Discussion Wikipédia:Bulletin des administrateurs

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Archive 1
Les fils de discussion âgés de plus de 30 jours sont archivés automatiquement par OrlodrimBot.

Trust & Safety recrute[modifier le code]

Bonjour,

Kalliope Tsouroupidou de l'équipe Confiance et sécurité (Trust and Safety ou T&S) de la Fondation Wikimédia a rappelé par courriel aux arbitres que T&S cherche à recruter un spécialiste francophone natif. En effet leur équipe ne comprend plus de membre francophone depuis le départ pour un autre poste de Samuel Guebo qui était l'interlocuteur privilégié de notre communauté.

Voir l'offre d'emploi : (en) « Trust and Safety Specialist », sur greenhouse.io.

Cordialement, --l'Escogriffe (✉·✎) 28 avril 2021 à 14:18 (CEST) Message laissé sur plusieurs pages liées au règlement de conflits, désolé pour le spam.

Blocage à géométrie variable?[modifier le code]

Bonjour, un pseudo bloqué pour 48 heures hier, je fais partie des cibles-gentillesse. Aujourd'hui, l'autre pseudo de la même personne poste sur le méta. Bon, je peux me fourvoyer sur le coup mais au cas où non, je ne me tromperais pas, quelqu'un parmi les admins pour remettre les pendules à l'heure? [[1]]. Formule cordiale, --Msbbb (discuter) 16 juin 2021 à 19:23 (CEST)

Mise en place d'une mailling liste administrative ?[modifier le code]

Bonjour chers administrateurs,

Dans le cadre de la mise en application du code de conduite, et plus particulièrement du sujet du harcèlement, il a été fait mention dans un rapport (issue d'une consultation précédente) visible sur Meta de la possibilité de mettre en place une mailling liste dédiée pour recevoir tous les signalements de possible harcèlement à laquelle seuls les administrateurs auraient accès.

J'ai à titre personnel exprimé quelques doutes sur l'intérêt d'une telle mailling-liste en raison du risque que cette dernière soit "polluée" par des mails sans objet avec justement le harcèlement.

Mais, ce n'est que mon seul avis.

A ce titre, je souhaiterais pouvoir avoir plus d'avis justement d'administrateurs, pour voir ce que vous en pensez vous-même sur la possibilité d'avoir votre propre mailling-liste.

Donc d'avance merci pour vos réponses. Fanchb29 (discuter) 28 juin 2021 à 20:50 (CEST)

Salut, j’ai pas compris. Il s’agirait de la liste des mails des administrateurs, à laquelle des contributeurs s’estimant victimes de harcèlement signaleraient les faits, c’est ça ?
Il me semble, à froid, que les administrateurs sont un peu trop nombreux pour qu’un « justiciable » se sente à l’aise pour se confier : 156 destinataires, autant poster ça sur le bistro… — JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 28 juin 2021 à 21:05 (CEST)
Hello à tous les deux. Sur la forme, il me semble que c'est une question qui concerne l'ensemble de la communauté puisque la création d'une telle liste de discussion modifierait de manière substantielle les modes opératoires des administrateurs — dont toutes les pages de requêtes sont publiques et dont la publicité des débats est la norme. Sur le fond, je n'ai pas d'avis tranché, mais la remarque de JN8 me semble pertinente. — Jules* Discuter 28 juin 2021 à 21:10 (CEST)
@JohnNewton8 : Une mailing list n'est pas une liste d'adresses de courriel, c'est une liste de diffusion : quand une personne envoie un courriel à l'adresse courriel de cette liste, tous les admins reçoivent le courriel, idem quand quelqu'un répond, les admins peuvent donc discuter.
Par contre je ne vois aucune mention de mailing list dans la page que Fanchb29 a mis en lien ? — Thibaut (discuter) 28 juin 2021 à 21:24 (CEST)
Pas trouvé non plus ; il est en revanche question d'un outil de signalement privé ou anonyme (meta:Universal_Code_of_Conduct/2021_consultations/Research#Provide_an_anonymous_or_private_on-wiki_reporting_system). Qui peut prendre une autre forme qu'une liste de diffusion. — Jules* Discuter 28 juin 2021 à 21:28 (CEST)
Oui, il est d'ailleurs indiqué « on-wiki », donc ce serait un outil intégré dans l'interface de Wikipédia. — Thibaut (discuter) 28 juin 2021 à 21:30 (CEST)
Ce type de cas peut nécessité de fait des échanges avec la fondation, qui jusqu'à présent échange par mail avec les arbitres sur ce sujet.
De fait, que ce soit par mailling-liste, ou par l'envoi d'un message sur le wiki interne (ou le logiciel similaire à celui utilisé par l'ORTS), il semble prévu que tous les administrateurs y aient accès.
A l'heure actuelle, je n'ai pas plus d'informations que le communiqué de la fondation à ce sujet. Fanchb29 (discuter) 28 juin 2021 à 22:00 (CEST)
Pour répondre directement à la remarque concernant le fait que cette question concerne toute la communauté : oui en effet, cela concerne bien la communauté dans son ensemble.
Mais cela concerne déjà au premier chef les administrateurs, dans l'optique ou ce sont eux qui auront à traiter tous les signalements qui arriveront, que ce soit par mail, sur un wiki ou par toute autre solution retenue.
Il me semble donc qu'il soit dans le cas présent important d'avoir d'abord le point de vu des administrateurs sur cette question avant de lancer une discussion voir une prise de décision à ce sujet.
Par exemple, il pourrait être question de la signature par chaque administrateur d'un accord de non-divulgation (à l'image de celui signé par les ORTS ou par les CU/OS) pour pouvoir traiter ce type de problème. Fanchb29 (discuter) 28 juin 2021 à 22:07 (CEST)
Ce n'était pas un reproche Clin d'œil, juste une remarque quant au fait que la décision n'engage pas que nous.
Quoi qu'il en soit, j'attends d'en savoir plus : un peu compliqué de se faire une idée pour l'instant (outil on-wiki et liste de diffusion sont deux outils différents ; tout dépend des usages attendus ; etc.). — Jules* Discuter 28 juin 2021 à 22:16 (CEST)
De mon point de vu, mais j'admets tout à fait pouvoir être dans l'erreur, il me semble avant justement qu'une décision ne soit prise que la discussion ait déjà lieu.
Déjà, par exemple, sur la question "les administrateurs souhaitent t'ils traité ce type de question à la fois de manière publique (dans le sens ou le demandeur dépose une RA par exemple) mais aussi dans un cadre privé (un contributeur identifié et/ou anonyme signale de manière non publique un potentiel harcèlement)", il me parait intéressant qu'une discussion préliminaire ait lieu.
Une telle décision ne pourra bien entendue à mon sens être prise qu'à l'issue d'une prise de décision communautaire. Mais il me semble qu'il est intéressant pour que la décision puisse être prise de la meilleure façon possible que la discussion ait lieu avant pour voir s'il est justement pertinent ou non d'aller jusqu'au bout. Fanchb29 (discuter) 28 juin 2021 à 22:35 (CEST)
Bonsoir, un peu perplexe aussi (ne signifie pas : opposée). Les bénévoles de l'EBRC reçoivent déjà des demandes pour « faire appel » d'un blocage ou d'une suppression, me semble-t-il, et ils répondent qu'il ne leur appartient pas de renverser les décisions collégiales des sysop, sauf erreurs manifestes. Suivant cette logique, n'y a-t-il pas un risque pour que la mailing-list des sysop devienne une chambre d'appel et caisse de résonance pour les mécontents ?
Je suis sensible à la nécessité de se coordonner, discrètement, contre certaines situations de harcèlement. Il existe de nombreux pénibles récurrents et bannis qui adorent s'immiscer dans un problème pour le plaisir de l'aggraver. Une personne harcelée n'a assurément pas besoin qu'un troll opportuniste vienne se greffer aux agresseurs. En ce sens, communiquer pour recouper des infos, sans les étaler en public, est une idée sensée. Quoiqu'en agissant ainsi on peut aussi se priver des apports de patrouilleurs qui ont déjà croisé l'individu et reconnaissent ses caractéristiques.
Enfin, s'il y a des problèmes de harcèlement qui ne doivent pas être divulgués en public (quelqu'un balance des infos privées ou pas spécialement publiques), confier le « secret » à 156 destinataires et autant de systèmes informatiques me semble un peu hasardeux. Bien cordialement, — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 28 juin 2021 à 23:36 (CEST)
Pour le coup, je le précise explicitement par clarté pour le débat : je parle ici à titre personnel, ne m'exprimant pas au nom du comité d'arbitrage (et encore moins pour le compte de la fondation). Cette discussion étant une initiative personnelle de ma part.
Pour information, les arbitres peuvent recevoir de temps à autre des demandes d'appel de décisions des administrateurs, demandes auxquelles nous ne donnons pas suite.
De l'idée que je me fait des pratiques actuelles sur le projet :
  • les questions de harcèlement sont traitées de 5 manières :
    • soit à la suite d'une RA quand le demandeur fait une demande publique,
    • soit sur signalement avec discussion au niveau du bulletin des administrateurs,
    • soit dans une demande au comité d'arbitrage,
    • soit par demande par mail aux arbitres,
    • soit à la suite d'une demande faite à la fondation (service T&S).
  • la situation est éventuellement problématique en cas d'absence de membres du Car (comme cela a pu avoir lieu). Et là que les administrateurs puissent traité la question en interne peut s'entendre.
La mise en place d'une mailing-liste (et/ou d'un wiki, et/ou de tout autre moyen) me parait être à la fois potentiellement utile, et inutile :
  • potentiellement utile dans le cas ou le comité d'arbitrage est inactif.
  • potentiellement inutile dans le cas ou le comité d'arbitrage est actif, dans ce cas un signalement à la mailing-liste des administrateurs introduit une redondance.
L'une des questions qui se pose à mon avis également est "les administrateurs veulent t'ils traité eux-mêmes ce type de sujet ?" Fanchb29 (discuter) 29 juin 2021 à 00:55 (CEST)
Bonjour. Sur ce sujet je peux faire mienne une des phrases de monsieur Mégot (le prof de gym du petit Spirou) "L'étenderie de mon incultance dépasse l'entendure". Je suis un type tellement basique que les comportements types harcèlement échappent totalement à ma compréhension. Je vire rapidement tous ce qui ressemble à du "harcèlement de base" (genre page créée avec des insultes ou des "révélations" malfaisantes sur un congénère) avec en général blocage du harceleur mais je suis beaucoup plus démuni intellectuellement face à du harcèlement plus élaboré. Autant dire qu'il est inutile de me mettre dans une telle boucle. Navré. --Bertrand Labévue (discuter) 29 juin 2021 à 11:01 (CEST)
Les arbitres ne sont pas beaucoup plus armés pour traiter ce type de question.
Ils ont toutefois à priori plus de temps pour prendre en charge ce type de question dans le sens ou ils ne s'occupent pas à priori de "l'intendance quotidienne".
Après, on pourrait imaginer peut-être un truc plus "hybride", du style les administrateurs qui le veulent pourraient être intégré à la "boucle" pour traiter ce type de questions.
De mon point de vu, cela (le harcèlement) reste quand même quelque peu exceptionnel (et très heureusement), donc à ce titre je ne suis pas convaincu que le projet y gagnerait beaucoup à mettre en place encore plus de procédures, en tout cas en l'état des choses à ma connaissance. Fanchb29 (discuter) 29 juin 2021 à 13:13 (CEST)
Les cas simples (évidents) de harcèlement peuvent être traités sur RA. Pour les cas plus complexes, et davantage rares, le CAr paraît mieux outillé (notamment en temps, mais aussi en procédures, avec une possibilité d'échanger en privé) que les admins. Je ne pense pas qu'une liste de diffusion avec plus d'une centaine d'admins serait efficace. Ta proposition de fonctionnement hybride (CAr et les admins qui le souhaitent) me semble intéressante et à creuser. — Jules* Discuter 29 juin 2021 à 13:39 (CEST)
Pour éviter toute incompréhension possible (de part et d'autre), mon propos n'est évidement pas de dire qu'il y aurait lieu de retirer une quelconque prérogative actuellement en place au niveau des administrateurs, et bien sûr les administrateurs continuent à avoir toute la confiance communautaire pour traiter les demandes qu'ils considèrent comme étant de leur compétence.
La question pourrait être de "simplifier" quelque peu les procédures en place, en retirant une partie de la formalité qui me semble quelque peu contre productive.
Sur ce type de question, voir sur d'autres, il serait peut-être intéressant que les administrateurs puissent transféré une requête "en l'état" au Car avec la participation des administrateurs qui le souhaitent, et de même que les arbitres puissent transféré plus simplement une requête qui leur est présenté mais qui ne dépends pas de leur compétence... Fanchb29 (discuter) 29 juin 2021 à 14:00 (CEST)
Assez d'accord, globalement. P.-S. : je recommande fréquemment à des contributeurs ayant ouvert une RA de plutôt contacter le CAr (parce que la RA semble uniquement effleurer la surface d'un conflit bien plus long et profond), mais je constate que c'est rarement suivi d'effet. La possibilité d'un transfert admins → CAr (qui reste libre de juger si le dossier est recevable ou non, évidemment) pourrait être intéressante. — Jules* Discuter 29 juin 2021 à 14:40 (CEST)
Pas opposé non plus à l'idée des « administrateurs qui le veulent bien » : prendre soin de ce genre de démarche n'est àmha pas la tasse de thé de la plupart d'entre nous, qui se consacre plutôt à des tâches techniques ou de balayage, mais une petite dizaine de sysops[Lesquels ?] me semble avoir un peu d'appétence pour aider à résoudre ces problèmes. — JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 29 juin 2021 à 21:57 (CEST)

Suite sondage CAr[modifier le code]

Bonsoir à toutes et tous
Dans le cadre du dernier sondage Wikipédia:Sondage/Modification du règlement du CAr, une discussion lancée par @GrandEscogriffe (Discussion_Wikipédia:Sondage/Modification_du_règlement_du_CAr#Du_rôle_des_administrateurs a fait apparaître l'idée qu'une meilleure coordination des cas complexes entre sysops (via les RA) et le CAr (via les arbitrages) pourrait être bénéfique. Les résultats (section 6. Rôle des administrateurs par rapport au CAr) me semblent montrer que plusieurs personnes trouvent l'idée intéressante mais à mieux définir. Les avis positifs et neutres insistent principalement sur l'importance que cette coordination soit fonctionnelle (c'est à dire simple et non rigide) et laisse une véritable place aux sysops. Les avis négatifs évoquent de leur côté l'importance que ce ne soit pas un arbitrage à strictement parler, puisque les deux parties n'auraient pas demandé une telle démarche.
Pour faire avancer le sujet, ma question est simple : si une telle coordination devait voir le jour, quelles en seraient les grandes lignes selon vous et quel rôle souhaiteriez vous y tenir ? Tout de bon Triboulet sur une montagne (discuter) 13 septembre 2021 à 23:33 (CEST)

Bonsoir @Triboulet sur une montagne je crois qu'il y a une double contrainte : d'un côté définir le périmètre (= règles et conventions) ; de l'autre conserver la fluidité (= procédures peu formalisées).
Je trouve aussi que l'objection est fondée : à l'instar d'une médiation, un arbitrage doit être accepté. Si l'arbitrage est refusé par une partie dès l'ouverture, quelles sont les conséquences ? Renvoi aux sysop ?
Lors d'un arbitrage complexe entre deux parties (ou +), les sysop peuvent proposer leur avis / questions comme n'importe qui, mais je ne comprends pas très bien quelle est leur plus-value en tant que sysop (visualiser les contribs supprimées ? à part ça je vois pas : les journaux de blocage, de déblocage, de protections etc sont publics). Cordialement, — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 13 septembre 2021 à 23:51 (CEST)
J'attire l'attention sur un "détail" : actuellement les arbitres n'acceptent pas les appels des décisions administratives, par tradition dirons-nous.
A l'avenir, ce ne sera plus le cas. Parce que le comité de rédaction du nouveau code de conduite a clairement indiqué que les appels devaient être possibles. Nous (en tant qu'arbitres) seront forcés d'accepter les appels.
On a la possibilité localement de nous simplifier la vie en collaborant ensemble, de manière non formalisée, avec par exemple une participation aux discussions/décisions. Faisant que dans de tels cas, la sanction finale soit, pour faire une analogie quelque peu "osée", une décision de première instance et d'appel.
La fondation n'ayant pas l'intention, à ma connaissance en tout cas, d'intervenir dans les décisions locales sauf décision "aberrante" (du style bloquer sans raison valable de nombreux contributeurs).
Dans le cas contraire, à chaque fois que les administrateurs prendront une décision, même sur le BA, à l'avenir ils devront avoir conscience que derrière les arbitres (localement, ou au niveau Meta) pourront revenir derrière sans qu'ils (les administrateurs) n'en soient informés...
Par exemple, vous décidez sur le BA de bloquer un contributeur 3 mois, si nous derrière on (les arbitres locaux, meta ou la fondation) décide que cela vaut plus ou moins que 3 mois, au mieux vous aurez une annonce vous disant "vous devez changer le niveau de blocage de ce contributeur", ou il y aura une intervention changeant le niveau de blocage...
Ca sera pas pratique pour nous les arbitres, et pas pratique non plus pour vous les administrateurs, en plus de créer de la confusion... Fanchb29 (discuter) 14 septembre 2021 à 00:21 (CEST)
Bonsoir et merci @Fanchb29 je ne suis pas en train de rejeter l'idée Sourire j'exprime ma perplexité et la perplexité n'est pas le refus.
Deux détails que je n'ai pas compris.
Les arbitres prennent une décision concernant un blocage (et c'est dans leurs prérogatives : instaurer, modifier ou lever un blocage). Bon. Et ils ne tiendraient pas les sysop au courant ? Ça va poser des problèmes de transmission de l'info si le BA choisit de bloquer quelqu'un, on le voit revenir et on n'est même pas au courant qu'il y a eu un arbitrage concluant au déblocage (le réflexe serait éventuellement de... rebloquer, en imaginant un bug). C'est un peu bizarre de ne pas prévenir les sysop que leur décision est modifiée.
Pour modifier un blocage, il faut être sysop. Alors sur la forme : les arbitres annoncent qu'à l'issue de leur décision, il faut instaurer, modifier ou lever un blocage. Bon. Mais à part les sysop, qui est censé modifier les paramètres sans informer les sysop ?
Note : je ne parle pas des blocages de la WMF issus d'une procédure non-publique - et cette non-publicité peut se fonder sur d'excellentes raisons. Cordialement, — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 14 septembre 2021 à 00:40 (CEST)
@Bédévore même si la partie défenderesse d'une demande d'arbitrage ne veut pas de la procédure, elle ne peut pas la refuser (contrairement à une médiation). Si les arbitres décident que la demande est recevable, le défendeur ne peut pas bloquer la suite (sauf quand il n'y a que 3 arbitres, en en récusant un ; voire même, cela s'est vu, en annonçant une future récusation alors que la recevabilité est en cours de discussion).
En tant qu'admin, que les arbitres repassent après les admins ne me gène pas. J'espère tout de même que la communauté (et donc les admins) sera informée de la décision finalement prise. -- Habertix (discuter) 14 septembre 2021 à 01:03 (CEST).
@Habertix pour mal commencer, j'avais une idée fausse. Miaourci de l'avoir rectifiée. — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 14 septembre 2021 à 01:21 (CEST)
On (en tant qu'arbitre local ou méta) peut demander directement aux stewards par exemple de débloquer un contributeur, ou d'alourdir le blocage.
A l'heure actuelle, nous (en tant qu'arbitre) n'avons absolument aucune idée de quelle procédure est censée être mise en place à travers les directives du comité de rédac du code de conduite.
Toutefois, il est prévu à priori une procédure de signalement (donc de prise de contact) privée (soit par mail, soit en remplissant un formulaire) d'après ce que j'ai ce que moi-même j'ai pu comprendre...
Donc nécessairement le public (et les administrateurs) ne seront pas au courant si nous ne le disons pas.
Personnellement, je serais pour ma part pour que nous (les arbitres) prévenions dès que nous recevons une telle demande (sur une page spéciale du comité d'arbitrage, ou à la suite de la requête ? c'est à réfléchir), mais une fois encore, je ne suis pas du tout le seul décisionnaire.
Mais que ce soit "clair" : cette procédure ne sera en rien identique à l'arbitrage dans sa forme actuelle : pas question de récusé un arbitre, pas question d'entendre toutes les parties intéressées, pas question d'attendre 1 semaine, puis 15j-1 mois, etc. Les arbitres discuteront à priori entre eux, voir consulteront la fondation, et prendront leur décision. Fanchb29 (discuter) 14 septembre 2021 à 01:36 (CEST)

Binabik a également proposé de permettre aux arbitres de participer aux prises de décision sur le BA. Qu'en pensez-vous ? Il y a en ce moment un vote en cours concernant un blocage long, est-ce que vous trouveriez normal que des arbitres donnent leur avis ? --l'Escogriffe (✉) 14 septembre 2021 à 12:18 (CEST)

De manière générale, si les arbitres pensent pertinents de s'exprimer sur le BA sur un dossier en particulier, car ils souhaitent soulever un point qui ne l'a pas été par les admins, ou faire part de leur analyse, ça ne me dérange pas du tout, et c'est même tout à fait bienvenu ! Cela a déjà été le cas, de mémoire. (Je ne pense pas qu'il soit pertinent qu'ils votent pour une sanction, en revanche, en tout cas tant que ce n'est pas explicitement prévu dans leurs prérogatives.) — Jules* Discuter 14 septembre 2021 à 12:55 (CEST)
Pour clarifier encore et répondre à la question posée au début de la section : je ne pense pas pertinent que les admins et arbitres prennent les décisions ensemble (que ce soit sur le BA ou sur la page du CAr). Pourquoi ? Parce que cela n'a strictement aucun intérêt (aucune plus-value) à mon sens : tout l'intérêt de la distinction du CAr et des admins est que le CAr a plus de temps pour traiter les cas complexes, peu nombreux, quand les admins traitent les très nombreux cas simples.
À mon humble avis, la coordination entre admins et arbitres doit se faire de deux manières :
  1. Possibilité de discuter en amont du traitement d'un dossier pour déterminer quelle instance est la plus appropriée pour traiter un dossier. Le tout avec zéro procédure : si les admins s'apprêtent à discuter d'un cas et que des arbitres pensent que le CAr serait plus à même de le traiter, ils peuvent intervenir et le dire aux admins, et partant de là, on en discute. La même chose peut se produire à l'initiative des admins, évidemment, s'ils estiment que le CAr serait plus adéquat. Enfin, la même chose s'applique au CAr : si les arbitres ou les admins estiment qu'une demande d'arbitrage devrait être refusée car relève davantage des admins, ils peuvent se le dire mutuellement.
  2. Pendant le traitement d'un dossier, possibilité facilité pour les arbitres et admins d'apporter des éléments de réflexion à l'autre instance. Concrètement, là encore ça ne nécessite aucune procédure particulière (le consensus sur ces points entre admins et CAr suffit, l'usage fera le reste), cela signifie simplement :
    • que les arbitres sont les bienvenus sur le BA pour apporter des éléments/analyses aux admins (rôle consultatif : ce n'est pas leur rôle dans ce contexte de prendre la décision) ;
    • que les admins sont les bienvenus sur les pdd d'arbitrages (comme tous les contributeurs, en réalité) pour apporter des éléments/analyses aux arbitres (rôle consultatif : ce n'est pas notre rôle de prendre la décision).
Bien cordialement, — Jules* Discuter 14 septembre 2021 à 13:22 (CEST)
Hello, j'aime bien la proposition de Jules*. J'allais justement dire que si des arbitres veulent assumer aussi les fonctions de sysop, ou si des sysop veulent aussi devenir arbitres - et donc les processus respectifs de candidature - est-ce qu'il y a une règle qui empêche le cumul ? La voix consultative évite que des sysop agissent en arbitres alors qu'ils n'ont pas reçu le mandat pour, et inversement.
Si des contributeurs veulent donner un avis sur une discussion du BA, n'importe qui peut utiliser la page discu associée, ça arrive de temps en temps et pourquoi pas ? — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 14 septembre 2021 à 13:52 (CEST)
En accord avec Jules et Bédévore. Je pense que cela n'a pas de sens que les arbitres prennent part à une décision sur le BA. En effet, le BA permet simplement aux administrateurs de se coordonner pour l'usage des outils dont ils disposent. Cependant effectivement, les arbitres peuvent apporter un éclairage utile sur le BA (presque comme tout contributeur mais si tous les contributeurs venaient donner leur avis sur le BA, cela deviendrait inextricable, dont cela ne leur est pas permis, sauf exception). O.Taris (discuter) 14 septembre 2021 à 13:59 (CEST)
Notification Bédévore : il y a une très vieille PdD (2005) qui autorise le cumul, confirmée par l'abandon d'une autre en 2011. -- Habertix (discuter) 14 septembre 2021 à 23:15 (CEST).
Sur le côté pratique, ce que dit Jules* me convient bien. Concernant la partie du traitement d'un dossier, j'ai une crainte par contre. Si on fonctionne ainsi (arbitre intervenant sur le BA), nous risquons simplement de créer des cas bâtards qui monteront à T&S. Sur le plan formel, les arbitrages sont censés être les solutions de dernier recours pour les pcw. C'est donc théoriquement la dernière étape locale possible et il me semble que les arbitres doivent rester neutre "au cas où". Cela me paraît difficilement compatible avec une activité sur le BA. Par ailleurs, cela ferait du BA la dernière étape locale il me semble. Quoique, c'est peut être le BA à la réflexion. Tout de bon Triboulet sur une montagne (discuter) 15 septembre 2021 à 00:08 (CEST)
Sur un certain nombre de dossiers, je dirais que l'intervention supplémentaire en arbitrage n'apporte à mon sens pas grand chose de plus.
Prenant l'exemple du dernier cas discuté sur le BA, je ne suis pas sûr que la décision aurait été différente après discussion entre arbitres, bien que je le confesse j'aurais proposé pour ma part peut-être un blocage sur l'ensemble des projets wiki (vu les propos tenus sur commons) et n'aurais pas été choqué d'une quelconque manière par un blocage indéfini. En rajoutant dans la sanction actuelle qu'au prochain "dérapage" de ce genre (insulte ou traque), le blocage serait immédiat et sur tous les projets...
Mais j'ai bien conscience pour le coup que la sanction serait plutôt sévère. Fanchb29 (discuter) 15 septembre 2021 à 00:31 (CEST)
@Fanchb29 je pense que les sysop Commons peuvent (doivent ?) être saisis si la wikitraque s'étend, idem si elle s'étend sur d'autres wikis.
Concernant la question du global ban (mais ça n'a pas été envisagé, c'est une réponse théorique) pour en avoir discuté avec des gens plus expérimentés : les stewards tendent à se montrer frileux pour un global ban si le compte est bloqué sur 1 seul wiki (sauf abus flagrant). — Bédévore Cat Cabal logo.svg [plaît-il?] 15 septembre 2021 à 01:07 (CEST)
De ce que je comprends jusqu'à présent des discussions qui ont eu lieu sur Meta (entre autre), l'habitude de la wiki FR de ne pas tenir compte d'éléments extérieurs à la wiki FR n'est plus considérée comme souhaitable par la fondation.
Dans le cas présent, la discussion (avant application de votre décision, que je rappelle je ne conteste nullement) a montré qu'il y avait eu insulte à partir d'une autre plateforme wiki contre la victime (ici demandeur). De ce fait (seul), cela me semble pour ma part être une continuation de la wikitraque déclenchée sur la wiki FR et mérite donc sanction de la même manière que sur notre wiki. le but étant d'éviter que le demandeur doive pour une même "affaire" multiplier les demandes sur chaque wiki concerné...
Après, et c'est en cela que le comité d'arbitrage sur ce type de cas est en quelque sorte parfois utile : les stewards, devant une demande d'un comité d'arbitrage, appliquent à priori plus "facilement" une telle demande dès que l'on peut montrer qu'une décision existe localement. Fanchb29 (discuter) 15 septembre 2021 à 01:14 (CEST)

Je prends la discussion en cours : pas fana non plus pour que les arbitres participent aux prises de décision sur le BA (pas d'opposition en revanche à ce qu'ils y apportent leur éclairage), pour une raison qui ne me semble pas avoir été évoquée : il me semble que l'arbitre doit se tenir en réserve (un peu comme une cour suprême) et garder aussi intacte que possible son image de neutralité ; il ne faut pas qu'il se salisse les mains en intervenant hebdomadairement dans nos actions de basse police.

Autre salve de remarques, en lisant plus haut : « le comité de rédaction du nouveau code de conduite a clairement indiqué que les appels devaient être possibles. Nous (en tant qu'arbitres) seront forcés d'accepter les appels (...). Par exemple, vous décidez sur le BA de bloquer un contributeur 3 mois, si nous derrière on (les arbitres locaux, meta ou la fondation) décide que cela vaut plus ou moins que 3 mois, au mieux vous aurez une annonce vous disant "vous devez changer le niveau de blocage de ce contributeur", ou il y aura une intervention changeant le niveau de blocage... »

  • les appels sont possibles depuis belle lurette et très couramment pratiqués : Modèle:Déblocage. Je n'ai pas vu que le futur CdCU prescrivait une forme supplémentaire d'appel, si ?
  • si une décision communautaire de sanction a été prise, la WMF peut dire ce qu'elle veut personnellement je ne changerai pas le blocage : je suis élu par la communauté, pas salarié de la fondation. Si elle souhaite alourdir la sanction, qu'elle s'en débrouille.

JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 16 septembre 2021 à 10:16 (CEST)

Juste un point Notification JohnNewton8 : si vous ne voulez pas appliquer les décisions de la fondation, c'est parfaitement votre droit, mais dans ce cas remettez vos outils. Parce que c'est encore la fondation qui a le dernier mot, pas vous, pas moi, pas la communauté. Fanchb29 (discuter) 16 septembre 2021 à 13:55 (CEST)
Oh non, ce n'est pas aussi binaire que ça, @Fanchb29. Généralement tout se passe en bonne intelligence avec la WMF, mais la communauté a son mot à dire (s'il est vrai que la WMF a la responsabilité légale d'hébergeur et qu'un projet comme wp-fr n'est rien sans l'infrastructure de la WMF... la WMF n'est rien sans les projets qu'elle héberge Clin d'œil). La communauté reste par exemple décisionnaire des modes d'appel après un blocage (et je pense que la WMF respecterait totalement ça, l'essentiel étant qu'il existe une procédure d'appel fonctionnelle).
L'ami John n'aurait en aucun cas à rendre ces outils : les rares sanctions de la WMF (office actions) sont mises en œuvre par la WMF elle-même.
— Jules* Discuter 16 septembre 2021 à 14:36 (CEST)
+1. Comme disait Mirabeau, « je suis administrateur par la volonté de la communauté et je n’en sortirai que par la force des baïonnettes ». Je ne prends pas d’ordre auprès de la WMF, et je n’ai pas d’autres comptes à lui rendre que sur la façon dont je respecte les CGU (ce qui ne veut pas dire que je ne peux pas être d’accord avec eux) — JohnNewton8 (SysOp) [Viens !] 16 septembre 2021 à 18:21 (CEST)

Blocages partiels[modifier le code]

Bonjour,

J'interviens auprès de vous autant en tant que péon qu'AF en voyant une proposition d'Habertix de recourir au blocage partiel en écriture pour les utilisateurs sans déclaration COI.

Vu qu'il n'y a jamais eu, à ma connaissance, de proposition de recourir à un filtre pour ces cas. Je me permets donc de vous sonder dans un premier temps sur les considérations techniques, le second serait, si c'est pertinent, d'étendre la discussion avec la communauté (bien qu'ils peuvent, s'ils le souhaitent, intervenir ici).

Cette possibilité technique n'implique pas qu'on doive s'en servir et n'empêche pas aussi de recourir au blocage partiel, mais peut éventuellemnt se mettre en place.

En effet, il est techniquement possible de créer un filtre avec :

  • Une en-tête de règles — identiques à tous les contribiteurs concernés par l'obligation de transparence à réaliser — qui n'autorisent que l'écriture sur des pages définies (PDD, PU).
  • Une liste de pseudos qui seraient bloqués partiellement et à durée indéterminée, un peu comme ce qui se fait avec la blacklist.

Avant de vous laisser y songer plus amplement et y répondre Sourire diabolique, j'ai noté ce qui constitue pour moi les avantages, les inconvénients et les points à éclaircir. Je vous invite donc à les lire également :

Si vous voyez d'autres points à soulever, n'hésitez pas.

N.B. De manière étendue, un filtre pourrait également gérer les topics ban, je crois pas qu'une réflexion ait été engagé à ce sujet non plus. Mais par exemple, cela pourrait fonctionner en interdisant la modification d'un contributeur sur certaines pages en fonction de critères : portails/catégories présents sur la page, des noms d'article ou pseudo, noms d'espace, etc. Mais je ne crois pas que le besoin s'en est fait ressentir non plus.

Bien à vous, LD (d) 16 septembre 2021 à 05:06 (CEST)

Hello @LD. Merci. Ce serait tout à fait possible, mais des blocages partiels me semblent bien plus faciles à mettre en œuvre (et plus transparents) qu'une mise à jour permanente du filtre. D'ailleurs, @Habertix : de tels blocages partiels pourraient se limiter au seul espace principal (et éventuellement discussion), suffisant pour empêcher tout usage de Wikipédia à des fins promotionnelles, àmha. — Jules* Discuter 16 septembre 2021 à 14:42 (CEST)
Il y a le filtre 221 pour assister les topic-bans. Je l'ai aussi mis en œuvre pour un déblocage partiel afin de permettre à un arbitré de participer à un arbitrage (voir l'historique d'il y a juste un an). Mais pour de l'attente de clarification sur conflit d'intérêts et contributions rémunérées, c'est beaucoup trop compliqué à utiliser (je suis un admin+éditeur paresseux et avec une mémoire de poisson rouge : quel est le numéro du filtre ? Quelle syntaxe de regex faut-il utiliser ?).
De plus pour le contributeur concerné, le blocage, même partiel, agit en amont (il peut juste visualiser le code source et voit un bandeau explicatif) alors qu'un filtre agit en aval quand l'utilisateur a écrit ses modifications et tente de les publier). -- Habertix (discuter) 16 septembre 2021 à 21:02 (CEST).