Disparue (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Disparue.
Disparue

Type de série Feuilleton
Titre original Disparue
Genre Policier, Drame
Création Charlotte Brandström
Production Iris Bucher
Acteurs principaux François-Xavier Demaison
Pierre-François Martin-Laval
Alix Poisson
Alice Pol
Laurent Bateau
Musique Frans Bak
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 8
Durée 52 minutes
Diff. originale
Site web http://www.france2.fr/emissions/disparue

Disparue est un feuilleton policier français en huit épisodes de 52 minutes, de Charlotte Brandström, inspiré du feuilleton espagnol Desaparecida, et diffusé du au sur La Une[1] et du au sur France 2[2].

L’histoire décrit le séisme provoqué par la disparition d'une adolescente au sein de sa famille, dévastée, et l'enquête de la police pour la retrouver.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Léa Morel, 17 ans, disparait le soir de la Fête de la musique à Lyon. Sa famille est désemparée : le père, Julien, part à sa recherche, la mère, Florence, essaye de tenir le coup et le grand frère, Thomas, culpabilise de ne pas l'avoir accompagnée. Le commandant Molina, tout juste arrivé dans la ville, est chargé de retrouver l'adolescente. Il découvre une personnalité plus complexe que prévu et de nombreux secrets.

Distribution[modifier | modifier le code]

Famille Morel[modifier | modifier le code]

Autres rôles[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Panorama de Lyon.

Développement[modifier | modifier le code]

La mini-série est inspirée du feuilleton espagnol[3] Desaparecida [4] diffusé sur La 1 (Radio Televisión Española) du 3 octobre 2007 au 30 janvier 2008. Mais les personnages, notamment celui de la mère, et les rebondissements policiers sont différents. L'idée est de faire une série bien française où l'intrigue policière permet de parler de la famille[5].

La série est portée quasi exclusivement par des femmes : les scénaristes Marie Deshaires et Catherine Touzet, la réalisatrice Charlotte Brandström, et la productrice Iris Bucher[6]. Les personnages féminins sont d'ailleurs très développés, la série racontant « l'histoire d'une mère qui va découvrir sa fille »[5].

Malgré le succès de la série, aucune suite n'est prévue par les producteurs ou la chaîne. Cependant, une série dérivée (spin off) basée sur le duo de policiers joués par François-Xavier Demaison et Alice Pol pourrait être créée, comme l'avait fait la série espagnole avec UCO (es). Mais Thierry Sorel, directeur de la fiction de France 2, n'envisage pas cette possibilité qui a été choisie pour la série Les Témoins[7],[8].

Casting[modifier | modifier le code]

La série est portée par un trio d'acteurs. Pierre-François Martin-Laval incarne le père de la disparue tandis qu'Alix Poisson joue la mère. Les deux acteurs sont des habitués des tournages télévisés[9].

Il s'agit en revanche du premier grand rôle à la télévision de l’humoriste François-Xavier Demaison, qui interprète ici le Commandant Molina[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu dans le département du Rhône, dans la ville de Lyon du 20 mai 2014 au 26 septembre 2014[10] ainsi que Les communes de Vaulx-en-Velin et de Miribel dans le département del'Ain. Trois lieux principaux sont utilisés : un appartement de la place Gensoul dans le 2e arrondissement, un appartement situé au no 44 rue Saint-Georges dans le quartier Saint-Georges dans le Vieux Lyon comme lieu d'habitation des Morel, le Café de la Soie place Bertone dans le 4e arrondissement comme café des frères Morel, et un bâtiment de Charbonnières-les-Bains et un du quartier Saint-Georges dans le Vieux Lyon comme commissariat. Le parc de la Tête d'Or et le Grand parc de Miribel-Jonage sont également utilisés comme décors[11].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Épisode 1
  2. Épisode 2
  3. Épisode 3
  4. Épisode 4
  5. Épisode 5
  6. Épisode 6
  7. Épisode 7
  8. Épisode 8

Personnages[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

La série est un succès d'audience, se plaçant en tête des programmes de la soirée devant la série américaine Grey's Anatomy de TF1 sur les quatre soirées. Elle attire en moyenne 5,36 millions de téléspectateurs, soit 21,6 % de part d'audience, et ne perd aucun téléspectateur entre son lancement et son dénouement. La série est l'un des plus gros succès de France 2, devançant de nombreuses autres séries phares de la chaîne[12].

Audiences de la série
Épisode Diffusion Téléspectateurs Parts de marché
(sur les 4 ans et plus)
Classement des
audiences de la soirée
Référence
1 5 260 000 20,8 % 1er [13]
2 5 410 000 22,2 %
3 5 476 000 21,4 % [14]
4 5 340 000 22,0 %
5 5 400 000 20,9 % [15]
6 5 350 000 21,5 %
7 5 244 000 21,4 % [16]
8 5 360 000 22,3 %

Légende :

  •      plus hauts chiffres d'audiences
  •      plus bas chiffres d'audiences

Réception critique[modifier | modifier le code]

Pour Isabelle Poitte de Télérama, la série est un thriller qui « tire son épingle du jeu ». Elle s'inspire de plusieurs séries étrangères : Broadchurch pour l'enquête dans une communauté, The Killing pour l'atmosphère, FBI : Portés disparus pour la suspicion de la famille par la police ; et le film Garde à vue pour le réalisme et la sobriété. François-Xavier Demaison est jugé convaincant dans son rôle de policier[17], tout comme Alix Poisson dans celui de la mère. Mais la « narration reste trop mécanique », chaque personnage voyant son secret dévoilé à tour de rôle[18].

Pour Nicolas Bellet de Première, il s'agit d'une bonne série. L'écriture ne parle pas que de l'enquête policière mais aussi des conséquences familiales de la disparition. Les trois acteurs principaux, connus pour des rôles comiques, sont parfaitement utilisés à contre-emploi. Il reste cependant quelques défauts, comme la vision un peu caricaturale de Léa Morel, une adolescente sympathique forcément droguée[6].

En général, la série est bien reçue par les programmes de télévision. L'intrigue est forte et les dialogues sont bien écrits. Les personnages sont bien campés par des comédiens tous impeccables[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Disparue : À la recherche de ma fille, cette inconnue », sur La Libre-Blogs
  2. Véronique Cauhapé, « L’épreuve sans concessions », sur Le Monde, (consulté le 16 mai 2015).
  3. Charles Decant, « Disparue : La nouvelle série de France 2 débarque le 22 avril », sur PureMédias, .
  4. « Disparue », sur Allociné.
  5. a et b Jean-Maxime Renault, « Disparue, la nouvelle série de France 2 : "C'est l'inverse des Experts que l'on voulait faire !" », sur Allociné, .
  6. a et b Nicolas Bellet, « Disparue : pourquoi est-on accro à la série de France 2 ? », sur Première, .
  7. « Disparue (France 2) : pas de saison 2, mais un spin-off possible ? », sur Première, .
  8. Laurence Gallois, « Disparue n’aura pas de suite sur France 2 », sur Télé 2 Semaines, .
  9. a et b Laurence Gallois, « François-Xavier Demaison, héros de série pour France 2 », sur Télé 2 Semaines, .
  10. Jean-Marc Verdrel, « En tournage à Lyon : Disparue, une série de 8 épisodes pour France 2 », sur coulisses-tv.fr, .
  11. « La prochaine série de France 2 Disparue se tourne en ce moment à Lyon », sur lyonmag.com, .
  12. Benoit Daragon, « Audiences : Excellent bilan pour Disparue sur France 2 », sur PureMédias, .
  13. Benjamin Lopes, « Disparue (France 2) : triomphe pour Alix Poisson et Pierre-François Martin-Laval », sur toutelatele.com, .
  14. Guillaume Denis, « Disparue : France 2 conserve la tête des audiences », sur toutelatele.com, .
  15. Guillaume Denis, « Disparue : un troisième mort, le dénouement approche, France 2 plébiscitée », sur toutelatele.com, .
  16. Benjamin Lopes, « Disparue : ultime succès d’audience pour le final sur France 2 », sur toutelatele.com, .
  17. Isabelle Poitte, « Disparue : les ascendances distinguées de la nouvelle série de France 2 », sur Télérama, .
  18. Isabelle Poitte, « Critique du premier épisode », sur Télérama, .
  19. « Disparue (France 2) : l'avis des critiques », sur Télé 7 jours, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]