District d'Umerkot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

District d'Umerkot
District d'Umerkot
Le district d'Umerkot (en rouge) au sein du Sind et du Pakistan.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Sind
Division Mirpur Khas
Chef-lieu Umerkot
Démographie
Population 1 073 146 hab. (rec. 2017)
Densité 191 hab./km2
Langue(s) sindhi
Géographie
Superficie 560 800 ha = 5 608 km2

Le district d'Umerkot (en ourdou : ضِلع عُمَرکوٹ) est une subdivision administrative de la province du Sind au Pakistan. Constitué autour de sa capitale Umerkot, le district est entouré par le district de Sanghar au nord, l'Inde et le district de Tharparkar à l'est et au sud, puis le district de Mirpur Khas à l'ouest.

Créé en 1993, le district compte près d'un million d'habitants en 2017. Près de la moitié d'entre-eux sont hindous, soit de loin la plus importante proportion au sein du Pakistan. Le lieu présente une histoire riche, étant notamment le lieu de naissance d'Akbar et un endroit où musulmans et hindous ont souvent vécu en harmonie. C'est un fief politique du Parti du peuple pakistanais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu de naissance d'Akbar.

La région d'Umerkot a été sous la domination de diverses puissances au cours de l'histoire, notamment le Sultanat de Delhi puis l'Empire moghol, avant d'être est intégrée au Raj britannique en 1858. Elle est le lieu de naissance de l'Empereur moghol Akbar en 1542[1].

Lors de la partition des Indes en 1947, la population du district est partagée entre musulmans et hindous, qui ont habituellement vécu en harmonie à Umerkot. La région est ainsi l'une des rares à échapper aux violences communautaires, et la population hindoue devenue minoritaire dans le nouveau Pakistan est l'une des seules à ne pas se réfugier massivement en Inde. De nos jours, les hindous représentent toujours près de la moitié de la population du district, soit la plus forte proportion de non-musulmans dans tout le pays[1]. Ils sont néanmoins victimes de discriminations et violences[2]. En 1947, toute la région d'Umerkot va rejoindre le nouvel état du Pakistan. étrangement, pourtant majoritairement habitée par des Hindous, la région ne sera pas revendiquée par l'Inde, alors que ce pays annexera une grande partie du Cachemire, alors très majoritairement Musulman. La raison du désintérêt de l'Inde serait que la région d'Umerkot est très pauvre,aride et désertique, alors que le Cachemire est très riche en ressources naturelles.

Le district est créé en 1993 en divisant le district de Mirpur Khas, mais il est ensuite supprimé et réintégré dans le district en 2002, avant d'être de nouveau restauré en 2004[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 664 797 personnes, dont 19 % d'urbains. Le taux d'alphabétisation était de 25 % environ, soit bien moins que les moyennes nationale et provinciale de 44 % et 45 % respectivement. Il se situait à 36 % pour les hommes et 12 pour les femmes, soit un différentiel de 24 points, supérieur aux 20 points de la province[4].

Le recensement suivant mené en 2017 pointe une population de 1 073 146 habitants, soit une croissance annuelle de 2,6 %, un peu supérieure aux moyennes nationale et provinciale de 2,4 %. Le taux d'urbanisation augmente un peu, à 22 %[5].

La langue la plus parlée du district est le sindhi, ainsi que le dhatki, langue de la branche du rajasthani. Selon le recensement de 1998, 47,6 % de la population du district est hindoue, soit le plus fort taux au sein de cette république islamique musulmane à 96 %. La ville d'Umerkot est largement hindoue[1]. Le district compte aussi de quelques minorités sikhes (0,4 %) et jaïns (0,2 %).

Administration[modifier | modifier le code]

Le district est divisé en quatre tehsils, Kunri, Pithoro, Samaro et Puran, ainsi que 42 Union Councils.

Tehsil Population (rec. 2017)[6]
Kunri 218 493
Pithoro 119 971
Samaro 170 288
Umerkot 564 394

Seules cinq villes du district comptent plus de 19 000 habitants. La plus important est de loin la capitale Umerkot, qui rassemble près de 12 % de la population du district et 55 % de sa population urbaine.

Ville Population (rec. 2017)[7]
Umerkot 134 052
Dhoronaro 28 020
Kunri 27 976
Chore Old 19 928

Politique[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2018, le district est représenté par les trois circonscriptions no 68 à 70 à l'Assemblée provinciale du Sind. Lors des élections législatives de 2008, elles sont toutes remportées des candidats du Parti du peuple pakistanais[8], et de même durant les élections législatives de 2013[9]. À l'Assemblée nationale, il est représenté par la circonscription no 228. Lors des élections législatives de 2008, elle est remportée par un candidat du Parti du peuple pakistanais[10], et de même durant les élections législatives de 2013[11].

Depuis la réforme électorale de 2018, le district est représenté par la circonscription no 220 à l'Assemblée nationale ainsi que les trois circonscriptions no 51 et 53 de l'Assemblée provinciale. Lors des élections législatives de 2018, elles sont de nouveau toutes remportées par des candidats du Parti du peuple pakistanais.

Résultats lors des élections législatives de 2018
Parti Voix
(national)
% Élus
nationaux
Élus
provinciaux
Parti du peuple pakistanais 164 047 59,37 % 1 3
Mouvement du Pakistan pour la justice 104 859 37,94 % 0 0
Ligue musulmane du Pakistan (N) 5 104 1,84 % 0 0
Autres partis 1 464 0,95 % 0 0
Indépendants 894 1,16 % 0 0
Total exprimés (participation : 61,96 %) 276 368 100 % 1 3
Source : Commission électorale du Pakistan[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Here Is The Story Of Umerkot sur indiatimes.com, le 6 mars 2017
  2. (en) Finally, NA moves for Umerkot Hindus sur Dawn.com, le 7 août 2014
  3. (en) District Umerkot PAKISTAN EMERGENCY SITUATIONAL ANALYSIS, avril 2012
  4. (en) Umerkot District at a glance sur census.gov.pk.
  5. (en) Provisional province wise population by sex and rural/urban - Census - 2017 Pakistan sur pbscensus.gov.pk.
  6. (en) Province wise provisional resultats of census - 2017, sur pbscensus.gov.pk. Consulté le 29 décembre 2018
  7. (en) Umerkot Blockwise, pbscensus.gov.pk. Consulté le 29 décembre 2018
  8. (en) General election 2008 - Sindh Assembly sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  9. (en) General election 2013 - Sindh Assembly sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  10. (en) General election 2008 - National Assembly sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  11. (en) General election 2013 - National Assembly sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  12. (en) NA-220 (Umerkot) sur le site de la Commission électorale du Pakistan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]