Dispositif de l'OTAN en Méditerranée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le dispositif de l'OTAN en Méditerranée ou Dialogue méditerranéen est une initiative qui a été lancée en 1994 et dont le but est de mettre en place une coopération entre sept pays de la rive sud de la Méditerranée et l'OTAN en vue d'assurer la sécurité et la stabilité dans la région méditerranéenne (Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique du Nord)[1].

Son objectif déclaré est « de créer de bonnes relations et une meilleure compréhension et confiance mutuelles dans toute la région, promouvoir la sécurité et la stabilité régionale et expliquer les politiques et les objectifs de l'OTAN ». Le Dialogue reflète l'opinion de l'OTAN selon laquelle la sécurité en Europe est liée à la sécurité et à la stabilité en Méditerranée, il renforce et complète également le Partenariat euro-méditerranéen et l'Initiative pour la Méditerranée de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)[2].

Pays membres[modifier | modifier le code]

Les pays ayant rejoint l'initiative du dialogue méditerranéen :

  • Drapeau du Maroc Maroc (adhésion en février 1995)
  • Drapeau d’Israël Israël (adhésion en février 1995)
  • Drapeau de l'Égypte Égypte (adhésion en février 1995)
  • Drapeau de la Mauritanie Mauritanie (adhésion en février 1995)
  • Drapeau de la Tunisie Tunisie (adhésion en février 1995)
  • Drapeau de la Jordanie Jordanie (adhésion en novembre 1995)
  • Drapeau de l'Algérie Algérie (adhésion en 2000)
L'OTAN en Europe Et les partenariats dans le monde
Major NATO affiliations in Europe.svg NATO partnerships.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kassim Bouhou, « L'OTAN et le monde arabe : peur, dialogue et partenariat », Politique étrangère, Institut français des relations internationales (IFRI), vol. Printemps, no 1,‎ , p. 119-130 (ISSN 0032-342X, résumé, lire en ligne).
  2. Jean-François Coustillière, « Les rapports Europe-Maghreb en matière de sécurité et de défense », L'Année du Maghreb, CNRS Éditions, no IV,‎ , p. 493-503 (ISSN 1952-8108, lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]