Aller au contenu

Ditrysia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Ditrysia sont un groupe naturel d'insectes appartenant à l'ordre des lépidoptères (papillons). Ils ont souvent été considérés comme un sous-ordre, avant que la classification phylogénétique ne mène à les définir comme un clade sans rang au sein du sous-ordre des Glossata et de l'infra-ordre des Heteroneura.

Les Ditrysia sont les papillons chez lesquels les femelles possèdent deux orifices sexuels distincts, l'un servant à l'accouplement et l'autre à la ponte. Cela les distingue des Monotrysia, à l'orifice unique, qui englobent le reste des Heteroneura mais ne sont plus considérés comme un taxon valide.

Les Ditrysia comprennent environ 98 % des espèces de lépidoptères connues, classées dans 110 familles et 29 super-familles. La classification des Ditrysia suivante est tirée d'une synthèse publiée en 2011[1] :


Kristensen, en 1998, a proposé un arbre phylogénétique qui plaçait, au sein des Macrolepidoptera, le groupe Mimallonoidea/Lasiocampoidea/Bombycoidea dans une position distincte par rapport au clade comprenant Calliduloidea, Papilionoideae et Geometroidea, mais aussi par rapport à celui des Noctuoidea[2] :

  Macrolepidoptera  

Mimallonoidea/Lasiocampoidea/Bombycoidea




Axioidea



Calliduloidea




Hedyloidea



Hesperioidea/Papilionoidea





Drepanoidea



Geometroidea




    

Noctuoidea



Une étude phylogénétique moléculaire à grande échelle publiée en mars 2013 a examiné l'ensemble de l'ordre des lépidoptères pour les relations familiales[3].

Le cladogramme concernant Ditrysia ressemble à ceci :

Ditrysia

Tineidae.2: Eudarcia




Psychidae




Eriocottidae




Tineidae.1 (sans Eudarcia)





Roeslerstammiidae




Gracillariidae




Bucculatricidae



Yponomeutoidea





Apoditrysia

Urodidae





Choreutidae




Schreckensteiniidae



Douglasiidae







Immidae



Millieriidae







Tortricidae




Galacticidae



Heliocosmidae






Zygaenoidea



Cossoidea



Sesiidae




Obtectomera

Gelechioidea





Pyraloidea


Macroheterocera


Drepanoidea




Mimallonoidea



Cimelioidea






Geometroidea




Noctuoidea




Bombycoidea



Lasiocampoidea










Pterophoroidea



Papilionoidea





Thyridoidea





Calliduloidea



Hyblaeoidea





Alucitoidea




Copromorphoidea



Epermenioidea



















L'analyse génétique réalisée par Heikkila et al. (2015)[4] ont plutôt mis en lumière de nouvelles relations entre superfamilles, au point d'aboutir à un cladogramme à partir duquel celui présenté ci-dessous a été obtenu ; la proximité évolutive des Bombycoidea par rapport aux Lasiocampoidea est confirmée, mais les Mimallonoidea sont déplacés vers une position différente :

Ditrysia

Tineoidea (sans Metapherna)




Metapherna





Gracillarioidea



Yponomeutoidea (sans Tanaoctena et Tanaoctena)



Apoditrysia

Tanaoctena







Cadmogenes



Millieriidae





Schreckensteinioidea



Urodoidea






Douglasioidae



Pterophoroidea







Immoidea



Choreutoidea






Galacticoidea



Tortricoidea



Obtectomera



Alucitoidea




Epermenioidea



Carposinoidea





Gelechioidea







Heliocosma




Zygaenoidea



Cossoidea






Thyridoidea




Calliduloidea



Papilionoidea








Hyblaeoidea



Pyraloidea





Mimallonoidea


Macroheterocera

Geometroidea




Drepanoidea





Lasiocampoidea



Bombycoidea




Noctuoidea
















Références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) Erik J. van Nieukerken et al., « Order Lepidoptera Linnaeus, 1758. In: Zhang, Z.-Q. (Ed.) Animal biodiversity: An outline of higher-level classification and survey of taxonomic richness », Zootaxa, Magnolia Press (d), vol. 3148, no 1,‎ , p. 212–221 (ISSN 1175-5334 et 1175-5326, DOI 10.11646/ZOOTAXA.3148.1.41, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata.
  2. (en) Kristensen, N. P. (Ed.) - Handbuch der Zoologie / Handbook of Zoology, Band 4: Arthropoda - 2. Hälfte: Insecta - Lepidoptera, moths and butterflies, vol. Teilband/Part 35: Volume 1: Evolution, systematics, and biogeography, Berlino, New York, Walter de Gruyter, (ISBN 978-3-11-015704-8, OCLC 174380917, lire en ligne), p. 321-354
  3. Jerome C. Regier, Charles Mitter u. a.: A Large-Scale, Higher-Level, Molecular Phylogenetic Study of the Insect Order Lepidoptera (Moths and Butterflies). In: PLoS ONE. 8, 2013, S. e58568, DOI 10.1371/journal.pone.0058568.
  4. (en) Heikkilä, M., Mutanen, M., Wahlberg, N., Sihvonen, P., Kaila, L., « Elusive ditrysian phylogeny: an account of combining systematized morphology with molecular data (Lepidoptera) », BMC Evolutionary Biology, Londra, BioMed Central, vol. 15, no 1,‎ (ISSN 1471-2148, OCLC 944275977, LCCN 2002243069, PMID 26589618, DOI 10.1186/s12862-015-0520-0, lire en ligne [PDF], consulté le )

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :