Division de Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Division (homonymie) et Roche (homonymie).
Page d'aide sur les redirections « Division de Pioneer » redirige ici. Pour les autres significations, voir Pioneer.
La lune Atlas (point), en orbite dans la division de Roche (zone sombre).

En astronomie, la division de Roche (en anglais : Roche division) est l'espace qui sépare les anneaux A et F de la planète Saturne.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La division de Roche est une couronne dont le rayon intérieur est à environ 136 770 kilomètres du centre de Saturne et le rayon extérieur est à environ 139 380 kilomètres du centre de la géante gazeuse. Il s'étend ainsi sur environ 2 610 kilomètres.

Atlas et Prométhée, deux des lunes de Saturne, orbitent dans la division de Roche.

Dénomination[modifier | modifier le code]

La division de Roche est ainsi dénommée, depuis [1], en l'honneur de l'astronome et mathématicien français Édouard Roche (1820-1883) bien qu'il ne l'ait ni découverte ni observée et qu'elle soit à l'intérieur de la limite de Roche de Saturne.

Découverte[modifier | modifier le code]

La division de Roche a été observée pour la première fois par la sonde spatiale américaine Pioneer 11[2]. Sa découverte a été annoncée le par un télégramme de l'Union astronomique internationale (IAU)[3]. Elle a été confirmée par la parution, le , de plusieurs publications dans la revue scientifique Science[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Division Named in Saturn's Ring System » [html], sur USGS Astrogeology Science Center, le site officiel du centre de recherche en astrogéologie de l'Institut d'études géologiques des États-Unis (mis en ligne le 26 décembre 2007, consulté le 18 novembre 2014)
  2. (en) T. Gehrels et al., « Imaging photopolarimeter on Pioneer Saturn », Science, vol. 207, no 4429,‎ , p. 434-439 (DOI 10.1126/science.207.4429.434, Bibcode 1980Sci...207..434G, résumé)
    L'article a été reçu le .
    Ses coauteurs sont, outre T. Gehrels : L. R. Baker, E. Beshore, C. Blenman, J. J. Burke, N. D. Castillo, B. DaCosta, J. Degewij, L. R. Doose, J. W. Fountain, J. Gotobed, C. E. Kenknight, R. Kingston, G. McLaughlin, R. McMillan, R. Murphy, P. H. Smith, C. P. Stoll, R. N. Strickland, M. G. Tomasko, M. P. Wijesinghe, D. L. Coffeen et L. Esposito.
  3. (en) « IAUC 3417 : New ring and satellites of Saturn, 1979j (and) 1979i » [html],
    L'objet 1979j est la comète Reinmuth 1 (30P/Reinmuth) et l'objet 1979i, la comète Meier (C/1979 S1).
  4. (en) J. A. van Allen et al., « Saturn's magnetosphere, rings, and inner satellites », Science, vol. 207, no 4429,‎ , p. 415-421 (DOI 10.1126/science.207.4429.415, Bibcode 1980Sci...207..415V, résumé)
    L'article a été reçu le 3 décembre 1979.
    Ses coauteurs sont, outre J. A. van Allen : M. F. Thomsen, B. A. Randall, R. L. Rairden et C. Grosskreutz.
  5. (en) W. Fillius et W. H. Ip, « Trapped radiation belts of Saturn : First look », Science, vol. 207, no 4429,‎ , p. 425-431 (DOI 10.1126/science.207.4429.425, Bibcode 1980Sci...207..425F, résumé)
    L'article a été reçu le 3 décembre 1979.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]