District de Jhelum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jhelum.
District de Jhelum
Le district de Jhelum (en orange) au sein du Pendjab.
Le district de Jhelum (en orange) au sein du Pendjab.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Pendjab
Chef-lieu Jhelum
Démographie
Population 1 103 000 hab. (2006)
Densité 307 hab./km2
Géographie
Superficie 358 700 ha = 3 587 km2

Le district de Jhelum (en ourdou : ضلع جہلم) est une subdivision administrative du nord de la province du Pendjab au Pakistan. Constitué autour de sa capitale, Jhelum, le district est entouré par le district de Rawalpindi au nord, les districts de Chakwal et de Khushab à l'est, les districts de Sargodha et de Mandi Bahauddin au sud, et enfin le district de Gujrat et le territoire de l'Azad Cachemire à l'ouest.

Le district est situé dans le nord relativement urbain et industriel de la province du Pendjab. Se trouvant au cœur de la région historique de « Derajat », sa population de plus d'un million d'habitants parle majoritairement le pendjabi.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1849, Jhelum et les territoires alentours tombent sous domination britannique à l'époque du Raj. Tout le district est alors intégré dans l'ancienne « division de Rawalpindi », qui contenant également les districts de Rawalpindi, de Chakwal et d'Attock. En 1904, le tehsil de Talagang est séparé du district de Jhelum afin de permettre la création du district d'Attock.

Géographie et climat[modifier | modifier le code]

Un pont au-dessus de la rivière Jhelum.

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Le district est divisé en quatre tehsils, Jhelum, Dina, Sohawa et Pind Dadan Khan, ainsi que 53 Union Councils. Seulement deux villes dépassent les 50 000 habitants, et la plus importante est de loin la capitale Jhelum, qui regroupe à elle seule près de 16 % de la population totale du district. Ces deux villes regroupent quant-à elles plus de 70 % de la population urbaine, selon le recensement de 1998.

Ville Population (est. 2009)[1]
Jhelum 174 679
Dina 50 496

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 936 957 personnes, dont environ 28 % d'urbains. Le taux d'alphabétisation était de 64 % environ, dont 78 pour les hommes et 50 pour les femmes[2], et se place ainsi à la troisième place des meilleurs districts de la province[3].

La langue la plus parlée du district est le pendjabi.

Politique[modifier | modifier le code]

Le district est représenté par les quatre circonscriptions no 24 à 27 à l'Assemblée provinciale du Pendjab. Lors des élections législatives de 2008, elles sont remportées par deux candidats de la Ligue musulmane du Pakistan (Q) et deux indépendants[4], et durant les élections législatives de 2013 elles ont toutes été remportées par des candidats de la Ligue musulmane du Pakistan (N)[5].

À l'Assemblée nationale, il est représenté par les deux circonscriptions no 62 et 63. Lors des élections législatives de 2008, elles ont été remportées par des candidats de la Ligue musulmane du Pakistan (N)[6], et de même durant les élections législatives de 2013[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]