Discussion:Théâtre forum

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Mais qui est cet "Antispam" qui a supprimé tous les liens externes pourtant justifiés ?

D'ailleurs j'en profite pour lancer la discussion entre les praticiennes et praticiens de Théâtre-Forum sur nos promotions.

Question : Quelle est l'équilibre à trouver entre compétition et coopération sur ce secteur économique ?

Ma réponse : S'organiser (se concerter, rédiger une charte, mutualiser la promotion, faire des conventions de coopération...) pour éviter de tomber dans le piège abscons de la compétition.

Pourquoi ? Car le Théâtre-Forum est issu du Théâtre de l'Opprimé qui prend racine dans l'éthique et dont l'objectif est la transformation (humaniste) de nos sociétés. Et donc j'appuie fermement sur le plateau "coopération" de la balance (même si les compétitions ont aussi leurs cotés positifs), car c'est ce mode relationnel qui est en cohérence avec ce mouvement. En effet, que signifie la pratique du Théâtre-Forum sans un minimum de déontologie ? Déontologie dans la pratique avec notre public et nos clients mais aussi dans les relations entre praticiens...

Disant cela je suis dans le parti pris de l'idée Gandhienne de ne pas déconnecter le chemin du but ou autrement dit "soyons le changement que nous voulons voir dans le monde". L'Histoire nous a prouvé que les mouvements utopiques, qui ne regardaient que ses idéaux sans se préoccuper de l'éthique de ses méthodes ou en se voilant la face sur la barbarie planifiée, se sont écroulés emportant avec eux rêves, vies humaines, êtres vivants et ressources. Bref, que signifie une pratique regardant nos mécanismes oppressifs reproduisant une partie de ces mécanismes ? Certes, Marx nous avait prévenu de la schizophrénie inhérente au système capitaliste (il n'avait pas prévu celle du capitalisme d'Etat). Depuis Jiddu Krishnamurti et d'autres nous ont éclairés en mettant la coopération (et du déconditionnement national et autres) comme critère incontournable de l'évitement du chaos délétère prédictible.

Je comprend avec empathie que lorsque qu'il y a des enjeux (stress) de gestion économique d'une troupe, notre conditionnement nous pousse à agir comme un businessman. Or comme "nous" ne sommes pas formés par des business school, nous reproduisons le système n'importe comment, voir de façon plus "dure" que le feraient des capitalistes pros. D'ailleurs ceci est valable pour l'ensemble du secteur économique "éthique" (éducation à l'environnement vers un développement durable, promotion de la santé, insertion sociale, relation homme-femme, etc.).

Je sais que sur cette question "nous" ne pouvons pas changer les "autres", dans le sens où ceci regarde chacune et chacun d'entre "nous", de quelle évolution personnelle (donc collective) nous avons envie de faire et jusqu'à quel point. Autrement dit : qu'est-ce que je veux substituer entre bien de consommation et relations humaines et naturelles pour construire mon bonheur (décroissance soutenable ou comment mon mode de vie peut-être partagé par toutes et tous).

Suite à quelques déceptions de tentatives de coopérations avec des compagnies "pro" de Théâtre-Forum, je fais appel à l'ensemble des praticiens, pour qu'enfin, ensemble, "nous" avancions concrètement sur cette question.

Pour que cela soit clair, je ne trouve aucun plaisir, ni aucun avantage sociétal à jouer le rôle de "moraliste" dans ce débat. Ce message et ma question est le fruit d'émotions négatives liées à mes expériences "pro" et à une conscience "politique" qui me pousse à clarifier mes engagements : pourquoi je me sens investi dans le mouvement du Théâtre de l'Opprimé et comment je désire y contribuer ?

Plutôt que d'utiliser cette plateforme publique Wikipédia pour cette discussion liée à ce nouveau corps de métier, je propose de créer un espace internet spécifique plutôt "privé". Par ex. sur [1] pour que cette discussion fondamentale dépasse les frontières francophones... Si vous souhaitez que cette régulation prenne corps je veux bien me dévouer temporairement pour la coordination. Téléphonez moi au 06 78 39 45 30 ou allez sur [2] pour trouver notre email.

Coopérativement, Michaël Davignon, joker des Echomédiens

PS : je signe pour être transparent et non pour faire de la promotion. PPS : ce message n'engage que ma personne et non les Echomédiens (ni les autres personnes morales pour lesquelles je travaille). PPPS : je ne suis pas un émissaire d'Augusto Boal, mais juste un simple praticien "libre penseur" piqué comme vous par la puissance de la proposition.

En quelques mots, vis-à-vis de la suppression des liens externes: Aide:liens externes et Wikipédia:ce que Wikipédia n'est pas#une collection de liens externes.
Pour le reste, WP n'est pas non plus un lieu de débat et de proposition (c'est je suppose plutot le rôle d'un forum).
Popo le Chien ouah 22 août 2007 à 10:46 (CEST)