Divisions administratives de l'Inde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Inde
Image illustrative de l'article Divisions administratives de l'Inde



L'Inde est divisée en différents niveaux d'unités administratives.

Selon les États et territoires de l'Inde, un même niveau administratif peut porter différents noms (par exemple, le tehsil des États hindiphones correspond au mandal en Andhra Pradesh ou au taluka au Gujarat). Les plus petites divisions, comme les villages ou les blocs, n'existent qu'en zone rurale alors que les zones urbaines comprennent des municipalités (ou Urban Local Bodies).

D'après la Constitution indienne, les organes de gouvernement locaux sont de la compétence exclusive des États. Cependant, la Constitution a été modifiée en 1992 pour y inclure la reconnaissance de ces organes par le gouvernement central et obliger l'ensemble des États à tenir des élections.

Structure[modifier | modifier le code]

Structure administrative de l'Inde

États et territoires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : États et territoires de l'Inde.

La République d'Inde est une fédération composée de 28 États et 7 territoires de l'Union. Les États sont dotés d'une législature élue au suffrage universel direct, d'un Gouverneur et d'un Chief Minister responsable devant la législature. Les territoires sont administrés par un Administrateur nommé par le Président de l'Inde, à l'exception des territoires de Delhi et de Pondichéry dont les institutions ressemblent à celles des États.

India-states-numbered.svg
États
Numéro État Code Capitale
1 Andhra Pradesh AP Hyderabad
2 Arunachal Pradesh AR Itanagar
3 Assam AS Dispur
4 Bihar BR Patna
5 Chhattisgarh CG Raipur
6 Goa GA Panaji
7 Gujarat GJ Gandhinagar
8 Haryana HR Chandigarh
9 Himachal Pradesh HP Shimla
10 Jammu-et-Cachemire JK Srinagar
11 Jharkhand JH Ranchi
12 Karnataka KA Bangalore
13 Kerala KL Thiruvananthapuram
14 Madhya Pradesh MP Bhopal
15 Maharashtra MH Mumbai
16 Manipur MN Imphal
17 Meghalaya ML Shillong
18 Mizoram MZ Aizawl
19 Nagaland NL Kohima
20 Orissa OR Bhubaneswar
21 Penjab PB Chandigarh
22 Rajasthan RJ Jaipur
23 Sikkim SK Gangtok
24 Tamil Nadu TN Chennai
25 Tripura TR Agartala
26 Uttar Pradesh UP Lucknow
27 Uttarakhand UK Dehradun
28 Bengale-Occidental WB Kolkata
Territoires de l'Union
Numéro Territoire Code Capitale
A Îles Andaman-et-Nicobar AN Port Blair
B Chandigarh CH Chandigarh
C Dadra et Nagar Haveli DN Silvassa
D Daman et Diu DD Daman
E Lakshadweep LD Kavaratti
F Territoire de la Capitale Nationale ND New Delhi
G Territoire de Pondichéry PY Pondichéry

Les États sont regroupés en cinq zones dotées de Conseils consultatifs afin de favoriser la coopération entre eux:

  • Conseil de la Zone Nord : Haryana, Himachal Pradesh, Jammu-et-Cachemire, Penjab, Rajasthan, Territoire de la Capitale Nationale de Delhi et Territoire de Chandigarh
  • Conseil de la Zone Centrale : Chhattisgarh, Uttarakhand, Uttar Pradesh et Madhya Pradesh
  • Conseil de la Zone Est : Bihar, Jharkhand,Orissa, Sikkim et Bengale-Occidental
  • Conseil de la Zone Ouest : Goa, Gujarat, Maharashtra et les Territoires de Daman et Diu, Dadra et Nagar Haveli
  • Conseil de la Zone Sud: Andhra Pradesh, Karnataka, Kerala, Tamil Nadu et le Territoire de Pondichéry

Les États sont parfois subdivisés en régions, mais celles-ci ne sont pas des divisions administratives officielles et sont purement géographiques. Certaines correspondent à des provinces ou États historiques.

Divisions et districts[modifier | modifier le code]

L'exemple de Goa, un État divisé en deux districts, eux-mêmes divisés en plusieurs talukas.

Les États sont administrativement divisés en districts, eux-mêmes parfois regroupés en divisions (ou super-districts).

Les districts (en hindi: ज़िला zilā) sont dotés d'agents:

  • un Commissaire adjoint (Deputy Commissioner) ou Magistrat du District (District Magistrate) ou Collecteur du District (District Collector) est un agent de l'Indian Administrative Service chargé de l'administration et de la collecte des impôts
  • le Surintendant de Police (Superintendent of Police) ou Commissaire de Police adjoint (Deputy Commissioner of Police) est un agent de l'Indian Police Service responsable du maintien de l'ordre
  • le Conservateur des Forêts adjoints (Deputy Conservator of Forests) est un agent de l'Indian Forest Service chargé de la gestion des forêts, de l'environnement et de la faune du district

Chacun de ces agents est assisté par les services administratifs de l'État.

La plupart des districts ont leur propre chef-lieu et sont dotés d'un zilla parishad.

Nombres de districts dans chaque état ou territoire
États de l'Union
# État Dist. # État Dist.
1 Andhra Pradesh 23 15 Maharashtra 35
2 Arunachal Pradesh 15 16 Manipur   9
3 Assam 23 17 Meghalaya   7
4 Bihar 37 18 Mizoram   8
5 Chhattisgarh 16 19 Nagaland   8
6 Goa   2 20 Orissa 30
7 Gujarat 25 21 Penjab 19
8 Haryana 19 22 Rajasthan 32
9 Himachal Pradesh 12 23 Sikkim   4
10 Jammu-et-Cachemire 14 24 Tamil Nadu 30
11 Jharkhand 22 25 Tripura   4
12 Karnataka 27 26 Uttarakhand 13
13 Kerala 14 27 Uttar Pradesh 70
14 Madhya Pradesh 48 28 Bengale-Occidental 18
Territoires de l'Union
# Territoire Dist. # Territoire Dist.
A Îles Andaman-et-Nicobar   2 E Lakshadweep 01
B Chandigarh   1 F Pondicherry 04
C Dadra et Nagar Haveli   1 G Delhi 09
D Daman et Diu   01      
Total:   602
États et territoires de l'Inde, numéroté comme dans le tableau

La majorité des districts porte le nom de leur chef-lieu. Certains ont cependant deux noms: le nom du chef-lieu et un nom traditionnel. Comme la plupart des districts sont nommés d'après une ville, le mot "district" ou simplement "D" est utilisé devant le nom pour distinguer le district de la ville.

Subdivisions des districts[modifier | modifier le code]

Dans certains États, les districts sont subdivisés en unités plus petites.

Zones rurales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Panchayat raj.

Tehsils[modifier | modifier le code]

Les tehsils, également appelés talukas ou mandals, comprennent plusieurs villages ou groupes de villages. Ils sont administrés par un panchayat samiti et présidé par un tehsildar ou talukdar.

Blocs[modifier | modifier le code]

Le bloc (block) regroupe plusieurs villages.

Au Karnataka, les villages sont également regroupés en hoblis.

Villages[modifier | modifier le code]

Les villages sont généralement la division administrative la plus petite en zone rurale. Le village est administré par un gram panchayat élu au suffrage universel et présidé par un sarpanch. On estime qu'il y a environ 256 000 gram panchayats en Inde, chacun couvrant une population d'au moins 500 habitants.

Les villages sont parfois subdivisés en habitations pour la gestion des services publics.

Zones urbaines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Municipalités d'Inde.

Dans les zones urbaines, il existe des municipalités. En fonction de la taille de la ville, la municipalité porte le titre de nagar panchayat (conseil municipal), nagar palika (municipalité) ou nagar nigam (corporation municipale).

Voir aussi[modifier | modifier le code]