Djebel Haroun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Djebel Haroun
Le village de Tayibeh à droite, et le djebel Haroun au fond à gauche, coiffé du sanctuaire d'Aaron
Le village de Tayibeh à droite, et le djebel Haroun au fond à gauche, coiffé du sanctuaire d'Aaron
Géographie
Altitude 1 396 m
Massif Abarim
Coordonnées 30° 19′ 01″ nord, 35° 24′ 25″ est
Administration
Pays Drapeau de la Jordanie Jordanie
Gouvernorat Aqaba
Géologie
Roches Grès

Géolocalisation sur la carte : Jordanie

(Voir situation sur carte : Jordanie)
Djebel Haroun

Le djebel Haroun (« mont d'Aaron ») est une montagne de Jordanie, probablement connue dans la Bible sous le nom de mont Hor (en Hébreu: הֹר הָהָר, Hor Ha-Har), lieu de la mort du prophète Aaron.

Le mont Hor dans la Bible[modifier | modifier le code]

Le mont Hor est décrit, dans le livre des Nombres, comme le lieu de la mort d'Aaron, frère de Moïse et premier grand prêtre des hébreux. Il aurait perdu la vie sur les flancs de la montagne à l'âge de 123 ans[1]. Il ne doit pas être confondu avec un autre mont Hor[2], situé bien plus au nord (peut être identifiable au mont Hermon).

Si l'identification du mont Hor au Djebel Haroun est très ancienne, datant de l'époque de Flavius Josèphe, elle a été parfois remise en question au début du XXe siècle.

Néanmoins, le sanctuaire construit à la fin du XIIIe siècle au-dessus de la présumée tombe d'Aaron reste un important lieu de pèlerinage, notamment pour les bédouins et les juifs des environs.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le massif de grès rouge culmine à 1 396 mètres d'altitude, dominant à l'ouest la vallée de l'Arabah et à l'est la cuvette de Pétra. C'est le plus important sommet à proximité de la cité antique, et il est aisément reconnaissable à la vue du sanctuaire étincelant qui coiffe son sommet principal. Il offre un point de vue réputé, en particulier sur le site de Pétra et sur le Deir.

Notes et références[modifier | modifier le code]