Dobromierz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Pologne
Cet article est une ébauche concernant la Pologne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dobromierz
Blason de Dobromierz
Héraldique
Image illustrative de l'article Dobromierz
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Basse-Silésie
District Powiat świdnicki
Maire Czesław Drąg
Code postal 58-170
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 74
Immatriculation DSW
Démographie
Population 700 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 50° 55′ nord, 16° 14′ est
Altitude 296 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Dobromierz

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Dobromierz

Dobromierz est un village et un chef-lieu de commune rurale dans le powiat świdnicki, en Basse-Silésie, en Pologne. Autrefois nommé Hohenfriedberg, connu surtout pour la Bataille de Hohenfriedberg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Récente[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1945, le village (Hohenfriedberg) faisait partie de l'arrondissement (Landkreis) Jauer du district (Regierungsbezirk) de Breslau, en Basse-Silésie. En 1939, le bourg comptait 1 074 habitants.

Armes[modifier | modifier le code]

Les armes de la commune remonteraient en 1409, à Venceslas Ier du Saint-Empire, d'où le double W séparé d'une flèche.

Tableau historique[modifier | modifier le code]

  • 1289: première mention du curé du village slave de Schweinz (Swenz) ; ce village deviendra ensuite le bourg de Friedeberg.
  • 1307: première mention du curé de "Vrideberch"
  • 1317: construction du bourg au milieu de la forêt
  • vers 1409: Friedeberg obtient le statut de "ville". Ce statut est accordé au XVe siècle à un certain nombre de lieux de marché.
  • 1602: un grand incendie
  • 1634: Nikolaus von Czettritz, doit se cacher des Suédois à Friedeberg ; en remerciement de l'accueil, il fait construire à frais nouveaux une église paroissiale dédiée à l'archange saint Michel.
  • 10 avril 1683: un autre incendie détruit le bourg, à l'exception de l'église.
  • 1711: construction d'un nouvel hôtel de ville de style baroque
  • 1716: le comte Ferdinand de Nimptsch rachète toutes les propriétés de Friedeberg et entreprend la construction d'un nouveau château
  • 1727: inauguration du palais baroque de von Nimptsch
  • 1742: à la suite de la première guerre de Silésie, que l'on peut considérer comme un front de la guerre de Succession d'Autriche, la Silésie est rattachée à la Prusse
  • 1743: après un incendie de l'hôtel de ville, les Protestants en rachètent les ruines pour y reconstruire une maison de prière
  • 1745: au cours de la seconde guerre de Silésie, bataille de Hohenfriedberg le 4 juin, autour du bourg, entre Prussiens et Saxons
  • 1793: le curé catholique Peter Stelzer fonde un hôpital (catholique)
  • 1797: Stelzer fait construire une tour à l'église paroissiale
  • 1804: 13 juin: une inondation des eaux de la Striegau détruit toute la ville
  • 1805: famine due à la mauvaise moisson
  • 1806 - 1807: Hohenfriedeberg a 500 habitants, qui doivent nourrir 4 475 soldats en garnison et fournir un impôt de 6 000 thaler
  • 1809: du fait de la réforme de l'administration prussienne de 1807 ont lieu à Hohenfriedeberg les premières élections municipales
  • 3 janvier 1827 : nouvel incendie, où disparaît l'église évangélique (auparavant bâtiment communal). De toute l'Allemagne et même de Hollande viennent des secours pour contribuer à la reconstruction de la ville dont le nom se répand en toute l'Europe. L'apparence actuelle du lieu remonte à ce chantier de reconstruction.
  • 1828-1832: construction de la nouvelle église évangélique dédiée aux saints apôtres Pierre et Paul, selon un projet de Karl Friedrich Schinkel dans le style classique
  • 1835: le premier aqueduc est mis en place
  • 1845: le conseil de la ville décide d'édifier un monument en mémoire de la bataille de Hohenfriedberg sur le Galgenberg, maintenant appelé Siegeshöhe.
  • 1909: construction d'un nouvel hôtel de ville (qui abrite la poste et la Police jusqu'à aujourd'hui)
  • 1929: un château d'eau est mis en route, la ville entière jouit de l'eau courante
  • 1975: l'église autrefois évangélique devient l'église paroissiale catholique
  • depuis 2002: Restauration du fort par un propriétaire privé

Remarques[modifier | modifier le code]

Le village est flanqué au sud d'une retenue d'eau.

Liens externes[modifier | modifier le code]