Discussion:Ultimatum du 23 juillet 1914/Bon article

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives
  • Les zones indiquées par l'aide en italique doivent être correctement remplies.
  • Donnez votre opinion et discutez dans les chapitres prévus.
  • Modalités de vote : les votes non signés, d'IP, d'utilisateurs enregistrés après la pose du bandeau Article potentiellement bon ou comptant moins de 50 contributions à la pose de ce bandeau, n'entrent pas dans le décompte des voix.
  • Résultat du vote : au bout de deux semaines, si l'article réunit au moins cinq votes en faveur du label « Bon article » et plus de 66 % d'opinions favorables (neutres non comptés), il obtient le label.

Liens utiles : Qu'est-ce qu'un bon article ? · Articles actuellement en procédure de labellisation BA.

Important : copiez le code * {{subst:CURRENTDAY}} : {{Sous-page:a2|Discuter|Ultimatum du 23 juillet 1914|Bon article}} (thème de l'article) {{Statut vote BA|moins}} et collez-le dans la section Propositions au label Bon article.

Ultimatum du 23 juillet 1914[modifier le code]

Proposé par Le Conteur (Livre de contes) 9 octobre 2017 à 17:23 (CEST). Bonjour,

Après les conférences de Spa, de Chantilly, une note diplomatique : celle qui se trouve à l'origine du premier conflit mondial.

À défaut d'avoir fait le tour de la bibliographie, impossible au vu du nombre d'ouvrages, je pense proposer au lecteur un aperçu de la situation internationale entre le 24 juin et le 28 juillet 1914.

J'ai volontairement omis tout ce qui a trait à l'historiographie de cette note diplomatique, probablement la plus célèbre de l'histoire diplomatique ; en effet, cette historiographie mériterait un article à elle seule, tant les points de vue sont riches et variés depuis les années 1920.

Merci pour vos remarques.

Bon vote.

Votes[modifier le code]

Format : Motivation, signature.

Bon article[modifier le code]

  1.  Bon article. le proposant. Le Conteur (Livre de contes)
  2.  Bon article article correspondant aux critères et bien expliqué. Fourmis intelligentes (discuter) 10 octobre 2017 à 21:21 (CEST)
  3.  Bon article Bon travail. FR ·  13 octobre 2017 à 17:18 (CEST)
  4.  Bon article Bon pour moi. Peacekeeper🗽 (discuter) 14 octobre 2017 à 13:23 (CEST)
  5.  Bon article La diplomatie et moi, ça fait trois. Sinon, j'ai compris que les Austro-hongrois ont joué au chat avec la souris serbe, mais cette dernière a des griffes. Jambette (discuter) 14 octobre 2017 à 20:06 (CEST)
  6.  Bon article OK pour moi. Comme certains, je pense que si l'article s'était plus focalisé sur l'ultimatum et la réponse, on aurait gagné en lisibilité. Là, le contexte est longuement présenté : c'est très intéressant et les conventions de styles sont respectées, mais c'est touffu. Ceci dit, l'article me semble mériter ce label. Borvan53 (discuter) 15 octobre 2017 à 21:26 (CEST)
  7.  Bon article Je pense comme Borvan53, mais je n'ai aucune suggestion d'article où verser l'« excédent ». Challwa (discuter) 16 octobre 2017 à 13:15 (CEST)

Attendre[modifier le code]

Neutre / autres[modifier le code]

  1. L'article est bon mais à mon avis, environ la moitié du contenu devrait être déménagé dans Crise de juillet qui n'est pas assez détaillé. --Verkhana (discuter) 9 octobre 2017 à 23:56 (CEST)

Discussions[modifier le code]

Toutes les discussions vont ci-dessous.

Article trop peu centré[modifier le code]

Bonjour,

En filigrane du vote de Verkhana, il y a la remarque, au demeurant justifiable, que l'article serait trop peu centré sur la note austro-hongroise du 23 juillet.

Il s'agit de faire l'histoire de la note du 23 juillet, l'ultimatum. Or, il n'est pas possible de rédiger un article « utile au lecteur », selon les recommandations définissant les Bons articles sans s'intéresser à la genèse et aux antécédents de la note du 23 juillet 1914 :

  1. nous avons un contexte général : la « recherche de stabilité interne et d'expansion balkanique », selon l'expression d'Annie Lacroix-Riz, objectifs de la monarchie danubienne, dans le contexte du rapport remis à Leopold Berchtold par l'un de ses collaborateurs ; la Serbie hostile depuis 1903 à la politique austro-hongroise dans les Balkans ; un élément déclencheur fournit le prétexte à une démonstration de force : l'assassinat de l'héritier des trônes autrichien et hongrois par des activistes serbes.
  2. A la suite de cet attentat, les responsables de la double monarchie s'activent, cherchent à connaître la position du Reich et à obtenir son soutien ; une fois ce soutien obtenu, les diplomates austro-hongrois rédigent un texte soigneusement pesé pour être repoussé par le gouvernement de Belgrade ; le choix du moment de la remise est également soigneusement étudié.
  3. En lien avec les termes de l'ultimatum, les grandes puissances tentent alors de résoudre la crise en limitant les conséquences d'une conflagration au départ austro-serbe ; c'est le sens de la dernière partie, intitulée réactions internationales.

La difficulté d'un tel article, c'est de garantir son intelligibilité pour un lecteur peu au fait de la situation en 1913-1914 ; il me semble juste de remonter à la fois à la situation de la double monarchie au début de l'année 1914 (Clark date le début du processus de déclenchement du conflit au coup d'état de mai, d'autres à la crise bosniaque, d'autres enfin aux guerres balkaniques, Fischer quant à lui insiste sur les problèmes du Reich pour maintenir ses alliances à partir de 1911). Il me semble également juste de décrire les logiques qui aboutissent à la rédaction de cette note : logiques internes austro-hongroises, logiques des rapports entre la double monarchie et le Reich (sans lequel la double monarchie est impuissante), logiques des alliances de la Serbie...

Voilà pourquoi cet article me semble équilibré, et digne d'être soumis au vote de mes pairs pour une labellisation : en gros, sa temporalité, c'est 24 juin (rapport Matscheko) - 25 juillet 1914 (expiration du délai de réponse fixé par la double monarchie).

Cordialement

Le Conteur (Livre de contes) 10 octobre 2017 à 10:49 (CEST)

En fin de compte, l'article est mieux équilibré qu'il ne m'avait paru à la première lecture et les développements sur le contexte se justifient. Il y a encore deux points qui pourraient être améliorés. D'abord, l'usage du terme "le Reich" pour désigner l'Empire allemand. Pour 95% des lecteurs français, je crois qu'il fait penser spontanément au troisième du nom, donc terme non neutre (je ne suis pas un grand admirateur de Guillaume II mais tout de même...)Fait, sans compter que l'Autriche-Hongrie est aussi un Reich. Ensuite, les réactions politiques en Autriche-Hongrie sont bien développées, ce qui n'est pas si courant dans un article français, mais il manque la réaction de l'opinion publique autrichienne (germanophone) alors que celle de l'opinion serbe est bien indiquée. Si ces points pouvaient être améliorés, je voterais pour. --Verkhana (discuter) 11 octobre 2017 à 21:47 (CEST)
Bonjour, réponse point par point :
  1. Reich/empire : Cf ce diff pour l'explicitation Reich pour l'empire allemand. Quant à la double monarchie, comme son nom l'indique, elle est alors désignée par l'expression « Empire d'Autriche, royaume de Hongrie », Kaiserreich österreich und Königreich Ungarn, l'empereur porte le titre officiel de « Sa majesté Impériale et Royale ».
  2. Les réactions de l'opinion publique autrichienne et hongroise : ce point mériterait un article à lui tout seul tellement elles sont diverses (allemandes d'Autriche, de Hongrie, Roumaines d'Autriche, de Hongrie, Tchèques, Slovaques, Magyares, Ruthènes...), mais aucune source secondaire de qualité ne viendrait l'étayer solidement, tant les sentiments divergent au sein de la population de la double monarchie sur la question. En espèrant avoir levé les réserves de Ver.khana, Le Conteur (Livre de contes) 12 octobre 2017 à 22:33 (CEST)
  1. Merci, je sais ce que veut dire Reich mais, ici, je parle de sa compréhension spontanée par le lecteur francophone moyen. Quelques titres d'ouvrages et d'articles : "Voyages dans le Reich", "Les patrons français se sont-ils précipités pour aider le Reich?", "Produire pour le Reich", "Le Reich a perdu la guerre industrielle", "L'Orchestre philharmonique de Berlin sous le Reich", et je pourrais multiplier les exemples. En général, les auteurs qui parlent du Reich des Hohenzollern se dépêchent de dire, dès la deuxième ligne, de quel Reich il s'agit, alors qu'ils s'en dispensent très facilement pour le Troisième. C'est peut-être injuste mais c'est ainsi. Dans l'article Wiki, tous les autres pays concernés sont désignés par le nom du pays ou celui de sa capitale, sauf la "double monarchie", ce qui peut se justifier par le mécanisme très particulier de sa prise de décision, et "le Reich". Le mot "Allemagne" n'apparaît pas une seule fois dans l'article alors que c'est largement le plus employé par les sources françaises de l'époque. Il me semble que ce ne serait pas une distorsion monstrueuse de la vérité d'appeler l'Allemagne l'Allemagne.
  2. Je cherche peut-être la petite bête mais je n'aime pas trop non plus l'expression "le royaume de Belgrade". Dans les sources, c'est la Serbie, ou Belgrade, ou le royaume. Ou alors, il faut parler de la république de Paris et du royaume de Londres.
  3. Pour ce qui concerne l'opinion publique autrichienne, je suis très surpris de cette lacune de l'historiographie. Je prends un temps de réflexion pour fixer mon vote. En tout cas, merci pour vos explications. --Verkhana (discuter) 12 octobre 2017 à 23:41 (CEST)
Bonsoir, Réponse point par point :
  1. Le terme Reich renvoie au nom officiel de l'État allemand entre 1871 et 1945 ; comme c'est d'un article d'histoire diplomatique dont il est question, j'estime préférable de privilégier, dans la mesure du possible, les noms officiels des pays engagés dans la crise
  2. L'expression "royaume de Belgrade" permet d'éviter de lourdes répétitions du type "royaume de Serbie" et "Serbie"
  3. l'opinion publique autrichienne : quels en sont les contours ? impériale, royale ou impériale et royale?
Cordialement. Le Conteur (Livre de contes) 13 octobre 2017 à 22:34 (CEST)

Mais l'ultimatum, où est-il ?[modifier le code]

Je regarde cet article, richement sourcé, bien structuré et rédigé. Mais je suis très surpris de ne pas trouver le texte lui-même de l'ultimatum in extenso, ni même un lien vers wikisource. C'est pas que sa lecture me passionerait particulièrement, mais pour quoi cette absence ? Démontrerait-on que cette oeuvre littéraire est soumise à droit d'auteur ? Borvan53 (discuter) 12 octobre 2017 à 12:52 (CEST)

Bonjour, Le texte n'est tout simplement pas sur wikisource, car aucune source web ne mentionne le même texte, du moins dans ses prologues et appendices. Sinon, un lien a été apposé dans l'article. Cordialement Le Conteur (Livre de contes) 12 octobre 2017 à 22:07 (CEST)
Quelqu'un peut recopier le texte publié dans l'Histoire illustrée de la guerre de 1914 de Gabriel Hanotaux (mort en 1944), soit deux pages. Mieux serait le texte en allemand avec sa traduction française en vis-à-vis, mais ne comptez pas sur moi pour le faire :-). JJGoûtier (discuter) 13 octobre 2017 à 04:36 (CEST)
J'ai retranscrit la note. Jambette (discuter) 14 octobre 2017 à 22:06 (CEST)
Merci beaucoup pour le texte de la note. Bon maintenant qu'on m'a donné la main, je vais tenter d'arracher le brasEspiègle. Et la réponse à l'ultimatum, mettre son texte intégral serait-il un HS ? Borvan53 (discuter) 15 octobre 2017 à 21:21 (CEST)
J'ai retranscrit la réponse partielle de la Serbie, la partie que Gabriel Hanotaux a cru bon d'écrire dans son ouvrage. Jambette (discuter) 17 octobre 2017 à 11:39 (CEST)
Merci, je suis comblé! Borvan53 (discuter) 17 octobre 2017 à 15:35 (CEST)

Remarques de JJGoûtier[modifier le code]

Bonjour,

J'ai un doute sur l'heure où la note est remise : 17 heures ou 18 heures ? Cette heure apparaît trois fois dans l'article, si j'ai bien compté.

JJGoûtier (discuter) 13 octobre 2017 à 03:49 (CEST)