Division néo-zélandaise (1915-1919)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Division néo-zélandaise
Création 1915
Dissolution 1919
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Branche Armée de Terre
Fait partie de New Zealand Army
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles Bataille des Dardanelles, Bataille de la Somme, Bataille de Passchendaele, Bataille du Kaiser, Bataille de la ligne Hindenburg, Bataille de la Sambre
Commandant Andrew Hamilton Russell

La Division néo-zélandaise est un élément de la New Zealand Army constitutif de l'ANZAC qui participa à la Première Guerre mondiale.

Entre autres, 2 688 Maoris, 346 Océaniens et 150 Niuéens y furent incorporés.

Historique[modifier | modifier le code]

Les volontaires néo-zélandais joints aux volontaires australiens formèrent l'ANZAC et furent dirigés vers l'Europe. Arrivés en Égypte, ils furent débarqués à cause de l'entrée en guerre de l'Empire ottoman.

La Division néo-zélandaise fut créée, en 1915, en Égypte; elle participa à la bataille des Dardanelles.

Transportée en France, en avril 1916, elle participa à la bataille de la Somme puis à la bataille de Messines en juin 1917 et à la bataille de Passchendaele (3e Bataille d'Ypres) d'août à novembre 1917.

En 1918, elle revint dans la Somme et combattit au cours de la bataille du Kaiser puis pendant l'offensive des Cent-Jours, elle prit part à la bataille de la ligne Hindenburg et libéra Le Quesnoy, le 4 novembre.

La Division néo-zélandaise fut dissoute, en Allemagne, en mars 1919.

Lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]