Division Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En Amérique du Nord, la division Adams de la Ligue nationale de hockey a été formée en 1974 en tant que partie de la nouvelle Association Prince de Galles (aujourd'hui connu sous le nom d'Association de l'Est) durant le réalignement opéré par la Ligue. Appelée Adams en l'honneur du fondateur des Bruins de Boston Charles Francis Adams, la division existe durant dix-neuf saisons avant de céder sa place en 1993 à la division Nord-Est.

Équipes à la dissolution[modifier | modifier le code]

Évolution de la division[modifier | modifier le code]

1974-1976[modifier | modifier le code]

La division Adams est créée en résultat du réalignement de la LNH et est formée par quatre équipes, soit les Bruins de Boston, les Sabres de Buffalo et les Maple Leafs de Toronto provenant de la division Est, tandis que les Golden Seals de la Californie proviennent de la division Ouest.

1976-1978[modifier | modifier le code]

Le premier changement à survenir au sein de la division Adams s'effectue lors de la saison 1976-1977 alors que les Golden Seals sont vendus puis relocalisé en Ohio, adoptant du fait le nom des Barons de Cleveland. Les franchises de la division sont alors les suivantes :

1978-1979[modifier | modifier le code]

En 1978, les frères Gordon et George Gund, propriétaires des Barons de Cleveland, achètent la franchise des North Stars du Minnesota et obtiennent la permission spéciale de la part de la LNH de fusionner les deux équipes. Les propriétaires de l'équipe décident de conserver le nom de North Stars, ainsi plusieurs joueurs des Barons rejoignent l'équipe du Minnesota, quant aux joueurs non retenu, ils sont alors laissé à la disposition des autres équipes.

Ce changement amenant la disparition des Barons de Cleveland laisse alors la division Adams avec seulement trois équipes. La LNH désirant que la division conserve un minima de quatre équipes, intègre alors les North Stars du Minnesota, qui évoluait jusqu'alors dans la Division Smythe. La composition de la division Adams est alors la suivante pour la saison 1978-1979 :

1979-1981[modifier | modifier le code]

L'année 1979 voit la fermeture de la ligue rivale à la LNH, l'Association mondiale de hockey (AMH) et ainsi l'intégration de quatre équipes de la défunte ligue à la LNH, soit les Oilers d'Edmonton, les Whalers de Hartford, les Nordiques de Québec et les Jets de Winnipeg. De par leur emplacement géographique qui les situe près des équipes de la division Adams, les Nordiques sont alors admis en cette division pour ainsi constituer la cinquième franchise active de ce groupe. Les équipes sont alors les suivantes :

  • Bruins de Boston
  • Sabres de Buffalo
  • North Stars du Minnesota
  • Nordiques de Québec
  • Maple Leafs de Toronto

1981-1992[modifier | modifier le code]

Voyant bénéfique au niveau financier le regroupement des équipes par proximité géographique, la ligue procède à un remaniement majeur de ces divisions à l'été 1981. Ainsi les North Stars et les Maple Leafs sont transférés dans la Division Norris et remplacés par deux équipes provenant de cette même division, soit les Whalers de Hartford et les Canadiens de Montréal. L'alignement de la division Adams pour les onze années à venir est alors la suivante :

1992-1993[modifier | modifier le code]

Un ajout s'effectue à la division Adams en vue de la saison 1992-1993, soit celui des Sénateurs d'Ottawa, nouvelle équipe d'expansion. La division Adams compte alors six équipes, ce qui constitue un sommet pour cette division. Il s'agit cependant de la dernière saison d'existence de la division, elle qui sera remplacée la saison suivante par la Division Nord-Est. Voici l'alignement de la division Adams lors de sa dernière saison :

  • Bruins de Boston
  • Sabres de Buffalo
  • Whalers de Hartford
  • Canadiens de Montréal
  • Nordiques de Québec
  • Sénateurs d'Ottawa

Champions de Division[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous reprend les équipes championnes de la division Adams. Une seule équipe remporta le Trophée des présidents remis à l'équipe de la ligue ayant cumulé le plus grand nombre de points lors de la saison régulière, soit les Bruins de Boston lors de la saison 1989-1990 avec un total de 101 points.

Vainqueur de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

À deux reprises une équipe de la division Adams a remporté la Coupe Stanley au cours de l'existence de la division :

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Histoire de la LNH sur nhl.com