Disjuncta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Disjuncta
Fondation 1972
Fondateur Richard Pinhas
Genre rock expérimental
Pays d'origine Drapeau de la France France

Disjuncta est un label musical français, créé par Richard Pinhas en 1972. Seulement une douzaine d'albums (33 tours vinyles) et quelques 45 tours simples seront édités sur ce label orienté principalement rock expérimental.

Historique[modifier | modifier le code]

Richard Pinhas est avant tout un musicien, guitariste et touche-à-tout en musique électronique. En 1972, il fait partie de Schizo avec Pierrot Roussel (basse), Coco Roussel (percussions), Patrick Gauthier (piano, moog) et Georges Grumblatt (mini-moog). Le groupe enregistre un premier 45 tours (S.F.P. 44005) avec deux titres évocateurs : Schizo (And the Little Girl) et Paraphrenia Praecox. Trop novateur sans doute, le disque n'a aucun succès, et Schizo décide de se séparer fin 1972. Pour finir en beauté l'aventure Schizo, Pinhas décide de produire un second 45 tours, et de le distribuer gratuitement.

Ce 45 tours demeuré célèbre à juste titre, intitulé Le Voyageur, fut tiré à 3000 exemplaires. Il était envoyé en échange de deux timbres-poste à adresser à Richard Pinhas personnellement (annonces dans la presse spécialisée de l'époque, notamment Actuel)[1]. Sur la face A, on peut entendre le philosophe Gilles Deleuze réciter un texte de Nietzsche sur une musique à la fois rock et électronique. La face B est un instrumental qui évoque déjà le travail de Brian Eno ou de Robert Fripp.

Ce disque subversif sera le premier estampillé Disjuncta. Il était probablement destiné à être le seul car il ne comporte aucune référence. Pourtant, quelque temps plus tard, Pinhas décide de renouveler l'expérience. Son groupe s'appelle maintenant Heldon et le disque sera un 33 tours, habituellement dénommé Electronique Guérilla, bien qu'aucun titre ne soit mentionné sur la pochette (alors qu'on peut lire Guérilla Electronique sur le rond central). Encore une fois, ce disque, paru en 1974, ne comporte pas de référence. Tiré à 1000 exemplaires, il sera vendu par correspondance à peu près deux fois moins cher qu'un disque habituel. On y retrouve Le Voyageur, renommé Ouais Marchais, mieux qu'en 68, et des instrumentaux dont Ballade pour Puig Antich, révolutionnaire assassiné en Espagne. La phrase « This record is dedicated to Robert Wyatt » est écrite au verso de la pochette.

Par la suite, Disjuncta sortira quelques autres albums de Heldon, d'Alain Renaud, de Zao entre autres. En 1975, le label deviendra Urus. Certains disques seront réédités avec la mention Urus - Disjuncta.

L'histoire du label s'arrête en 1976 avec la parution d'un simple (33 tours mais au format 45 tours) intitulé Soutien à la RAF (Fraction armée rouge) avec la mention « En aucun cas ce disque ne saurait être vendu ».

Le catalogue[modifier | modifier le code]

33 tours[modifier | modifier le code]

Artiste Titre Numéro Année
Heldon Électronique guérilla (*) 1974
Heldon Heldon II : Allez Teia 000002 1975
Alain Renaud Renaud 000003 1975
Zao Osiris 000004 1975
Gede Manik & Barong de Djagaraja Bali Barong 000005 1973
Heldon Heldon Third : It's Always Rock'n'Roll (double album) 000006/7 1975
Lourival Silvestre Fiction Musicale 000008 1975
Exmagma[2] Goldball 000009 1975
Alain Renaud Out of Time 000010 1975
Heldon Agneta Nilsson 000011 1976
Heldon Electronique Guérilla (Réédition) 000012 (?) 1976
Nyl Nyl 000013 1976

45 tours[modifier | modifier le code]

Artiste Face A Face B Numéro Année
Schizo Le Voyageur Torcol (*) 1972
Heldon Baader-Meinhof Blues O.D.B. 101 1975
Heldon Perspective 1 Bis Complément Perspective 4 Bis 102 1976
Alain Renaud (?) (?) 103 (?) 1976

(*) Ces disques n'avaient aucune référence.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le livre Un certain rock (?) français.
  2. Ce groupe (allemand) n'a rien à voir avec Magma.

Liens externes[modifier | modifier le code]