Doc (série télévisée, 2020)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Doc
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la série.
Titre original Doc - Nelle tue mani
Genre Série médicale
Drame
Création Jan Maria Michelini
Ciro Visco
Production Luigi Mariniello
Alessandra Ottaviani
Matilde Bernabei
Luca Bernabei
Acteurs principaux Luca Argentero
Musique Tony Brundo
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Chaîne d'origine Rai 1
Nb. de saisons 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Nb. d'épisodes 32Voir et modifier les données sur Wikidata
Durée 55 minutes
Diff. originale en production

Doc (Doc - Nelle tue mani) est une série télévisée italienne créée par Jan Maria Michelini et Ciro Visco et diffusée depuis le sur la Rai 1.

La série s'inspire de l'histoire vraie du Dr Pierdante Piccioni, ancien chef du accueil et traitement des urgences de Lodi et Codogno, qui, à la suite d'un accident de la route sur le périphérique de Pavie, a oublié les 12 dernières années de sa vie.[1]

En France, elle est diffusée depuis le sur TF1[2], et au Québec depuis le sur Moi et Cie[3] puis rediffusée en clair à partir du sur le réseau TVA.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite d'une tentative de meurtre, Andréa Fanti, chef de service de médecine interne de l'hôpital de Milan, perd la mémoire de ses douze dernières années. Il continue à exercer en tant que consultant et enquête sur son accident. Il se bat pour retrouver son indépendance. Il reconstruit sa vie passée, présente et future en se basant sur les quelques souvenirs qu'il lui reste ainsi que sur le témoignage de ses proches et de ses collègues.

À la suite de son accident, il va devoir réapprendre à vivre dans un monde où tout a changé, en quelques années.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs secondaires[modifier | modifier le code]

  • Simone Gandolfo (it) (VF : Jean-Baptiste Marcenac) : Davide (VF : David), compagnon d'Agnès
  • Pia Lanciotti (VF : Véronique Augereau) : Fabrizia Martelli (VF : Sabrina Martel), chirurgienne, cheffe de chirurgie, décède du COVID-19, mère d'Alba (saison 1, guest star saison 2)
  • Giusy Buscemi (VF : Jean-Baptiste Marcenac) : Lucia (VF : Lucie) Ferrari, psychologue (Depuis la saison 2)
  • Massimo Rigo (VF : Charles Uguen) : Umberto Caruso, directeur de l'hôpital (saison 2)
  • Lorenzo Frediani : Don Massimo (VF : Maxime) Gentile, prêtre, ami d'Elisa (Depuis la saison 2)

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

La série est inspirée de l'histoire vraie de Pierdante Piccioni, un médecin urgentiste qui a perdu la mémoire, en 2013, après un accident de voiture[5], Il recommencera à travailler avec des qualités amplifiées, tel que l'empathie, grâce à son accident.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [6]. Entre et , ils avaient été temporairement interrompus en raison de la pandémie du Covid-19 qui avait forcé à fermer ensemble les sociétés de production. Début , l’ensemble a rouvert, permettant à la production de la série de reprendre là où elle s’était arrêtée[7].

Il a lieu à Milan et à Rome ainsi que dans la petite commune de ce dernier, Formello (où se trouvent également les studios de Lux Vide). La série se déroule en grande partie dans la polyclinique ambrosienne, une structure reconstruite sur le plateau et située juste dans la petite municipalité romaine. Les seuls véritables décors où le tournage est filmé se trouvent à l'Université Polyclinique du Campus bio-médical et à l'université « Le campus bio-médical » de Rome.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

  • Titre français : Doc
  • Titre original : Doc - Nelle tue mani
  • Création : Jan Maria Michelini et Ciro Visco
  • Musique : Tony Brundo
  • Costumes : Chiara Mazzetti di Pietralata
  • Photographie : Napoleone Carbotta
  • Montage : Alessio Doglione et Alessandro Heffler
  • Production : luigi Mariniello, Alessandra Ottaviani, Matilde Bernabei et Luca Bernabei
  • Production déléguée : Jan Maria Michelini, Daniele Passani et Corrado Trionfera
  • Réalisation : Jan Maria Michelini (épisodes 1 à 8), Ciro Visco (épisodes 9 à 16)

Distributions internationales[modifier | modifier le code]

Sony a acheté les droits internationaux de la société Lux Vide pour la distribution et d’éventuelles adaptations locales, y compris celle des États-Unis[8]. La série est déjà distribuée et diffusée en Espagne puis au Portugal et également à partir de en France sur TF1. La distribution a déjà été réalisée en Royaume-Uni, qui sera diffusée prochainement.

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Andrea Fanti

Il est le principal protagoniste de la série. Il travaille à la polyclinique Ambrosiano de Milan où il dirigeait le service de médecine interne. Il est séparé de sa femme Agnès depuis plusieurs années. Il a une fille, Caroline, et entretient une relation secrète avec sa collègue Julia. Après la mort d'un patient, Giovanni Pavesi, son père lui tire une balle dans la tête lui faisant perdre tous ses souvenirs des douze dernières années. À cause de l'amnésie, il perd son poste de médecin-chef et devient un médecin consultant, sans pouvoir décisionnel, dont le seul et unique métier est d'« aider » les internes. Dans le premier épisode de la deuxième saison, il est le premier à découvrir qu'il y a un cas de COVID-19 à l'hôpital, encore semi-inconnu à l'époque. Il a également eu un fils nommé Mathias, qui mourra subitement d'un arrêt cardiaque alors qu'ils étaient à Paris. La mort de son fils l'a rendu cynique et distant, car il s'en veut. Mais, de par son amnésie, Andrea a oublié cette partie « sombre » de sa vie. Il choisit alors, en tant que médecin, de reprendre le chemin de l'empathie et de l'écoute des patients, exactement comme il le faisait au début de sa carrière et avant la mort de Mathias. Il retrouvera sa place de chef de service à la fin de la deuxième saison.

  • Julia Giordano

Elle est médecin et officie au service de médecine interne. C'est une collègue d'Andrea et son assistante, à l'époque où il était chef de service. Elle avait une relation secrète avec lui et suit d'abord son attitude froide et distante envers les patients. Pendant l'amnésie d'Andrea, elle souffre beaucoup et se rapproche de son collègue Lorenzo avec qui elle passera également une nuit. Elle tombera enceinte. Dans le premier épisode de la deuxième saison, elle tombe malade du COVID-19 et perd le fils conçu avec Lorenzo.

  • Riccardo Bonvegna

C'est un jeune interne en médecine interne, très gentil et jovial, mais pas sans problèmes non plus. Suite à un accident durant son adolescence, lors d'une plongée, suite à une embolie gazeuse, il a perdu une partie de sa jambe droite. Le seul qui connaît son état est Andrea — avant l'amnésie — puisqu'il a lui-même soigné le jeune Riccardo dix ans plus tôt et avait formulé le diagnostic qui lui a sauvé la vie, même s'il a dû se faire amputer la jambe. Dans le final de la première saison, il se fiance à Alba et dans la seconde, en raison de frictions avec elle, il flirte avec Caroline, bien qu'il soit toujours amoureux de sa petite amie.

  • Marco Sardoni

Il est médecin et travaille dans le service de médecine interne. C'est un collègue et ami d'Andrea depuis de nombreuses années. Après l'accident, c'est lui qui a remplacé Andrea en tant que chef de service. Au cours de la saison, il s'avère qu'il est le véritable coupable de la mort de Giovanni Pavesi, car il lui avait donné le mauvais médicament en raison d'une erreur d'homonymie. Il sera ensuite arrêté dans le dernier épisode de la première saison en compagnie de sa femme, représentante de la société pharmaceutique propriétaire du médicament.

  • Agnès Tibère

Elle est la directrice médicale de la polyclinique Ambrosiano. Elle est également l’ex-femme d’Andrea et la mère de Caroline. Dans la seconde saison, à cause de l’enquête sur la pandémie, elle est suspendue de son poste. Elle réintègre alors, en tant que médecin, son service d’origine, la neuropsychiatrie, avec pour chef se service Enrico.

  • Lorenzo Lazzarini

C’est un médecin diplômé de médecine interne et collègue d’Andrea. Il a une sœur jumelle qui est atteinte du syndrome de Down. Il est jovial, sympathique, plutôt bel homme et populaire auprès des femmes. Lorenzo est amoureux depuis toujours de Julia et il aura une histoire avec elle — et elle deviendra sa petite amie — seulement au début de la deuxième saison quand, après une nuit passé ensemble, il découvrira qu’elle est enceinte. Il meurt pendant la saison deux à cause du COVID-19, laissant Julia et tout le service avec un vide immense.

  • Elisa Russo

C’est une interne, spécialiste en médecine interne. Elle a une relation avec Gabriel mais leur relation traverse une période de crise, entre la fin de la saison une et le début de la saison deux, quand Gabriel lui annonce qu’il a décidé de rentrer en Éthiopie et qu’il refuse qu’elle le suive alors qu’elle était prête à le suivre. Ils se quittent au début de la deuxième saison mais se remettent ensemble à la fin de la deuxième saison et se marie.

  • Gabriel Kidane

C’est un interne, spécialiste en médecine interne. Il est originaire d’un petit village d’Éthiopie. Il a appris l’italien en écoutant de la musique lyrique (son grand-père travaillait comme majordome auprès d’un officier de l’armée italienne en poste en Éthiopie pendant la seconde guerre mondiale), et c’est un grand passionné de ce genre musical. On découvrira qu'avant d'arriver en Italie, il a été enfermé dans une prison libyenne suite au piège tendu par la personne qui avait organisé le voyage. Il a une relation avec Elisa, qui, cependant, entre en crise entre la fin de la première saison et le début de la seconde. Au cours de la deuxième saison, il subit une période de forte stress psychologique provoqué par la pandémie. Un chemin de thérapie avec la psychologue Lucie Ferrari commencera, mais il n'apportera cependant pas les effets espérés et Gabriel fera une tentative de suicide. Il est sauvé in extremis par Maxime. Il reprendra la thérapie et en acceptant de dire la vérité, sa santé mentale se rétablira. Par la suite, il décidera de retourner en Éthiopie en acceptant la proposition de diriger un hôpital local, mais à la fin de la deuxième saison, il s'est rendu compte qu'il était toujours amoureux d'Elisa. Il reviendra par surprise à Milan et retrouvera Elisa. Le couple se marie à la fin de l’épisode qui conclu la deuxième saison.

  • Alba Patrizi

C’est une jeune interne en médecine interne. C’est une jeune femme très douce, empathique et ce n’est pas un hasard si elle est, parmi les patients, une des plus aimés, mais elle est également très timide et introvertie. Alba avait d’abord commencé sa spécialisation dans le service de chirurgie, alors dirigé par sa mère (le Dr Fabrizia Martel), avant d’y renoncer en raison des pressions et des malversations de celle-ci, et préfère passer à la médecine interne. À la fin de la première saison, étant amoureuse de lui depuis longtemps, elle se fiance avec Riccardo. Elle meurt à la fin de la deuxième saison à cause d’une intoxication hépatique, causée par un antibiotique utilisé pour lutter contre une bactérie qui a infecté le service; malgré la fragilité, elle montre aussi beaucoup d’altruisme avec l’aide qu’elle apporte à Riccardo jusqu’à la fin et montre aussi une grande force d’esprit face à la mort.

  • Caroline Fanti

C’est la fille d’Andrea et Agnès. Elle est étudiante en médecine. Caroline est en deuxième année d’université et vit dans un petit appartement à Milan avec une de ses camarades de classe. Après la mort de son frère, elle commence à souffrir de crises de panique et de boulimie. Dans la deuxième saison en pleine pandémie de Covid, elle obtient son diplôme et décide de se spécialiser en médecine interne mais pas dans le service où travaille son père. Elle arrivera quand même dans ce service, à cause du Covid-19 et sur décision d’Agnès qui ne voulait pas que Caroline finisse dans un autre hôpital. Elle tombe amoureuse de Riccardo mais ce n’est pas vraiment réciproque. Plus tard, elle commencera à fréquenter le chef de chirurgie Édouard Valenti, histoire qui se terminera à la fin de la saison en raison de la demande de ce dernier de l’aider pour ses problèmes de boulimie.

  • Teresa Maraldi

Elle est l’infirmière coordinatrice du service de médecine interne. C’est une amie d’Andrea et elle épaule tout le service. Elle a trois filles, dont une avec des problèmes d’autisme et soignée par Enrico. Elle est séparée. Dans la deuxième saison, Teresa commence une relation avec Enrico.

  • Enrico Sandri

Il est le chef du service de neuropsychiatrie de la polyclinique Ambrosiano, collègue et meilleur ami d’Andrea depuis de nombreuses années. Lors de la deuxième saison, il commence une relation avec Teresa.

  • Cecilia Tedeschi

Doctoresse en virologie et chef du service d’infectiologie. Cecilia est une vieille amie et camarade d’université d’Andrea et d’Agnès, et pendant ces années elle était, et l’est toujours un peu, amoureuse d’Andrea. Ce ne sera jamais réciproque. Avec l’éclatement de la pandémie de COVID-19, Cecilia en tant que virologue acquiert une grande notoriété et une renommée internationale. C’est pourquoi Agnès lui la nomme chef du service de médecine interne. Dans l’ombre de tous cependant, Cecilia, aidé par Caruso, projette de le convertir en un service d’infectiologie. C’est cette circonstance qui poussera Andrea, une fois découvert les vrais plans de Cecila, à vouloir redevenir chef de service. A la fin de la saison, après avoir écarté leurs désaccords, elle aidera Agnès à piéger Caruso et à faire en sorte qu’Andrea revienne chef de service.

  • Damien Cesconi

Nouveau médecin, originaire de Rome, qui arrive au service pour remplacer Lorenzo. Dès son arrivée, il commence à faire la cour à Giulia.

  • Édouard Valenti

Nouveau chef du service de chirurgie après la mort du Dr Martel. Il va commencer à fréquenter la fille de Fanti, Caroline. En outre, il s’avère qu’il consomme des stupéfiants.

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

  • David

Il est le nouveau compagnon d’Agnès après sa séparation d’Andrea. Avec elle, il prend en charge un enfant au début de la deuxième saison.

  • Fabrizia Martel

Cheffe du service de chirurgie générale et mère d’Alba Patrizi, avec laquelle elle n’a jamais eu de bons rapports. Elle meurt au début de la deuxième saison à cause de Covid-19 après s’être réconciliée avec sa fille.

  • Lucie Ferrari

Psychologue de l’hôpital, spécialiste des troubles post-traumatiques. Il aidera Gabriel Kidane à gérer ses crises d’angoisse.

  • Umberto Caruso

Directeur administratif puis sanitaire de l’hôpital. Il essaiera par tous les moyens possibles d’entraver le désir de Fanti de redevenir chef de service et on découvrira qu’avec la complicité d’une entreprise qui fabrique du matériel médical, pendant le Covid, il avait délibérément retardé la fourniture de bouteilles d’oxygène et d’autres appareils électro-médicaux à tout l’hôpital, causant indirectement la mort de nombreux patients parmi lesquels Lazzarini. Pour cette raison, il sera arrêté dans le dernier épisode de la deuxième saison.

  • Maxime Gentile

Patient de la Polyclinique suivi par Elisa pendant la pandémie, elle tombe amoureuse de lui après la séparation avec Gabriel dans la deuxième saison. Mais Maxime est prêtre et cela causera la rupture avec Elisa. Il sauvera Gabriel de tentative de suicide, en répondant à son appel à l’aide et, dans le dernier épisode, il célébrera le mariage entre Gabriel et Elisa.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2020)[modifier | modifier le code]

La première saison contient seize épisodes dépourvus de titres. Elle a été divisée en deux parties pour une diffusion en deux périodes sur Rai 1 :

  • les huit premiers épisodes sont diffusés du au ,
  • les huit suivants sont diffusés du au .

Épisode 1 : Mémoire enfouie[modifier | modifier le code]

Titre original
Amnesia
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,43 millions de téléspectateurs soit 18,1 % de part de d'audience[9].
Résumé détaillé

Andrea Fanti est un chef de médecine interne brillant et cynique à l'hôpital dirigé par son ex-femme Agnese. Quelque temps après la mort de Giovanni Pavesi, l'un de ses patients, son père, Egidio, réagit en tirant une balle dans la tête d'Andrea, qui heureusement survit mais, après un coma, perd les souvenirs des douze dernières années de sa vie. Son amnésie représente une excellente occasion pour Marco Sardoni, le nouveau chef de l'hôpital, de dissimuler un fait découvert par Andrea juste avant l'attentat : il a falsifié l'acte de décès du patient décédé dans le service d'Andrea pour éviter d'être radié par le barreau. Ordre des médecins. Se réveillant d'un coma, Andrea découvre que lui et Agnès sont séparés depuis huit ans, que sa fille aînée Carolina est étudiante à l'université et que son fils cadet Mattia est mort dix ans plus tôt d'un arrêt cardiaque.

Vingt jours passent. Andrea est encouragé par le neuropsychiatre pour enfants et ami Enrico à ne pas se décourager et à passer du temps dans le service où il travaillait pour stimuler une éventuelle récupération de la mémoire; il est également suivi notamment par ses collègues Giulia (avec qui il a eu une relation pendant quelques mois) et Lorenzo et par les stagiaires Alba, Riccardo, Elisa et Gabriel.

Épisode 2 : Selfie[modifier | modifier le code]

Titre original
Selfie
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,43 millions de téléspectateurs[réf. souhaitée]
Résumé détaillé

Andrea essaie de s'adapter à sa nouvelle condition, montrant un caractère très empathique et compatissant, diamétralement opposé au précédent; de plus, il est quotidiennement soumis à de courtes séances de stimulation électrique pour tenter de réactiver les neurones bloqués par le traumatisme. Pendant ce temps, Jacopo est hospitalisé, un garçon qui tente de récolter de l'argent pour sa petite amie Monica, qui est sur le point d'accoucher, accomplissant des actions dangereuses qui sont filmées et diffusées sur les réseaux sociaux. Giulia propose une nouvelle injection de cortisone pour prévenir un nouvel AVC potentiellement mortel.

Andrea emmène furtivement Jacopo da Monica pour assister à la naissance ; mais une fois de retour, le garçon a une autre ischémie cérébrale. Agnese et Marco conviennent qu'Andrea devrait démissionner. Ramené chez lui par sa fille, Andrea a la volonté de se suicider un instant en ingérant quelques pilules mais, observant un selfie pris par Jacopo dans la salle d'accouchement, il change d'avis et retourne immédiatement à l'hôpital, informant Giulia que le garçon est atteint d'une maladie rare du sang, le purpura thrombotique . Ayant découvert la pathologie dont il souffre, le traitement réussit et Jacopo se rétablit. Andrea, ayant retrouvé confiance en lui, refuse de démissionner et décide de se rattraper.

Épisode 3 : Rien de personnel[modifier | modifier le code]

Titre original
Niente di personale
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,05 millions de téléspectateurs[réf. souhaitée]
Commentaires

Agnese établit qu'Andrea peut fréquenter le service, mais sans prendre d'initiatives et parler avec les patients; Néanmoins, Andrea n'a pas envie d'agir uniquement en tant que spectatrice et recherche le contact avec les patients. Sandro Feroli, un patient aux symptômes complexes, est hospitalisé. Après plusieurs demandes d'Andrea, qui avait surpris une conversation entre Sandro et Stefano, un collègue et ami qui était allé lui rendre visite, l'homme avoue qu'il a été viré de l'entreprise où il travaillait et qu'il a honte de dire à sa femme qu'il est toujours au chômage, malgré plusieurs tentatives pour trouver un autre emploi ; après cela, elle a une autre crise d'hypotension. Marco est agacé par la "popularité" renouvelée d'Andrea et le rabaisse.

La femme de Sandro est convoquée, à qui Andrea communique que son mari a contracté la leptospirose à un stade avancé, en raison de la difficulté à la diagnostiquer. Andrea cherche le contact avec sa fille, qui se montre pourtant détachée. Pendant ce temps, les stagiaires se retrouvent à soigner Vittorio Beltrame, un homme âgé atteint d' une néoplasie cérébrale (glioblastome du tronc cérébral supérieur), qui s'avère malheureusement fatale. Andrea se rend chez Agnese et découvre, avec une grande douleur, qu'elle a un nouveau partenaire, Davide; la femme l'accuse que, s'ils ne sont plus ensemble, la faute en incombe uniquement à lui. Le traitement antibiotique de Sandro (qui a enfin dit la vérité à sa femme) fait effet et il va bientôt récupérer.

Épisode 4 : Ça fait du bien et ça fait mal[modifier | modifier le code]

Titre original
Una cosa buona che fa male
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,05 millions de téléspectateurs[réf. souhaitée]
Résumé détaillé

Enrico demande à Agnese qu'Andrea n'ait pas accès à sa boîte e-mail. Fabio, le frère de Giulia, un grimpeur atteint de cystite récurrente , est hospitalisé . Agnès reproche à Andrea d'avoir mis son alliance, ce qui la met en difficulté. Carolina avoue à sa mère qu'elle essaie de garder ses distances avec son père car ils finiraient par parler de Mattia. Marcella, la petite amie de Fabio, a une conversation brève et colorée avec Giulia, qui reçoit les analyses de Fabio : la prostatite s'aggrave et lui provoque des hallucinations auditives, il a donc besoin d'une spermioculture. Marco craint qu'Andrea ne retrouve la mémoire et en parle avec sa femme Irène, représentante pharmaceutique, qui est plutôt serein. Lors d'un apéritif avec les stagiaires, Andrea appelle Agnese pour lui demander de les rejoindre, mais elle lui répond qu'elle préfère rester loin de lui.

Alors que Giulia annonce à son frère l'intention de le soumettre à des examens neurologiques, Fabio a une forte perte de la vue ; visité par Marcella, il avoue qu'il a très peur. Malheureusement, le diagnostic tombe à l'improviste : Fabio souffre de sclérose en plaques . Au cours d'une conversation avec Giulia, Andrea se souvient du mot de passe de sa boîte aux lettres et découvre qu'il a sous-estimé l' arythmie de Mattia , la cause qui a conduit l'enfant à mourir d'un arrêt cardiaque ; Découragé, il en parle avec Agnès et accepte de la laisser tranquille, lui annonçant qu'il veut quitter l'hôpital et lui demandant pardon. Suivant les conseils de Lorenzo (qui a toujours été amoureux d'elle), Giulia décide de s'occuper d'abord de son frère puis de parler à Andrea de leur relation.

Épisode 5 : L'Erreur parfaite[modifier | modifier le code]

Titre original
L'errore
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,42 millions de téléspectateurs[10]
Résumé détaillé

L'actrice Tilde Ravelli vient à l'hôpital pour des tests et demande expressément à être visitée par le docteur Fanti, qui l'avait déjà soignée cinq ans plus tôt. Giulia tente donc de convaincre Andrea de retirer sa démission, il décide de revenir exceptionnellement pour la femme ; les conditions de ce dernier, cependant, s'aggravent soudainement, le mettant en danger de mort. Alba appelle donc la fille de Tilde comme le seul parent, qui, cependant, ne veut rien savoir de la mère dont elle n'a pas entendu parler depuis des années. Alba et Riccardo discutent de la relation difficile entre elle et sa mère, la chef de la chirurgie Fabrizia Martelli : Alba a en fait choisi la médecine interne au lieu de la chirurgie parce que sa mère jugeait inapproprié que la fille travaille dans son propre service. Pendant ce temps, Sofia arrive dans la salle, une fille avec des douleurs abdominales invalidantes qui avait tenté de se suicider pour cette raison. La jeune femme en souffre depuis qu'elle a treize ans et à cause de cela elle est constamment licenciée, alors son beau-frère Bruno lui a proposé de lui trouver un emploi dans son entreprise mais avec le temps il a aussi commencé à la harceler ; Andrea l'encourage à dire la vérité à sa mère, qui jusque-là la considérait comme une fainéante.

Andrea, pour tenter de soulager la douleur de Sofia, administre accidentellement un analgésique toxique retiré du marché mais qui n'avait pas encore été éliminé; on craint une plainte de millionnaire, alors Agnese demande à nouveau à Andrea de démissionner. Alba communique le diagnostic à Tilde, à savoir une fibrose pulmonaire ; la femme, dans un moment de confusion, prend Alba pour sa fille et avoue son repentir de l'avoir négligée, lui demandant pardon. Andrea et Giulia arrivent enfin au diagnostic de Sofia, qui souffre de porphyrie , tandis qu'Alba a le temps de bloquer l'opération que sa mère est sur le point d'effectuer sur la fille, que l'on pensait atteinte d' endométriose et, par conséquent, était sur le point de subir une hystérectomie. Pendant ce temps, Agnese demande à son ex-mari de retirer sa démission et de continuer à travailler dans le service, déclarant qu'elle a enfin vu le médecin qu'il avait été. Irene propose à son mari d'utiliser les médicaments psychiatriques que sa société produit pour empêcher Andrea de retrouver la mémoire.

Épisode 6 : Bol d'air[modifier | modifier le code]

Titre original
Come eravamo
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,42 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
Résumé détaillé

Milan, dix ans plus tôt. Andrea, heureusement mariée à Agnese, aspire au poste de primaire; aussi son collègue Marco espère obtenir le rôle et la rivalité croissante entre les deux pousse Andrea à négliger sa famille. Un jour, Riccardo (futur stagiaire) de quinze ans est hospitalisé, tombé d'un rocher : le jeune homme fait un arrêt cardiaque , mais ne semble pas avoir de maladies familiales qui le justifient à son âge. Riccardo révèle à sa mère qu'il est amoureux, en retour, de Maria, la fille de dix-huit ans de son nouveau compagnon, ce qui la rend nerveuse ; peu de temps après, Riccardo a un autre arrêt cardiaque. Pendant ce temps, Agnès commence une thérapie pour enlever quatre fibromes utérins, et elle regrette qu'Andrea n'ait pas été proche d'elle à l'occasion d'une visite très importante. Le diagnostic de Riccardo est découvert plus tard : le jeune homme souffre d'un mal de décompression , c'est pourquoi sa jambe droite est entrée en nécrose et les médecins sont obligés de l' amputer .. Avant de procéder à l'opération, Andrea passe un coup de fil à Maria, découvrant qu'elle et Riccardo avaient fait une plongée sous-marine peu de temps avant la chute et étaient immédiatement rentrés en Italie en avion; la jeune fille se sent profondément coupable et décide de garder ses distances. Agnese, qui a décidé de se faire opérer, demande à Andrea de trouver un expédient pour laisser ses enfants s'amuser et ne pas les informer de la situation. Andrea emmène Riccardo à la mer pour lui donner un peu de sérénité, réussissant; à son retour à l'hôpital, il découvre qu'il a été officiellement choisi comme nouveau médecin-chef. Entre-temps, deux nouveaux stagiaires sont également arrivés dans le service : nos Giulia et Lorenzo. Le jour de l'opération d'Agnese, Andrea décide de partir en France avec ses enfants, destination EuroDisney; le plus jeune, Mattia, accuse plusieurs fois d'étranges symptômes mais son père est persuadé qu'il ne s'agit que d'un mal des transports. La situation s'est subitement aggravée : débarqué à Paris, Mattia a été transporté d'urgence à l'hôpital mais malheureusement il n'y a plus rien à faire. Pendant ce temps, Agnese se réveille de l'anesthésie, inconsciente de la situation, et Maria annonce à Riccardo qu'elle partirait le lendemain pour aller à l'université de Berlin.

L'épisode revient au présent, au moment où Andrea déclare à Enrico qu'il veut arrêter la pharmacothérapie, mais son ami lui suggère de ne pas sous-estimer son état et de se faire aider. Après avoir dit quelques mots à Riccardo, Andrea reprend la thérapie.

Épisode 7 : L'origine du mal[modifier | modifier le code]

Titre original
Like
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,38 millions de téléspectateurs[réf. souhaitée]
Résumé détaillé

Carolina s'évanouit alors qu'elle étudie dans le parc avec son amie Priscilla pour un examen universitaire et est ensuite hospitalisée. La jeune fille crache du sang , alors les médecins supposent qu'elle a le syndrome de Mallory-Weiss et, plus tard, une tumeur à l'œsophage . Andrea et Agnese, inquiètes que leur fille puisse être toxicomane, décident d'aller vérifier l'appartement où elle vit et de trouver une plaquette d' anxiolytiques qui lui avait été prescrite par son père, mais qui heureusement ne révèle pas la cause de sa malaise; la maladie cœliaque est également exclue, car Carolina était négative aux tests sur les intolérances alimentaires. Pendant ce temps, les stagiaires se retrouvent chez l'influenceuse flashy Vittoria, qui accuse des démangeaisons et de la chaleur dans les chevilles: la cause est un empoisonnement au métal dû à une chirurgie d' augmentation mammaire illégale réalisée à l'étranger et, en raison d'une intolérance à l'implant qui s'est développée, la fille est contraint d'abandonner les prothèses à tout jamais, sans toutefois le regretter. Alba, après s'être excusée auprès de Riccardo pour l'attitude qu'il avait envers Vittoria (elle était jalouse, étant amoureuse du jeune homme), l'invite à un rendez-vous, mais il refuse, prétextant être déjà fiancé.

Après un effondrement soudain de Carolina, Andrea se réfugie dans la chapelle de l'hôpital, où il est rejoint par Riccardo qui, après lui avoir montré la prothèse de sa jambe droite et lui avoir rappelé le soutien qu'il a reçu, l'encourage à continuer. Après avoir remarqué plusieurs paquets de collations et une boîte de laxatifs cachés sous le lit, Andrea en vient à la conclusion que sa fille souffre de boulimie . Carolina avoue à ses parents la vérité sur la mort de Mattia : les deux enfants, le jour où leur père a décidé de les emmener à EuroDisney à Paris, jouaient avec la voisine, qui avait offert une cigarette électronique à son mari; après l'avoir volé et joué avec, Carolina ne remarqua pas, dans un moment de distraction, que son frère venait d'avaler tout le liquide qu'il contenait ; Carolina n'a rien dit au sujet de l'opération chirurgicale imminente de sa mère et a d'abord été convaincue que le malaise de Mattia était simplement dû au voyage. Andrea et Agnese la consolent en déclarant que personne n'est à blâmer pour ce qui s'est passé, en l'embrassant.

Épisode 8 : Le serment d'Hippocrate[modifier | modifier le code]

Titre original
Il giuramento di Ippocrate
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,38 millions de téléspectateurs[réf. souhaitée]
Résumé détaillé

Andrea organise un rendez-vous en soirée avec Carolina, qui devrait commencer une psychothérapie pour faire face à ses maux, et appelle Agnese pour lui demander d'être présente. Riccardo et Elisa s'occupent de Matilde, une aspirante astronaute de l' Agence spatiale européenne qui souffre cependant de crises de panique ; la femme aimerait partir, mais après avoir montré des signes d'hallucinations visuelles, elle subit d'autres tests. Gabriel, quant à lui, doit s'occuper du Libyen Noureddin, qui est pris d'un malaise soudain : Andrea s'aperçoit immédiatement de son trouble en voyant le patient. Plus tard, Gabriel administre lui-même du paracétamol à Noureddin alors que le patient prétend y être allergique, le faisant entrer en choc anaphylactique .qui l'envoie dans le coma. Lorsque Marco demande à Gabriel pourquoi il a fait cela, Alba couvre le collègue en affirmant que le patient ne l'a pas informé de l'allergie. Andrea et Gabriel visitent la boucherie appartenant à Noureddin, la trouvant dans un état impeccable; De retour dans le service, Andrea observe le bronzage de Noureddin et pense qu'il a peut-être contracté une infection tropicale à l'étranger. Gabriel raconte à Elisa qu'il voulait devenir médecin après avoir vu de nombreuses personnes mourir de maladies dans le village éthiopien dont il est originaire ; Elisa admire son idéal et admet qu'elle n'a choisi la médecine que parce qu'elle n'avait pas d'autres projets, comme solution de repli.

Gabriel avoue plus tard à Andrea qu'il voulait que Noureddin meure car il était un trafiquant d' êtres humains et comme beaucoup d'autres, il a commis de nombreux crimes dans les camps de prisonniers, en plus du fait que le médecin lui-même est l'une de ses victimes ; Andrea comprend sa colère, mais l'avertit que s'il allait jusqu'au bout, il porterait le fardeau sur sa conscience à vie et manquerait au devoir, énoncé dans le serment d'Hippocrate , de faire tout son possible pour traiter les patients sans faire de distinction entre eux. et mettant de côté ses intérêts personnels, alors Gabriel s'effondre et révèle qu'il a compris que Noureddin souffre du paludisme tertiaire. Andrea, Agnese et Carolina passent une bonne soirée en famille et, après un dialogue intense tout au long du voyage de retour, Andrea et Agnese s'embrassent et font l'amour. Le lendemain Andrea reproche sévèrement à Gabriel son comportement, mais l'informe que si Nourredin est vivant c'est avant tout grâce à lui qui, malgré tout, ne s'est pas laissé envahir par la haine et a fait honneur à la blouse qu'il porte ; Gabriel dit à Noureddin qu'il sera bientôt jugé pour ses crimes grâce à de nombreux témoins. Riccardo et Elisa informent Matilde qu'elle a contracté une méningo-encéphalitemais qu'ils peuvent l'éradiquer pour lui permettre de reprendre l'entraînement ; cependant Matilde, réfléchissant au fait que ce serait un geste irresponsable compte tenu de ses crises de panique, décide de devenir monitrice, réalisant au moins partiellement le rêve que son père avait pour elle. Giulia accepte l'invitation de Lorenzo pour un rallye moto, tandis qu'Andrea continue de prendre des médicaments psychiatriques sous le regard satisfait de Marco.

Épisode 9 : Le sel de la vie[modifier | modifier le code]

Titre original
In salute e in malattia
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France : 4,21 millions de téléspectateurs
Résumé détaillé

Lors d'un tour de montagnes russes avec ses enfants, Roberto Lotti s'évanouit. Une fois hospitalisé, et après avoir risqué l'étouffement, il demande à sa compagne Manuela de l'épouser là-bas à l'hôpital, Andrea se chargera d'organiser la cérémonie. Les paramètres de Roberto s'aggravent; d'après l'un de ses discours, Andrea sent que l'homme est habitué à prendre trop de sel, en faisant analyser une feuille, il confirme que sa sueur est très salée et comprend qu'une alimentation riche en sels lui a causé la fibrose kystique , une maladie qui dans la plupart les cas impliquent également l' infertilité. Roberto ne peut pas être guéri, mais avec la bonne thérapie, il peut gagner des années de vie. Andrea, Giulia et Agnese expliquent à Manuela le tableau clinique de son partenaire : lorsque les données sur l'infertilité sont portées à son attention, Manuela est forcée d'admettre qu'à une époque où elle et Roberto étaient en constante querelle, elle l'avait trahi (une seule fois) avec un autre homme, mais il ne savait pas que les jumeaux étaient le résultat de cette seule relation. Agnese la rassure qu'elle n'est pas obligée de dire la vérité à son partenaire, mais Manuela décide de le faire quand même : Roberto, bien qu'il veuille initialement annuler le mariage, grâce à un discours d'Andrea est convaincu de l'épouser quand même.

Pendant ce temps, Lorenzo et les stagiaires s'occupent de la jeune novice Cecilia, qui souffre de douleurs abdominales depuis cinq ans, exactement depuis son entrée au couvent : comme ils vont le découvrir, les douleurs sont causées par un embryon calcifié dû à une grossesse extra-utérine. , ce qu'elle avait empêché la jeune fille de s'en apercevoir. La veille de l'opération, Cecilia avoue à sa colocataire Silvia (atteinte d'un cancer qui risque de la paralyser de la taille jusqu'à 50%) que si elle avait su qu'elle attendait un enfant elle ne serait pas devenue nonne et serait restée avec elle petit ami. ; les interventions des deux sont réussies. Gabriel et Alba passent une soirée à La Scalaen remerciement de sa part de l'avoir couvert avec Marco, tandis que Lorenzo et Giulia se retrouvent au lit ensemble bien qu'il lui dise ensuite qu'il ne veut pas compliquer leur relation, car, en réalité, il aimerait avoir une vraie histoire avec son amour et a peur de se déclarer craignant de souffrir, sachant que pour Giulia le fantôme d'Andrea est loin d'être dépassé. Agnese fait comprendre à Andrea que, bien qu'une partie d'elle l'aime toujours, elle a maintenant à ses côtés son partenaire Davide, avec qui elle a l'intention de signer pour la garde d'un enfant, bien qu'elle donne immédiatement des signes clairs qu'elle a décidé donc plus par peur et par sens du devoir que pour une conviction effective d'avoir fait le bon choix.

Épisode 10 : Un joli secret[modifier | modifier le code]

Titre original
Quello che siamo
Première diffusion
Audiences
Drapeau de la France France: 3,65 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
Résumé détaillé

Susanna, une fille trisomique qui est invitée dans un centre pendant la journée, se sent malade à cause des étourdissements et s'évanouit. Riccardo explique à Giulia, Alba et Andrea que, même si elle va mieux, Susanna a toujours une forte fièvre et de graves crises de migraine, une tension artérielle moyenne et quelques plaques rouges sur le dos. Lorenzo révèle que lui et Susanna sont des frères jumeaux hétérozygotes et qu'il est très protecteur envers elle; il émet l'hypothèse que la jeune fille a peut-être contracté une méningite lors d'un voyage avec les autres clients du centre, mais l'hypothèse est exclue des analyses ultérieures. Lorsque la vision floue s'ajoute aux symptômes de Susanna, Lorenzo pense qu'elle souffre de leucémie , tandis que Giulia demande un test de LCR .et l'activation d'une éventuelle greffe. Pendant qu'Andrea parle à Susanna, la fille a une attaque ischémique transitoireet Lorenzo l'accuse de l'avoir provoqué, à tel point qu'il demande à Marco qu'Andrea ne s'approche plus de sa sœur, révélant également que dans la dernière période, le collègue tombe dans des états de confusion sporadiques; puis Marco confie à Agnese la décision de laisser ou non Andrea y travailler. En présence d'Enrico, Agnese et Marco, Andrea admet avoir interrompu le traitement de psychotropes car à cause d'eux il perdait également les souvenirs antérieurs à douze ans auparavant, et veut empêcher que cela se produise; cependant, Agnese présente au conseil d'administration de la polyclinique une demande de révocation de son poste, malgré les calmes protestations d'Andrea. Andrea stimule ensuite l'élève de Susanna avec de la lumière, diagnostiquant la présence de la réaction d'Argyll Robertson: Lorenzo ne veut pas y croire au départ, car cela signifierait que sa sœur souffre de neurosyphilisau troisième stade et ayant une activité sexuelle. Du diagnostic, nous apprenons que Susanna a contracté la maladie par Alessandro, un autre garçon du centre et son petit ami : des années plus tôt, lors d'un voyage en Inde, le garçon avait besoin d'une transfusion urgente, ce qui lui a sauvé la vie mais a transmis la syphilis. ; malgré les traitements, la bactérie n'a pas été totalement éradiquée. Lorenzo doit accepter que sa sœur est désormais une femme avec une vie à part entière : Susanna répond qu'elle n'a rien dit craignant sa jalousie, puisqu'elle est le seul membre de la famille qui reste et qu'il avait peur de la perdre. Alessandro révèle que seul Mauro, un éducateur du centre, était au courant de leur relation et qu'ils ont l'intention de se marier et d'emménager ensemble.

Pendant ce temps, Gabriel, Elisa et l'infirmière en chef Teresa soignent le vieil Ernesto Galbiati - retrouvé par la police alors qu'il errait dans un état de confusion - qui souffre de déshydratation, de tachycardie, de dyspnée et de tremblements dans les bras et ne cesse de répéter le mot "neige". Elisa entre dans la maison d'Ernesto, trouve le chien Neve enfermé dans la cuisine (comme le dit la plaque) et, avec la complicité de Gabriel, elle l'emmène secrètement à l'hôpital, espérant qu'Ernesto retrouvera la lucidité en sa présence. L'homme se souvient avoir passé l'antithme sur une armoire pendant deux jours ; En fouillant à nouveau la maison d'Ernesto, Elisa trouve un paquet du produit et se rend compte qu'Ernesto a eu une intoxication aiguë au benzènecar elle avait aspergé l'antitarlo sans jamais changer l'air, tandis que Snow était sauvée car elle était enfermée dans la cuisine. Après un traitement à la cortisone, la respiration d'Ernesto s'améliore et sa tension artérielle redevient normale. Alba confronte Riccardo après avoir découvert qu'il s'était inventé une petite amie uniquement comme excuse pour ne pas sortir avec elle; Riccardo lui montre la prothèse sur sa jambe droite, en disant que s'il l'a fait, c'est qu'il n'est pas à plaindre. Elisa et Gabriel cherchent longtemps Snow, qu'ils avaient laissé ligoté devant l'hôpital et s'était échappé après avoir mordu le col; les deux finissent par passer la nuit ensemble, après que Gabriel ait trouvé le chien. Le lendemain, Andrea se confie à Giulia sur ses soucis de travail et qu'elle veut suivre les conseils de sa fille Carolina, ou tourner la page du côté sentimental. Grâce à une intervention sincère de Lorenzo en faveur d'Andrea, à la promesse d'Enrico de veiller sur sa santé et surtout après que Giulia ait averti du réveil de Susanna, le conseil permet à Andrea de continuer à exercer à l'hôpital. Lorenzo, poussé par la liaison de sa sœur, trouve enfin le courage de déclarer son amour à Giulia, mais elle avoue qu'elle n'a pas encore sorti Andrea de sa tête et le rejette, ne voulant pas le faire souffrir et le jetant dans le désespoir. Marco révèle à sa femme Irene qu'Andrea a cessé de prendre des médicaments psychiatriques, et elle affirme qu'ils ont de toute façon gagné le temps dont ils avaient besoin, car Marco sera bientôt primaire aux États-Unis.

Épisode 11 : Passé décomposé[modifier | modifier le code]

Titre original
Cause ed effetti
Première diffusion
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,17 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
  • Résumé détaillé

    Après avoir trouvé le dossier médical de Pavesi, Andrea tente de retrouver le souvenir de la période précédant la fusillade mais Marco (qui le dit à sa femme et vole ensuite le rapport puis le brûle) et Agnese ne sont pas très coopératifs. À la demande d'Andrea, Giulia lui raconte comment leur relation passée a commencé. Monica Moroni, étudiante en droit et mère divorcée, souffre de pertes de mémoire soudaines et l'analyse montre qu'elle a une valeur plaquettaire inférieure à la normale . Gabriel et Andrea remarquent un ganglion lymphatique hypertrophié sur le cou de Monica et le premier pense que la femme souffre de toxoplasmose , une hypothèse qui s'avère exacte. Après un scanner et un prélèvement de moelle osseuseet après avoir remarqué sur le bras d'Edoardo, l'ex-mari de Monica, des taches causées par le sarcome de Kaposi , la femme est diagnostiquée avec le SIDA . Compte tenu de la longue latence du virus, Edoardo se souvient comment, huit ans plus tôt, Monica, après avoir donné naissance à sa fille, s'était entièrement consacrée aux études et lui, dans cette période très lourde, avait cherché "une échappatoire". Mal à l'aise de ne pas être rendu par Giulia, la seule à qui il ait toujours vraiment tenu, Lorenzo rencontre Chiara, une de ses ex-petites amies, avec qui il passe la nuit après avoir consommé des opioïdes synthétiques préparés par elle-même.

    Pendant ce temps, Alba et Riccardo, toujours dans des relations très froides, suivent un jeune batteur qui souffre d'une raideur momentanée des bras, en réalité causée par une grande inquiétude en vue d'un prochain concert à New York, tandis que Gabriel, fiancé à une fille de son village d'origine en Ethiopie, il décide d'interrompre sa relation avec Elisa pour honorer l'engagement. Andrea rend courageusement visite aux parents de Giovanni Pavesi, prenant le blâme pour ce qui s'est passé des mois auparavant et révélant que la cause de la mort de leur fils était l'administration d'un médicament en fait destiné à un patient du même nom .. Le lendemain, Andrea, accusé par l'avocat de la famille Pavesi, est convoqué par le Conseil et révèle qu'il a retrouvé le dossier médical du patient : bien que Marco ait tenté de le faire disparaître définitivement, Andrea l'avait auparavant photographié. Agnès refuse que l'hôpital se constitue partie civile et interdit de licencier tout employé, faute de quoi elle dévoilera tout ce qui s'est dit lors de la réunion du Conseil.

    Épisode 12 : L'accident de train[modifier | modifier le code]

    Titre original
    L'imprevisto
    Première diffusion
    Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,65 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
  • Résumé détaillé

    Le service de médecine interne s'improvise en salle d'urgence suite à un grave accident de train . Riccardo est très surpris de revoir son ex-petite amie Maria, qui est là avec une légère ecchymose au poignet. Andrea s'occupe de l'entrepreneur Giovanni Canto, qui continue de lui toucher la tempe et est en possession d'un pistolet régulièrement détenu, temporairement placé en garde à vue par le médecin; bien que l'homme affirme qu'il n'a personne à prévenir, Andrew remarque qu'il porte une alliance. Gabriel assiste Giorgia Marchiti, qui a protégé le petit Francesco avec son corps ; malheureusement la femme après fibrillation ventriculaire, meurt. Elisa s'occupe de Francesco, qui a des côtes fracturées. Alba, quant à elle, s'occupe de la jeune mannequin Larysa Volkov, touchée par un incendie qui lui a causé de graves brûlures au visage et au corps. Marco et l'infirmière Renato assistent un blogueur de voyage qui récupère rapidement. Lorenzo, sous l'influence des opioïdes qu'il a continué à prendre, n'est pas lucide et décide de s'éclipser en se cachant dans le sous-sol de l'hôpital pour ne pas être vu dans cet état, désespéré parce qu'il est entré dans une spirale autodestructrice qui risque de lui gâcher la vie. Les parents de Francesco arrivent à l'hôpital, opérés de lésions pulmonaires; Gabriel leur apprend que Giorgia, la baby-sitter de son fils, n'a pas survécu. Lorsque le père de Francesco insulte Giorgia pour avoir emmené l'enfant de chez lui sans autorisation, un Gabriel furieux le met contre le mur en lui disant que Giorgia est morte pour le sauver et est ensuite reprise par Sardoni. Tout le monde est en proie à l'agitation et à la fatigue car les ambulances pleines de blessés dus à l'accident continuent d'arriver : Andrea insuffle du courage à tout le monde avec un discours sur le fait de donner de l'espoir aux patients même dans les situations les plus désespérées, un discours qui touche aussi profondément Marco. Riccardo parvient à ranimer le contrôleur du train, retrouvé près des câbles à haute tension : en effet, l' électrocution peut entraîner la mort apparente. Lorenzo assiste à la scène et, profondément impressionné par le dévouement de Riccardo, se rend compte qu'il ne peut pas tout jeter comme ça, il s'éloigne prudemment et jette le paquet d'opioïdes, ignorant avoir été vu par Marco, qui récupère la boîte pour comprendre de quoi il s'agit. contient.

    Riccardo prend Maria à part après avoir découvert qu'en réalité c'est une journaliste qui est venue là-bas pour se fourrer le nez, alors elle admet qu'elle avait besoin d'un bon article journalistique et ne pouvait pas manquer une telle opportunité ; le garçon, furieux, lui dit de partir. Francesco se réveille et demande immédiatement Giorgia, révélant à ses parents que la baby-sitter l'emmenait au planétarium à sa demande : ses parents lui avaient toujours promis mais n'avaient jamais eu le temps, étant trop occupés par le travail. Andrea parle à Giovanni, qui a été opéré d'un anévrisme cérébralet sur le chemin de la guérison: Andrea lui dit qu'il a compris qu'il avait l'intention d'y mettre fin, en raison de la fin du mariage pour lequel il ne pouvait pas se reposer et pour avoir échoué au travail, une situation à certains égards similaire à la sienne. Les parents de Francesco remercient Gabriel et s'excusent pour leur comportement; Gabriel et Elisa font la paix mais il annonce qu'une fois la spécialisation terminée, il a l'intention de retourner en Éthiopie. Stefano, le petit ami de Larysa, dit à Alba qu'il ne veut pas suivre le chemin de la rééducation de Larysa car il a l'intention de la quitter, admettant qu'il ne veut pas être à côté d'une personne dans ces conditions ; cela rend Alba coupable envers Riccardo. Après avoir été remercié par le blogueur et avoir échangé quelques mots, le fort sentiment de culpabilité de Marco augmentepour la question concernant Pavesi, souhaitant qu'il n'ait jamais fait cette erreur et redevenir juste médecin, à tel point que même sa femme Irene ne peut le réconforter. Maria donne à Riccardo toutes les photos et vidéos enregistrées à l'hôpital, s'excusant pour son comportement dix ans plus tôt, lorsqu'elle l'a quitté au moment où il avait le plus besoin de lui. Andrea décide de donner une seconde chance à sa relation avec Giulia.

    Épisode 13 : Libres d'aimer[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Egoismi
    Première diffusion
    Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,82 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
  • Résumé détaillé

    Elisa est particulièrement impatiente lorsque sa sœur aînée Serena, comédienne professionnelle, est hospitalisée. Dès les premiers tests, il apparaît que Serena souffre d' anémie due à une hémolyse qui, grâce au test de Coombs, s'avère être causée par du sang plein d' anticorps, à la fois des agglutinines froides et des anticorps anti-Rh ; Giulia ordonne alors tous les tests approfondis. Pendant ce temps, l'infirmière en chef Teresa s'occupe de l'ex-mari Corrado, qui a une éruption cutanée à l'abdomen, probablement causée par une tumeur. Agnese est incapable de cacher sa jalousie envers l'harmonie retrouvée entre Andrea et Giulia, et essaie maladroitement d'en parler avec lui. Alba, encouragée par les paroles d'Andrea, attend Riccardo à l'extérieur de l'hôpital, mais est déçue et triste de le voir partir avec Maria, avec qui il a pris rendez-vous. Giulia se rend compte que Serena n'a pas de lymphome et qu'il ne s'agit pas d'une hémolyse auto-immune comme les autres puisqu'il y a trop d'anticorps différents impliqués, alors elle émet l'hypothèse que les agglutinines froides et les anticorps anti-Rh ne sont pas liés. Andrea en vient à se demander si Serena, qui est enceinte, a déjà eu une autre grossesse. Teresa découvre que son ex-mari n'a pas de tumeur : le malaise a en fait été causé par l'ingestion de lait d'avoine, contenant du gluten et pris par l'insouciant Corrado alors qu'il se savait intolérant depuis des années. Pendant ce temps, Andrea emporte avec lui toute la documentation sur l'expérimentation du Satonal, le médicament administré à tort à Giovanni Pavesi. Chiara revient vers Lorenzo, lui demandant dix mille euros pour rembourser ses dettes et essayant de le soudoyer avec un autre paquet de drogue, mais il refuse fermement et la traque. Marco, cependant, ayant reçu l'analyse sur le contenu du colis jeté par Lorenzo et récupéré par lui et ayant remarqué la discussion entre les deux, le convoque au bureau : Lorenzo jure que c'est la seule rechute qu'il ait eue en quinze ans , que ce n'était qu'un moment passager et qu'il n'utilisera plus de substances, suppliant finalement le médecin-chef de lui donner une seconde chance. Marco accepte, mais lui demande des tests toxicologiques tous les deux jours.

    Elisa révèle que les anticorps anti-Rh de Serena sont dus à une précédente grossesse, plus précisément à une fille ; Giulia affirme que puisque les anticorps développés avec un faible titre (et en raison d'une première grossesse) vont augmenter à partir du quatrième mois, le bébé est en danger, mais elle ordonne une échographie du fœtus car c'est le bon moment pour le sauver. Réconfortée par Gabriel (à qui elle avoue avoir déjà compris des années auparavant, par les discours de sa grand-mère atteinte de démence sénile, qu'elle est en réalité la fille de Serena), Elisa confronte sa mère, lui reprochant de n'avoir jamais rien signifié pour elle. Serena, qui est tombée enceinte d'Elisa à quatorze ans, dit qu'elle a préféré que ses parents l'élèvent parce qu'elle n'a pas eu le courage d'être mère à un si jeune âge. Elisa l'accuse alors d'avoir pu avorter ou assumer ses responsabilités et, face à l'égoïsme et à la superficialité de Serena, l'avertit que l'enfant qu'elle attend risquait de mourir à cause de ses mensonges. Après quelques sorties avec Maria, Riccardo se rend compte à quel point elle est égocentrique et, avant de partir, il lui dit que s'il l'avait connue maintenant, il l'aurait évitée. Pendant que je suis au bar, Elisa avoue à Gabriel qu'elle ne s'est pas réconciliée avec Serena et qu'elle ne la reverra probablement jamais ; elle déclare qu'elle est tombée amoureuse de lui et ils s'embrassent. avant de s'éloigner, il lui dit que s'il l'avait connue maintenant, il l'aurait évitée. Pendant que je suis au bar, Elisa avoue à Gabriel qu'elle ne s'est pas réconciliée avec Serena et qu'elle ne la reverra probablement jamais ; elle déclare qu'elle est tombée amoureuse de lui et ils s'embrassent. avant de s'éloigner, il lui dit que s'il l'avait connue maintenant, il l'aurait évitée. Pendant que je suis au bar, Elisa avoue à Gabriel qu'elle ne s'est pas réconciliée avec Serena et qu'elle ne la reverra probablement jamais ; elle déclare qu'elle est tombée amoureuse de lui et ils s'embrassent.

    Épisode 14 : Avant qu'il ne soit trop tard[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Perdonare e perdonarsi
    Première diffusion
    Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,89 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
  • Résumé détaillé

    Andrea rend compte à Marco et Irène de ses recherches sur Satonal, dont l'expérimentation avait été clôturée par lui : puisque son recalcul montre que la mortalité de Satonal liée aux effets indésirables est supérieure à celle présentée dans les articles publiés, il propose d'alerter l'agence de le médicament pour que l'essai soit répété. Gabriel annonce à sa communauté éthiopienne qu'il souhaite rester en Italie, où il a enfin réussi à se forger sa propre identité. Chiara est hospitalisée pour ce qui semble être une surdose de cocaïne; une fois seule avec Lorenzo, elle avoue que pour des raisons économiques, bien qu'elle ne consomme pas de cocaïne, elle transporte des œufs pour le compte de deux trafiquants de drogue. Effrayée par la possibilité d'être traquée par ce dernier, Chiara accepte l'invitation d'Andrea à rester chez elle pendant quelques jours. Pendant ce temps, le jeune Tommaso Vitali, professeur de guitare pour enfants, est suivi pour ce qui semble être une méningite méningococcique (probablement transmise par un de ses élèves, aujourd'hui guéri, qui avait contracté un méningocoque de sous-type B). Giulia émet l'hypothèse que Tommaso a été infecté par une autre bactérie; après que Riccardo ait effectué une hémoculture qui montre qu'il n'y a pas de croissance, et après avoir ordonné à Alba de passer une radiographie pulmonaireet l'administration d'un antibiotique à large spectre , Giulia estime que la maladie est d'origine virale, elle décide donc de recommencer en voulant tester d'abord l' herpès et les entérovirus , puis de faire une liste de tous les virus compatibles avec les symptômes. La mère de Tommaso raconte à Riccardo qu'elle entretient une relation très houleuse avec son fils, à tel point que depuis un an, après une vive querelle, ils ne sont plus en contact.

    Chiara est ramenée à l'hôpital en raison d'énièmes convulsions ; Andrea, palpant son abdomen après que Chiara lui ait précisé qu'elle souffre de maux et de crampes d'estomac, remarque que le foie a une consistance fibreuse et croit qu'il y a des dommages au foie, propose alors une échographie abdominale , à laquelle Gabriel ajoute les transaminases , la bilirubine et le temps de prothrombine . Lorenzo dit à Chiara qu'elle souffre d' hépatite chronique et que c'est la dernière chance qu'il lui reste de guérir et, quand Andrea constate que Chiara a la maladie de Wilson, il lui dit qu'heureusement c'est traitable mais qu'une biopsie doit quand même être faite pour évaluer l'état réel du foie. Alba découvre un violet très étendu sur les bras de Tommaso , et Giulia pense que la chose n'est ni bactérienne ni virale, mais amibienne : la cause est peut-être un parasite, et propose d'envoyer Tommaso en hypothermie pendant le coma pharmacologique . La mère de Tommaso accepte l'opération risquée pour sauver la vie de son fils attaqué par naegleria fowleri, également appelée "amibe mangeuse de cerveau". Marco admet à Irene qu'il ne peut pas comprendre comment ils en sont arrivés là; cependant, quand Irène lui propose d'encadrer Andrea avec un faux témoignage, Marco se souvient de Dario Corolla, un stagiaire expulsé par Andrea mais qui avait terminé le cours grâce à lui. La mère de Tommaso raconte à Giulia et Andrea la relation difficile avec son fils (entretenue par un musicien qui l'a abandonnée immédiatement après l'accouchement) et les remercie, réfléchissant à l'importance de dire aux gens à quel point ils sont aimés. Après avoir écouté la conversation, Alba court vers Riccardo et avoue qu'elle l'aime, en retour. Le diagnostic final de Chiara s'avère être pire que prévu, à savoir une cirrhose du foie, et Lorenzo préfère qu'Andrea soit celle qui le lui communique. Le traitement proposé par Giulia pour Tommaso est un succès. Pendant ce temps, Irene rencontre Dario Corolla.

    Épisode 15 : Complots[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Veleni
    Première diffusion
    Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,04 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
  • Résumé détaillé

    Andrea apprend que Dario Corolla, le stagiaire qu'il avait chassé le jour où il a été abattu, a déclaré qu'il avait reçu de lui l'ordre de falsifier les résultats du test sur le Satonal, et il l'a fait même s'il n'a pas encore été ouvert une enquête. Pendant ce temps, le célèbre médecin Nicola Forti, connu pour ses combats civils et constamment menacé de mort, est hospitalisé, qui prétend avoir été empoisonné. Tout en doutant de l'empoisonnement puisque Nicola n'a pas les symptômes typiques, Giulia ordonne une biopsie de la moelle osseuse et une analyse de sang. Lorenzo soutient qu'Andrea n'avait aucune raison d'impliquer Dario, car il pouvait intervenir personnellement sur la base de données, dont il connaissait les codes d'accès (il les lui avait donnés car Andrea avait besoin de vérifier des tests pour un autre médicament). Alors Lorenzo décide de parler à la police pour nier les paroles de Dario; Marco, cependant, le menace de révéler à tout le monde qu'il a pris des opioïdes, le faisant ainsi radier de l'Ordre des médecins et le ruinant économiquement. Lorenzo comprend donc que Marco est derrière toute l'affaire. Agnese, en essayant d'aider Andrea, rencontre Dario, qui prétend souffrir de Marco est derrière tout ça. Agnese, en essayant d'aider Andrea, rencontre Dario, qui prétend souffrir de Marco est derrière tout ça. Agnese, en essayant d'aider Andrea, rencontre Dario, qui prétend souffrir deLa maladie de Crohn et qu'il avait accepté d'aider Andrea à falsifier les tests Satonal par besoin d'argent, ne le "révélant" que maintenant après avoir découvert le danger du médicament. Gabriel emménage avec Elisa. Alba va rendre visite à Riccardo dans la maison où il vient d'emménager ; alors qu'ils sont sur le point de faire l'amour, Riccardo se retire parce qu'il a toujours honte de sa jambe amputée, et le lendemain matin, il renonce à s'inscrire à un concours de natation caritatif avec les autres membres de la salle, affirmant qu'il ne sait pas nager.

    L'état de Nicola, dans le sang duquel des métaux lourds (surtout du thallium ) sont détectés, s'aggrave ; l'hypothèse d'effets secondaires dus aux thérapies hormonales pour avoir des enfants est exclue, puisque lui et sa femme Anna ont découvert qu'ils sont stériles. Agnese appelle Andrea en urgence et l'emmène à la morgue, où se trouve le corps de Dario, décédé subitement d' une coagulation intravasculaire disséminée ., peut-être causée par une infection méningococcique ; Andrea est en colère car, n'ayant pas eu l'occasion de parler avec Dario, il ne sait pas comment se défendre de ses accusations. Lorenzo, apprenant qu'un patient dont le groupe sanguin est compatible avec celui de Chiara vient de décéder, demande à Marco d'autoriser la greffe du foie (si donneur et receveur sont dans le même hôpital, la liste d'attente n'est pas prise en compte, surtout en cas d'urgence) : en cas de refus, il révélera à tout le monde que Marco l'a fait chanter. D'un discours de Nicola, qui travaillait dans une clinique ghanéenne à Accra (où des milliers de personnes vivent en vendant du cuivre et d'autres métaux provenant de décharges), et remarquant les cheveux tombés d'Anna, Andrea comprend que les deux souffrent des radiations .en raison de grandes quantités de déchets électroniques : même si l'intensité des rayonnements est très faible, une exposition prolongée peut provoquer une aplasie de la moelle osseusesecondaire, un trouble des cellules de la moelle osseuse qui altère la production de cellules sanguines ; le thallium et d'autres métaux ont en effet été inhalés avec les fumées des incendies allumés pour les dériver de la destruction d'appareils électroniques. Pour Anna, la thérapie médicamenteuse suffit, tandis que Nicola a besoin d'une greffe de moelle osseuse, que lui offre sa sœur Maurizia, qui en échange lui demande de renoncer à sa part d'héritage pour l'investir dans l'entreprise de leur père. Malgré le succès de l'intervention, Nicola décide de retourner travailler à Accra, car il se sent désormais « appartenir » à la population locale, promettant cette fois d'être prudent. La réunion collégiale, grâce surtout à l'intervention d'Alba, qui va à l'encontre de l'avis de la mère, accorde une greffe de foie à Chiara; La mère d'Alba est favorablement impressionnée et lui demande de l'aider pendant l'opération. Soudain Agnès, persuadée qu'elle n'en a qu'ungranulome dentaire, a une maladie soudaine.

    Épisode 16 : L'heure des choix[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Io ci sono
    Première diffusion
    Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,72 millions de téléspectateurs[réf. nécessaire]
  • Résumé détaillé

    Lorenzo propose à Marco une solution pour sortir de la situation dans laquelle ils se trouvent, mais ce dernier lui répond qu'il y a des gens qui font passer le profit avant la santé des gens et des médecins comme eux deux. L'état d'Agnese s'aggrave rapidement, conduisant à l'hypothèse d'une tumeur, mais Andrea pense que la véritable cause est une infection du sang. Riccardo essaie de convaincre la mère d'Alba de ne plus faire souffrir sa fille et de l'accepter dans le bloc opératoire, mais la femme répond qu'elle ne doit plus jamais se permettre de lui parler de cette façon ; Elisa écoute leur conversation et le lendemain elle en parle avec Alba. En se disputant avec Giulia, Andrea a une intuition et fait admettre à Agnese qu'elle a rencontré Dario, dont elle n'a cependant pas obtenu d'informations utiles; la femme explique à Andrea qu'elle l'a fait pour l'aider. Andrea récupère un échantillon de Dario et découvre qu'en plus de l'infection à méningocoque, il souffrait d'un mystérieux agent pathogène qui n'est apparu qu'après sa mort. Le magistrat ouvre une enquête contre Andrea, qui risque d'être banni de l'Ordre des médecins, de devoir rembourser des centaines de milliers d'euros et une peine d'emprisonnement pour la mort de patients causée par Satonal ; Marco décide de retirer Andrea de la salle, mais il choisit de rester en tant que parent d'Agnese. Il est confirmé qu'Agnes souffre du même agent pathogène qui a tué Dario, à savoir le champignon candida haemulonii. Avant de commencer la thérapie d'Agnese, Andrea informe les membres de son service qu'elle devra bientôt quitter l'hôpital en raison de l'enquête ouverte sur lui, les remerciant chaleureusement. Alba confronte sa mère, l'informant de la décision de poursuivre sa spécialisation dans le service de médecine interne car elle le considère comme une grande famille ; il lui demande alors de se voir en dehors du lieu de travail, mais sa mère lui répond froidement de ne pas créer de "complications". Agnès, dont la thérapie ne fonctionne pas, réconforte Andrea en lui disant de ne pas s'inquiéter et que ce n'est pas sa faute si Mattia est mort. Giulia sent au geste d'Agnese (qui touche la partie douloureuse en amenant sa main au niveau de l'oreille) qu'il s'agit dont la thérapie ne fonctionne pas, il réconforte Andrea en lui disant de ne pas s'inquiéter et que ce n'est pas de sa faute si Mattia est mort. Giulia sent au geste d'Agnese (qui touche la partie douloureuse en amenant sa main au niveau de l'oreille) qu'il s'agit dont la thérapie ne fonctionne pas, il réconforte Andrea en lui disant de ne pas s'inquiéter et que ce n'est pas de sa faute si Mattia est mort. Giulia sent au geste d'Agnese (qui touche la partie douloureuse en amenant sa main au niveau de l'oreille) qu'il s'agitotite , une maladie dont Dario souffrait avant de mourir : Agnese a confondu la douleur à l'oreille avec la douleur à la dent. Dans les infections de ce type, il est normal que les oreilles soient également impliquées, mais dans ce cas, tout a commencé à partir de l'oreille à cause du candida auris , une évolution du champignon candida due à l'abus d'antibiotiques. Riccardo, libéré de ses peurs, passe la nuit avec Alba. Chiara est libérée, remercie Lorenzo et lui dit qu'elle veut reprendre ses études de médecine. Pendant ce temps, à l'hôpital, ils tentent de contacter l'autorité sanitaire des États-Unis, où Dario était en vacances quelques jours plus tôt, précisément à Chicago , dans l'État de l'Illinois .; grâce à certaines recherches, Giulia comprend que Dario a été infecté parce que dans l'Illinois, il y a l'une des très rares épidémies d'infection à candida auris en Occident; de plus, Andrea trouve ce fait étrange car le siège de la société pharmaceutique SEU, qui produit Satonal, est également situé à Chicago. Agnès se réveille enfin et est en voie de guérison. Alors qu'Andrea est sur le point de quitter l'hôpital, Lorenzo avoue la vérité à tout le monde : Andrea est innocente, prouvant que les accusations portées par Dario étaient le résultat d'un chantage de la part de la société pharmaceutique (pour laquelle il était à Chicago quelques jours auparavant) ; il ne l'a pas dit tout de suite à cause des menaces subies par Marco concernant l'usage d'opiacés à l'hôpital. Marco et Irene sont immédiatement arrêtés; avant que Marco ne soit emmené de l'hôpital.

    Lors de la course de natation caritative, Lorenzo dit à Andrea et aux autres qu'il a demandé un congé pour recoller les morceaux de sa vie après tout ce qui s'est passé. Étonnamment, Riccardo participe à la course, montrant à chacun son état ; même s'il arrive dernier, il est applaudi pour son courage et Alba le rejoint au bord de la piscine, échangeant un baiser. Après la course, Gabriel quitte Elisa en lui avouant, inspiré par le geste de Riccardo, qu'il veut retourner en Éthiopie pour aider son peuple, car il sent qu'il appartient à la communauté où il a grandi et où il peut se sentir, la raison pour laquelle l'a poussé à devenir médecin. À l'hôpital, Andrea tente de convaincre Giulia de renoncer au transfert vers une autre destination (ce qu'elle a demandé car elle s'est rendu compte qu'elle ne pouvait pas rivaliser avec Agnese)

    Deuxième saison (2022)[modifier | modifier le code]

    Cette deuxième saison est diffusée du au en Italie. En France, la saison est diffusée à partir du .

    Épisode 1 : Une autre vie[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Una vita nuova
    Première diffusion
    Audiences
    Drapeau de la France France : 3,06 millions de téléspectateurs
    Résumé détaillé
    Février 2020 : Giulia est sur le point de conclure son expérience au Policlinico Ambrosiano et de déménager à Gênes. Encore blessée par la rupture avec Andrea, elle découvre qu'elle est tombée enceinte après la nuit qu'elle a passée avec Lorenzo dans le final de la première saison, étant ainsi poussée par cet événement à mieux réfléchir sur ses sentiments pour lui : après avoir définitivement mis un caillou l'histoire avec Doc , elle se rend compte que même pour elle Lazzarini, peut-être, a toujours été bien plus qu'un ami cher et un collègue de confiance, décidant de donner une chance à leur histoire. Même Lorenzo, qui a toujours été amoureux d'elle, accepte de commencer une nouvelle vie avec Giulia et le bébé. Arrivée à l'hôpital du docteur Cecilia Tedeschi, spécialiste renommée des maladies infectieuses et ancienne partenaire à l'époque de l'université d'Andrea et Agnese, qui aide le personnel médical à guérir une jeune créatrice de robes de mariée, infectée par une mystérieuse maladie. Gabriel, toujours persuadé de vouloir retourner dansL'Ethiopie , reçoit une proposition inattendue d'Elisa. En effet, la jeune fille lui propose de faire une spécialisation en maladies tropicales , puis à la fin de celle-ci de le rejoindre en Afrique . Gabriel, cependant, pensant qu'Elisa n'y sera pas heureuse, décline la proposition et cela provoquera leur rupture définitive. Carolina est plutôt diplômée en médecine. Andrea, de peur de perdre son équipe, tente par tous les moyens plus ou moins maladroits de convaincre son personnel de rester à la Polyclinique, mais chaque tentative s'avère vaine et finalement Doc accepte la triste réalité et s'organise, sur l'hôpital terrasse, un rafraîchissement pour saluer son équipe. En attendant, cependant, un nouveau coronavirus qui provoque une épidémie dans leLa Chine continentale débarque également à Milan pour bouleverser les plans de chacun. Giulia est malade et est immédiatement hospitalisée dans le service, et Andrea reconnaît les symptômes comme étant ceux du COVID-19, le virus chinois. Giordano est donc le premier infecté dans le service et l'hôpital met immédiatement en œuvre toutes les précautions, mais il est déjà trop tard. Le virus est déjà arrivé. Lorenzo découvre qu'il a de la fièvre et Elisa lui remet un certificat pour la maladie, mais Lazzarini refuse et continue à travailler.

    Épisode 2 : L'ennemi silencieux[modifier | modifier le code]

    Titre original
    La guerra è finita
    Première diffusion
    Audiences
    Drapeau de la France France : 3,06 millions de téléspectateurs
    Résumé détaillé
    Plusieurs mois se sont écoulés depuis les événements survenus dans l'épisode précédent. La pandémie de COVID-19 qui a choqué le monde entier est enfin terminée et la polyclinique Ambrosiano revient à la normale, reprenant son activité hospitalière normale comme à l'époque pré-pandémique. Le service de médecine interne, après avoir été aseptisé, est donc rouvert, mais il manque quelqu'un dans l'air : Lorenzo n'est plus là à cause du COVID-19, qui l'a tué en mars 2020. Andrea Au lieu de cela, il a décidé de quitter le service pour se consacrer lui-même à des contrôles gratuits pour la population à l'extérieur, parfois aidé par Riccardo. Le département, cependant, après les événements survenus lors de la finale de la première saison se retrouve sans primaire. Agnese décide ainsi de confier les soins primaires au Dr Cecilia Tedeschi, devenue "célèbre" grâce à la pandémie et donc capable de récolter des fonds et des subventions.118 secouriste , est hospitalisé, le premier cas sous la direction du nouveau primaire. La mort de Lorenzo suscite inquiétude et tristesse angoissante chez tout le monde dans le service, tandis qu'une enquête, ouverte par la direction de l'hôpital pour faire la lumière sur ce qui s'est passé pendant la pandémie en raison du nombre élevé de décès parmi le personnel de santé et les patients, menace de révéler que Lazzarini était précisément le patient zérode l'hôpital, bien qu'inconscient, permettant ainsi de l'accuser de négligence pour avoir amené le virus à l'hôpital : Andrea et les autres, qui connaissaient la vérité et l'ignoraient et pouvaient donc être accusés à leur tour, ne peuvent absolument pas autoriser le souvenir de leur ami proche et collègue est embrouillé de cette façon pour trouver un bouc émissaire, alors une course contre la montre commence à détruire toute preuve. Au centre de la tempête, il y a aussi Agnès, qui, au contraire, pourrait être tenue responsable, en tant que directrice de la santé, de ne pas avoir équipé l'hôpital de manière adéquate en prévision de l'urgence. Pendant ce temps, Gabriel a toujours l'intention de quitter l'Italieet il s'avère, de plus, que Giulia, en plus de Lorenzo, a également perdu l'enfant qu'elle attendait et est de plus en plus déterminée à partir pour Gênes après la fin de l'enquête pour laisser derrière elle la douleur qui la fait rester à la Polyclinique. Damiano Cesconi arrive également dans le service, un nouveau médecin structuré qui remplacera Lorenzo et, pour cette raison, accueilli avec beaucoup de froideur et de méfiance par tout le monde, en particulier Giulia. Doc, compte tenu de la situation dramatique, comprend qu'il doit faire quelque chose, alors il décide de retourner à l'hôpital, demande à être réhabilité en tant que médecin et à retrouver les soins primaires pour tenter de sauver le sort du service et de Agnès et la mémoire de Lorenzo, mais pendant ce temps, il fait un cauchemar dans lequel il rêve de l'étouffer jusqu'à ce qu'il le tue, malgré le fait qu'il ne soit pas clair si ce n'est qu'un rêve ou s'il y a quelque chose de vrai.

    Épisode 3 : Chercher l'erreur[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Sfide
    Première diffusion
    Audiences
    Drapeau de la France France : 2,84 millions de téléspectateurs
    Résumé détaillé
    Dans le service, est hospitalisé Carmine, un homme obèse atteint de diabète sucré de type 2 , qui a fait une acidocétose diabétique après avoir mangé en cachette un gâteau confectionné par sa femme pour fêter son anniversaire, quelle que soit sa pathologie. Carmine était toxicomane dans le passé, et il a rencontré sa femme Alessia dans une communauté de réadaptation et grâce à elle, il a pu vaincre la toxicomanie, même si pas complètement. En fait, il a transféré son addiction à la drogue à la nourriture, devenant, au fil des années, d'abord obèse puis diabétique, et bien que sa femme l'avertit systématiquement de ses états de santé précaires, il est incapable de s'arrêter de manger et cela entraînera plusieurs hospitalisations pour acidocétose diabétique au fil des années. Andrea pourra, en gagnant la confiance de Carmine, le convaincre de changer de vie et de gagner son "challenge" contre la maladie, et enfin sur les conseils de Cesconi, un pontage gastrique sera mis en place qui permettra à Carmine de perdre du poids et de vaincre le diabète, à condition qu'il suive un régime strict. Pendant ce temps, l'enquête sur la gestion de la pandémie de COVID-19 à l'intérieur de la Polyclinique. menée par Caruso et avec la participation de Tedeschi, elle touche au cœur : Agnese est relevée de son poste de directrice médicale et retourne dans le service en tant que médecin structuré dans son service d'origine, celui d'Enrico, c'est-à-dire la neuropsychiatrie , et tous le personnel de médecine interne, il est interrogé à tour de rôle par les deux. Lors de l'interrogatoire du personnel, à travers divers flashbacks , il est montré ce qui s'est réellement passé durant les premiers jours de la pandémie. Le service de médecine interne, pour faire face à l'urgence, a été transformé en service COVID uniquement et le personnel protégé par des équipements de protection individuellelutter contre un nombre effarant de patients hospitalisés. Giulia, qui a été testée positive au virus (après les événements survenus lors du premier épisode), est hospitalisée dans un état grave en réanimation , intubée et, toujours supervisée par Andrea et Lorenzo, montre de timides signes de guérison, mais malheureusement elle a perdu l'enfant qu'elle portait dans son ventre. En attendant, les fournitures médicales et les lits d'hôpitaux commencent à manquer et Lazzarini a une discussion animée avec Doc sur la possibilité de commencer à "rationnaliser" leur utilisation, en donnant la priorité aux patients plus jeunes, qui ont le même état clinique, donc plus de chances de survie, tel que prévu par le protocole de médecine de catastrophe, tandis qu'Andrea est au contraire absolument opposée et réticente à l'idée de devoir choisir qui traiter. Andrea remarque que Lorenzo est fiévreux et l'envoie chercher un prélèvementqui donne un résultat positif. Lazzarini a le COVID-19 et Doc le renvoie immédiatement chez lui pour assumer la tâche ingrate de coordonner le service, étant le médecin le plus âgé en l'absence de Lorenzo et Giulia et n'ayant pas de médecin-chef après l'arrestation de Sardoni. De plus, Lorenzo, acculé par Doc, admet ainsi qu'il a travaillé dans le service pendant trois jours alors qu'il savait qu'il avait de la fièvre, et se demande si alors cela aurait pu être lui qui a infecté Giordano et non l'inverse, comme on le pensait. Le Dr Fabrizia Martelli, chef de la chirurgie et mère d'Alba, est également positive pour le virus et est chez elle en isolement fiduciaire. La fille, en allant lui rendre visite, commet cependant l'erreur de se toucher les yeux sans enlever les gants au préalable puis, pour éviter d'être involontairement infectée, elle s'isole chez sa mère. et cette circonstance permettra enfin aux deux femmes de se réconcilier, de lever les désaccords et de faire la paix. Les conditions des Martelli s'aggravent de plus en plus et, commençant à accuser undétresse respiratoire , Alba appelle une ambulance pour la faire hospitaliser, mais malheureusement elle arrive dans le service déjà à la fin de sa vie et meurt peu de temps après. Carolina arrive également à la polyclinique, qui après avoir obtenu son diplôme a déjà été qualifiée de médecin sans examen d'État, comme l'exige le gouvernement .pour faire face à l'urgence. La jeune fille a été affectée au service de médecine interne pour les urgences et a été immédiatement prise sous son "aile" par Riccardo. De retour au présent, Andrea rencontre Caruso, l'informant de la décision de redevenir primaire, et l'avocat l'avertit que pour réussir, il devra d'abord passer une série de "tests" et s'il les échoue, il devra ne plus être médecin. Andrea devient alors hésitant à l'idée, même après les conseils de Giulia et Enrico, mais après avoir découvert les véritables intentions de Tedeschi, à savoir transformer le service médical en un service de maladies infectieuses, il accepte les conditions dictées par Caruso et commence ainsi le défi de redevenir primaire.

    Épisode 4 : Le jeune espoir[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Quello che sei
    Première diffusion
    Audiences
    Drapeau de la France France : 2,84 millions de téléspectateurs
    Résumé détaillé
    Ludovico, un joueur de tennis prometteur de 18 ans , qui a récemment remporté le tournoi de Wimbledon dans la catégorie Juniores, alors qu'il s'entraîne ressent soudainement une douleur intense aux mains et est hospitalisé à la polyclinique Ambrosiano. Au début, on pense qu'il s'agit simplement de problèmes psychosomatiques , puisque Ludovico vit constamment sous stress, sa mère a dit aux médecins que ces troubles ont commencé immédiatement après la victoire à Wimbledon et sont déjà suivis par un psychologue interne . Andrea, cependant, ne croit pas qu'il s'agit simplement de stress et, après lui avoir accidentellement causé un accident vasculaire cérébral , joue au tennis avec lui sur la terrasse .l'hôpital, se rend compte que derrière les problèmes de santé il y a en fait une cause organique, et c'est la maladie de Fabry, une maladie incurable mais traitable, qui ne permet cependant pas à Ludovico de continuer à faire du sport. Elisa, en raison de problèmes d'amour avec Massimo, devient grincheuse et commence à mal traiter les jeunes stagiaires, en particulier Carolina, notamment lors de la visite d'un jeune patient souffrant de douleurs à la poitrine. La fille de Doc ignore toujours que son père veut redevenir primaire et, une fois qu'il le découvre, avec la crainte qu'Andrea puisse redevenir le médecin arrogant et cynique qu'il était avant l'amnésie, il menace de quitter le service. . , pour faire la paix avec Doc. Entre-temps, Enrico donne secrètement à Andrea les questions de son premier test pour la course aux soins primaires, l'avertissant cependant que, bien qu'il soit vrai qu'il n'y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse, étant seulement un test d'aptitude psycho, la direction de la santé s'attend à ce qu'Andrea réponde non pas en tant que "Doc", mais en tant que véritable médecin-chef. Caruso, tentant une "embuscade" à Doc, organise étonnamment le test pour lui, qui a lieu avec la présence de Lucia Ferrari, la nouvelle psychologue de la Polyclinique, mais Andrea, s'étant préalablement préparé, ne tombe pas dans le piège de Caruso et gère pour surmonter une note complète le test, avec une grande joie d'Enrico et Agnese et une grande déception de Caruso lui-même qui, parlant avec un personnage mystérieux dans son studio, déclare qu'il trouvera un moyen d'empêcher Fanti de redevenir primaire. Damiano rapporte à Giulia qu'il a précédemment travaillé chez il organise le test par surprise, qui a lieu avec la présence de Lucia Ferrari, la nouvelle psychologue de la Polyclinique, mais Andrea, s'étant préalablement préparé, ne tombe pas dans le piège de Caruso et parvient à passer le test avec brio, à celui d'Enrico grande joie et Agnès et la grande déception de Caruso lui-même qui, parlant avec un personnage mystérieux dans son étude, déclare qu'il trouvera un moyen d'empêcher Fanti de redevenir primaire. Damiano rapporte à Giulia qu'il a précédemment travaillé chez il organise le test par surprise, qui a lieu avec la présence de Lucia Ferrari, la nouvelle psychologue de la Polyclinique, mais Andrea, s'étant préalablement préparé, ne tombe pas dans le piège de Caruso et parvient à passer le test avec brio, à celui d'Enrico grande joie et Agnès et grande déception de Caruso lui-même qui, parlant avec un personnage mystérieux dans son étude, déclare qu'il trouvera un moyen d'empêcher Fanti de redevenir primaire. Damiano rapporte à Giulia qu'il a précédemment travaillé chez s'adressant à un personnage mystérieux dans son bureau, il déclare qu'il trouvera un moyen d'empêcher Fanti de redevenir principal. Damiano rapporte à Giulia qu'il a précédemment travaillé chez s'adressant à un personnage mystérieux dans son bureau, il déclare qu'il trouvera un moyen d'empêcher Fanti de redevenir principal. Damiano rapporte à Giulia qu'il a précédemment travaillé chezRome et, en raison de la pandémie de COVID-19 , il a décidé de "s'enfuir" à Milan , après quoi, dans le hall de l'hôpital, il donne son numéro à Giulia, lui faisant comprendre qu'il aimerait sortir avec elle, ce qui, cependant, encore profondément marquée par le drame qui l'a frappée, elle est très timide. Doc a encore plusieurs cauchemars, où il rêve de tuer Lorenzo, fermant délibérément sa bouteille d'oxygène, l'envoyant en asphyxie. Dans la finale, il est révélé que, pendant la pandémie, Enrico et Teresa avaient une relation.

    Épisode 5 : Besoin d'attention[modifier | modifier le code]

    Titre original
    L'attenzione
    Première diffusion
    Réalisation
    Beniamino Catena
    Résumé détaillé
    Anna, une jeune avocate, qui se rend au Tribunal accompagnée de sa fille Gaia, est arrêtée par surveillance car le détecteur de métaux a signalé la présence de certains métaux dans l'abdomen et, alors qu'elle est sur le point d'être arrêtée, soupçonnée d'avoir une bombe liée à la vie, elle tombe malade et est hospitalisée à la Polyclinique. Après un lavage gastrique , des agrafes se retrouvent à l'intérieur de l'estomac d'Anna : immédiatement Cécile pense qu'elle souffre d'un trouble psychiatriqueet appelle Agnès pour une consultation qui confirme le problème. Andrea n'est cependant pas d'accord et pense qu'Anna souffre en fait d'un vrai problème organique et non psychiatrique, ce qui expliquerait la forte anémie qui touche la jeune femme, mais malgré des examens répétés rien d'anormal n'en ressort et Giulia autorise sa sortie avec le diagnostic de un trouble psychiatrique, qui conduirait au retrait de Gaia d'Anna. Doc convainc cependant Giulia d'autoriser un tout dernier examen, qui consiste à injecter du fer radioactif dans le sang , et, en observant son trajet dans le corps d'Anna, cela pourrait permettre aux médecins de pouvoir comprendre le problème. L'examen montre que le sang d'Anna présente des "sauts" divers et soudains d' hémoglobine, et Andrea, reconnaissant le dénouement et l'associant à un trouble dont Carolina a souffert dans le passé, parvient à trouver la véritable cause du problème : il s'agit du syndrome de Münchhausen , c'est-à-dire que la jeune femme provoque par elle-même divers problèmes de santé. le but d'être hospitalisé et donc de pouvoir profiter de la proximité des membres de sa famille. Pendant ce temps, Damiano et Gabriel suivent le cas d'un éleveur de bétail , originaire d'un pays indien, qui est hospitalisé pour une paralysie de la jambe droite. Le fermier avoue aux médecins qu'il prévoit un voyage en Indeavec son fils, né et élevé en Italie, afin de lui faire découvrir ses origines. Malheureusement, cependant, le diagnostic est malheureux, l'agriculteur est en fait atteint par le virus du Nil occidental, maladie incurable, et meurt en quelques heures. Carolina, de plus en plus inquiète du fait que son père veuille redevenir primaire, et attirée par le chef de chirurgie Valenti, lui demande de pouvoir abandonner la médecine interne et d'aller dans son service. Edoardo, initialement réticent à l'idée, accepte cependant et propose à Carolina une première collaboration en roulement alterné, alternant une demi-journée avec la chirurgie et une demi-journée avec la médecine interne, à condition qu'elle parle à son père de sa demande de changement de spécialisation. Il s'avère également que Carolina s'inquiète de quelque chose qui s'est passé dans la salle pendant la pandémie mettant en vedette Lorenzo, en fait elle a des visions de Lazzarini qui lui dit de ne pas s'inquiéter pour lui et d'aller vers les autres.

    Épisode 6 : Le goût de vivre[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Il gusto di vivere
    Première diffusion
    Réalisation
    Beniamino Catena
    Résumé détaillé
    Antonio, un garçon de 20 ans, est hospitalisé dans le service, qui pendant les rapports sexuels a commencé à manifester une éruption cutanée très étendue . Le garçon souffre de PCU , une maladie génétique, ce qui l'oblige à suivre un régime strict pauvre en viande et autres aliments courants, remplacé par des fruits, des légumes et des compléments alimentaires. Antonio, sachant qu'il prend de sérieux risques, avoue aux médecins la veille au soir qu'il a mangé de la viande, ce qui a peut-être causé ses problèmes. Mais Andrea sent qu'il y a plus, et en fait le garçon se retrouve mordu par une tique, ce qui a causé les vrais symptômes. Carolina arrive à l'hôpital, accompagnée de Valenti, et cela provoque une réaction de jalousie chez Andrea qui attaque Edoardo. En attendant, le deuxième test de la course d'Andrea pour la primauté commence.

    Épisode 7 : Un passé trop présent[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Fare una scelta
    Première diffusion
    Réalisation
    Jan Michelini, Ciro Visco, Beniamino Catena
    Résumé détaillé
    Le cas de Silvia concerne également de près Enrico, dont le passé émerge pour la première fois. Alors que les tests de Caruso ont l'intention de plus en plus claire de mettre Doc en difficulté, Cecilia commence elle aussi à découvrir le secret de l'équipe.

    Épisode 8 : Chien bleu[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Cane blu
    Première diffusion
    Réalisation
    Jan Michelini, Ciro Visco
    Résumé détaillé
    L'épisode est un flashback complet se déroulant en mars 2020 , en pleine première vague et en plein confinement. COVID -19 est maintenant massivement arrivé également en Italie et à Milan, au Policlinico Ambrosiano, de nombreux services ordinaires ont été convertis en services réservés au COVID et les activités diagnostiques et thérapeutiques normales de l'hôpital ont été suspendues pour faire face à l'urgence. Andrea et son équipe sont décimés en raison de divers cas positifs (dont Lorenzo, Giulia et Alba) et travaillent à la limite de leurs forces, avec des quarts de travail exténuants pouvant aller jusqu'à 24 heures consécutives, pour vaincre le virus, mais le nombre de patients hospitalisés continue augmentent et submergent le service, alors que les fournitures médicales, notamment les bouteilles d'oxygène et les casques C-PAP , commencent à s'épuiser, obligeant les médecins à rationaliser leur utilisation en appliquant le protocole de médecine de catastrophe. Giulia, après avoir été guérie du COVID-19 et avoir perdu le bébé qu'elle avait eu de Lorenzo, retourne dans le service, jusqu'alors coordonné par Andrea et pour cela avec un grand soulagement de la part de ce dernier, et prend la direction en raison du manque de un médecin-chef et étant le médecin le plus haut gradé. Pendant ce temps, Lorenzo lui-même est hospitalisé et intubé pour détresse respiratoireet Natzinet, la fiancée éthiopienne de Gabriel, arrivée en Italie par surprise après avoir reçu la lettre dans laquelle le stagiaire lui dit qu'en réalité il est amoureux d'Elisa et annule donc le mariage, jetant le médecin dans le désespoir, accentué encore plus tard que le fille meurt. Entre-temps, les conditions de Lorenzo semblent s'améliorer et, comme les bouteilles d'oxygène se font de plus en plus rares et en raison d'un discours prononcé par Andrea à tout le personnel du service sur la base de ce que signifie être médecin, il décide de faire don de sa bouteille à Clara, une dame hospitalisée dans sa propre chambre laissée sans oxygène et tombant en asphyxie. Carolina, dans ce moment de garde sur eux, écoute la volonté de Lazzarini, et croyant que ses conditions le permettent, lui enlève le cylindre, le donnant à Clara. Lorenzo, qui avait plutôt des paramètres en déclin, se retrouve en dette d'oxygène, fait un arrêt cardiaque et meurt en quelques instants sans pouvoir demander de l'aide. Après avoir quitté la pièce pour continuer ses visites, Fanti revient vers lui lorsque d'autres cylindres arrivent pour en attacher immédiatement un nouveau, mais il est maintenant trop tard et toute tentative de réanimation est vaine. La jeune femme, profondément affligée et usée par des sentiments de culpabilité pour l'événement irréparable, est alors rejointe et consolé par son père, qui entreprend la tâche ingrate de raconter à Giulia ce qui vient de se passer : Giordano, après avoir appris la nouvelle. elle est anéantie et désespérée, comme tout le département qui, sans Lorenzo, ne sera plus jamais le même. Pendant ce temps, Andrea est à son tour déchiré par des sentiments de culpabilité car, alors que l'échange de bouteilles et la mort subséquente de Lorenzo ont eu lieu, il était dans une réunion électronique avec Agnese et la direction de l'hôpital avec des médecins anglais sur ce qui peut être découvert de d'un point de vue clinique en procédant à des autopsies sur les corps de ceux qui sont décédés du COVID-19 (entre-temps bloqués et interdits par unDPCM.) afin d'améliorer et d'améliorer les soins aux patients atteints du virus, mais en réalité, il devait être sur ses gardes dans le service avec Carolina et donc elle se blâme autant qu'elle pour ce qui s'est passé. Malgré cela, cependant, il décide de mentir sur les circonstances dans lesquelles la mort de Lorenzo est survenue, falsifiant même son sut et disant qu'il l'a trouvé alors qu'il était déjà trop tard et omettant l'échange de cylindres, pour éviter que Carolina ne soit accusée de négligence. en plus d'être arrêtée et radiée en tant que médecin : voici les raisons de ses cauchemars récurrents. Au cours de l'épisode, la signification du mot "chien bleu" est enfin révélée, une phrase qu'Andrea et son équipe prononcent dans les moments difficiles pour se donner de la force. C'est une marionnette d'un chien de couleur bleue, qu'un enfant, fils d'un patient hospitalisé dans le service, livre à Riccardo et il le conduira dans sa chambre et le mettra près de son lit. La présence de la marionnette favorisera son rétablissement.

    Épisode 9 : Un secret encombrant[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Streghe
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    Pour soigner une mère incarcérée accusée d'avoir tenté de tuer sa fille, Doc doit lutter contre les préjugés de tout l'hôpital, tout comme lui-même est visé par l'enquête.

    Épisode 10 : Solidarité paternelle [modifier | modifier le code]

    Titre original
    Padri
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    Alors que nos médecins sont obligés de prendre soin de Gabriel, qui a tenté de se suicider, le fossé entre Doc et Carolina se creuse de plus en plus, et Andrea doit se débrouiller seule.

    Épisode 11 : Des raisons d'espérer [modifier | modifier le code]

    Titre original
    Ragioni e conseguenze
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    Agnese est surprise de trouver la mère de Manuel hospitalisée, l'enfant qu'elle a en famille d'accueil avec Davide, et avec qui les choses ne semblent pas trop bien se passer. Agnès doit remettre en question tout ce qu'elle pense savoir.
    Commentaires
    • La diffusion de cet épisode en Italie a été reportée en raison de la situation en Ukraine.

    Épisode 12 : Le coup de la panne [modifier | modifier le code]

    Titre original
    Gold standard
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    Pendant qu'ils sont à la conférence, Cecilia se retrouve au lit avec Ruggero, un homme marié qui tombe malade pendant un rapport sexuel, et la femme demande à Doc de l'aider à l'emmener à l'hôpital sans divulguer les circonstances de l'accident. Il s'avère également que l'homme est le mari de la secrétaire du directeur Caruso, qui entre-temps décide de démarrer la simulation de soins primaires d'Andrea le jour même. Soudain, il y a une panne d'électricité dans l'hôpital qui, bien que brève, met hors d'usage les systèmes informatiques de la polyclinique : cela signifie que les examens les plus précis, les soi-disant Gold standards, y compris CT, PET et diagnostics avancés, ne peuvent pas être effectués. . Cependant, Doc décide de continuer le service primaire en réorganisant le personnel. Pendant ce temps Gabriel s'apprête à partir et se rend chez Lucia pour lui annoncer la nouvelle, mais il la retrouve inconsciente dans son bureau et la fait hospitaliser. La femme accuse des douleurs à l'estomac, mais elle et surtout son compagnon Domenico insistent pour ne plus rester, partant pourNew-York . Gabriel insiste pour la garder sous observation en attendant un scanner qui pourrait détecter avec précision l' appendicite , mais la mauvaise humeur de Domenico met Gabriel et Doc en difficulté. Gabriel en particulier méprise le comportement de Domenico, mais Elisa lui révèle que Lucia est passée bien pire, ayant été sexuellement maltraitée par son beau-père quand elle était jeune. Finalement, ils parviennent à faire un scanner, ce qui confirme l'hypothèse d'une appendicite. En apprenant la nouvelle d'Elisa, un Gabriel rassuré fond en larmes. Riccardo et Alba ont affaire à Olivia, la maire nouvellement élue d'une commune dissoute par la mafia , qui accuse des douleurs au ventre et des douleurs atroces lors de ses déplacements. Riccardo sent qu'il s'agit d'une néphroptose, mais pour le vérifier, il faudrait la faire se lever avec une douleur conséquente et Doc ne veut prendre aucun risque, mais c'est Olivia elle-même avec beaucoup de courage pour se lever permettant à Doc de confirmer le diagnostic. Ruggero a une crise et s'évanouit. Doc avait remarqué une différence de pression entre les deux bras, signe possible d'une dissection de l'aorte, mais pour procéder à l'opération un scanner serait nécessaire, et en l'absence de cela Edoardo ne veut pas se mettre en danger en cas d'événements imprévus. Doc est donc à la croisée des chemins, et le stress l'amène à perdre inopinément son calme : grâce à l'aide de Giulia, il décide de prendre en charge l'opération, qui confirme la dissection et se déroule avec succès. Carolina se dispute avec Edoardo au sujet de sa consommation de cocaïne et le convainc d'arrêter de se droguer. Ils discutent ensuite des conséquences psychologiques que la pandémie a eues sur les deux, et Carolina laisse échapper un détail fondamental sur la mort de Lorenzo qui est enregistré par un détective privé, engagé par le réalisateur Caruso pour saboter la candidature de Doc au poste de médecin-chef (dont la compromission du systèmes informatiques). Doc essaie de contacter Agnese, en vacances avec Davide et Manuel, mais ne reçoit aucune réponse. De retour à la conférence, Cecilia lui propose de passer la nuit ensemble, mais il refuse. Doc essaie de contacter Agnese, en vacances avec Davide et Manuel, mais ne reçoit aucune réponse. De retour à la conférence, Cecilia lui propose de passer la nuit ensemble, mais il refuse. Doc essaie de contacter Agnese, en vacances avec Davide et Manuel, mais ne reçoit aucune réponse. De retour à la conférence, Cecilia lui propose de passer la nuit ensemble, mais il refuse.

    Épisode 13 : Le mur du silence[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Così lontani, così vicini
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    Alors que les médecins sont occupés à résoudre le cas délicat d'un garçon sourd-aveugle, Cecilia fait à Doc une offre inattendue, déclenchant la jalousie d'Agnese et Giulia. Pendant ce temps, Riccardo découvre quelque chose sur Doc qui le met en crise.

    Épisode 14 : Des mots pour le dire[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Senza nome
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    Giulia est forcée de compter avec sa mère volumineuse lorsque son compagnon est hospitalisé en proie à un syndrome inexplicable. Juste au moment où Doc semble être sur le point de retourner à l'école primaire, Cecilia apprend quelque chose sur elle.

    Épisode 15 : L’heure de vérité[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Stigma
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    À deux pas du retour à l'école primaire, Doc voit tout s'effondrer : Cecilia l'a dénoncé à cause du sut falsifié de Lorenzo. Tout le service de médecine interne ne peut pas pardonner le geste d'Andrea, surtout Giulia. Agnese, apprenant de Costanza (secrétaire de Caruso) qu'il avait ramené chez lui l'un des ordinateurs de l'hôpital, demande des explications au directeur du service informatique, apprenant ainsi que la panne venait de l'extérieur : sentant donc la vérité, il préfère rester silencieux pour aller au fond de la question. Cecilia, après avoir reproché à Agnese le geste d'Andrea, apprend de cette dernière qu'Andrea a menti pour protéger sa fille et que Caruso a tout fait pour empêcher Andrea de retourner à l'école primaire, allant même jusqu'à saboter l'hôpital. mettant en danger la vie de nombreux patients. Triste, Cecilia décide d'interroger Andrea pour lui découvrir la vérité, mais Andrea continue de contourner ses questions, mais Cecilia sent tout de même la vérité. Pendant ce temps, un jeune militaire est hospitalisé en proie à un syndrome inexplicable et qui s'avère alors atteint deLa maladie de Hansen.

    Épisode 16 : Se relever ensemble[modifier | modifier le code]

    Titre original
    Mutazioni
    Première diffusion
    Résumé détaillé
    En raison d'une nouvelle bactérie qui s'est propagée dans le service, tout le personnel de santé est contraint à une quarantaine forcée. Tedeschi ordonne à Giulia d'administrer deux antibiotiques aux patients auxquels la bactérie est partiellement sensible, mais l'administration s'avère inutile. Pendant ce temps Cecilia, ayant pressenti la vérité, décide d'aider Agnese et avec la complicité de Costanza les deux femmes parviennent à éloigner Caruso de son bureau permettant ainsi à Agnese de copier le contenu de son ordinateur sur un disque dur. L'opération est réussie et les deux sont en mesure de consulter l'archive des e-mails du directeur médical, qui semble pourtant propre, jusqu'à ce que Cecilia se souvienne que lorsqu'elle est devenue primaire, désireuse d'équiper l'hôpital pour lutter contre le virus, sur les conseils de Caruso, il s'est toujours et uniquement tourné vers le "PNS DIAGNOSTICA", découvrant ainsi qu'elle n'était pas l'héroïne qu'elle pensait être, mais la poule aux œufs d'or de Caruso. En consultant le site internet de l'entreprise, les deux femmes découvrent le visage du complice de Caruso et le siège du « PNS DIAGNOSTICA », ce qui rend Agnese méfiante car elle était avec eux en train de commander les bouteilles d'oxygène. Pendant ce temps, la situation dans le service va de mal en pis, et Doc, pour essayer de sauver le plus de vies possible, se souvient que la bactérie à laquelle ils ont affaire est vulnérable aux vieux antibiotiques, proposant de donner aux malades un vieil antibiotique. qui était utilisé contre la tuberculose, mais très dangereux car comme effet secondaire, il pouvait provoquer une grave intoxication hépatique : n'ayant pas d'autre choix, Giulia, après une certaine perplexité, il accepte. Parmi les patients hospitalisés, il y a aussi Riccardo, qui après avoir été soigné toute la nuit par Alba, grâce à l'antibiotique proposé par Andrea, se réveille. Entre-temps, cependant, après s'être occupée de Riccardo tout le temps, Alba a également été infectée et ses conditions semblent très mauvaises dès le début. La jeune fille parvient à se remettre de la bactérie, mais son état s'aggrave à nouveau peu de temps après en raison de l'antibiotique, qui a eu des effets secondaires sur le foie. La situation se dégrade radicalement et, après un adieu rapide et définitif à ses collègues et à Riccardo, la jeune fille meurt dans le désespoir général. Giulia, entre-temps, comprenant les raisons qui ont poussé Lorenzo à se sacrifier, pardonne à Doc, mais Carolina, incapable encore de porter le secret, avoue tout, c'est-à-dire que c'est elle, et non Andrea, qui a débranché la bouteille d'oxygène de Lorenzo pour la donner à sa voisine au lit. Détruite, la jeune fille est prête à changer d'hôpital, mais Giulia et toute la salle lui pardonnent et lui souhaitent la bienvenue. Maintenant que l'urgence est terminée, Caruso ordonne qu'Andrea soit arrêtée et que toute la salle soit interrogée pour complicité. Carolina avoue, mais n'est pas crue, alors tout le département prétend tout savoir depuis le début, ce que Caruso trouve inutile, précisant que tout le monde aurait répondu. A ce moment un inspecteur de police accompagné d'Agnès entre dans l'hôpital pour prendre le directeur médical. En fait, Cecilia et Agnese l'ont dénoncé pour sa complicité avec le "PNS DIAGNOSTICA" dans la panne informatique et dans le retard volontaire dans la livraison des bouteilles d'oxygène pendant l'urgence pour spéculer sur le prix, obligeant les médecins du service de médecine interne à diviser quelques bouteilles parmi de nombreux patients. Acculé, Caruso jette son masque et vante devant tous les médecins que le bien le plus cher est la santé et que ce sont ceux comme lui qui soutiennent les médecins, prouvant ainsi que les accusations portées contre lui sont fondées. Gabriel et Elisa, quant à eux, se réunissent et se marient. Andrea retourne au service en tant que médecin-chef, prête à accueillir de nouveaux stagiaires. obligeant les médecins du service de médecine interne à répartir quelques cylindres entre plusieurs patients. Acculé, Caruso jette son masque et vante devant tous les médecins que le bien le plus cher est la santé et que ce sont ceux comme lui qui soutiennent les médecins, prouvant ainsi que les accusations portées contre lui sont fondées. Gabriel et Elisa, quant à eux, se réunissent et se marient. Andrea retourne au service en tant que médecin-chef, prête à accueillir de nouveaux stagiaires. obligeant les médecins du service de médecine interne à répartir quelques cylindres entre plusieurs patients. Acculé, Caruso jette son masque et vante devant tous les médecins que le bien le plus cher est la santé et que ce sont ceux comme lui qui soutiennent les médecins, prouvant ainsi que les accusations portées contre lui sont fondées. Gabriel et Elisa, quant à eux, se réunissent et se marient. Andrea retourne au service en tant que médecin-chef, prête à accueillir de nouveaux stagiaires.

    Discographie[modifier | modifier le code]

    Les pistes de la musique sont composées par Tony Brundo et chantées par Nico Bruno.

    No Titre Durée
    1. Sigla 1:32
    2. I'll Find You in the Dark 4:14
    3. Need You Right Now 3:47
    4. Changed at All 3:59

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. (it) Pierangelo Sapegno, « Torna al lavoro il medico che ha perso 12 anni di ricordi per colpa di un incidente » (reportage), La Stampa,‎ (lire en ligne, consulté le )
    2. « Avant-première - Doc : Le premier épisode disponible grâce à MYTF1 Premium », sur MYTF1 (consulté le ).
    3. Élizabeth Lepage-Boily, « Rentrée télé printemps-été 2021 : Quand commencent vos émissions doublées », sur Showbizz.net,
    4. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le )
    5. « Luca Argentero dans Doc sur TF1 : "C'est rare de voir une série italienne qui ne parle pas de la mafia !" », sur lci.fr (consulté le ).
    6. (it) Silvia Di Gregorio, « Dove è girato Doc- Nelle tue mani: ambientazione », sur tvserial.it, (consulté le ).
    7. (it) « DOC – Nelle tue mani, Luca Argentero: "Abbiamo interrotto le riprese della fiction" », sur movieplayer.it (consulté le ).
    8. (it) Paolo Sutera, « Doc - Nelle tue mani avrà anche un remake americano », sur TvBlog, (consulté le )
    9. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (mercredi 6 janvier 2021) : Doc démarre bien sur TF1, La fugue plus forte que Stéphane Plaza », sur Toutelatele.com,
    10. « Avis et audience Doc (TF1) : la série médicale italienne du mercredi », sur nouveautes-tele.com, (consulté le ).

    Liens externes[modifier | modifier le code]