Disparue (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Disparue
Titre original Gone
Réalisation Heitor Dhalia
Scénario Allison Burnett
Acteurs principaux
Sociétés de production Lakeshore Entertainment
Sidney Kimmel Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller dramatique
Durée 94 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Disparue[1] (Gone) est un film américain réalisé par Heitor Dhalia, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jillian « Jill » Conway vit à Portland , dans l'Oregon, avec sa sœur Molly, une étudiante en économie. Jill avait été kidnappée il y a bien longtemps par un tueur en série qui l'avait jetée dans un puits de terre cachée dans les 5 000 hectares de Forest Park, le parc le plus célèbre de la ville. Au cours de sa captivité, Jill découvre des restes humains dans le sol et reste traumatisée. Terrifiée, elle réussit à blesser son ravisseur (avec une fracture d'un os prise par une des femmes qui avait déjà été tuée) et parvient à s'échapper. Personne ne croit en Jill qui est soumise à des traitements psychiatriques.

Un an plus tard, Jill travaille comme serveuse dans un restaurant local pendant la nuit. Elle et son amie Sharon Ames servent un client régulier. En rentrant chez elle, Jill découvre que Molly a disparu. Jill, terrifiée, est convaincue que le monstre est revenu et a enlevé Molly. Le lieutenant Ray Bozeman, le sergent Powers et la détective Erica Lonsdale rejettent ses demandes d'aide et n'y croient pas. Au contraire, le détective Peter Hood le croit.

Jill cherche des informations auprès de ses voisins et apprend qu'une camionnette était garée devant la maison la nuit. Il retrouve la société à laquelle il appartient, parvenant à parler au propriétaire Henry Massey et à son fils Nick. Quand Nick dit qu'il ne sait rien à ce sujet, sans le croire, Jill cherche le fourgon, où il trouve un reçu de magasin de matériel. Pour obtenir plus d'informations menace Nick avec une arme à feu, qui, forcée, révèle avoir loué le fourgon à un inconnu nommé "Diegger" pour la nuit.

À ce stade, la police est alarmée par le danger potentiel que représente Jill, considérée comme folle et armée. Jill se rend à la quincaillerie où elle découvre le vrai nom de Diegger : Jim LaPointe. Le commerçant reçoit également le nom de l'hôtel où Jim devrait être. Jill se dirige vers l'hôtel et se rend dans la chambre de LaPointe, où elle découvre un rouleau de scotch le même que dans la camionnette et un paquet de croquettes pour animaux . Elle comprend que LaPointe est vraiment le tueur et que, comme tout le monde voulait le lui faire croire, elle n’est pas folle.

Jill se rend chez Sharon, une amie, et apprend que LaPointe est un client habituel du restaurant. D'elle, Jill obtient le numéro de téléphone de LaPointe. Elle emprunte la voiture de Sharon. Jill appelle ensuite LaPointe, qui indique comment se rendre dans un endroit sombre de Forest Park. Jill identifie un camp dans lequel elle trouve des photographies de femmes tuées par LaPointe.

Pendant ce temps, Molly se réveille et parvient à briser la bande qui la tenait attachée. En fuyant, nous découvrons avec Molly qu'elle n'a jamais été kidnappée, mais qu'elle était cachée chez elle tout le temps. En fait, le plan du maniaque était de faire revenir Jill afin de terminer ce qu'il avait commencé. La police, entendant l'histoire de Molly, croit finalement en Jill.

Pendant ce temps, Jill découvre l'endroit où le meurtrier l'avait enfermée des années auparavant. Suite à une bagarre rapide dont la fille se sort (étant armée), elle tue son ravisseur en l'enflammant alors qu'il est étendu blessé dans la fosse. De retour chez elle, Jill embrasse sa sœur en lui confessant qu'elle a tué LaPointe. Jill dira à la police que le tueur n'a jamais existé et qu'elle a tout inventé.

Le film se termine par une brève scène dans laquelle on voit des photos des filles tuées par Lapointe parvenues à la police par la Poste, accompagnées d'une carte indiquant comment atteindre le lieu des meurtres.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : IMDb[3]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (V. F.) sur RS Doublage[4] et AlloDoublage[5] ; Version québécoise (V. Q.) sur Doublage.qc.ca[6]

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Disparue
Score cumulé
SiteNote
Metacritic36/100[7]
Rotten Tomatoes10 %[8]
Allociné1.9 étoiles sur 5[9]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 10 % d'opinions favorables pour 67 critiques[8]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 36100 pour 15 critiques[7].

En France, le film obtient une note moyenne de 1,95 sur le site Allociné, qui recense douze titres de presse[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Titre FR et date de sortie en France » sur AlloCiné, consulté le 14 mars 2012
  2. a b et c « Dates de sortie » sur IMDb, consulté le 17 février 2012
  3. « Informations techniques sur le film » sur IMDb, consulté le 18 février 2012
  4. « Fiche de doublage V. F. du film » sur RS Doublage, consulté le 14 mai 2012
  5. « Deuxième fiche de doublage V. F. du film » sur AlloDoublage, consulté le 28 mai 2012
  6. « Carton de doublage V. Q. » sur Doublage.qc.ca, consulté le 28 mars 2012
  7. a et b (en) « Disparue Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 27 mars 2020)
  8. a et b (en) « Disparue (2012) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 27 mars 2020)
  9. a et b « Disparue - critiques presse », sur Allociné (consulté le 27 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]