fonds de Londres, il se met en ménage avec une entraineuse de cabaret, (Gina) avant de l'éconduire, fréquente les fumeries d'opiums, les salles de spectacles louches, et les tripots mal famés. Une contre-potion lui permet de restituer son état initial, mais chaque fois qu'il redevient Hyde son côté malsain s'aggrave. Millicent Carew est préoccupée par l'absence prolongée de son fiancé, Sir George se rend chez lui mais ne peut que constater son absence, dans la rue il aperçoit un individu (Hyde) frappant et blessant un garçonnet. Manquant de se faire lyncher, Hyde propose au père de le dédommager avec un chèque. Il s'en va, revient avec le chèque et Sir Georges constate alors que celui est signé par Jekyll. Le serviteur de ce dernier confie alors à Sir Georges que Hyde est autorisé à aller et venir dans la demeure de Jekyll. Dans l'intervalle, Hyde revenu au laboratoire a pris la contre-potion afin de retrouver son état original. Sir Georges demande des explications que Jekyll lui refuse. Sir Georges rétorque que puisqu'il en est ainsi il s'opposera à son mariage avec sa fille. Mais subrepticement Jekyll redevient Hyde. Sir Georges s'enfuit, mais Hyde le rattrape et le bastonne à mort, avant de détruire toutes preuves de ses expériences. Il est de plus en plus difficile à Jekyll de redevenir lui-même, le produit utilisé étant rare et désormais indisponible dans tout Londres. Jekyll reste enfermé dans son laboratoire craignant de redevenir Hyde à tout moment. Millicent va enfin le voir, mais comme elle est sur le point d'entrer dans le laboratoire, il commence à se transformer en Hyde. Jekyll avale un poison contenu dans une bague qu'il a volé à Gina et se suicide. La mort venue le corps de Hyde redevient celui de Jekyll.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités
Acteurs non crédités

Musique[modifier | modifier le code]

En 2015, Baudime Jam a composé une partition originale pour l'accompagnement en direct du film par un orchestre symphonique.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide des films. Bouquins. Robert Laffont. 2005. Jean Tulard se trompe de beaucoup car trois autres adaptations muettes de ce roman ont survécu : elles ont été réalisées, respectivement, en 1908 par Sidney Olcott, en 1910 par Viggo Larsen, en 1912 par Lucius Henderson, avec James Cruze dans le rôle principal, en 1913 par Herbert Brenon avec l'acteur King Baggott, en 1915 par Howell Hansell et Arthur Hotaling, et en 1920 par Charles Haydon. Par ailleurs, en 1912, Max Mack réalisa le film Der Andere avec l'acteur Albert Bassermann, qui est une variation sur le roman de Stevenson, tout comme "Der Januskopf" de Murnau (1920). Quant à la toute première adaptation, réalisée en 1908 par Otis Turner, aucune copie n'en a encore été retrouvée.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :