Discussion modèle:Palette Consonnes de l'API

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

J'ai commencé à faire les consonnes, voir Consonne fricative uvulaire voisée sur le modèle de en:Voiced uvular fricative, je les mets dans le tableau, qu'en pensez-vous?--Staatenloser 21 août 2005 à 18:27 (CEST)

Une autre : Consonne occlusive nasale alvéolaire voisée.

Ceux que je fais prochainement: m, l, p, b, t, d.--Staatenloser 22 août 2005 à 17:06 (CEST)

Voir le template anglais[modifier le code]

Allez voir en:Template:Consonants. En anglais, chaque symbole est écrit avec {{IPA|ɸ}}. Exemple : [[voiceless bilabial fricative|{{IPA|ɸ}}]].

En français, ça donnerait [[Consonne fricative bilabiale sourde|ɸ]] ( [[Consonne fricative bilabiale sourde|{{API|ɸ}}]] ). Or, ça ne marche pas.

Si j'écris ɸ, je ne vois qu'un carré à l'écran. Mais avec ɸ, je vois le symbole. N'y aurait-il pas moyen de faire de même dans le tableau?--Staatenloser 4 septembre 2005 à 21:05 (CEST)

C'est réglé avec {{APIb}}

Que diriez-vous de changer de couleurs ?[modifier le code]

consonnes de l'alphabet phonétique international
mode d'articulation point d'articulation
bi-
labial
labio-
dental
dental alvé-
olaire
post-
alvé-
olaire
alvéolo-
palatal
rétro-
flexe
palatal vélaire uvulaire pharyn-
gal
épi-
glottal
glottal
Flux pulmonaire
occlusive p b t d ʈ ɖ c ɟ k ɡ q ɢ ʡ - ʔ -
affriquée ʦ ʣ ʧ ʤ ʨ ʥ - -
fricative ɸ β f v θ ð s z ʃ ʒ ɕ ʑ ʂ ʐ ç ʝ x ɣ χ ʁ ħ ʕ ʜ ʢ h ɦ
spirante ʋ ɹ ɻ j ɰ - -
roulée ʙ r - - ʀ - -
battue ɾ ɽ - - - -
fricative latérale - - - - ɬ ɮ - - - - - -
spirante latérale - - - - l ɭ ʎ ʟ - - - - - -
battue latérale - - - - ɺ - - - - - -
occlusive nasale m ɱ n ɳ ɲ ŋ ɴ - - - - - -
Flux glottal (éjectives et injectives)
occlusive éjective ʈʼ - -
fricative éjective ɸʼ ʃʼ ɕʼ ʂʼ çʼ χʼ - -
injective ɓ ɗ ʄ ɠ ʛ - -
Flux vélaire (clic)
clic central ʘ ǀ ǃ ǂ - - - - - - - - - -
clic latéral - - - - - ǁ - - - - - - - - - -
Articulations multiples
ɧ fricative post-alvéolo-vélaire w spirante labio-vélaire ʍ spirante labio-vélaire ɥ spirante labio-palatale
Case en gris foncé : articulation jugée impossible
Paire de consonnes : consonne sourde (à gauche) ~ consonne voisée (à droite)
Symbole en italique : ligature d'usage courant ne faisant plus partie de l'API

--Staatenloser 3 novembre 2005 à 21:33 (CET)

C'est vrai que ce vert, c'est un peu criard. Le gris, c'est pas mal mais je le trouve un peu foncé. En cas de changement, il faudrait aussi harmoniser avec {{Lieu d'articulation}} et {{Mode d'articulation}}. Pmx 5 novembre 2005 à 23:29 (CET)

Je suis prêt à faire ces changements. Je vais essayer plus tard avec un ton plus clair.--ʃtaːtn̩loːzɐ | diskyte avɛk ʁǝne 6 novembre 2005 à 05:59 (CET)

Voici avec un ton plus clair :

consonnes de l'alphabet phonétique international
mode d'articulation point d'articulation
bi-
labial
labio-
dental
dental alvé-
olaire
post-
alvé-
olaire
alvéolo-
palatal
rétro-
flexe
palatal vélaire uvulaire pharyn-
gal
épi-
glottal
glottal
Flux pulmonaire
occlusive p b t d ʈ ɖ c ɟ k ɡ q ɢ ʡ - ʔ -
affriquée ʦ ʣ ʧ ʤ ʨ ʥ - -
fricative ɸ β f v θ ð s z ʃ ʒ ɕ ʑ ʂ ʐ ç ʝ x ɣ χ ʁ ħ ʕ ʜ ʢ h ɦ
spirante ʋ ɹ ɻ j ɰ - -
roulée ʙ r - - ʀ - -
battue ɾ ɽ - - - -
fricative latérale - - - - ɬ ɮ - - - - - -
spirante latérale - - - - l ɭ ʎ ʟ - - - - - -
battue latérale - - - - ɺ - - - - - -
occlusive nasale m ɱ n ɳ ɲ ŋ ɴ - - - - - -
Flux glottal (éjectives et injectives)
occlusive éjective ʈʼ - -
fricative éjective ɸʼ ʃʼ ɕʼ ʂʼ çʼ χʼ - -
injective ɓ ɗ ʄ ɠ ʛ - -
Flux vélaire (clic)
clic central ʘ ǀ ǃ ǂ - - - - - - - - - -
clic latéral - - - - - ǁ - - - - - - - - - -
Articulations multiples
ɧ fricative post-alvéolo-vélaire w spirante labio-vélaire ʍ spirante labio-vélaire ɥ spirante labio-palatale
Case en gris foncé : articulation jugée impossible
Paire de consonnes : consonne sourde (à gauche) ~ consonne voisée (à droite)
Symbole en italique : ligature d'usage courant ne faisant plus partie de l'API


--ʃtaːtn̩loːzɐ | diskyte avɛk ʁǝne 10 novembre 2005 à 05:53 (CET)

labio-vélaire[modifier le code]

faudrait rajouter Consonne occlusive labio-vélaire voisée et Consonne occlusive labio-vélaire sourde---moyogo (discuter) 17 décembre 2005 à 19:32 (CET)

C'est fait, mais pas à la bonne place, je le sens. — Poulpy 17 décembre 2005 à 19:48 (CET)

Changement de présentation pour les consonnes non pulmoniques et autres[modifier le code]

Pour me permettre de traiter convenablement les consonnes non pulmoniques, j'ai dû apporter de nombreuses modifications au modèle (j'en ai profité pour corriger quelques défauts résiduels) :

  • changement de présentation, se rapprochant du format utilisé dans l'image : déplacement des consonnes non pulmoniques et des consonnes à articulation multiple de la droite vers le bas du tableau; toutes les consonnes non pulmoniques, en particulier éjectives, peuvent ainsi apparaître, ce qui n'était pas possible avec l'ancien format;
  • correction des divers problèmes d'affichage des traits séparant les cellules, en particulier compatibilité avec Internet Explorer (celui-ci, contrairement à Firefox, n'affiche les traits que si leur couleur est explicitement définie, et si la cellule n'est pas vide);
  • simplifications diverses (styles redondants ou non pris en compte par les navigateurs, liens raccourcis par usage de redirections) pour diminuer la taille du modèle.

Je l'ai testé à la fois avec Firefox, IE et Netscape (sur PC uniquement), et je n'ai pas trouvé de différence importante de présentation, ce qui n'était pas le cas de la précédente version (ni d'ailleurs de la version anglaise).

J'espère que cette version donnera satisfaction. Toutes les remarques sont les bienvenues. Croquant 11 janvier 2006 à 14:27 (CET)

Refonte du tableau pour le rendre complet et bien trié[modifier le code]

copie de discussions reprises depuis Discussion Utilisateur:Verdy p

Bonjour,

Dans les modifications récentes que tu as faites dans ce tableau, tu n'a pas utilisé de barre de liaison dans la représentation des consonnes affriquées; est-ce un oubli ou bien est-ce volontaire ? Croquant 22 mars 2006 à 21:40 (CET)

La barre de liaison est bien présente dans {{Tableau des consonnes de l'API}}... Je ne vois là aucun problème... Verdy p 23 mars 2006 à 04:51 (CET)

Chez moi, la barre n'apparaît pas; peut-être un problème d'explorateur. J'ai fait une modification sur p͡ɸ, qui me permet de la voir; cela implique également la création d'une redirection sur les divers API_͡x (dans ce cas API_͡ɸ). Jettes-y un coup d'œil à l'occasion. Croquant 23 mars 2006 à 07:22 (CET)

Je vois que tu es revenu à ta version. Prends le temps de la réflexion. Croquant 23 mars 2006 à 07:33 (CET)

J'ai simplement retapé tous les diacritiques doubles, pourêtre certain qu'ils étaient bien saisis. C'est le diacritique adéquat (U+0361) qui se combine avant (pour Unicode et graphiquement) et après (graphiquement). Et cela marche avec une des polices API indiquées (par exemple Doulos SIL). Quel caractère utilises-tu pour la barre de liaison? Si tu utilises les demi-diacritiques, c'est très peu recommandé car il faut coder chaque partie après chacun des deux caractères. Si tu groupes le diacritique sur chaque partie, ça crée un "mot" inexistant, et danscecas autant lier le groupe entier de 3 caractères: <k, U+0361, p>. Essayes-tu de faire <k, U+0361> puis <U+0361, p> en deux liens, si c'est le cas chacun d'eux est mal codé: le premier lien se termine par un diacritique double (résultat aléatoire, le diacritique peut apparaître coupé), le second lien commence par un diacritique (séquence défective selon Unicode, donc résultat aléatoire). Ce qui est codé dans la page est donc k&#x0361;p. Je remarque que dans ton texte ci-dessus la liaison p+phi n'apparait pas. Ce devrait être [p͡ɸ]. Verdy p 23 mars 2006 à 07:43 (CET)

Après tes modifs d'aujourd'hui, je vois bien les liaisons. N'ayant jamais touché aux consonnes multiples avec liaison, je plaide non coupable sur le choix du caractère barre de liaison... Pour le texte API_͡ɸ de mon commentaire, j'ai simplement utilisé celui présent dans les articulations multiples; il est possible que ce ne soit pas le bon (avec celui que tu as utilisé, on aurait API_͡ɸ ; cependant chez moi, tous les deux s'affichent de la même façon).

Par ailleurs, je n'ai pas compris quel critère tu utilisais pour déterminer la bordure à utiliser, entre pleine et pointillée; pourrais-tu préciser ? Croquant 23 mars 2006 à 20:47 (CET)

C'est simple: ces distinctions n'existent pas dans le tableau API officiel (révisé 1993). Ce sont descases supplémentaires ajoutées uniquement pour montrer les diacritiques supplémentaires appliqués (dans le tableau API 1993, les diacritiques sont génériques et listés séparéement du tableau).
Aussi ces distinctions ne portent que sur des allophones possibles d'une même consonne phonologique et sont rarement employées, sauf pour un usage "pédantique" dans un texte portant sur l'accent du locuteur, lequel accent n'est même pas stable d'un locuteur à l'autre (par exemple la distinction entre alvéolaire et post-alvéolaire, pour des raisons tout bonnement physiologiques, certains ayant les alvéoles de la machoire peu ou pas séparées du palait dur, et c'est mon cas par exemple où les alvéoles sont très peu profondes et forment un continuum avec le palait dur où ces alvéoles se prolongent, et la langue ne peut se placer de façon complètement distincte pour produire un son réellement différent).
Les différences sont génétiques et varient mêmeparmi les locuteurs natifs, qui ne vont pas se faire opérer la machoire juste pour pouvoir faire ces distinctions qui ne sont même souvent pas perçues comme des accents puisque les différences existent au sein de la même population native utilisant la même variété régionale.
D'ailleurs les langages qui font ces distinctions ont besoin de reconnaitre des allophones supplémentaires, par exemple en admettant la dentale comme allophone de l'alvéolaire, et la palatale comme allophone de la post-alvéolaire, chacun prenant laforme qu'il peut prononcer distinctement. De fait ces distinctions sont phonologiques, pas phonétiques au sens strict, c'est pourquoi les diacritiques avancés de l'API sont peu ou pas employées dans la description phonétique des langues, et qu'on se contente de l'alphabet phonétique de base.
Les distinctions plus significatives sont les consonnnes latérales obtenues par la contraction de la langue ou l'action des muscles de la joue et de la machoire inférieure, ou l'étirement du voile du palait par les muscles masticateurs, et son soulèvement par les muscles de la déglutition). Verdy p 24 mars 2006 à 01:54 (CET)
Sinon je me pose la question sur le fait de garder ou non le codage de la battue labiodentale voisée, représentée incorrectement dans le tableau avec un v et une virgule haute normalement réservée aux éjectives (ce qui produit de la confusion dans la lecture du tableau). Le vrai symbole est normalement un v avec une hampe (pas encore codé dans Unicode mais qui va l'être bientôt avec d'autres symboles encore absents dont les diacritiques de tons modulés, et les symboles de ton montant, descendant et modulés). Ne faudrait-il pas utiliser dans ce tableau une icône en attendant, et supprimer le lien incorrect sur v+symbole éjectif, en le remplaçant par un lien direct vers Consonne battue labio-dentale voisée?
Que faire ensuite si des articles contiennent des chaines API contenant cette codification palliative incorrecte?
Franchement, quitte à utiliser une codification paliative, j'aurais préféré qu'on emploie le symbole petit accent circonflexe, ou tête de flèche vers le haut (inutilisé dans l'API, au contraire du symbole de virgule haute qui codifie les éjectives) après le v, mais rend mieux compte de la forme réelle du caractère : [v˄] (symbole tête de flèche vers le haut, U+02C4) ou [vˆ] (lettre modificative accent circonflexe, U+02C6) Verdy p 24 mars 2006 à 03:09 (CET)

Une chose me gêne dans la notion d'allophonie comme critère de non-séparation des symboles: les groupes allophoniques pouvant varier d'une langue à l'autre, le critère me semble plus relatif qu'absolu; on est ainsi amené, sinon explicitement du moins implicitement, à s'appuyer sur une « langue de référence » pour les définir, d'autres langues pouvant avoir une répartition phonologique plus fine ou plus grossière selon les cas.

En ce qui concerne la battue labiodentale voisée, je suis d'accord avec toi : la présentation actuelle n'est pas satisfaisante; on peut essayer tes propositions, et voir ce que ça donne. Croquant 24 mars 2006 à 10:36 (CET)

Ce n'est pasmoi qui fixe les critères d'allophonie, c'est la norme IPA elle-même qui considère ces cellules comme globalement équivalentes, et qui n’impose pas l'usage des diacritiques supplémentaires. Regarde le site officiel de l’IPA et tu verras que le tableau principal ne contient pas ces distinctions, mais référence des signes diacritiques uniquement pour modifier légèrement un symbole de base. La règle de l’API a été de créer un nouveausymbole pour les vrais différences phonétiques significatives, identifiables, et facilement prononçable de façon distincte. Tant qu'aucune langue n'apporte de distinction réelleentre plusieurs réalisations possibles et allophones du même phonème phonologique, lesymbolereste unifié, et on se contente de noter les accents.
Par contre la battue labio-dentale voisée a été ajoutée car elle est clairement distincte et signifiante dans certaines langues africaines rares. J'ai essayé de prononcer ce symbole de façon distincte, et franchement je n'y arrive pas... Il faudrait un exemple audible pour entendre la distinction, car je me demande comment est réellement réalisé le battement de la lèvre sous les dents supérieures : s'agit-il d'un glissement vers l'avant de la lèvre inférieure le long des dents jusqu'à ce qu'elle soit totalement libérée, le 'v' classique se contentant d'un simple contact faible avec le soufle autour des dents via les cavités des joues ? Dans ce cas ce n'est clairement pas une éjective puisque la libération de la lèvre serait plutôt implosive et bien pulmonique. Le v éjectif (non pulmonique, donc normalement dévoisé) reste possible et doit rester le son que l'actuel symbole avec la virgule haute devrait représenter. Verdy p 24 mars 2006 à 10:50 (CET)

Je retire ma remarque sur la relativité du critère d'allophonie; j'avais en particulier à l'esprit le vague souvenir de distinctions entre occlusives en navajo, mais c'était une confusion de ma part avec les fricatives. Pour la présentation de la battue labio-dentale voisée, la nouvelle présentation n'est pas non plus géniale, car il n'y a pas continuité entre v et ˆ; à vrai dire, je n'ai pas trop d'idées sur la façon d'améliorer les choses. Croquant 24 mars 2006 à 11:23 (CET)

J'ai cherché un caractère capable de représenter le mieuxpossible le glyphe, mais il n'y en a pas d'autres. En dehors de l'IPA, certains auteurs utilisent une brève diacritique au dessus du v (ou un vrakhi grec au dessus d’un nu grec), ça donne [dɨv̆i] pour le v avec brève (U+0306), ou [dɨv̑i] pour le v avec une brève renversée (U+0311), ou [dɨν῀i] avec le nu grec (U+03BD) avec vracky (accent circonflexe grec U+1FC0 souvent similaire à la brève U+306, sauf qu’il est non-diacritique, et est unifié avec l’accent circonflexe Latin pour coder la version diacritique, et qu'il a parfois aussil'aspect d'un tilde).
Au lieu de la lettre modificative circonflexe, on pourrait aussi tenter d'utiliser une lettre modificative brève renversée, mais elle n'existe pas isolément, seulement sous forme composée U+0311 sur une espace : [dɨv ̑i], ou encore une lettre modificative brève (U+02D8) : [dɨv˘i].
Mais il n’y a aucun moyen de les attacher de façon prévisible (car le diacritique crochet lié est absent d’Unicode), sauf en cas d’utilisation d’une police de mauvaise qualité qui positionne mal les diacritiques, par exemple avec la majuscule V et la brève renversée U+0311 sur une espace : [dɨV ̑i], ou encore en remplaçant la majuscule par le symbole mathématique racine carrée (U+221A) : [dɨ√ ̑i] (gros hack, résultat imprévisible!!!).Verdy p 24 mars 2006 à 12:05 (CET)

J'ai également trouvé une autre proposition, qui consiste à utiliser l'ancien caractère cyrillique izhitsa : U+0474 en majuscule [dɨѴi], U+0475 en minuscule [dɨѵi]. C'est ce qui me semble potentiellement le moins mauvais pour l'instant, mais le problème est de trouver une police le représentant convenablement en taille et graisse normales ([dɨѴi], [dɨѵi]), car avec Code2000, c'est plutôt médiocre. Croquant 24 mars 2006 à 14:48 (CET)

Cescaractères sont dans:
  • "Adode Pi Std" (Adobe Reader),
  • "Arial Unicode MS" (MS Office),
  • "Chrysanti Unicode" (gratuit, pas terrible car pas de Hinting),
  • "Code2000" (idem),
  • "Everson Mono Unicode" (gratuit, très bien mais espacement fixe),
  • "Free Serif" (gratuit, presque bien, mais quelques problèmes de hinting),
  • "Microsoft Sans Serif" (Windows XP core font, prise par défaut par Uniscribe quand il manque un glyphe, très beau design graphique),
  • "Minion Pro" (chargement gratuit, mais il manque plein de caractères et certains sont faux),
  • "MS Gothic" ou "MS PGothic" ou "MS UI Gothic (MS Windows core font, pas beau en petite taille, police japonaise),
  • "MS Mincho" ou "MS PMincho" (MS Windows, pas beau en petite taille, police chinoise), "Palatino Linotype" (malheureusement le caractère ressemble à un V ou v normal),
  • "Roman Unicode" (je ne sais plus d'où elle vient celle là, design pas mal, mais problèmes de hinting).
Mais malheureusement pas dans "Doulos SIL" ou "Lucida Sans Unicode".
Comme Office est installé chez moi, et au vu des polices API déclarées dans {{Polices API}}, j'affiche les caractères de "Arial Unicode MS". En dehors de ça, les mieux sont "Adope Pi Std" puis "Microsoft Sans Serif".
D'ailleurs ce serait bien de renseigner l'utilisateur sur les polices API qu'on utilise: il suffit pour nous d'afficher le contenu du modèle {{Polices API}} qui liste des polices recommandées pour l'API (à indiquer dans la page d'aide Unicode...) Peut-on alors ajouter "Adobe Pi Std" dans les polices API? Comme la police vient de Adobe Reader, cela marcherait aussi pour les utilisateurs de Mac (à verifier). Verdy p 24 mars 2006 à 15:34 (CET)

On peut effectivement ajouter "Adobe Pi Std" dans le modèle, ça ne coûte rien. Malheureusement c'est une police payante, et tout le monde n'est pas sensé en disposer. Il faudrait trouver une police gratuite raisonnablement bonne (en tout cas meilleure que Code2000); c'est là l'objet principal de mon interrogation. Je ne connais pas FreeSerif; est-elle meilleure que Code2000 (et n'est-elle pas seulement Linux) ? Croquant 24 mars 2006 à 16:34 (CET)

Non je l'ai sous Windows et elle a été installée avec Adobe Reader 7. Adobe ne vend pas cette police qui comprend uniquement un jeu utilisé par les produits PDF d'Adobe. Les polices qu'il vend dans la même série sont par exemple "Mathematical Pi Std", "European Pi Std", "Symbol Pi Std"... Mais pas "Adobe Pi Std". Note que "Pi Std" désigne le nom d'une série typographique protégée, fourni par un typographe, et que Adobe a implémenté dans plusieurs polices (maisil n'est pas le seul, et des polices "Pi Std" ont été conçues aussi par Linotype, Agfa Monotype, IBM, Apple, HP pour leurs propres produits. Ce qui est protégé dans le terme "Pi Std" c'est le design graphique de la collection d'une part, et les fichiers de polices produits selon ce design par chaque éditeur. "Adobe Pi Std" est un sous ensemble du design "Pi Std", et licenciable uniquement par Adobe lui-même pour ses propres produits. Il la fournit avec Adobe Reader (qui est gratuit sous Windows et MacOS, mais non fourni sous Linux, donc on netrouvera peut-être pas de police "Adobe Pi Std" sous Linux sauf si c'est une version piratée depuis une installation du Reader pour Windows; par contre il doit exister des polices PiStd compatibles pour Linux, mais elle doivent s'acheter).
C'est un style typographique sans serif, mais avec quelques effets de graisse, notamment sur les jambes légèrement plus épaisses au pied, et plus étroites en haut ou dans les arrondis serrés, le plusflagrand étant pour le "i" afin de mettre en valeur le point, les arcs du "m", ou l'orientation descendante desjambes du v ou du w. Son tracé est simple et très lisible (un peut comme l'Arial, mais un peu moins étroite, donc meilleur pour la lecture à l'écran comme les PDF d'articles de presse ou scientifiques, à mi-chemin entre Arial conçu pour l'impression et Verdana conçu pour l'écran).
Pour plus d’info, au sujet de cette police: http://www.planetpdf.com/forumarchive/96920.asp
Elle sert comme police de substitution pour les PDF qui dépendent de polices non encapsulées dans le document. Elle est multilingue, et très utile; son design intermédiaire entre Arial et Verdana la rend utilisable aussi bien pourles PDF lus à l'écran qu'imprimés. Le moyen légal de l'obtenir est d'installer Adobe Reader qui est gratuit (ma version d'Adobe Reader 7.07 a été installée le 13 décembre et a mis à jour cette police). Comme Adobe Reader est très répandu, la police est normalement disponible sur de très nombreux systèmes... Elle n'est peut-être pas aussi complète que Code2000, mais sa qualité visuelle est nettement meilleure et elle a un excellent support alphabétique international du latin (basique, et extensions 1, A, B), cyrillique (basique et étendu), grec (basique et étendu), IPA (sauf certains diacritiques comme l'anneau souscrit), hébreu, arabe, devanâgarî, bengalî, goumoukhî, goudjrâtî, oriya, tamil, télougou, kannara, malayalam, singhalais, thaï, laotien, tibétain, birman, géorgien (mkhedrouli uniquement), hangûl (coréen), arménien, éthiopien, cherokee (mais sans mapping Unicode, juste les glyphes), symboles monétaires, puces et ponctuations supplémentaires, formes numérales, symboles mathématiques, APL, latin cerclés, tracés de boites, formes géométriques, wingdings et casseau,symboles braille, clés CJC, ponctuations CJC, hiragana, katakana, bopomofo, symboles CJC, syllabes hiragana en carré, idéogrames CJC de base, quelques idéogrammes étendus, syllabes hangûls, wingdings supplémentaires (codés en PUA), compatibilité CJC, compatibilité hébreu ou arabe, formes latines supplémentaires pour CJC. Mais elle ne possède pas toutes les tables OpenType puisque le reader d'Acrobat prend en charge les réordonnancements et créations de ligatures. Elleest toute petite, car elle utilise la méthode du font-linking pour utiliser les autres polices "core" du système et un certain nombre d'autres polices connues par Apple. la policeest doncspécifique au système utilisé et sa version (pas portable sur d'autres plateformes). Verdy p 24 mars 2006 à 19:05 (CET)

Je dois être l'exception qui confirme la règle, car je n'ai pas "Adobe Pi Std" dans mes polices (je suis pourtant sous Windows XP, avec Adobe Reader 7.0.7). Encore un mystère de l'informatique... Que penserais-tu de transférer toute cette section de discussion dans la page du modèle ? Elle pourrait être utile à d'autres, qui ne penseront jamais à la chercher ici.

Regarde dans le dossier "C:\Program Files\Adobe\Acrobat 7.0\Resource\Font". Normalement quand tu installes le Reader, il installe ces polices complémentaires dans le dossier Fonts de Windows. On y trouve "AdobePiStd", "CourierStd" (pour étendre la compatibilité avec les 4 styles de la police Adobe "Courier" dans PostScript,version réduite de la vraie police "Courier" complète d’Adobe), "MinionPro" (4 styles avec sérifs, version complète, compatible avec "Times" mais optimisée pour l'écran), et "MyriadPro" (4 styles sans sérifs, version complète, compatible Helvetica, mais optimisée pour l'écran). D'autres polices Adobe qui faisaient partie d'Adobe Reader (ZapfChancerySchoolbook, etc...) ne sont plus distribuées car non essentielles (ce n'était que des styles différents, à usage artistique). Les polices fournies polices sont là uniquement pour supporter l'affichage des textes de documents PDF qui n'encapsulent pas leurs propres polices. Verdy p 26 mars 2006 à 12:46 (CEST)
Merci pour l'info sur le dossier des polices Adobe. Je les ai bien récupérées après installation manuelle. Croquant 26 mars 2006 à 16:30 (CEST)

Sinon, félicitations pour l'ensemble de tes améliorations au tableau; c'est vraiment du beau travail. J'apprécie d'autant plus que j'avais déjà consacré pas mal de temps à ce modèle lors d'une série de modifications précédentes. Croquant 26 mars 2006 à 12:05 (CEST)

Effectivement, la conception du tableau est assez complexe... Mais maintenant il est complet et place toutes les consonnes que j'ai pu trouver. Il reste à créer les articles et liens pour les consonnes non encore encodées par l'API et marquées d'une astérisque. On les trouve en référence sur le Wikipédia anglais...
Note: je crois que je vais finalement adopter l'ancien caractère cyrillique izhitsa (U+0474) comme sur le Wikipedia anglais. C'est finalement la meilleure solution. Il y a peut-être encore à insérer quelques consonnes à double articulation, puisque certaines liaisons manque pour les consonnes dites « liquides » ou mouillées (en russe par exemple). Mais pas de nouveau symbole puisqu'on peut utiliser la barre de liaison, et elles sont plaçables dans le tableau actuel sans ajouter de ligne ou colonne. Par contre on pourrait scinder les fricatives en deux sous-modes, suivant l'écoulement de l'air sur la langue (sifflantes ou non), certains considérant qu'il s'agit d'une double articulation, car il y a un point d'articulation secondaire dental, accentué par la pointe apicale et/ou les lèvres (cependant l'indication est portée par la voyelle qui suit, même si cette dernière n'est qu'un schwa dévocalisé). Verdy p 26 mars 2006 à 12:36 (CEST)
Si il y a des caractères manquant ou un problème dans les polices DejaVu, il suffit de demander. Ces une famille de polices libre dérivée des polices Bitstream Vera. ---moyogo ☻☺ 26 mars 2006 à 17:14 (CEST)

coarticulation kaput[modifier le code]

Les liens de coarticulations du type ɡ͡b sont brisés. -moyogo ☻☺ 29 janvier 2007 à 16:04 (CET)

Il n'y a pas de lien sur l'ensemble, mais sur chacune des consonnes simples. Je ne me souviens pas qu'il y ait jamais eu de lien sur le groupe. Croquant 29 janvier 2007 à 16:23 (CET)

Ajout du [ɫ] dans une colonne modifiée[modifier le code]

J'ai un peu modifié le tableau pour pouvoir y caser la consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée, c'est à dire le l sombre de l'anglais, API [ɫ]. Plutôt que d'introduire une colonne supplémentaire pour une unique alévolaire vélarisée, j'ai préféré me servir de la colonne des post-alvéolo-vélaires, qui ne contenait et ne peut guère contenir que la consonne fricative post-alvéolo-vélaire sourde, c'est à dire le sj suédois ; j'en ai élargi le champ en un "divers" délibérément vague, destiné à couvrir les coronales avec co-articulation (autres que les alvéolo-palatales qui ont une colonne spécifique). Cela me paraît mieux pour la lisibilité d'un tableau déjà chargé. Aucassin (d) 24 juillet 2008 à 15:24 (CEST)

Consonne du chinois mandarin[modifier le code]

Les consonnes du chinois mandarin (en particulier pʰ, tʰ, kʰ, ʦ, ʦʰ, tʂ, tʂʰ, ʨ et ʨʰ) ont-elles leur place dans ce tableau, et si oui, ou devraient-elles se placer ? Aussi, pourquoi ce tableau beaucoup plus complet que celui de l'Association phonétique internationale (API) n'est-il adopté nulle part ailleurs, ni par d'autres langues sur Wikipedia, ni par l'API ? Gvigner (discuter) 9 octobre 2019 à 09:02 (CEST)