Disque épais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue latérale (pas à l'échelle) de la Voie lactée montrant quelques structures. Le disque épais est en jaune pâle.

Le disque épais est une des structures composant la plupart des galaxies à disque, dont la Voie lactée. Son existence pour notre Galaxie, comme une structure distincte du disque mince et du halo stellaire galactique a été suggérée pour la première fois par Gilmore et Read[1] en 1983. Il se situe entre 1-5 kpc au-dessus du plan galactique et est composé presque entièrement d'étoiles âgées. La composition chimique et la cinématique des étoiles le composant semblent également différents de ceux du disque mince[2],[3].

Il est suggéré que l'étude du disque épais soit d'une importance capitale pour la compréhension de la formation de la Voie Lactée[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Thick disk » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) G. Gilmore et N. Reid, « New light on faint stars. III - Galactic structure towards the South Pole and the Galactic thick disc », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 202, no 4,‎ , p. 1025 (DOI 10.1093/mnras/202.4.1025, Bibcode 1983MNRAS.202.1025G)
  2. (en) T. Bensby et F. Feltzing, « The Galactic thin and thick discs in the context of galaxy formation », Proceedings of the IAU Symposium, vol. 265,‎ , p. 300 (DOI 10.1017/S1743921310000773, Bibcode 2010IAUS..265..300B, arXiv 0908.3807)
  3. (en) G. Kordopatis, « A spectroscopic survey of thick disc stars outside the solar neighbourhood », Astronomy & Astrophysics, vol. 535,‎ , A107 (DOI 10.1051/0004-6361/201117373, Bibcode 2011A&A...535A.107K, arXiv 1110.5221)
  4. (en) K. C. Freeman, Galaxies and their Masks: A Conference in Honour of K.C. Freeman, FRS, Springer, (ISBN 978-1-4419-7316-0, DOI 10.1007/978-1-4419-7317-7_27, Bibcode 2010gama.conf..319F), « The HERMES Project: Reconstructing Galaxy Formation », p. 319

Liens externes[modifier | modifier le code]