Discussion Wikipédia:Bannissement

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archives[modifier le code]

Avant le 4 juillet 2008, il y avait Wikipédia:Bannissement/Archives et Discussion Wikipédia:Bannissement/Archives en lieu et place de ces pages. Ludo Bureau des réclamations 4 juillet 2008 à 15:07 (CEST)

Bannissement vs. blocage indéfini et conséquences[modifier le code]

M'étant intéressé à la question suite à l'« affaire » Moyg vs Alvaro et ses tenants et aboutissants, j'aimerais qu'on en discute ici de façon un peu plus générale, sans perdre de vue les exemples mais sans se focaliser sur aucun en particulier.

Comme le montre cet essai, ou diverses interventions sur le BA (cette année j'en ai repéré en semaines 5, 7 et 31) dans l'esprit de certains intervenants il y a une distinction entre le « blocage définitif » et le « bannissement » qui ne sont pas pour eux totalement synonymes. J'ai souvent lu des affirmations du type : « le premier concerne un compte, le second une personne ».

En même temps, un peu de recherche me fait découvrir que le règlement du CAr écrit : « Les décisions prises par le comité d'arbitrage peuvent consister en : blocage temporaire ou bannissement ». Une telle formulation laisse penser que bannissement est strictement synonyme de blocage définitif. J'ai ouvert quelques "jurisprudences" du CAr je finis par tomber sur Wikipédia:Comité d'arbitrage/Arbitrage/Auseklis-Stephane.dohet ; il est intéressant de noter que sa formulation est très précise et n'utilise aucun des deux termes, levant toute ambiguité : « En conséquence il est définitivement interdit de contribution sur Wikipédia ; son compte actuel, et tout nouveau compte ou IP qui serait détecté, seront bloqués. »

J'aimerais lancer un débat sur l'opportunité de faire une distinction somme toute assez byzantine. Et je commence donc par apposer mes propres réflexions.

Si je cherche à me remémorer des exemples d'utilisateurs bloqués définitivement/bannis, je vois bien qu'il y a plusieurs catégories : d'abord les purs vandales, cas psychiatriques ou plaisantins, dont le reblocage systématique ne pose problème à personne, pas la peine de citer des exemples. Un niveau suivant serait celui de contributeurs qui (enfin au cas par cas on peut en douter) croient faire œuvre utile mais ont épuisé la patience de tous, et que personne ne défend ; des exemples pourraient être Kccc dans ses débuts (plus tard il tourne définitivement au vandalisme), ou Drac récemment. Enfin on a des cas intéressants de personnes ayant fait une grosse bêtise, avec un passif lourd, mais qu'on sait pouvoir être dans une certaine mesure féconds dans l'espace encyclopédique : je pense à FH, à Philfree ou récemment à PHILTHEGUNNER60. C'est évidemment cette troisième catégorie qui pose problème, celle pour laquelle certains aimeraient sans doute pouvoir déclarer le compte bloqué définitivement sans interdire à la personne physique qui est derrière de revenir contribuer.

Un point intéressant est que pour certains des exemples que j'ai signalés en troisième série (notamment philfree au vu de témoignages récents), il y a eu des administrateurs parfaitement au courant de leur retour sous une autre identité et disposés à fermer les yeux en toute connaissance de cause, dès lors que les éditions du nouveau compte n'étaient pas problématiques.

Une fois ces rappels factuels posés, je donne mon opinion et attends les réactions :

  • la distinction blocage définitif/bannissement me semble trop byzantine pour être viable. On devrait renoncer à chercher à lui donner un sens et se mettre en tête qu'il n'y a pas de distinction entre les deux (c'est d'ailleurs cohérent avec le règlement du CAr). Accessoirement, abandonner le mot « bannissement », qui a une connotation entre la secte et le jeu massivement multi-joueurs, pour l'expression plus austère « blocage indéfini » me semblerait souhaitable ;
  • il faut être prêts à négocier entre nous sereinement, c'est là le point difficile, les réintégrations plus ou moins discrètes d'utilisateurs bloqués définitivement. Mon opinion est qu'on doit renoncer à écrire des règles a priori, car les fâcheux les invoqueraient aussitôt et les dynamiteraient rapidement, mais être prêts à discuter au cas par cas pour « fermer les yeux » de façon consensuelle. Des suggestions pour élaborer une procédure raisonnablement informelle mais indicative quand même seraient bienvenues, j'ai du mal là. Touriste (d) 4 octobre 2009 à 17:20 (CEST)

Remarque : quel degré de conscience as-tu de l'usage indifférent et peut-être équivalent que tu fais ci-dessus des termes indéfini (titre notamment) et définitif ; ce dernier terme étant à ma connaissance moins usité en tout cas au BA ? Le terme indéfini introduit un jeu, une marge, un flou ... Il est moins synonyme de bannissement autrement dit. Ou alors quelque chose m'échappe ? TigHervé (d) 4 octobre 2009 à 19:52 (CEST)

Je n'en avais pas, je les utilisais de façon interchangeable sans m'en rendre compte. Plus précisément, j'ai eu une fois un remords et remplacé un "définitif" par "indéfini" ; c'est à l'évidence le terme à utiliser. Touriste (d) 4 octobre 2009 à 19:57 (CEST)
Ah oui, donc comme moi, jusqu'à ce que quelqu'un s'arrête sur le mot indéfini au BA je crois pour dire que cela signifiait que sa durée n'était pas précisée et rien d'autre ou rien de plus, donc pas définitif en sous-entendu. Cet épisode date sûrement de plus d'un an et depuis lors ma réflexion sur ces blocages en est affectée puisque j'ai pris à mon compte cette précision. Donc pour moi, le blocage indéfini, c'est zou rideau on verra demain, un peu Ponce-Pilate aussi ; presque le contraire du blocage définitif et son côté : essaye de te pointer ici un peu pour voir ...
Donc tu en sais un peu plus sur ma position, finalement. TigHervé (d) 4 octobre 2009 à 20:36 (CEST)

Réinsertion[modifier le code]

Mon point de vue : Une encyclopédie qui ouvre grand ses portes à tout le monde sans distinction ni a priori, et en particulier sans demander à connaître l’identité réelle des contributeurs, peut-elle réellement bannir « une personne » ? Le contributeur sous IP est tout un symbole, ici. Il représente les petites mains anonymes de l’encyclopédie autant que le risque de vandalisme. Si le risque est assumé pour les inconnus, pourquoi ne le serait-il pas pour les connus ? D’un point de vue technique (administrateur), je ne vois pas de différence significative entre le contributeur inconnu avec IP dynamique, ou qui en change comme il veut, ou qui alterne IP et compte enregistré, et un contributeur qui reviendrait après un blocage « indéfini ». Les risques sont les mêmes, et la seule différence est que le second sera probablement reconnu et ravivera les irritations de ses opposants du passé. Mais ces faits ne justifient pas, à eux seuls, plus de sévérité que nous en avons pour les milliers d’autres contributeurs que l’on ne (re)connait pas. À mon sens, nous devrions offrir à tout contributeur la possibilité de retour par l’IP ou le pseudonyme, sans casier judiciaire, à la suite du premier blocage « indéfini ». Car le bannissement n’est, à mon avis, pas dans l’esprit fondateur de Wikipédia. Le blocage dit « indéfini » du compte donne un signal fort : « Wikipédia ne veut pas revoir ce genre d’attitude, si vous revenez, c’est avec un autre comportement, ce que vous permet l’anonymat » et qui pourrait garder le terme « indéfini » justement parce qu’il ne définit pas les conditions du retour ou même son éventualité. Je verrais d’un bon œil une politique d’ouverture à la réinsertion qui ferait l’économie de cette forme d’hypocrisie actuelle qui consiste à reconnaître des « personnes » d’un côté alors que, de l’autre, on prétend construire une encyclopédie à la manière d’une fourmilière (anonyme), sans hiérarchie, sans réelle pratique des félicitations et en acceptant les contraintes de la gestion du vandalisme et des erreurs des nouveaux. De plus, bannir le bannissement, c’est réduire l’impression (et la possibilité) d’abus de pouvoir que peut générer ce terme. Bien sûr, cette prédisposition des administrateurs n’exclurait pas des sévérités ponctuelles pour les cas particuliers. --A t a r a x i e--d 5 octobre 2009 à 07:43 (CEST)