Diverticule de Meckel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diverticule de Meckel
Description de cette image, également commentée ci-après
Représentation du diverticule de Meckel.
Spécialité Génétique médicaleVoir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 C17.3, Q43.0
OMIM 155140
DiseasesDB 7903
MedlinePlus 000234
eMedicine 931229Voir et modifier les données sur Wikidata
MeSH D008467

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le diverticule de Meckel est un reliquat embryologique du canal omphalo-mésentérique situé sur le dernier tiers de l'intestin grêle. Il est le vestige du canal vitellin situé à 80 cm environ de la jonction iléo-cæcale.

Historique[modifier | modifier le code]

La première description semble en avoir été faite par Fabricius Hildanus en 1598[1]. Johann Friedrich Meckel en publie une description en 1809[2].

Description[modifier | modifier le code]

Il est normalement absent chez la plupart des individus, mais chez certaines personnes ( 2 à 3 % des individus), il persiste et forme une petite malformation du tube digestif (intestin grêle). Il s'agit de la plus fréquente malformation congénitale du tube digestif[3]. Il est unique : il ne peut pas y avoir plusieurs diverticules de Meckel chez un même sujet.

Il est vascularisé par l'artère mésentérique supérieure. Il siège sur le bord anti-mésentérique de l'anse et se situe à environ 40 cm de la fin de l'intestin grêle. Il constitue une cavité pathologique systématiquement recherchée dans les cures chirurgicales d’appendicite.

Conséquences[modifier | modifier le code]

La présence d'un diverticule de Meckel peut être totalement asymptomatique et être révélé à l'âge adulte par un examen fait pour une toute autre raison. Le risque de complication augmente s'il est long, présent chez un homme ou contenant une hétérotopie[4].

Le mode de présentation varie selon l'âge : plutôt saignements chez l'adulte, plutôt occlusion chez l'enfant[4].

Il peut parfois présenter une hétérotopie gastrique (constitué de tissu identique à l'estomac) et sécréter alors de l'acide chlorhydrique (comme la muqueuse gastrique) ce qui peut entraîner une ulcération voire une perforation de la muqueuse intestinale de voisinage ulcères, occlusions (invaginations ou brides) par l'effet de cet acide sur une muqueuse qui n'est pas habituée à un tel traitement. La complication la plus fréquente étant l'hémorragie digestive basse, entraînant un melæna ou des rectorragies importantes.

Il peut également se compliquer d'une invagination intestinale aiguë[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yahchouchy EK, Marano AF, Etienne JC, Fingerhut AL, Meckel’s diverticulum, J Am Coll Surg, 2001;192:658-662
  2. Meckel JF, Über die divertikel am darmkanal, Arch die Physiologie, 1809;9:421–453
  3. a et b Sagar J, Kumar V, Shah DK, Meckel’s diverticulum: a systematic review, J R Soc Med, 2006;99:501-505
  4. a et b Park JJ, Wolff BG, Tollefson MK, Walsh EE, Larson DR, Meckel diverticulum: the Mayo Clinic experience with 1476 patients (1950-2002), Ann Surg, 2005;241:529-533