Discussion:Voltaire

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]


Pour plus de lisibilité sur cette page, les anciennes discussions ont été archivées. Pour relancer une discussion ancienne, il suffit de consulter les archives et de copier-coller le contenu souhaité dans la présente page.

Questions[modifier le code]

Bonjour.

Pourriez-vous me dire ce qui légitime (oeuvres ? Sources ? Résumés ? citations ?) le jugement de Voltaire dans le deuxième paragraphe de l'introduction, je cite : "personnage protéiforme et complexe, non dénué de contradictions" ? Merci. Meshgilga (discuter) 11 avril 2019 à 15h33 (CET)

EDIT : Le vocabulaire "protéiforme" pourrait venir de la quatrième de couverture du livre "Voltaire et les Manuscrits Philosophiques Lettre Clandestine N16". Quant aux faits qu'il soit "complexe", j'imagine que c'est propre à chaque être humain.

On marche sur la tête ici[modifier le code]

Je tombe des nues... Voltaire l'humaniste ?

je sais qu'elle est quasi infinie, mais plongez vous dans la correspondance et les écrits de voltaire :

VOLTAIRE: "L'esprit d'une nation réside toujours dans le petit nombre qui fait travailler le plus grand nombre est nourri par lui, et le gouverne"

VOLTAIRE: "Il est à propos que le peuple soit guidé, et non pas qu’il soit instruit; il n’est pas digne de l’être"

VOLTAIRE: "Je crois que nous ne nous entendons pas sur l'article du peuple, que vous croyez digne d'être instruit. J'entends par peuple la populace, qui n'a que ses bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacité de s'instruire; ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me paraît essentiel qu'il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre, et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis. Ce n'est pas le manœuvre qu'il faut instruire, c'est le bon bourgeois, c'est l'habitant des villes; [...] Quand la populace se mêle de raisonner, tout est perdu."

VOLTAIRE: "Il est fort bon de faire accroire aux gens qu’ils ont une âme immortelle et qu’il y a un Dieu vengeur qui punira mes paysans s’ils veulent me voler mon blé"

VOLTAIRE "Nous n'achetons d'esclaves que chez les nègres. On nous reproche ce commerce : un peuple qui trafique de ses enfants est plus condamnable que l'acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maître était né pour en avoir"

VOLTAIRE: "Cependant, le fanatisme a duré encore six siècles, soit parce que la première et la dernière classe d'une nation sont toujours celles où la lumière arrive le plus tard, soit parce que tant qu'un pays n'a point de bonnes lois, ou que le progrès des lumières n'y supplée point, c'est toujours entre les mains de la populace que réside véritablement le pouvoir."

Alors quand je vois que ceux qui ont le dernier mot sur la page de voltaire, osent s'offusquer qu'on avance le racisme, le proesclavagisme (en fait il est contre mais il dit clairement que les responsables de ceci sont avant tous les peuples africains.... MAIS LISEZ LE !!!!! je sais pas quoi dire d'autre LISEZ LE ! J'ai lu noir sur blanc que "l'officiel" de ce wiki voltaire affirme que voltaire était humaniste et pas pour l'esclavagisme.... Alors soit c'est de la stupidité de sa part, soit c'est de la mauvaise foi, de la malhonneté intellectuelle, une diversion pour dire "il a dit que les esclaves etaient coupables de l'esclavagisme, il n'a jamais dit qu'il etait pour l'esclavagisme" c'est ca votre pirouette pour rendre sympathique un tel personnage, symbole de ce qu'on est devenu, de l'ena, des legions d'honneur, du pantheon, du senat, du conseil d'etat ? c'est ca votre apport ?

ET qui pour nier les citations cidessus, toutes presentes sur plusieurs editions differentes parmis celles des debuts ??? certaines memes consultables en version manuscrite de sa main !!!!!!!!!!! certaines deja présente sur wiki a la section "citation de voltaire"... Des citations admises d'une part par wiki, qui enonce clairement des choses qui vont a l'encontre du wiki sur voltaire.... On marche sur la tete disais-je....

Ecoutez on fait wiki pour dégager la ou a la limite les vérités. Wiki est censé fonctionner que si une contre vérité est dite, 50 vérités viendront écraser la contre vérité. Que se passe t il ici sur cette page de voltaire ?????????

ON SE CROIRAIT DANS LA VERSION IDYLLIQUE DE MICHELET LE NON HISTORIEN PROPAGANDISTE ET LARGEMENT RECONNNU COMME TEL DEPUIS !!!!!!! ouai je crie, c'est laid, mais c'est une vraie colère... Les mensonges et non vérité sur voltaire dans ce wiki, participent à l'aveuglement des peuples, dans notre cas, du peuple français. Que ces mensonges avaient cours sous jules ferry and co... michelet and co... OK Mais là on a le web, on a la consultation en lignes des oeuvres de voltaire, des cadastres, des généalogies, alors il faut ARRETER de perpetuer le mensonge de nos écoles de la république. Il faut admette la vérité.

Je ne sais pas qui a principalement la main sur ce wiki, mais j'exige son remplacement immédiat. il n'est pas de l'esprit de wiki d'empecher la vérité historique de s'écrire en imposant un dogme préexistant et ancré. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 145.226.94.44 (discuter), le 14 mai 2014.

Hop hop hop ! On peut peut-être aussi se calmer et éviter de tomber dans la caricature inverse ! Apprenez déjà à écrire avec des accents et à calmer vos ardeurs, car un tel esprit n'aidera pas à améliorer un article... qui mérite évidemment d'être amélioré et repris de façon neutre, sérieuse et sourcée ! -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 14 mai 2014 à 14:44 (CEST)
- pour le calme: je le dis "oui, je crie, c'est laid mais c'est une vraie colère". Si je décroche un coup de pied dans les dents d'un mec en train de violer une fille, vas tu aussi me dire de me calmer ? La colère est à la mesure de la conséquence de ce qui me révolte ici. C'est pas rien l'aveuglement des masses. C'est lourd, très lourd de conséquences.
- Pour les accents, j'ai qu'un clavier qwerty et dois donc me taper chaque lettre avec accent par le biais du alt+ code ascii à 4 chiffres (é = alt + 0233 etc). Finalement chaque lettre à accent me coute de taper 5 touches.
- Bon pour répondre enfin sur voltaire et non sur moi-même: j'ai pas d'autre chose à dire que ça "Cet article sur voltaire semble avoir été rédigé par Michelet en personne, sortez les drapeaux les trompettes et petales de fleurs".
Un bon wiki sur voltaire, passerait l'essentiel de son contenu à expliquer comment le grand mensonge s'est crystalisé autour de voltaire.
Je trouve que de supprimer un contenu sourcé est un aveu de dogmatisme et de voir cette pratique sur wiki, me désole...
Les images fantasmées en bien d'un voltaire, ou en mal d'un robespierre ont vraiment la peau dure.
Il semble que le travail le plus dur qu'on puisse faire sur soit, est de remettre en question ce que nos maitres nous ont appris, surtout quand on sait que nos maitres nous l'ont appris comme ca, juste parceque leur propre maitre leur avaient appris comme ca. Repeter les erreurs de dogme d'etat, sur wiki... c'est mal. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 145.226.94.44 (discuter), le 14 mai 2014.
Comparer un article WP à un viol, c'est le pompon !
Et les majuscules, les ponctuations et les espaces, c'est difficile à faire sur un clavier qwerty ? Clin d'œil
Bref, pour en revenir au fond du sujet, ça ne sert à rien de s'énerver ainsi, il vaut mieux agir et apporter corrections et sources. C'est plus constructif et plus sain. -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 14 mai 2014 à 17:59 (CEST)
Alors voila ma contribution qui ne sera pas retenue. Il faut que le wiki de Voltaire prenne en compte ces citations dont la source est facile à trouver (copier coller de la citation, google, jusqu'à tomber sur le texte intégral)
VOLTAIRE: "L'esprit d'une nation réside toujours dans le petit nombre qui fait travailler le plus grand nombre est nourri par lui, et le gouverne"
VOLTAIRE: "Il est à propos que le peuple soit guidé, et non pas qu’il soit instruit; il n’est pas digne de l’être"
VOLTAIRE: "Je crois que nous ne nous entendons pas sur l'article du peuple, que vous croyez digne d'être instruit. J'entends par peuple la populace, qui n'a que ses bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacité de s'instruire; ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me paraît essentiel qu'il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir comme moi une terre, et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis. Ce n'est pas le manœuvre qu'il faut instruire, c'est le bon bourgeois, c'est l'habitant des villes; [...] Quand la populace se mêle de raisonner, tout est perdu."
VOLTAIRE: "Il est fort bon de faire accroire aux gens qu’ils ont une âme immortelle et qu’il y a un Dieu vengeur qui punira mes paysans s’ils veulent me voler mon blé"
VOLTAIRE "Nous n'achetons d'esclaves que chez les nègres. On nous reproche ce commerce : un peuple qui trafique de ses enfants est plus condamnable que l'acheteur. Ce négoce démontre notre supériorité ; celui qui se donne un maître était né pour en avoir"
VOLTAIRE: "Cependant, le fanatisme a duré encore six siècles, soit parce que la première et la dernière classe d'une nation sont toujours celles où la lumière arrive le plus tard, soit parce que tant qu'un pays n'a point de bonnes lois, ou que le progrès des lumières n'y supplée point, c'est toujours entre les mains de la populace que réside véritablement le pouvoir."
Merci de tes conseils, et essaye d'entendre le mien : arrête de parler de la forme au lieu de parler du contenu de mon propos .
Concernant le viol: qui du mensonge d'état ou d'un violeur a fait le plus de victimes? (parlons quantitatif vu que le qualitatif d'un crime est indicible) L'un comme l'autre me révoltent, ça suffit à la comparaison pour expliquer mon découragement, dépité devant les passages du wiki en extase devant une image factice de Voltaire, en accord avec l'image peinte par Michelet, et ce simple argument anti-michelet suffit à exiger de reprendre le wiki sous un axe beaucoup plus réaliste à l'image de ce qui arrive progressivement à se dessiner sur le wiki de robespierre (dans la douleur... mais je vois mois après mois les améliorations... ce qui n'est pas le cas sur le wiki de Voltaire en plein micheletisme éhonté).
Entièrement d'accord avec toutes ces remarques. Il faut faire revenir le personnage au réel et supprimer toutes les inventions de Michelet, qui était un hagiographe, et non un historien. Il faut en particulier supprimer la brosse à reluire franchement abusive.
On pourrait dire que l'humanisme de Voltaire est tempéré par la prise en considération des réalités Clin d'œil. Mais n'hésitez pas, si vous trouvez un biographe qui conteste ce point de vue, l'article n'en sera qu'enrichi. Salsero35
Vous plaisantez j'espère. Humanisme de Voltaire ? de dire que le peuple n'est pas digne d'être instruit ? prise en considération des réalités, mais quel espèce de personne êtes-vous pour dire en 2014, et sur wikipedia, que la réalité est que le peuple est bien indigne d'être instruit ? J'espère votre ironie. Le biographe ? Oula l'histoire et vous ça fait deux ? je vais plutot utiliser un historien voire un historiographe pour comprendre comment (et pourquoi, à quelles fins, par qui) le fantasme de Voltaire est perpétué. Allez voir du Henri Guillemin, dispo sur youtube, il vous decrira par la preuve toute nue qui est le vrai voltaire, le vrai robespierre. Oh c'est internet, on peut dire tout est n'importe quoi c'est ca ? et bien quand on dit "voltaire dit je ne suis pas d'accord avec vous mais blabla pour que vous puissiez vous exprimez"... je cherche je trouve qu'il a pas dit ca (le wiki le dit bien, ouf, on a eu chaud vu le reste)... et puis j'entends cet henri guillemin qui me dit que voltaire aurait sorti telle horreur, je me dis c'est pas possible et bien toujours de chez moi, je peux lire le passage exact, repris dans un ouvrage du debut 19eme acheté mi 19eme par la bibliotheque d'une fac americaine, et scanné en integral pour nos beaux yeux... tout y est, tout est la. et pourtant le wiki de voltaire auquel je ne peux toucher, comporte des passages comme "C’est à Voltaire, avant tout autre, que s’applique ce que Condorcet disait des philosophes du xviiie siècle, qu’ils avaient « pour cri de guerre : raison, tolérance, humanité »." O..O humanité non mais...... Allez, si vous voulez du vrai, zou Henri Guillemin, le vrai historien, sur pièces... (cet homme formidable aurait halluciné d'internet, victoire posthume pour ses vérités retrouvees).
Que Voltaire ait été réputé pour son ironie ne vous semble pas pertinent ? On peut faire dire tout et son contraire à des citations sorties de leur contexte (littéraire et historique également, d'ailleurs). Ce que l'on peut constater, c'est que Voltaire est considéré comme humaniste par la quasi-totalité des sources à son sujet, et ce n'est pas une vidéo youtube qui pèse lourd face aux dizaines d'œuvres qui lui ont été consacrées. Par ailleurs je m'interroge sur le faire que vous déformiez les propos des autres : Salsero35 écrit que l'humanisme de Voltaire était empreint de réalisme, et vous traduisez ça en "Salsero35 dit que la réalité est que le peuple est indigne d'être instruit". C'est une interprétation pour le moins sélective. S'indigner, pourquoi pas, mais est-ce que vous pourriez le faire d'une manière un peu plus constructive, par exemple en suggérant des améliorations factuelles fondées sur des sources vérifiables ? Là, dire "cet article, c'est du grand n'importe quoi", ça n'aide en rien. Esprit Fugace (discuter) 17 mai 2014 à 09:49 (CEST)
Comme l'humanisme n'existe pas, n'étant défini nulle part, on peut toujours traiter quelqu'un d'humaniste. Ca ne mange pas de pain. On peut toujours s'amuser aussi à considérer Michelet, Renan et Taine comme des historiens, étant donné que l'histoire en tant que discipline n'existait pas au 19ème. Qu'était Voltaire ? Avant tout un businessman, un marchand de canons, un précurseur de Zaharoff. Son "oeuvre écrite" est constituée de niaiseries et surtout de pamphlets. Son idéologie est d'abattre tout ce qui se dresse entre lui et le pognon, d'abord la morale et l'Eglise, ensuite la noblesse. Tout le reste a été inventé au 19ème.
Esprit Fugace, Je dis youtube non pas pour y visionner un montage amateur, mais pour y écouter Henri Guillemin, un puissant (dans sa démarche) historien. Quelle façon de faire taire son contradicteur "pfff vidéo youtube", Vous pouvez bien sur vous procurer les oeuvres écrites de feu Guillemin. Depuis j'ai vu beaucoup de choses de Marion Sigault, mais j'en reste quand même à Henri Guillemin. Le dogme de voltaire va tomber, ce n'est qu'une question de temps. Par internet, le vrai flotte, se propage, le faux coule, se tourne en ridicule. La vision academo-dogmatique (de nos maitres, dois-je préciser l'évidence) est de l'ancien paradigme pré-internet. Les tentatives de reproduction académique appliquée à internet sont vouées à l'échec. Ce wiki de Voltaire, lui, reste encore éhontément faux, basé en majorité sur des écrits de biographes fantasmant le Voltaire qu'on nous a servi dès sa mort. Nous avons, par internet, la possibilité de ne plus nous baser sur ces romanciers biographes, mais bien sur les faits, de l'epoque. Finalement, nous disposons de bien plus de sources (réseaux, scan d'archives et ouvrages, réflexion hors dogme, sérendipité par la masse etc) que ce dont disposaient ces piètres biographes. Usons-en, supprimons une à une chaque apport de biographe, remplaçons un à un par des faits d'époque. /edit/ je vois que TwøWiñgš lance le chantier, bravo si c'est efficace, et encore une fois : évitons les déclarations de biographes, reprenons à la limite juste ce qui peut être prouvé par ailleurs, basons nous sur les faits d'époque, par avance merci./fin edit/
Mais qui vous empêche de créer une école de meilleurs biographes, exploitant correctement les sources primaires? En revanche, sur Wikipédia, nous n'en avons pas le droit (cela s'appellerait un TI). Si la doxa est nulle et fausse, c'est grand dommage, mais Wikipédia doit la recopier. Si seul un Guillemin a su faire apparaitre la vérité qui deviendra aveuglante vers 2030, Wikipédia doit signaler son point de vue comme ultra minoritaire, et pourra louer (comme tout le monde alors) son grand talent de précurseur... en 2031. Voilà, et il est inutile d'essayer de nous convaincre ici d'autre chose, parce que nous ne sommes que d'humbles moines copistes, ne comprenant guère les arguments des doctes sages (ou peut-être des autorités académiques bornées) que nous retranscrivons...--Dfeldmann (discuter) 6 décembre 2014 à 19:26 (CET)

Le végétarisme douteux de Voltaire[modifier le code]

Il faut lire à ce sujet « Le végétarisme dans l’œuvre de Voltaire (1762-1778) », publié dans la revue Dix-huitième siècle sous les auspices de l’Université de Picardie-Jules-Verne. L’auteur y est beaucoup plus prudent que l’I.P. militante qui cherche à convertir et non à éclairer. On peut lire que Christiane Mervaud, professeur à la Faculté des Lettres de Rouen « a bien montré combien, dans ces années (i.e. quand il était à Ferney), le rapport de Voltaire à la viande est ambivalent, combien ses prises de position en faveur des bêtes correspondent peu à ses pratiques. À l’époque où il écrit Le Chapon et la Poularde, les livres de compte de Ferney témoignent des quantités considérables de viande et de poisson qu’il achetait » ; un végétarisme temporaire, pour lui-même et non pour ses hôtes, « était ce que préconisaient les médecins George Cheyne, Philippe Hecquet ou plus récemment Samuel-Auguste Tissot ». Mais enfin, comme l’article ne vaut pas grand-chose (des administrateurs opérateurs y ont veillé) et qu’on lui a justement refusé une promotion, pourquoi ne pas ajouter une sottise ? 90.13.40.80 (discuter) 25 mai 2014 à 02:00 (CEST)

Trop de sous paragraphe ?[modifier le code]

A mon gout il y a trop de sous paragraphe. Il faudrait Peut être réorganisée l'article.Utilisateur:Petit Diable Rouge

Qu'il y ait besoin de reprendre et réorganiser l'article, c'est évident. Mais le nombre de sous-paragraphes n'est pas un problème pour un article d'importance. -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 18 juin 2014 à 15:17 (CEST)

Brosse à reluire[modifier le code]

Dans l'introduction, on lit ceci : "le meilleur de l'écrivain — la fantaisie, la finesse du trait, le bonheur de l’écriture, l’esprit du philosophe". Vous avez un intéressement sur les ventes ? C'est grotesque. Ce type est le BHL de son temps. Il ne sait pas écrire, et ses livres tombent des mains au bout de trois pages. N'en faites pas trop quand même. :) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 82.230.45.205 (discuter), le 26 juin 2014 à 23:11.

Comme tu peux le lire plus haut, il y a énormément à revoir dans cet article en terme de neutralité. Mais n'en rajoute pas non plus dans la subjectivité ! Le comparer à BHL et dire qu'il ne sait pas écrire, c'est un point de vue (que personnellement je ne partage pas, ne serait-ce que pour l'excellent Candide - et, au-delà des goûts personnels, c'est tout à fait objectif d'en souligner les qualités littéraires !). -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 27 juin 2014 à 07:41 (CEST)
Il a de commun avec BHL qu'il est surtout pamphlétaire et qu'il a acheté sa réputation littéraire. Dire que Candide est bon est aussi subjectif que de dire qu'il est mauvais. Ca n'a pas sa place dans une Encyclopédie. Enfin, l'article le présente comme un "philosophe". Quel ouvrage de philo a-t-il écrit ? Au moins BHL a fait semblant.
Intéressant, ça... Une source pour expliquer que Voltaire n'est pas un philosophe? Parce que l'article Philosophie des Lumières a des choses à dire sur la question. A prat ça, cette page n'est pas un forum.--Dfeldmann (discuter) 3 juillet 2014 à 15:53 (CEST)
La page en question prouve bien que Voltaire n'est pas un philosophe. Il est désigné comme "représentant des 'lumières'", mais il n'est jamais dit qu'il a écrit un bouquin de philo. Il y est juste dit que ces "représentants des lumières" se désignaient eux-mêmes comme philosophes, ce qui n'est pas tout à fait pareil. Ou alors il faut créer une expression "philosophe des lumières" pour désigner ces gens.
C'est cela, oui. Amusant, c'est justement cette expression qui est employée. Une lecture plus soignée de l'article vous aurait peut-être aussi appris que Voltaire a écrit un Dictionnaire philosophique d'une influence considérable sur ses contemporains. Mais de toute façon, mon opinion ou la vôtre, comme nos analyses, importent peu ; ce qui compte, ce sont les sources.--Dfeldmann (discuter) 3 juillet 2014 à 21:26 (CEST)
Bon alors voici des sources.
"Voltaire, sa vie et ses œuvres" Abbé Maynard, 1868
Il est pourtant certain que l’édition de 1728 de la Henriade ne se vendit pas en Angleterre, puisque, une douzaine d’années plus tard, elle restait en grande partie en magasin. En effet, l’édition qui se publia à Londres en 1741, n’est que l’édition de 1728 rajeunie par un nouveau titre, et augmentée d’un appendice d’environ cent cinquante pages, imprimé sur un autre papier et avec d’autres caractères, que le libraire offrit en prime pour se débarrasser de son fond de boutique. La Henriade se serait-elle mieux vendue en France ? Moins encore, malgré l’offre que fit Voltaire de donner en prime aux acheteurs un exemplaire de chacune des autres éditions, malgré l’invitation qu’il adressa aux souscripteurs, dans le Mercure de 1733, de retirer leurs livraisons ou de reprendre leur argent. Ces souscripteurs pourraient bien n’avoir guère dépassé le nombre des quatre-vingts ou des cent qui avaient versé leur louis d’or entre les mains de Thieriot, souscripteurs qui n’apportèrent rien à Voltaire.
"La vie de Voltaire" Théophile Duvernet 1786
On poussa l'honnêteté jusqu'à jusqu'à dire à lui-même qu'il n'était pas propre à la tragédie. A la vérité, on admirait les beaux vers de Brutus, mais en même temps on avouait qu'il en avait pillé les pensées dans une tragédie de Mlle Bernard.
Pour éviter la polémique, je précise que Duvernet est un ami de Voltaire, et qu'il ne lui trouve aucun succès ni talent littéraire. Alors le traiter de "Virgile de son époque", c'est simplement de la fumisterie. C'était un très mauvais écrivain inconnu du public, et par ailleurs un scientifique nul et un philosophe nul. Je vous en passerai des sources si vous publiez déjà celles-là.
Une source de 1868 par un certain abbé Maynard. Vous n'avez rien de plus neutre et de plus récent ? Revenez après avoir lu Wikipédia:Sources#Sources anciennes ou obsolètes. Bien à vous. --H2O(discuter) 9 août 2014 à 21:40 (CEST)
Rarement vu une pareille mauvaise foi. Ok. Conservez juste le Duvernet. C'est un AMI de Voltaire, un hagiographe. Le marquis de Luchet, autre AMI de Voltaire, dit EXACTEMENT la même chose. Mais je dois dire que ces réactions m'écoeurent un peu. Ce que l'on m'avait dit de ce site s'avère vrai.
Mauvaise foi? Je vous invite simplement utiliser avec précautions les sources anciennes qui ne sont pas confirmées par des études de tenues scientifiques plus récentes. Bien à vous. --H2O(discuter) 12 août 2014 à 14:01 (CEST)
Ce n'est pas une page de maths. En histoire, les textes d'époque ont leur valeur en tant que telle. Il y a peu de sources d'époque sur la vie de Voltaire. Il y a son autobiographie non signée, et les bios de ses trois potes, Duvernet, de Luchet et d'Alembert, qui répètent tous les trois son autobio. Vous avez tiqué sur le mot "abbé". Duvernet, l'ami de Voltaire, est "abbé" aussi. Et Diderot, Fleury et Sieyes eux aussi. Il se trouve que Duvernet et de Luchet doivent tout à Voltaire. Voici pour le prouver la première phrase de chacune de leurs deux biographies. Par Duvernet :
Des souverains tels qu'Henri IV sont sans doute de grands dons de la nature, mais un don plus grand encore est un vrai philosophe ; et sous ce titre Voltaire est, sans contredit, le plus beau présent qu'elle ait encore fait aux hommes.
Par de Luchet :
Si M de Voltaire n'eût été qu'un homme de lettres, son histoire n'intéresserait peut-être que les littérateurs. S'il n'eût été qu'un homme de génie, on lirait ses ouvrages sans trop s'occuper de sa personne ; s'il se fût contenté de posséder les connaissances les plus étendues et les mieux choisies, encore pourrait-il le faire qu'on ne conservât après sa mort que le désir de se les approprier sans s'embarrasser de la manière dont il les aurait acquises.
Achement critique, non ? Alors si ces deux pique-assiettes affirment que Voltaire n'a jamais eu de son vivant aucun succès littéraire, philosophique ou scientifique cela demande attention, non ??Mais vous, quand vous affirmez qu'il est le "Virgile de son temps" et a un "immense succès", vous ne citez aucune source. Ca alors !
Selon son pote Duvernet, voici comment Voltaire s'est acheté sa renommée :
Voltaire se servit de sa fortune pour se faire des amis dans tous les états. Il obligea beaucoup de seigneurs français et même des princes étrangers. Bientôt, il eût au nombre de ses créanciers les Guise, les Richelieu, les Destaing, … (…) Plusieurs hommes de lettres éprouvèrent aussi ses générosités. L'argent ne leur manqua jamais pour le spectacle.
Voltaire était un des hommes les plus riches de son époque. Ca vaut toutes les qualités pour un VRAI philosophe.

Un autre truc amusant dans l'article sur sa popularité :

Longtemps il sera pour ses contemporains l’auteur de la La Henriade que Beaumarchais place au même niveau que l’Iliade et qui connaitra encore 67 éditions entre 1789 et 1830 avant d’être rejetée dans l’oubli par le Romantisme.

Est-ce que Racine et Corneille ont été "rejetés dans l’oubli par le Romantisme" ? Non ? A votre avis, pourquoi ? Par ailleurs, si la référence de sa popularité est Beaumarchais, avez-vous noté que Beaumarchais était, comme Voltaire, trafiquant d'armes pour le compte des frères Pâris ? D'ailleurs Beaumarchais fut le dernier associé de Joseph Pâris. Enfin, pour ce qui est du nombre d'éditions, Duvernet remarque que Voltaire publie TOUJOURS à compte d'auteur. Je remarque également que, quand il s'agit de la "popularité", les notes renvoient à une recopie du texte et pas à des sources sérieuses.

L'origine de la fortune de Voltaire[modifier le code]

Voltaire, protégé comme Beaumarchais, des frères Pâris, grands financiers et marchands de canons, était l'un des hommes les plus riches de son époque. Tout le monde est d'accord sur le fait qu'il spéculait sur le trafic d'armes, comme les Pâris, sur les esclaves et sur le pain, comme tous les financiers de son époque. mais d'où tirait-il sa fortune initiale ?

Vous écrivez ceci :

"Il gagne un capital important (avec d’autres et sur une idée du mathématicien La Condamine en participant à une loterie d’État mal conçue."

Votre référence René Pomeau assez tendancieuse cite quelques auteurs comme Duvernet et de Luchon, qui recopient exactement le texte de l'autobiographie de Voltaire. Autrement dit, ce que vous écrivez n'est que la déclaration de Voltaire lui-même. Il n'existe aucune autre source. Mais c'est complètement ridicule.

"Les souscripteurs obtenaient la possibilité d'acheter des billets de loterie à un pour mille. Voltaire et La Condamine organisaient des syndicats pour acheter tous les billets d'un tirage mensuel, opération qui fut répétée plusieurs fois." in "Voltaire" Théodore Besterman 1969

Le Fort, le ministre des finances supposé, selon Voltaire, avoir conçu cette loterie lui-même, faisait face à la banqueroute de l'Etat. Il ne cherchait pas à donner des sous. Vous imaginez sérieusement qu'il aurait créé une loterie telle qu'en vendant tous les billets il perde dix fois ses bénéfices ? Et surtout, après la première fois, quand il a déjà perdu des millions de la caisse royale, il ne comprend rien et recommence ? C'est comme de dire que la marmotte lui a emballé le pognon.

Voltaire ne risque pas d'être démenti. Il publie son autobio en 1776 et La Condamine est mort en 1774. Par ailleurs, il fait fortune en revenant d'angleterre en même temps que Joseph Pâris revient d'exil et est nommé secrétaire d'état aux finances.

Il conviendrait au minimum de signaler que l'origine de son immense fortune n'est connue que par ses propres déclarations.

Curieux, là encore. Cette histoire de loterie est mentionnée par de nombreux auteurs (par exemple Shank dans The Newton Wars), lesquels, donc, sont tous des naïfs... Vous devriez pourtant savoir que ce genre de manœuvre est assez fréquente (tout récemment encore au Massachussets : [1]), et que c'était encore plus facile à une époque où la compréhension des calculs de probabilité était si médiocre que d'Alembert, par exemple, pouvait écrire à ce sujet des énormités...--Dfeldmann (discuter) 22 août 2014 à 23:24 (CEST)
Votre référence n'a rien à voir. Il s'agissait de cas où le gros lot, pas gagné, est reporté au tirage d'après. Cela ne correspond à aucune description du tirage Desforts. Les auteurs ne sont pas "naïfs". Il y en a de trois catégories :
- ceux du 18ème siècle, qui ont trouvé l'info dans l'autobio de Voltaire, qui parle "d'un copain sûr qui m'a dit que". La bio de Duvernet utilise exactement les mêmes mots que l'autobio. Les biographes de Voltaire sont TOUS des obligés de Voltaire.
- les historiens flemmards qui se sont laissés tromper par l'abondance de "sources concordantes",
- la majorité des cas : les gens qui refusent de mettre l'idole en cause, comme vous. Trouvez-moi UNE SEULE SOURCE qui ne cite pas Voltaire, directement ou indirectement.
On a bien compris que vous n'aimez pas Voltaire. Et vous avez peut-être raison. Mais le fonctionnement même de Wikipédia fait que si les historiens sont tous flemmards, vous ne pourrez pas toucher à l'article. Si votre position est suffisamment solide, vous allez bien trouver des auteurs contemporains qualifiés (historiens ou spécialistes de l'oeuvre) qui la mentionnent, et vous pourrez l'ajouter à l'article (même si elle est minoritaire). Sinon, c'est un TI (ou, inversement, une position désormais périmée), et, à notre grand regret, vous n'avez pas le droit de le mentionner sur Wikipédia (tout au plus, dans le second cas, en expliquant qu'au 19éme siècle, on croyait encore que...)--Dfeldmann (discuter) 23 août 2014 à 11:31 (CEST)
Il y a une logique à votre propos, mais elle ne semble pas avoir été appliquée à l'article. Le problème est que Besterman et Pomeau ont bétonné le sarcophage. Ce sont deux adorateurs du monstre. Ils ont fait en sorte de rendre la vérité imperceptible. Il faudrait citer du Henri Guillemin qui est plus objectif, mais n'est pas vraiment un historien.
Réflexion faite, le meilleur moyen d'avancer sur ce sujet serait que vous citiez les sources de Pomeau. Ainsi, il serait loisible de les flinguer ad libidum.

Remarques sur le détail du texte[modifier le code]

A propos de la finance

il acquiert une fortune considérable dans des opérations spéculatives qui préfigurent les grandes spéculations boursières sous Louis XVI

Ces opérations se font depuis la Régence,surtout sur la guerre et l'esclavage. Voir à ce propos les pages concernant le marquis du Chatel, la Louisiane et John Law, ainsi que la South Sea Bubble. Voir aussi l'origine de la fortune du protecteur de Voltaire, Joseph Pâris. A propos du libéralisme et de John Locke

la conception oligarchique et hiérarchisée de la société de Voltaire ne nous permet pas de le situer clairement parmi les philosophes du libéralisme démocratique

Je ne vois rien dans l'oeuvre de Locke qui s'oppose à l'oligarchie, du moment qu'elle se crée librement. Je ne vois rien dans le libéralisme philosophique qui s'oppose à l'oligarchie.

A propos de l'humanisme

Le patriarche de Ferney représente éminemment l’humanisme militant du XVIIIe siècle.

Je ne vois pas du tout ce qu'est "l’humanisme militant du XVIIIe siècle." C'est un mot qui n'était pas utilisé à cette époque.

A propos de l'esclavage Il n'y avait pas de serfs au 18ème siècle. C'était disparu en France depuis six siècles.

A propos de la pensée religieuse de Voltaire La phrase citée sur le "grand horloger" est parfaitement représentative de la franc-maçonnerie spéculative unitariste fondée par Isaac Newton, que Voltaire va beaucoup citer, comme tous les francs-maçons qui lui vouent un culte : Saint-Simon, Auguste Comte, ... Saint-Simon propose de construire des temples à Newton. La doctrine du grand horloger est bien précisée par Proudhon.

A propos du racisme

les scientifiques s'accordaient alors sur des vérités fausses, que personne n'allait venir contester

Il y a dans ce passages des contorsions extraordinaires pour ne pas reconnaitre que Voltaire était, comme la plupart des libéraux de son époque, raciste et antisémite. C'était une des raisons principales de leur opposition à l'Eglise catholique, qui est universaliste, contrairement au protestantisme. L'eglise s'opposait à l'esclavage et à la finance, alors que les protestants et libéraux les encourageaient. Les "vérités fausses" n'ont pas empêché la moitié des philosophes d'adhérer à la "Société des amis des noirs". Voltaire ne l'a pas fait.

A propos de la liberté religieuse

toute l’œuvre de Voltaire est un combat contre le fanatisme et l’intolérance"
L’engagement de Voltaire pour la liberté religieuse est célèbre

Les "affaires" sur lesquelles il écrit, comme Calas, sont des affaires de droit commun. Aucune ne concerne la liberté religieuse. Par contre, Voltaire ne dira jamais un mot contre l'expulsion des jansénistes et des jésuites. Il se réjouit même du fait que l'on ait brûlé un jésuite en Espagne, parce qu'il est jésuite. Voltaire est un fanatique anti-catholique. Attention à un contresens fréquent sur le mot "tolérance" au 18ème siècle. Lisez ce qu'en dit John Locke. Il ne s'agit que de la coexistence des protestants entre eux. Locke et Voltaire refusent l'athéisme et le catholicisme. Leur "tolérance" n'a rien à voir avec ce que l'on appelle aujourd'hui "tolérance religieuse". Les libéraux sont totalement intolérants envers le catholicisme.

récente découverte: Voltaire parlait couramment le néerlandais[modifier le code]

Le 2 avril 2007 un chercheur néerlandais Dr. C.D. van Strien dans la collection Tresoar a retrouvé une lettre manuscrite originelle de voltaire en néerlandais. Cette lettre, inconnu jusqu'à cette date, est une réaction à propos de la traduction en néerlandais (fait par P.A. de Huybert van Kruiningen) d'un poème écrit par Voltaire. Ce poème était à propos d'une ode dédié à un politicien et poète frison Willem van Haren. Il fait des remarques sur la traduction dans cette lettre. Ce qui la rend particulière c'est que la lettre était édcrit en néerlandais. Il était de notoriété publique que voltaire avait habité aux Pays-Bas, mais pas qu'il parlait si bien le néerlandais qu'il était capable d'écrire dans cette langue. Références (en néerlandais malheureusement): 1)Tresoar - Een handgeschreven brief van Voltaire 2) http://www2.tresoar.nl/download/voltaire.pdf Uitleg door C.D. van Strien (explication en néerlandais de CD van Strien)


Autre modification souhaitable : on parle dans l'article du passage de Voltaire en Hollande. En fait il n'a jamais habité en Hollande ni celui du Nord ni celui du Sud (nom de 2 provinces néerlandaises), mais dans le Limbourg autre province néerlandaise près de la frontière belge actuelle. La mention Pays-Bas au lieu de Hollande serait donc plus pertinent.

Recyclage[modifier le code]

J'ai récemment ajouté un bandeau "recyclage" car les nombreuses discussions montrent qu'il y a beaucoup à revoir dans cet article. Pour ma part, je vais essayer de procéder à une relecture progressive afin, déjà, de neutraliser certains passages et d'adopter un ton plus encyclopédique (notamment en reformulant les titres de sections franchement déplacés tels que "Sexe et bas bleus"). Ça me prendra le temps qu'il faudra, et je ne prétends pas forcément corriger le fond, mais ce sera déjà ça ! -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 6 septembre 2014 à 09:29 (CEST)

Notification TwoWings : c'est une belle initiative, merci de vous dévouer pour cela. Sourire Melancholia (discuter) 6 septembre 2014 à 13:03 (CEST)
Noble tâche. Bravo. En supprimant les tournures subjectives, il devrait en rester la moitié. :) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 82.230.45.205 (discuter), le 9 septembre 2014.
N'exagérons pas non plus... De toute façon, je pense qu'il faut améliorer l'article par étape, donc ce premier recyclage permettra déjà un premier tri. Ensuite, il faudra aller plus loin pour : 1) améliorer encore plus la neutralisation ; 2) sourcer ce qui ne l'est pas ; 3) vérifier les sources existantes (NB : j'ai aussi pris la décision, durant ma lecture, de bien séparer les notes et les références, car cela donne parfois l'impression qu'il y a des sources là où il n'y a que des commentaires non sourcés !) -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 9 septembre 2014 à 21:14 (CEST)
C'est clair. Beaucoup de "références" ne sont que des notes. Pour ce qui est de la "neutralisation", plus j'y pense, plus ça me semble difficile. Voltaire est un polémiste. La seule constante dans ses écrits est qu'il n'aime pas l'Eglise catholique. Pour le reste, sa pensée est creuse et fluctuante. Il convient de le présenter comme un pamphlétaire anticatholique et de présenter aussi le point de vue catholique. L'école anti-voltairienne, c'est Barruel, de Maitre, Maynard, Dupanloup, Léon Bloy, ... Elle n'est pas "périmée". Elle est simplement occultée par l'éducation nationale et l'université française depuis 1880 et l'interdiction en France de l'enseignement catholique.
Il va falloir que vous vous penchiez soigneusement sur les principes fondateurs. Voltaire est non-neutre, nul n'en doute. Un article neutre sur Voltaire (ou Hitler, ou Gandhi) est cependant tout à fait possible, à condition qu'il reflète l'état actuel des connaissances à son sujet, et, s'il y a lieu, les controverses en cours (proportionnellement à leur importance dans la communauté des experts). Vos analyses, si pertinentes soient-elles (j'ignorais que l'enseignement catholique était interdit en France depuis 1880), n'ont pas de place ici, à moins qu'elles soient le reflet d'analyses publiées et reconnues par ces mêmes experts...--Dfeldmann (discuter) 11 septembre 2014 à 08:10 (CEST)
La pensée de Barruel n'est pas périmée ? Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre ! Ceci dit, dans les faits, c'est malheureusement vrai puisque les délires conspirationnistes de Barruel continuent d'influencer les théories les plus délirantes. (Soupirs). -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 11 septembre 2014 à 13:03 (CEST)
Les principes fondateurs ?
Wikipédia recherche la neutralité de point de vue, ce qui signifie que les articles ne doivent pas promouvoir de point de vue particulier. Parfois, cela suppose de décrire plusieurs points de vue ; de représenter chacun de ces points de vue aussi fidèlement que possible, en tenant compte de leur importance respective dans le champ des savoirs ; de fournir le contexte nécessaire à la compréhension de ces points de vue au travers de ceux qui les tiennent ; et de ne représenter aucun point de vue comme étant la vérité ou le meilleur point de vue. Ceci implique de permettre la vérification des informations en citant des sources faisant autorité sur le sujet (particulièrement dans le cas de sujets controversés).
C'est exactement ce que je viens de dire. Il faut mentionner l'école antivoltairienne. Sinon, Le droit des catholiques à enseigner en France a été rétabli par Pétain en 1940, et n'a pas été aboli à nouveau ensuite par la 4ème république. Pour ce qui est de Barruel, vous vous focalisez sur le mot "complot" qu'il a utilisé. Il n'en reste pas moins que son analyse de son époque est exacte, pertinente et précieuse. Le fait est que 1789 est indiscutablement l'oeuvre de francs-maçons comme Rousseau, Voltaire, Franklin, d'Alembert, Diderot, Beaumarchais, Montesquieu, etc, etc, ... et que la maçonnerie est constituée de sociétés secrètes, ce qui justifie le terme de "complot". C'est pareil pour la 3ème république de 1879 avec Ferry, Grévy, Gambetta, Combes, de Freycinet, ... En tout cas, la "pensée" voltairienne, si elle existe, découle directement de la maçonnerie unitariste de Newton avec son "grand horloger".
Le Concordat, vous connaissez ? Sinon, Wikipédia n'est pas un forum. Et mentionner l'école anti-voltairienne (si tant est qu'une telle chose existe) dans l'article "Voltaire" est aussi pertinent que de signaler dans tous les articles de paléontologie que les créationnistes remettent en doute l'idée même d'une préhistoire...--Dfeldmann (discuter) 11 septembre 2014 à 15:25 (CEST)
Bon, on a affaire à un IP imprégné de théories du complot maçonnique... Ce n'est pas le genre de contributeur qui aide à améliorer une encyclopédie qui essaie de construire un savoir sérieux. Merci donc de passer votre chemin. A noter malgré tout : 1) appartenir à une société secrète - ou du moins à toute association privée qui ne rend pas publiques ses activités - n'implique en rien qu'il y a obligatoirement un complot quelque part (sinon on pourrait presque imaginer qu'il peut aussi y avoir un complot derrière n'importe quel country club !) ; 2) le fait qu'une partie des acteurs de l'Histoire (mais pas tous, loin de là !) ait comme point commun d'avoir été des francs-maçons ne permet pas non plus de tirer quelque conclusion de type complot (sinon, on peut aussi essayer de trouver d'autres points communs partagés par une bonne partie de ces acteurs de l'Histoire et on pourra alors affirmer sans aucune preuve ni rigueur qu'il y a eu un complot masculin, un complot blanc, un complot des moustachus, un complot d'amateurs de vin... Liste non exhaustive évidemment car toutes les bêtises sont les bienvenues en matière de théories du complot, il suffit de lancer quelque chose, d'y croire à mort et de chercher - donc interpréter - n'importe quelle "preuve" pour confirmer une conclusion acceptée comme vraie dès le départ !) -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 11 septembre 2014 à 15:48 (CEST)
Le concordat de 1801 ???? Je parlais de la république de 1879. Les jésuites ont été expulsés en 1881 et l'enseignement catholique a été interdit en France en 1904 par Emile Combes. Si vous ne connaissez rien à histoire, vous ne devriez pas participer à des threads à connotation historique. Mais plus généralement ces deux derniers posts me font plaisir pour deux raisons. La première est qu'elle démontre le fanatisme et l'intolérance de l'école voltairienne. La deuxième est qu'elle montre aussi implicitement le fanatisme et l'intolérance de Voltaire. Vous pouvez penser que l'église catholique n'existe plus aujourd'hui. C'est votre droit. C'est tout aussi factuel que de penser que Voltaire est un "philosophe" ou un "grand écrivain". Mais ne prétendez pas ensuite à la neutralité. Pour ce qui est des françs-maçons, vous venez de prouver également que vous n'avez retenu que le mot "complot" qui vous arrange bien, car il vous semble porter un jugement de valeur. Voltaire est un écrivain anticatholique. La maçonnerie est une idéologie anticatholique. "Complot" ou pas, elle a joué un rôle majeur dans la révolution de 1789. Si vous préférez jouer entre anticatholiques militants, ça vous regarde. Ne faites quand même pas semblant de ne pas savoir que pour tous les catholiques de France, Voltaire est l'image même de la perversion.
WP n'est pas un forum ; votre exclusion de cette page ne va plus tarder... Et ce ne dsesra pas parce que je suis un anticatholique convaincu (ah oui, Voltaire = perversion pour tout catholique de France, c'est une merveille...)--Dfeldmann (discuter) 12 septembre 2014 à 16:02 (CEST)
"ce ne sera pas parce que je suis un anticatholique convaincu" que vous êtes quand même. Non ce sera parce que vous préférez éviter qu'il y ait de la matière réelle qui soit écrite sur Voltaire, parce qu'il en serait fort diminué. Vous préférez garder l'image d'Epinal telle qu'elle est dans la chromo, et faire une petite touche d'ironie sur chaque intervention qui pourrait la salir. Exactement la manière de Voltaire, qui n'a jamais su créer, et ne brillait que dans l'ironie et le cynisme destructeur, comme tous les demi-mondains. Ca m'a énervé de lire cette page, parmi de nombreuses autres, mais la réaction de ce "Dfeldmann" me fait amplement comprendre qu'il n'y a rien à améliorer ici. Tout est parfait. Je ne vais pas perdre plus de temps. Bons exercices auto-érotiques à tous.
Prétendre connaître l'Histoire et écrire des aberrations pareilles, c'est vraiment pitoyable... Encore une fois, passez votre chemin, WP n'a que faire des délires rétrogrades comme les vôtres (on croirait lire des attaques venues du fin fond du XIXe siècle !). -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 12 septembre 2014 à 22:13 (CEST)
Je passais voir pour rire où vous en étiez un an après. Ca n'a pas bougé. La vérité vous a fait méchamment peur. :))— Le message qui précède a été déposé par 90.42.77.5 (d · c), le 24 mai 2015 à 18:27 (CEST). Il est recommandé de signer en cliquant sur Exemple du bouton signature ce qui ajoutera les quatre tildes de signature (~~​~~).

Voltaire était éminemment Initié, mais il l'était de grade inférieur, ce qui provoquait chez lui des crises d'envie. Il voulait s'élever dans la Lumière et, pour cela, acceptait toute compromission politique soit en Angleterre, soit en Prusse. D'un point de vue policier, c'était donc un agent de l'Etranger. Lorsqu'il s'est rendu compte qu'il était manipulé, il s'est retiré des Loges et en a conçu une forte amertume. Il avait 83 ans. http://www.gadlu.info/macon-celebre-voltaire.html

La richesse de Voltaire, le comment?[modifier le code]

Il est écrit ; qu'a Nancy, il aurait spéculer sur des actions émises par le nouveau duc de Lorraine, opérations dans laquelle il aurait <triplé son or>. Et qu'il aurait de plus reçu un héritage paternel. Le tout placés dans le commerce <les affaires de Barbarie> et les <transactions de Cadix>. Qu'en 1734, il confie ses capitaux aux frères Paris* dans leurs entreprises de fournitures aux armées.

Selon Montaigne;Voltaire fit fortune comme entrepreneur pour l'armée, ces excessives friponnerie avait fait souffrir et murmurer l'armée sous le maréchal de Villarsª, qui l'avait menace de pendaison, et avait répondu hardiment: { Je suis bien aise de vous dire qu'on ne pend point un homme qui dispose de 100 mille écus.} { Je ne sais comment cela se fit, ajoutait naïvement le maréchal; mais en effet il ne fut point pendu, quoiqu'il eut cent fois mérité de l'être.} Rousseau ne mâche pas ses mots, en effet. il décrit ce qu'il voit. il rappelle que Villars, le maréchal, découvrit un jour les escroquerie d'un entrepreneurs aux vivres de son armée (Voltaire connaît la technique pour s'enrichir dans les fournitures militaires) et menaça l'individu ,mais le forban ne fut point pendu [voir discours,note]. tout bonnement parce que le riche tient la loi dans sa bourse(lettres de Montaigne,IX). Voltaire s'est glisse, par ses spéculations, dans la classe entretenue et n'entend pas qu'on touche au système. Pour lui, ouvriers et paysans constituent la populace, et le premier devoirs des travailleurs est de rester muet dans cette servitude laborieuse qui nourrit les nantis. Si diderot consent a un controle de l'Etat, c'est a la condition que ce controle soit exerce par les possedants, et eux seuls.

souffrir=chacun trouve sont compte dans le malheur d'autrui. Il n'y a pas un peuple qui se réjouisse des désastres de ses voisins (sauf exception!) C'est ainsi que nous trouvons notre avantage dans le préjudice de nos semblables et que la perte de l'un fait presque toujours la prospérité de l'autre. Toutes les tragédies du monde, qui coûte la vie ou les biens a tant de malheureux, fait la fortune de milliers de personnes. (l'incendie de Londres, fit la fortune a plus de 10,000 personnes: l'athénien Démades punit un ouvrier qui, vendait fort cher des cercueils, gagnait beaucoup a la mort des citoyens, selon Montaigne.

Villars= avec un ou 2 LL?

Paris=il y a t'il un lien de parenté avec le diacre François de Paris?

Rouseau=cf. article;représentants


Voici ma triste contribution, car, la seul fortune que j'ai c'est ma connaissance livresque acquise au fil des années.

Cher commentateur anonyme*, vous avez certes effeuillé bien des livres, mais êtes-vous certain de leur origine ? Dois-je vous apprendre que Montaigne s'est toujours (dans la mesure on on est informé sur la totalité de ses pensées) montré critique, et même un peu goguenard, vis à vis de la divination. Donc, si vous avez lu quelque part que Montaigne, mort en 1592, a dit ou écrit quelque chose sur Voltaire né en 1694, inutile de chercher une boucle spacio-temporelle entre avant 1592 et après 1694, c'est un faux. 2A01:E35:8A5D:4340:7DA5:ACCF:C740:E83D (discuter) 1 janvier 2017 à 09:29 (CET)
*:Nous sommes tous anonymes ici, mais avons une identité virtuelle, soit choisie (un pseudonyme) soit subie (notre identité numérique dite adresse IP), et l'usage est de la révéler en signature de chacun de nos poulets dans les discussions, ce qui permet de savoir et dire à qui on s'adresse, et de lier les différentes interventions pour constituer une discussion sensée. Il y a plusieurs moyens de révéler cette identité, le plus simple est de faire un simple clic à la fin de notre message sur le signe constitué de quatre tildes juxtaposés en bas de cette page, ce qui provoque d'abord son écriture en fin de texte, puis, lors de l'enregistrement l'écriture des données essentielles pour suivre une discussion : notre identifiant et l'heure de notre intervention. 2A01:E35:8A5D:4340:7DA5:ACCF:C740:E83D (discuter) 1 janvier 2017 à 09:29 (CET)

Sur le paragraphe de l'oeuvre scientifique[modifier le code]

L’œuvre scientifique[modifier le code]

Elle est périmée même si Voltaire fut l’un des pionniers du newtonisme avec ses Éléments de la philosophie de Newton (1738).

[modifier le code]

Une oeuvre périmée ? Quelle drôle d'idée. L'épistémologie ne fait pas de jugement de valeur sur une oeuvre scientifique. Et si le discours de Voltaire est effectivement dépassé ( par le travail d'Emilie du Châtelet je suppose), il faut l'expliquer. Ne connaissant pas les intentions de l'auteur, il vaut mieux reformuler plus simplement la phrase par "Voltaire fut l’un des pionniers du newtonisme avec ses Éléments de la philosophie de Newton (1738)."--Antiath (discuter) 1 février 2015 à 15:40 (CET)

Statue (84 ans)[modifier le code]

Petite remarque : sur la légende de la statue, il est écrit Voltaire à 84 ans. Mais un truc : il est pas mort à 83 ans Voltaire ? Où c'est moi qui ai mal lu ?

Bien vu! C'est corrigé--Dfeldmann (discuter) 16 février 2015 à 21:33 (CET)

Pas de bibliographie[modifier le code]

Bonsoir, je cherchais la bibliographie (résumée) de Voltaire. S'il y a bien une section bibliographie, je n'ai pas trouvé la liste de ses œuvres. Tant pis, allons voir ailleurs Waving.png bonjour ! Sg7438 (dring... dring, c'est ici !) 8 décembre 2015 à 20:01 (CET)

Ca ne s'arrange pas.[modifier le code]

François-Marie Arouet, dit Voltaire, est un écrivain et philosophe"

Son métier est "homme d'affaires", "financier", "marchand de canons". Il travaille avec Joseph Paris comme vendeur d'armes et d'esclaves. Il publie sa propagande à compte d'auteur. Il n'a jamais vécu de sa plume. Est-il un écrivain ? Cela peut se défendre. Un philosophe, certainement pas. Il n'y a que lui qui s'appelait ainsi. On n'en parle pas dans les cours de philosophie, parce qu'il n'y a rien à en dire.

"son nom reste attaché à son combat contre le fanatisme religieux, qu’il nomme « l’Infâme »"

Son nom reste attaché à la lutte contre le catholicisme, qu'il nomme 'l'infâme" et rien d'autre.

"pour la tolérance et la liberté de pensée"

Le moins que l'on puisse dire de lui est qu'il n'était pas tolérant.

"Son objectif politique est celui d’une monarchie modérée et libérale" éclairée par les « philosophes »

Son objectif politique est celui d'une monarchie anglaise : parlementaire, anticatholique, franc-maçonne.

"Intellectuel engagé au service de la vérité et de la justice"

Celle-là, il faut l'encadrer ! Qui cela définit-il ? Socrate, Lao-Tseu, Bouddha, Platon ? Il y a quand même des limites à l'hagiographie. Il serait historiquement beaucoup plus précis de dire : "Financier engagé au service de l'Angleterre et de la franc-maçonnerie."

"victimes de l’intolérance religieuse et de l’arbitraire : Jean Calas, Pierre-Paul Sirven, chevalier de La Barre, comte de Lally."

Notez qu'en relisant bien AUCUNE de ces personnes n'a été victime d'une intolérance religieuse qui n'existait à l'époque que dans un seul sens : les persécutions maçonniques contre les catholiques.

"son théâtre, sa poésie épique, ses œuvres historiques, firent de lui l’un des écrivains français les plus célèbres au XVIIIe siècle"

Et c'est pour cela que personne n'est capable d'en citer une seule, et c'était déjà le cas à l'époque. Il n'a jamais eu aucun succès littéraire. Disons que BHL en a eu beaucoup plus, en tout cas.

Et ainsi de suite. Idolâtrer un homme aussi pervers tient du masochisme.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 82.230.45.205 (discuter), le 7 mai 2016 à 15:13 (CEST).

Et continuer à ne pas comprendre que vos remarques sont inutiles si elles se limitent à une critique stérile et sans recul, ça tient tout autant de la bêtise. Surtout quand on voit certaines de vos remarques : Voltaire était un homme d'affaires ? Peut-être mais ce n'est pas comme ça qu'il a connu la postérité. Un "marchand de canons" ? Point de vue personnel non neutre, qui n'a pas sa place sur WP. Vous voulez critiquer l'article ? Essayez d'abord d'être neutre vous-même ! -- TwøWiñgš Et si on discutait ? 7 mai 2016 à 15:38 (CEST)
Un "marchand de canons", c'est quelqu'un qui vend des canons. Voltaire l'a fait. Objectivement. Mais je ne vois pas pourquoi je devrais être objectif alors que vous ne l'êtes manifestement pas. Si vous étiez de bonne foi, qu'est-ce qui vous empêcherait, étant donné que Voltaire était un "écrivain" anti-catholique notoire, de citer ce que l'Eglise catholique en a dit à son époque et depuis ???— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 82.230.45.205 (discuter), le 25 mai 2016 à 14:14 (CEST).

A ajouter dans l'article[modifier le code]

Il serait souhaitable pour rétablir l'équilibre de citer quelques écrivains catholiques. Je vais vous aider.

C'est trop gentil. Mais vous vous trompez d'adresse --Dfeldmann (discuter) 25 octobre 2016 à 03:27 (CEST)

IMPORTANT POUR LA CONNAISSANCE DE VOLTAIRE : DOCUMENTS INCONNUS DES ARCHIVES SECRETES DU VATICAN[modifier le code]

IMPORTANT POUR LA CONNAISSANCE DE VOLTAIRE : DOCUMENTS INCONNUS DES ARCHIVES SECRETES DU VATICAN

De nombreux documents inconnus - et fort surprenants - sur Voltaire ont été publiés, tirés des Archives secrètes du Vatican. De 1736 à 1778, le Vatican a reçu des informations sur les activités littéraires et politiques de Voltaire, informations qui vont culminer en nombre et en précision peu avant son décès. " Son cancer, sa souffrance, sa consommation d’opium, son ultime agonie, et plus encore, les manœuvres de certains ecclésiastiques pour lui assurer la sépulture chrétienne qui lui avait été refusée à Paris, tout fut connu au plus tôt du Saint-Siège, qui ferma les yeux à ce propos." (Aroles, op.cit. ci-dessous)

Via de nombreux informateurs, dont le curé de Saint-Sulpice, le nonce apostolique en poste à Paris (ie : l'ambassadeur du pape) recevait les copies des dernières lettres de Voltaire. Il fut de suite avisé que le corps défunt de Voltaire quittait Paris de nuit aux fins de détourner l'interdiction de sépulture catholique. Il en informa immédiatement le Vatican, mais il n'intervint pas auprès de l'évêque de Troyes pour empêcher cette sépulture. Il n'y eut aucun retour du Vatican pour blâmer cette attitude.

Entre autres documents inédits d'une importance majeure, sont reproduites : - la lettre du curé de Saint-Sulpice (qui avait interdit l'inhumation à Paris) autorisant la famille de Voltaire à transporter son corps hors de la capitale ("Je me dépars de mes fonctions curiales..."); - ainsi que la profession de foi de Voltaire, que le Vatican savait être un faux document (rédigé par le neveu de Voltaire), mais sans que le Saint-Siège n'ordonne d'opposition. Sans ces deux documents, jamais l'inhumation dans une abbaye proche de Troyes n'aurait pu avoir lieu.

Ainsi, les Archives secrètes du Vatican possèdent, sur plus de 40 années (1736 à 1778) des informations sur Voltaire, qui ne sont jamais sévères, jamais haineuses contre ce pourfendeur de la foi, informations dont la plus surprenante est que les plus hautes autorités de l'Eglise (le pape, le cardinal-secrétaire d'Etat, le nonce apostolique...) savaient que la famille tenterait de détourner l'interdiction de sépulture catholique, mais ne s'y sont pas opposés.

Sources : - Archivio Segreto Vaticano. Segr. di Stato, Nunz. Francia, registres 264-568. - Serge Aroles, Documents majeurs des Archives secrètes du Vatican et des Archives de France. XVe – XIXe siècles (2016, (ISBN 978-2-915587-06-7)). Part. I La mort de Voltaire : documents émouvants des Archives secrètes du Vatican. 16 février – 6 juillet 1778

Cela ressemble à une blague: tout le monde peut publier des «documents inconnus d'archives secrètes», puisque personne ne peut vérifier quoi que ce soit. Wikipedia, malgré tous ses défauts, ne s'abaisse pas à mentionner ce qui n'est pas sourçable. Volapük 29 avril 2017 à 20:28 (CEST)

La section racisme et antisémitisme[modifier le code]

Cette section était une intéressante tentative pour exonérer Voltaire de sa haine obsessionnelle envers les Juifs et les Arabes, "sourcée" par de longues citations autojustificatives et agrémentée de considérations personnelles pour achever de le dédouaner. On y lisait entre autres que Voltaire était "critique" (sic) envers le judaïsme. Plusieurs contributeurs ont d'ailleurs tenté d'intervenir, avec des sources valables et un bandeau de non-neutralité, et j'ai essayé de suivre leur exemple en supprimant une partie de ce TI-pov, mais une partie seulement. Ce qui reste est donc encore très loin de la neutralité, très loin aussi d'un sourçage digne de ce nom. L'antisémitisme de cet individu (il est exact que cet aspect de Voltaire me révolte, bien plus que son anticatholicisme ou sa misogynie, et qu'il ne m'inspire pas l'ombre d'un début de sympathie) est pourtant connu, documenté, sourçable. Cdt, Manacore (discuter) 24 février 2017 à 14:48 (CET)

PS : mes suppressions (environ 7000 octets) portent sur des sources primaires (longues citations de Voltaire) et des commentaires personnels. Je n'ai pratiquement rien ajouté : juste une ref à un article de La Nef, revue qui n'est pas "dans mes idées", comme on dit, mais qui se situe à un bon niveau. Cette source me semble acceptable pour l'instant, quitte à la remplacer plus tard par qqch de plus universitaire. Autre chose : la demande de recyclage de l'article, la demande de sources secondaires et enfin le bandeau de non-neutralité sur la section concernée datent déjà de plusieurs années. Pourtant, la neutralisation de l'article n'est pas infaisable : des sources secondaires, nombreuses, existent. Mais cela semble difficile. La preuve... Cdt, Manacore (discuter) 24 février 2017 à 16:09 (CET)

Bon ba c'est cool ça alors, non seulement Wikipédia ne respecte même pas ses propres règles, à savoir en cas de litiges, revenir à l'ancienne version (celle que j'essaye de remettre donc...), mais en plus n'arrive même pas à déceler la non-neutralité dans les propos d'utilisateurs qui ont clairement des problèmes psychologiques pour avoir une dent contre un mec mort bien avant la naissance de ses grands-parents >.<' Bon et bien je reviendrais dans qqes semaines/mois alors, rien ne sert d'épiloguer maintenant contre la folie, la raison reviendra plus tard ;p

--HlodwigVonWolfen (discuter) 24 février 2017 à 16:40 (CET)

Bloqué 3 jours pour WP:PAP --Lomita (discuter) 24 février 2017 à 16:43 (CET)
Bloqué indef pour re WP:PAP --Lomita (discuter) 24 février 2017 à 17:29 (CET)

Syntaxe[modifier le code]

"Ce refus de faire des Africains un peuple essentiellement « irresponsable », démontre que Voltaire s'écarte de tout discours justifiant une essence humaine, discours permettant de soutenir qu'il y a des hommes qui, par leur seule naissance, sont destinés à être dominés et oppressés, et d'autres – à dominer et à oppresser (...)" Deux emplois fautifs du verbe "oppresser", qu'il conviendrait de remplacer par le verbe "opprimer", plus à sa place ici. --Mojopat (discuter) 10 avril 2017 à 17:51 (CEST)

Auteur de journal intime[modifier le code]

Voltaire est catégorisé comme « auteur français de journal intime ». Existe-t-il une source à ce sujet ? J'avoue n'avoir rien trouvé qui confirme qu'il ait effectivement tenu un journal. Murthag06 (discuter) 20 mai 2017 à 22:43 (CEST)

passage entier copié[modifier le code]

Bonjour - en recherchant un des passages cités, j'ai découvert que l'intégralité du dernier paragraphe de la section "Premiers succès littéraires et retour à la Bastille (1718-1726)" était un copié-collé d'un passage des notes de "Les Droits du Seigneur" chez Arvensa Editions et souhaitais le signaler. Bien à vous -A. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 84.100.40.103 (discuter), le 3 mars 2018 à 19:26 (CET).

Filmographie à ajouter pour l'article "Voltaire"[modifier le code]

Filmographie à ajouter pour l'article "Voltaire" : "Voltaire et l'Affaire Calas" téléfilm franco-suisse (2007) réalisé par Francis Reusser et écrit par Alain Moreau (+ ajouter le lien vers l'article Wikipédia sur ce film)

Qui décide quoi ici ?[modifier le code]

J'ai fait une modif dans l'article. Quelqu'un l'a annulée sans fournir de raison. J'aimerais bien comprendre le fonctionnement de ce thread, qui m'a l'air fort peu démocratique. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Forest Ent (discuter), le 6 juin 2018 à 20:32.

Alors, déjà, Wikipédia n'est pas une démocratie. Après, ce sera plus facile pour comprendre ce qui se passe si vous signez (en utilisant le bouton qui va bien, ou le code --~~~~), et expliquez de quelle modification il s'agit (celle-ci, je suppose). Par ailleurs, votre conception de la neutralité vous est toute personnelle, au point que je crains que votre carrière ici ne soit brève, si vous ne voyez pas en quoi vos modifications ne respectaient pas les principes fondateurs (au demeurant, les dites modifications me rappellent étrangement quelque chose, mais je dois voir le mal partout).--Dfeldmann (discuter) 6 juin 2018 à 21:12 (CEST)
Ca ne répond absolument pas à ma question. Comment fonctionne ce thread, et qu'est-ce qui vous donne le droit d'annuler une modif sans justifier ?
Lisez d'abord les pages que Dfeldmann vous a indiqué, ça vous aidera. À moins que vos intentions ne soient pas constructives, et dans ce cas, merci de quitter Wikipédia au plus vite. -- [Formules de politesse parfois implicites, inutile de s'offusquer] / TwøWiñgš Et si on discutait ? 6 juin 2018 à 23:01 (CEST)
Ca ne répond toujours pas à ma question. Mais je vous propose de tenter un exercice d'illustration sur la première phrase de l'article.

Voltaire est un écrivain et un philosophe. Je vous propose de la remplacer par Voltaire est un écrivain et un homme d'affaires. Il me semble incontestable que c'était un écrivain, puisqu'il a écrit. Il me semble impossible de dire que c'était un philosophe, puisqu'il n'a jamais écrit un seul ouvrage de philosophie. La "parti philosophique" ne s'est jamais occupé de philosophie. Enfin, il me semble impossible de contester que c'était un homme d'affaires, et c'est d'ailleurs dit dans l'article. Je souhaite, si "vous" refusez cette modification de bon sens, que vous expliquiez clairement qui est ce vous et sur quelles bases il en décide. Cela ne vous semble-t-il pas honnête ?

Il n'y a pas beaucoup de réponses ici. C'est dommage parce que je voulais passer à la deuxième phrase qui m'importait plus.

Il dénonce le fanatisme religieux de son époque Ca c'est tout sauf une formulation "neutre". Cela revient à souscrire aux propos de l'auteur. Ce n'est pas ce qui est écrit dans les "règles" du site. Une formulation un peu plus neutre serait plutôt : Il énonce le fanatisme religieux qu'il pense voir à son époque. Alors moi je veux bien discuter de "neutralité, mais avec qui et sur quelles bases ?

En supposant votre bonne foi, voici quelques éléments de réponse. 1) la question n'est pas de la neutralité dans l'absolu (genre "C'est mal de dévorer ses enfants, mais Cronos le faisait, donc il y a du pour et du contre"), mais de celle des sources (genre "tous les auteurs grecs (à l'exception notable de Timon d'Athènes) s'accordent pour juger détestable le comportement de Cronos"). 2) Voltaire est unanimement désigné comme philosophe (le courant des Lumières, vous connaissez ?) et intitule certains de ses propres écrits (et non des moindres) "contes philosophiques". Bon, qu'est-ce que la philosophie, me direz-vous ? (Jules Lachelier débuta son premier cours de philosophie à l'Ecole Normale Supérieure par cette question, et répondit : " Je ne sais pas "). Mais nos règles, ici, veulent qu'il soit de fait considéré comme philosophe. Il y aurait sûrement beaucoup d'autres choses à vous répondre (et par exemple de cesser d'accuser vos interlocuteurs d'abuser de l'arak), mais on va commencer comme ça.--Dfeldmann (discuter) 7 juin 2018 à 09:56 (CEST)
P.S. Tiens si, quand même, voici le début de l'intro de l'article anglais : « François-Marie Arouet (en français : [fʁɑ̃.swa ma.ʁi aʁ.wɛ]; 21 November 1694 – 30 May 1778), known by his nom de plume Voltaire (en français : [vɔl.tɛːʁ]), was a French Enlightenment writer, historian and philosopher famous for his wit, his attacks on Christianity as a whole, especially the established Catholic Church, and his advocacy of freedom of religion, freedom of speech and separation of church and state. », ou celui de l'article allemand (auxquels on ne saurait reprocher leur ignorance de ce qu'est la philosophie) : « Voltaire [vɔltɛːʀ] (eigentlich François-Marie Arouet [fʀɑ̃swa maʀi aʀwɛ], * 21. November 1694 in Paris; † 30. Mai 1778 ebenda) war ein französischer Philosoph und Schriftsteller. ». Inutile de traduire, n'est-ce pas ?--Dfeldmann (discuter) 7 juin 2018 à 10:08 (CEST)
Bon alors si on prend wiki UK comme source pour wiki FR, c'est sûr que tous les problèmes sont résolus.

1) Le "courant des lumières" français n'est pas un courant philosophique. Si vous prenez l'Enlightenment anglais, vous y mettrez Newton, Locke et Hume. Si vous prenez l'Aufklarung allemand, vous y mettrez Leibnitz et Kant. Mais qui est philosophe réellement en France à cette époque ? La Mettrie, d'Holbach, peut-être Rousseau, un ennemi personnel de Voltaire. Mais certainement pas Voltaire. trouvez-moi un seul livre de philo qui cite Voltaire. 2) Voltaire a écrit des "contes philosophiques" et "un dictionnaire philosophique". Je ne sais pas si vous les avez lus, mais il n'y a pas une seule question philosophique qui y soit discutée. Ce sont plus des recueils d'aphorismes et de piques politiques. A ce compte-là, Oscar Wilde est un plus grand philosophe. 3) Voltaire est le chef du "parti philosophique". Ils 'agit d'un parti exclusivement politique. Le titre a pu tromper pas mal de gens, mais dans le contexte de l'épqoue il ne signifie pas du tout la même chose que maintenant. 4) Pourquoi ne pas mettre "homme d'affaires" ce qui est, là par contre, une réalité démontrée ? 5) Vous n'avez pas répondu sur "le fanatisme religieux".

Votre maîtrise du cas Voltaire est peut-être excellente. Votre maîtrise des règles de Wikipédia ne l'est pas. Donnez moi un historien, un philosophe, un spécialiste de Voltaire qui affirme comme vous que Voltaire n'est pas un philosophe (ou que la "philosophie des Lumières" n'a rien à voir avec la philosophie), et on en reparle. Ah, pourquoi ne pas mettre "Homme d'affaire" ? Peut-être parce que ce n'est pas ce qui le caractérise le mieux. Prenez Victor Hugo. Il est cité comme "poète, dramaturge, prosateur et dessinateur romantique français" ; un peu plus loin, aussi, comme homme politique et intellectuel engagé. Sa correspondance, pourtant abondante, est à peine mentionnée dans le RI ; je n'ai pas la moindre idée de ses activités financières (il n'était certes pas pauvre), mais était-ce important ? Une fois de plus, ce sont les sources qui le diront. Et puisque vous tenez à ce qu'on vous réponde sur tous les points, où en est cette question de consommation d'arak ?--Dfeldmann (discuter) 7 juin 2018 à 18:00 (CEST)
Extrait de la page "philosophie" :

la philosophie, au sens où nous l'avons délimitée, comprend , dès la fin du XVIIe siècle, la philosophie des Lumières et le libéralisme : Locke, Rousseau, Diderot, Voltaire entre autres. Le mot « philosophe » y prend le sens nouveau de « membre du parti philosophique »

J'ai vérifié. Hugo et Lamartine sont effectivement décrits dès la première phrase comme des hommes politiques. Il serait logique de préciser que le métier de Voltaire est le commerce, surtout celui des armes comme précisé dans l'article. Ce n'est pas ce qui le caractérise le mieux ? Qu'est-ce qui caractérise le mieux Victor Hugo ?
"Il dénonce le fanatisme religieux de son époque" Expliquez-moi bien les règles de wikipedia que vous maîtrisez si totalement qui font que vous introduisiez l'article en prenant parti pour l'auteur. C'est parce que vous avez trouvé une source qui prend ce même parti ? Laquelle ?
Pour l'arak, je vous retourne la question.
Il est bien évident que j'aurai le même genre de remarques sur à peu près tout l'article, qui me semble très très loin de la "neutralité encyclopédique". Donc je tiens à approfondir ces premiers exemples.
A titre d'autres exemples, les points suivants seront, toujours dans l'introduction :
"Voltaire domine son époque" : "domine" Was is das ?
"la variété des combats politiques qu'il a menés" : je n'en vois qu'un
"Son influence est décisive sur la bourgeoisie libérale" : Pourquoi la bourgeoisie ? Il me semble que le "parti philosophique" était constitué surtout de la noblesse.
Vous êtes dans l'analyse personnelle, ce qui n'est pas acceptable sur Wikipédia. Voir WP:TI. D'autre part, il est préférable de changer immédiatement de ton car, depuis le début de vos interventions, vous faites preuve d'une certaine suffisance qui n'est pas acceptable. Voir WP:RdS. -- [Formules de politesse parfois implicites, inutile de s'offusquer] / TwøWiñgš Et si on discutait ? 8 juin 2018 à 08:00 (CEST)
Et, je le confirme, vous ne donnez aucune source à l'appui de ces analyses. J'en déduit que votre consommation personnelle doit plutôt être celui du « flot sans honneur de quelque noir mélange » (bon, ce n'est pas une attaque personnelle, hein, ou alors celle de Edgar Poe par Mallarmé)--Dfeldmann (discuter) 8 juin 2018 à 08:54 (CEST)
Ca fait pas mal de sujets à traiter tout ça.
Commençons par le "ton utilisé". Je ne suis pas très sûr de vouloir accepter des leçons de "suffisance" quand des "interlocuteurs" se contentent de démolir mes interventions bénévoles de manière récurrente sans la moindre justification, et puis après me traitent comme un cloporte quand je leur demande pourquoi. Je pense que vous auriez en premier lieu beaucoup à vous interroger sur votre propre attitude et une tendance à abuser du "pouvoir", dérisoire certes mais on fait ce que l'on peut, que vous vous êtes attribués. Je ferai amende honorable le jour où vous serez prêts à en faire autant, et cela me semble juste.
"Analyse personnelle". Thème intéressant. J'ai deux réponses. La première est que vous ne m'avez rien demandé que je ne vous aie fourni. La seconde est que vous êtes en train d'inverser le problème. La réalité est que c'est moi qui vous accuse de faire de cet article une présentation personnelle sans sources. Alors la technique style "sécurité sociale" du "remplissez le formulaire 54" ne s'applique pas. Je prétends que VOUS introduisez dans cet article des expressions personnelles visant à l'orienter vers l'hagiographie. Sinon c'est A VOUS de prouver que les expressions que je cite proviennent bien de sources vérifiables. Vous vous êtes pour l'instant contentés de é"tout le monde sait que". En résumé, ma réponse, c'est que "l'analyse personnelle", c'est vous qui la faites.
Tout cela nage dans l'opacité la plus complète. Qui êtes-vous, M Dfeldman ? Qui êtes-vous M DeuxAiles ? Qu'est-ce qui vous donne le droit de juger d'une tournure ou d'une autre ? Comment est organisé ce thread ? Qui décide de quoi ? Vous avez depuis le début évité soigneusement de répondre sur ce sujet, qui ne devrait pourtant avoir rien de mystérieux. Vous me dites "changez de ton" ? Mais je ne vous connais pas ! Je ne vous dois rien ! Je ne vois pas pourquoi je dois vous demander quoi que ce soit avant de modifier cet article de la mnaière qui me semble bonne. Je ne vois même pas à quoi sert cette page de discussion où vous semblez vous attribuer de vous-même quelque responsabilité. Vous êtes quoi ? Une nomenklatura ? Dieu tout puissant ? Pourquoi devrais-je vous rendre compte de quoi que ce soit ?
Pourquoi ne pas dire que M Voltaire était un "homme d'affaires" ??? Ce n'est pas une question "d'analyse personnelle", ni de "sources" puisque TOUTES les sources le disent. Une question de sensibilité personnelle alors ? en alors MM DFeldman et DeuxAiles, nous n'avons pas la même, soit. Mais ce que je voudrais comprendre ici, parce que cela me semble fort discutable, c'est comment l'on arrive à une décision finale entre diverses sensibilités. Est-ce clair ?
Que les choses soient claires : vu le ton que vous continuez d'utiliser, il est peu probable que quelqu'un vous accorde un quelconque crédit ou une quelconque attention (pour ma part, il est hors de question que lise vos propos in extenso, vu le manque d'efforts dont vous faites preuve depuis le début). Vous persistez à ne pas essayer de comprendre comment fonctionne WP et à traiter vos interlocuteurs de haut. Restez donc chez vous avec votre égo et passez votre chemin, car un projet collaboratif (avec des règles à respecter) ne semble pas correspondre à votre état d'esprit. À moins que vous ne parveniez à revenir sur le fond et seulement le fond, et que vous ne fassiez l'effort de comprendre comment fonctionne WP. Mais j'en doute fort. -- [Formules de politesse parfois implicites, inutile de s'offusquer] / TwøWiñgš Et si on discutait ? 8 juin 2018 à 18:44 (CEST)
My 2 cents : oui et non. "Homme d'affaires" n'est pas faux sur le fond, mais (1) le terme est anachronique pour Voltaire et il faudrait des sources pour justifier son emploi concernant une personnalité du 18e siècle, et (2) là encore il faudrait des sources pour une mise sur le même plan que l'activité principale de V, à savoir écrivain. En revanche, le terme "philosophe", dans la France du 18e siècle, ne désigne pas un philosophe proprement dit (Kant, Leibniz...) mais un "penseur", un "pamphlétaire", une personnalité politiquement engagée : bref, ce que l'on nomme aujourd'hui un "intellectuel". Diderot est lui aussi qualifié de "philosophe" alors qu'il n'a pas non plus grand-chose à voir avec la philosophie. Enfin, concernant la neutralité de cet article qui présente V comme le doux bienfaiteur du misérable village de Ferney, comme l'apôtre de la justice et de la vérité, comme l'intègre défenseur de la tolérance et des valeurs humanistes, etc., cette vaste hagiographie n'a rien à envier aux pires articles militants de wp. On a même réussi à faire passer l'amère pilule de son antisémitisme forcené, c'est dire. Cdt, Manacore (discuter) 9 juin 2018 à 12:58 (CEST)

Bonjour Manacore, pour information, si Diderot n'est pas philosophe, il faut malgré tout constater qu'il est cité dans 93 thèses de philosophie : http://theses.fr/fr/?q=diderot&fq=dateSoutenance:[1965-01-01T23:59:59Z%2BTO%2B2019-12-31T23:59:59Z]&checkedfacets=discipline=Philosophie;&start=0&status=&access=&prevision=&filtrepersonne=&zone1=titreRAs&val1=&op1=AND&zone2=auteurs&val2=&op2=AND&zone3=etabSoutenances&val3=&op3=AND&zone4=dateSoutenance&val4a=&val4b=&type=. Quant à Voltaire, il est cité dans 50 thèses de philosophie : http://theses.fr/fr/?q=voltaire&fq=dateSoutenance:[1965-01-01T23:59:59Z%2BTO%2B2019-12-31T23:59:59Z]&checkedfacets=discipline=Philosophie;&start=0&status=&access=&prevision=&filtrepersonne=&zone1=titreRAs&val1=&op1=AND&zone2=auteurs&val2=&op2=AND&zone3=etabSoutenances&val3=&op3=AND&zone4=dateSoutenance&val4a=&val4b=&type=. Ca fait beaucoup de bibliographie secondaire philosophique sur des personnes qui n'auraient pas apporté quelque chose à la philosophie. Bonne journée, cdlt, Olivier.poinsot

C'est rien que de le dire ! C'est pour cela que j'insiste pour comprendre comment se passe le processus de décision, qui m'a l'air de n'être le fait que d'une paire d'hagiographes qui tentent de détourner toutes les bonnes volontés en leur prêtant leurs propres turpitudes. Il n'y a pas que sur cet article. Je pense que ces messieurs Dfeldman et DeuxAiles sont foncièrement malhonnêtes et cela sue honteusement à chacune de leurs réponses, où ils tentent désespérément de s'abriter derrière des "règles" inopérantes et des offuscations de pure forme pour éviter toute discussion sur le fond. Ils tentent en fait une démarche de nature révisionniste, un petit coup d'état minable pour tenter de faire un grand homme d'une de leurs idoles, au mépris de toute information historique. Mais il ne faut pas attendre transparence ou ouverture d'esprit de sectateurs honteux.
Attention, ce sont là des attaques personnelles qui risquent de vous mener au blocage, alors qu'il serait plus intéressant d'examiner l'article lui-même : c'est même à cela que sert une page de discussion - améliorer un article. Sur le fond, je rejoins une partie de vos remarques, notamment sur le caractère tendancieux de l'article, qui tient de la pure et simple hagiographie, et cela dès les premières lignes. Nous sommes ici dans un cas d'imagerie d'Épinal à la française, typique d'une doxa française/franchouillarde qui a en quelque sorte canonisé, voire panthéonisé, un certain nombre de personnages historiques dont certains semblent quand même assez douteux. Voltaire pas toucher, vache sacrée. Les horreurs qu'il a écrites sur les musulmans, les juifs et les femmes comptent pour rien. Comment rendre l'article plus neutre ? En utilisant des sources de qualité (WP:SPS). Très modestement, j'ai ajouté une précision sourcée dans l'intro, à propos du mot "philosophe", mais je ne puis guère aller au-delà. Voltaire me rend allergique, mais plus encore que lui, la dévotion dont on l'entoure encore aujourd'hui en France. Bref, il vous faudrait trouver de bonnes sources - et ne plus agresser les contributeurs. Cdt, Manacore (discuter) 9 juin 2018 à 14:14 (CEST)
Personnellement, je pense que ce serait beaucoup mieux si wikipedia n'existait pas (sans parler de Voltaire, bien sûr). Je suis ici juste par curiosité pour comprendre comment ce site s'est organisé pour raconter des conneries sur à peu près tous les sujets. Il me semble comprendre qu'il fonctionne par une sorte de cooptation par strates successives. Exactement comme la franc-maçonnerie de Voltaire. Et utilise les mêmes méthodes que lui : diffamation, victimisation, méthodes mafieuses, etc ... C'est pas demain la veille qu'il y aura une loi sur les fake news qui va permettre de s'en débarrasser. Si quelqu'un veut me "bloquer", ça ne me gêne pas plus que ça. De toute façon, je ne pense pas que ce site soit sauvable, et cette page m'en semble la plus qu'éclatante démonstration : arriver à dire autant de bien de la pire crapule de notre histoire, c'est un exploit. Je ne vais pas perdre de temps à changer une virgule à cette grosse merde puante. Je sais ce que je voulais savoir. Le pire est qu'ils l'avouent tout bonnement : "vous ne m'intéressez pas". Il faut intéresser ? Il faut être coopté ? C'est la mafia déclarée ? Bravo.
Voltaire n'existe plus, Wikipédia existera sans doute plus longtemps que vous, et je pense moi aussi que les choses iraient mieux si certains contributeurs s'abstenaient. Comprend qui veut, disait Bobby Lapointe.--Dfeldmann (discuter) 10 juin 2018 à 16:11 (CEST)
Pour moi, on fait preuve de suffisance quand on remet en cause le fait que Voltaire n'est pas un philosophe, à moins qu'on avance des sources solides de chercheurs, historiens et universitaires. J'entends par solides des études centrées sur ce sujet de Voltaire non philosophe. L'universitaire René Pomeau a par exemple écrit un chapitre entier sur le sujet Voltaire philosophe dans Politique de Voltaire. Cdlt, Salsero35 10 juin 2018 à 16:34 (CEST)

Voltaire et l'homosexualité[modifier le code]

Bonjour,

La rubrique concernant les relations de Voltaire à l'homosexualité me paraît poser un gros problème. D'une part, l'homophobie de Voltaire est sans cesse atténuée ou excusée : "À noter cependant dans le Traité de Métaphysique, 1735, chapitre IX, cette phrase" ; "le philosophe craignant des abus sexuels sur mineurs" (mais Voltaire parle-t-il de ça ?????); "encore faut-il lire la phrase entière" (cette dernière phrase posant un gros problème puisque la phrase entière est plus injurieuse encore que l'extrait qui en est fourni).

De plus, les remarques universitaires sont traitées comme douteuses : "Voltaire ne fait toutefois aucune référence à la Bible, à la différence de l'article « Sodomie » de l'Encyclopédie paru en 1765 et lui, très « théologique ». Par ailleurs, l'article du Dictionnaire philosophique a été très développé dans les Questions sur l'Encyclopédie (à partir de 1770)" - Peut-être serait-il bon de laisser les universitaires faire leur travail et de présenter leurs résultats avec une objectivité encyclopédique de bon aloi.

En conséquence, peut-être serait-il bon de modifier cet article et d'en effacer le caractère hiérographique. Il y a déjà eu une discussion sur le prétendu humanisme de Voltaire ; un travail objectif rendrait clair qu'il ne s'agit pas d'un homme saint, en avance sur son temps...— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Virgoletto (discuter), le 17 juin 2018, 13h 25.

Bonjour ; n'hésitez pas à signer (code --~~~~). Cela dit, votre critique est loin d'être claire ; pourriez-vous préciser exactement les citations qui selon vous montrent l'homophobie de Voltaire (et non sa haine de la pédophilie) ? --Dfeldmann (discuter) 17 juin 2018 à 14:10 (CEST)
Je crains qu'il n'y ait malentendu. C'est justement sa haine de la pédophilie qui me semble ne pas être apparente, puisqu'il n'y a aucune source indiquée à propos des abus sexuels que Voltaire craindrait. Virgoletto --Virgoletto (discuter

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 19 juin 2018 à 08:40 (CEST).

Tombeau de Voltaire[modifier le code]

Copie d'une demande d'intervention protégé et de son embryon de réponse.

Bonjour, je m'étonne qu'il ne soit pas fait état de la violation du tombeau de Voltaire par des royalistes, corps déposé ensuite dans une carrière à Bercy puis détruit dans de la chaux vive. est-ce un oubli ou cet épisode est-t-il fictif? Source: http://www.etaletaculture.fr/culture-generale/letrange-destin-de-la-depouille-de-voltaire/

82.244.141.20 (discuter) 22 juillet 2018 à 10:33 (CEST)

Bonjour, la source que vous indiquez est beaucoup trop vague.
Si vous trouvez des éléments un peu plus consistants, je vous invite à les mentionner sur la page de discussion de l'article.
Cordialement. -- Habertix (discuter) 28 juillet 2018 à 20:28 (CEST)
PS J'ai trouvé ceci qui confirme que le corps de Voltaire n'est plus au Panthéon, mais qui ne confirme pas la date de 1814.

fin de copie

Fournisseur militaire et censuré censeur[modifier le code]

A la fac on nous enseigne qu'il était fournisseur d'arme avant tout, puis pamphlétaire en second lieu. Quand on pose des questions sur la tolérance, les profs rigolent et répondent en substance "il prônait la tolérance c'est à dire le droit de diffamer ses détracteurs idéologiques". Au lycée nous n'avons pas étudié ses textes en philosophie en terminale. Les deux écrits que nous avons étudiés en cours de Français sont Candide et Zadig mais il appert que ces deux livres faisaient honte à Voltaire qui avait demandé à ce qu'ils ne soient pas publiés - dixit la prof de Français. Tout cela me paraissait en contradiction avec l'idée générale du Grand Voltaire de la Tolérance et des Lumières. Et alors j'entends mais sans connaître de source, qu'il passait très fréquemment à la Librairie royale pour exiger que telle ou telle oeuvre soit interdite ? (quelqu'un a-t-il des sources en la matière ? Des archives officielles qui retraceraient les passages de Voltaire à la Librairie royale en tant que censeur et non en tant que censuré ?). Enfin, je trouve cette page de discussion wikipédia assez perturbante. Est-il possible à terme de changer de modérateur en chef ? Il y en a deux en particulier qui me semble aller à l'encontre des principes de wikipédia d'ouverture aux apports pour peu qu'il soit sourcés et mieux encore: neutres ? Peut-être qu'en les remplaçant, cela permettrait de dégager une entrée wikipédia sur Voltaire qui soit un peu plus conforme à la réalité et aux avancées en la matière ? Ce wikipédia sur Voltaire est en accord avec ce qu'on a a appris au collège sur le siècle des lumières, par contre au niveau universitaire, ce même wikipédia passerait pour une liste de perles, un sketch en somme. D'avance merci et vive wiki.//edit// je ne sais pas comment signer. je suis un simple étudiant à l'université de Strasbourg.

Une seule chose à dire : {{refnec}} (et bon, moi aussi, je rigole ; y a pas que vos profs). Si vous avez des documents, des ouvrages, plus généralement des sources secondaires de qualité développant cet enseignement, n'hésitez pas à les communiquer ici... Mais, je ne sais trop pourquoi, vu le temps depuis lequel ce genre d'affirmations sans sources traîne ici, je n'attends guère de surprise à cours terme. Candide et Zadig faisant honte à Voltaire, qui avait demandé à ce qu'ils ne soient pas publiés ? Voici la première ligne de notre article :« Candide ou l'Optimisme est un conte philosophique de Voltaire paru à Genève en . Il a été réédité vingt fois du vivant de l’auteur (et plus de cinquante fois à ce jour), ce qui en fait l'un des plus grands succès littéraires français ». C'est sûr que Voltaire a failli se suicider quand il l'a appris...--Dfeldmann (discuter) 12 mai 2019 à 12:54 (CEST)

L'humanisme[modifier le code]

Bonjour Dfeldmann Bonjour
Dès La Henriade en 1723, toute l’œuvre de Voltaire est un combat contre le fanatisme et l’intolérance : « On entend aujourd’hui par fanatisme une folie religieuse, sombre et cruelle. C’est une maladie qui se gagne comme la petite vérole. » Dictionnaire philosophique, 1764, article « Fanatisme ».
Pas sourcé.
Il a en tout cas lutté contre le fanatisme, celui de l’Église catholique romaine comme celui du protestantisme, symboles à ses yeux d’intolérance et d’injustice. Tracts, pamphlets, tout fut bon pour mobiliser l’opinion publique européenne. Il a aussi misé sur le rire pour susciter l’indignation : l’humour, l’ironie deviennent des armes contre la folie meurtrière qui rend les hommes malheureux. Les ennemis de Voltaire avaient d’ailleurs tout à craindre de son persiflage, mais parfois les idées nouvelles aussi. Quand en 1755, il reçoit le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes de Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, qui désapprouve l’ouvrage, répond en une lettre aussi habile qu’ironique :
Non neutre, pas sourcé, et dithyrambique.
« J’ai reçu, monsieur, votre nouveau livre contre le genre humain, je vous en remercie. […] On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre bêtes ; il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. Cependant, comme il y a plus de soixante ans que j’en ai perdu l’habitude, je sens malheureusement qu’il m’est impossible de la reprendre et je laisse cette allure naturelle à ceux qui en sont plus dignes que vous et moi. […] » (Lettre à Rousseau, 30 août 1755)

Le « patriarche de Ferney » représente éminemment l’humanisme militant du XVIIIe siècle. Selon Sainte-Beuve, « […] tant qu’un souffle de vie l’anima, il eut en lui ce que j’appelle le bon démon : l’indignation et l’ardeur. Apôtre de la raison jusqu’au bout, on peut dire que Voltaire est mort en combattant ».
Non neutre, pas sourcé.
Sa correspondance compte plus de 23 000 lettres connues ainsi qu'un gigantesque Dictionnaire philosophique qui reprend les axes principaux de son œuvre, une trentaine de contes philosophiques et des articles publiés dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Cependant, son théâtre, qui l’avait propulsé au premier rang de la scène littéraire (Mérope, Zaïre et d’autres), ainsi que sa poésie (La Henriade, considérée comme la seule épopée française au XVIIIe siècle) sont oubliés.
Non neutre, pas sourcé.
C’est à Voltaire, avant tout autre, que s’applique ce que Condorcet disait des philosophes du XVIIIe siècle, qu’ils avaient « pour cri de guerre : raison, tolérance, humanité ».
Non neutre, pas sourcé.

De manière générale les sources sont mal reliées dans cet article. Excusez-moi pour les liens internes, ils dont dû disparaitre lors de l'insertion du passage dans le modèle.
Cdlt --PMMESJ (discuter) 9 octobre 2019 à 12:51 (CEST)

Bonjour PMMESJ Bonjour
Sources mal liées ne veut pas dire pas de sources. Les passages donnés sont des citations authentiques, mais en effet, les références exactes ne sont pas données. Dithyrambiques ? Ce n'est pas nous, mais les sources ; il ne serait pas difficile d'équilibrer avec des sources contraires... si ce n'est que s'il a suscité beaucoup de haine, peu ont osé prétendre qu'il n'était pas humaniste, anticlérical, combattant contre l'injustice, etc. Cdlt--Dfeldmann (discuter) 9 octobre 2019 à 13:10 (CEST)
A mon sens dans cette section on mélange deux notions : Voltaire et les religions et l'humanisme. Problème je comprends assez mal ce qu'est l'humanisme. A mon sens il faudrait préciser ce qu'il entend par humanisme et en quoi cela a voir avec la lutte contre les religions. Là la section est confuse car en plus on voit mal en quoi son attaque de Rousseau a concerne la religion. En plus il y a un chapitre long avant sur le déisme qui fait qu'il faudrait expliquer pourquoi le déisme est différent des religions.--Fuucx (discuter) 9 octobre 2019 à 13:25 (CEST)
Bonjour Dfeldmann et Fuucx Bonjour,
@Fuucx je suis d'accord avec vous sur les éclaircissement nécessaire sur les termes utilisé par Voltaire, d'autant plus que les mots ont beaucoup évolués depuis le XVIIIe siècle.
@Dfeldmann Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : quand je dis « De manière générale les sources sont mal reliées dans cet article. », je parle de l'article et pas de la section. La section « Humanisme » elle n'est pas sourcée.
Les passages dithyrambiques sont :
« avaient d’ailleurs tout à craindre de son persiflage »
« une lettre aussi habile qu’ironique »
« éminemment »

Je n'ai rien contre ces phrases si ce sont des citations d'auteurs et que leur référençage est correct, mais actuellement c'est le texte de Wikipedia.
Les passages non neutre sont :
« lutté contre le fanatisme, celui de l’Église catholique romaine comme celui du protestantisme, »
« folie meurtrière qui rend les hommes malheureux. »
« qu'un gigantesque Dictionnaire »
« C’est à Voltaire, avant tout autre, »
Encore une fois si ce sont des citations, indiquées comme tel et sourcées, il n'y a aucun problème, mais je ne crois pas qu'il faille écrire l'article en citations.
On pourrait par exemple écrire à la place de cette phrase :« Il a en tout cas lutté contre le fanatisme, celui de l’Église catholique romaine comme celui du protestantisme,... » ceci : « Il a en tout cas lutté contre l’Église catholique romaine comme contre le protestantisme, symboles à ses yeux d’intolérance et d’injustice. » ou bien ceci : « Il a en tout cas lutté contre le fanatisme religieux, catholique comme protestant, symboles à ses yeux d’intolérance et d’injustice. »
Et les passages non sourcés sont en sus de ceux ci-dessus :
« considérée comme la seule épopée française au XVIIIe siècle) »
« Dès La Henriade en 1723, toute l’œuvre de Voltaire est un combat contre le fanatisme et l’intolérance »
Il faut sourcer !!!
Les listes ci-dessus n'ont pas la prétention d'être exhaustives.


Je ne comprends pas votre résumé de modification : « La critique de Rousseau à elle seule est assez sévère, non ? ». Si vous pouviez me l'expliciter, je vous en serait reconnaissant.

Cdlt --PMMESJ (discuter) 9 octobre 2019 à 14:11 (CEST)