District de Bhakkar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

District de Bhakkar
ضِلع بهكّر
District de Bhakkar
Le district de Bhakkar (en rouge) au sein du Pendjab.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Pendjab
Division Sargodha
Chef-lieu Bhakkar
Démographie
Population 1 650 518 hab. (rec. 2017)
Densité 203 hab./km2
Langue(s) penjabi
Géographie
Superficie 811 400 ha = 8 114 km2

Le district de Bhakkar (en ourdou : ضِلع بهكّر) est une subdivision administrative de la province du Pendjab au Pakistan. Constitué autour de sa capitale Bhakkar, le district est entouré par le district de Mianwali au nord, les districts de Khushab et Jhang à l'est, le district de Layyah au sud et enfin la province de Khyber Pakhtunkhwa à l'ouest avec le district de Dera Ismail Khan.

Autrefois un simple tehsil, le district de Bhakkar a été créé en 1985. Peuplé de près de deux millions d'habitants en 2017, le district est situé dans le centre de la province. Il est peu développé et principalement rural et agricole. Sa population est pauvre et son niveau d'éducation est nettement inférieur à la moyenne nationale. Il est par ailleurs le témoin de violences ponctuelles entre sunnites et la minorité chiite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cultures dans le tehsil de Mankera.

La région de Bhakkar a été sous la domination de diverses puissances au cours de l'histoire. Durant la civilisation de la vallée de l'Indus, c'est une région agricole et forestière. Elle a ensuite été successivement sous l'influence de l'Empire Maurya, du Sultanat de Delhi, de l'Empire moghol et de l'Empire sikh.

En 1848, la région correspondant à l'actuel district tombe sous la domination du Raj britannique. Bhakkar devient ensuite un simple tehsil du district de Mianwali. Lors de l'indépendance vis-à-vis de l'Inde, la population majoritairement musulmane soutient la création du Pakistan. De nombreuses minorités hindoues et sikhes quittent alors la région pour rejoindre l'Inde, tandis que des migrants musulmans venus d'Inde s'y installent. En 1982, le tehsil de Bhakkar se voit élevé au rang de district[1].

Démographie et éducation[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 1 051 456 personnes, dont environ 16 % d'urbains, contre 33 % au niveau national. Le taux d'alphabétisation était de 35 % environ dont 50 pour les hommes et 18 pour les femmes, pour une moyenne nationale de 44 %[2]. Il y a 241 écoles primaires dans le district, dont 204 écoles coraniques et 36 écoles publiques, dont neuf pour les filles[3].

En 2011, la population totale est estimée à 1 391 729 habitants, soit une hausse de près de 32 % en treize années[4]. Le recensement suivant mené en 2017 pointe une population de 1 650 518 habitants, soit une croissance annuelle de 2,40 %, égale à la moyenne nationale mais supérieure à la moyenne provinciale de 2,13 %. Le taux d'urbanisation reste lui inchangé, à 16 %[5].

La langue la plus parlée du district est le pendjabi, la langue majoritaire de la province. Plus spécifiquement, le sous-dialecte thalochi est typique du district de Bhakkar et fait partie des dialectes seraikis, fortement implantés dans le sud de la province[1]. Le district est très majoritairement musulman à 97 % en 1998, les minorités religieuses sont des hindous (2 %) et des chrétiens (1 %).

Administration[modifier | modifier le code]

Une mosquée dans le tehsil de Mankera.

Le district est divisé en quatre tehsils (Bhakkar, Darya Khan, Kaloorkot et Mankera) et 42 Union Councils[6].

Tehsil Population (rec. 2017)[7]
Bhakkar 685 059
Darya Khan 360 807
Kaloorkot 347 552
Mankera 257 100

Six villes dépassent les 19 000 habitants. La plus importante est la capitale Bhakkar, qui regroupait à elle seule près de 7 % de la population totale du district en 2017 et 43 % de la population urbaine. Les six principales villes regroupent quant-à elles 95 % de la population urbaine, selon le recensement de 2017.

Ville Population (rec. 2017)[8]
Bhakkar 113 018
Darya Khan 60 708
Kallur Kot 29 578
Jandanwala 22 968
Dullewala 19 658

Sécurité[modifier | modifier le code]

Le , un accident de bus fait 62 morts quand le véhicule, qui devait relier la ville de Bhakkar, plonge dans un canal. L’essieu du bus a cédé alors que celui-ci était surchargé. En réaction, des habitants manifestent contre la compagnie locale de transport et bloquent certaines routes[9].

Le district étant frontalier de la province de Khyber Pakhtunkhwa dans laquelle se déroule une insurrection islamiste, le district a plusieurs fois été victime d'attaques meurtrières. De même, les tensions religieuses entre la majorité sunnite et la minorité chiite sont importantes. Le , une bombe explose et tue douze femmes et enfants de la minorité chiite lors d'une cérémonie religieuse[10]. Le , un kamikaze se fait exploser devant la maison d'un député fédéral du district et où une foule était réunie, tuant 26 personnes et en blessant 70 autres. L'homme visé, Rashid Akbar Khan est légèrement blessé alors qu'il est lui-même membre de la communauté chiite[11].

Le , des membres du groupe sunnite radical Jamaat Ahle Sunnat tuent onze membres de la communauté chiite dans une fusillade[12].

Politique[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2018, le district est représenté par les quatre circonscriptions no 47 à 50 à l'Assemblée provinciale du Pendjab. Lors des élections législatives de 2008, elles sont respectivement remportées par deux candidats de la Ligue musulmane du Pakistan (N) et deux indépendants[13], et durant les élections législatives de 2013 elles ont toutes été remportées par des candidats indépendants[14].

À l'Assemblée nationale, il est représenté par les deux circonscriptions no 73 et 74. Lors des élections de 2008, elles ont été remportées par deux candidats indépendants[15], et durant les élections de 2013 elles sont remportées respectivement par un candidat de la Ligue musulmane du Pakistan (N) et un indépendant[16].

Depuis le redécoupage électoral de 2018, Bhakkar est représenté par les deux circonscriptions no 97 et 98 à l'Assemblée nationale et par les quatre circonscriptions no 89 à 92 à l'Assemblée provinciale. Lors des élections de 2018, elles sont remportées par trois candidats du Mouvement du Pakistan pour la justice et trois indépendants.

Résultats lors des élections législatives de 2018
Parti Voix
(national)
% Élus
nationaux
Élus
provinciaux
Mouvement du Pakistan pour la justice 184 139 32,39 % 1 2
Ligue musulmane du Pakistan (N) 91 821 16,15 % 0 0
Parti du peuple pakistanais 12 204 2,15 % 0 0
Tehreek-e-Labbaik Pakistan 6 646 1,17 % 0 0
Autres partis 805 0,14 % 0 0
Indépendants 272 899 48,00 % 1 2
Total exprimés 568 514 100 % 2 4
Source : Commission électorale du Pakistan[17],[18]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) History of Bhakkar sur bhakkar.com.pk. Consulté le 8 aout 2016
  2. (en) Bhakkar District at a glance sur census.gov.pk.
  3. (en) Schools in Bhakkar sur bhakkar.com.pk. Consulté le 8 aout 2016
  4. (en) Bhakkar District at a Glance sur bhakkar.com.pk. Consulté le 8 aout 2016
  5. (en) Provisional province wise population by sex and rural/urban - Census - 2017 Pakistan sur pbscensus.gov.pk.
  6. (en) Union Councils sur bhakkar.com.pk. Consulté le 8 aout 2016
  7. (en) DISTRICT AND TEHSIL LEVEL POPULATION SUMMARY WITH REGION BREAKUP, sur pbscensus.gov.pk. Consulté le 24 février 2018
  8. (en) Pakistan: Punjāb, citypopulation.de
  9. (en) Bhakkar Bus Tragedy sees 62 Killed sur bhakkar.com.pk. Consulté le 8 aout 2016
  10. (en) 12 Shia women and children sur bhakkar.com.pk. Consulté le 8 aout 2016
  11. (en) NA member's house bombed sur The Nation, le 7 octobre 2008. Consulté le 8 aout 2016
  12. (en) Eleven killed in Bhakkar sectarian clashes sur Dawn.com, le 24 août 2013. Consulté le 8 aout 2016
  13. (en) General election 2008 - Punjab Assembly sur ecp.gov.pk
  14. (en) General election 2013 - Punjab Assembly sur ecp.gov.pk
  15. (en) General election 2008 - National Assembly sur ecp.gov.pk
  16. (en) General election 2013 - National Assembly sur ecp.gov.pk
  17. (en) NA-97 (Bhakkar-I) sur ecp.gov.pk
  18. (en) NA-98 (Bhakkar-II) sur ecp.gov.pk

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]