Discussion:Tai-chi-chuan

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Taiji quan ou Tai chi chuan[modifier le code]

Il serait plus standart d'utiliser le terme "Taiji quan" (piniyng) que Tai Chi quan. Les légendes sont jolies pour les enfants mais dans une encyclopédie, la réserve serait de rigueur. Cercle septembre 2006

Mais quelle est la différence fondamentale entre un art martial interne et un art martial externe?

Tai Chi Chuan est la façon d'écrire la plus utilisée en France (1 million de resultats de plus chez Yahoo). Et même en faisant une recherche avec Taiji quan tu trouvers l'article.
Les légendes ne sont pas seulement "jolies pour les enfants" mais font partie intégrales du mondes des arts martiaux. Traumrune 8 septembre 2006 à 18:48 (CEST)
Petite précision tai-chi-chuan est l'orthographe en français (pas en France). Le mot est présent dans le Larousse et on peut donc le considérer comme français (comme litchi, par exemple, également d'origine chinoise). J'essaie de mettre au point une règle générale de transcription : Utilisateur:BrightRaven/Transcription du chinois. N'hésitez pas à donner vos avis/commentaires/remarques. R@vən 25 septembre 2006 à 17:58 (CEST)

La maniére la plus universelle d'écrire le nom de ce style est celle adoptée officiellement par la Chine, à savoir, utiliser le piniyng : taiji quan. Ce référer au Larousse me semble relever du franco-centrisme et de notre orgueil national à considérer que nous sommes le mêtre étalon des "autres" cultures

A propos des légendes : Prendre les légendes pour des faits historiques est une attitude qui reléve de la croyance ou de l'idéologique. Toutes les légendes sont les ré-écritures à des fins morales, politiques ou religieuses d'événements historiques.

Considérer que les légendes sont essentielles aux arts martiaux c'est chercher à construire une "aura" noble de nature mystique et philosophique qui s'opposerait à la pratique vulgaire (roturiére) des exercices du corps. Maniére et attitude qui oppose depuis 2000 ans l'âme (noble et élevée) et le corps (vulgaire et animal), travail intellectuel et travail manuel.


A propos de l'historique du taiji, quelques hypothéses d'historiens (et non de croyants ...)

1. L'origine remonte au village de Chenjiagou Ceux qui partagent cette opinion croient que le taijiquan a été créé par Chen Wangting vers la fin de la dynastie des Ming ( 1368-1644). Leurs représentants sont Tang Hao et Gu Liuxin, chercheurs de l'histoire du Wushu. M. Tang a tiré cette conclusion à la suite des investigations qu'il a menées au village de Chenjiagou, district de Wenxian, province du Henan, et en se référant aux Annales du district et au Registre généalogique de la famille Chen. Selon ce registre, Chen Wangting était "maître de boxe de style Chen et fondateur du jeu de l'épée et de la lance". Comme les différentes écoles du taijiquan sont originaires ou héritières de la boxe de style Chen, cette version jouit d'une grande autorité et prédomine, depuis longtemps, dans le milieu du wushu.

2. Le taijiquan fut créé par Zhang Sanfeng Cette version de longue date était vraisemblablement l'opinion traditionnelle avant que la première version ne se soit répandue. il est dit dans le Livre complet sur les exercices du Taijiquan écrit par Yang Chengfu (1883-1936) que Zhang San­feng créa le Taijiquan vers la fin de la dynastie des Song (960-1279) et la transmit à Wang Zongyue, Chen Zhoutong, Zhang Songxi et Jiang Fa. Encore plus tôt, Li Yishe ( 1832-1891 ) écrivit dans sa Brève introduction sur le taijiquan: "Le taijiquan fut fondé par Zhang Sanfeng des Song." Encore de nos jours, certains partagent ce point de vue.

3. Le taijiquan fut créé par Wang Zongyue Wang Zongyue, qui vécut sous les Qing ( 1644-1911 ), occupe une place importante dans l'histoire du taijiquan et son rôle a été reconnu par les maîtres des différentes époques. Son livre A propos du taijiquan a beaucoup contribué à la propagation du nom de cette boxe et constitue son fondement théorique. Du fait que Wang Zongyue a pour la première fois exposé la théorie et les techniques du taijiquan de manière systématique, certains croient qu'il en est le créateur en faisant le bilan des expériences de ses prédécesseurs. Il est consigné dans des documents que Wang Zongyue transmit le taijiquan à Jiang Fa et ce dernier le transmit à Chen Changxing, habitant du village de Chenjiagou.

4. La boxe taiji vient des monts Wudang Le wushu a des rapports étroits avec la religion. De là vient la version selon laquelle le taijiquan a pris sa source dans les monts Wudang haut lieu du taoïsme. Les partisans de cette version estiment que l'alchimie est une part importante du taoïsme chinois et que les prêtres taoïstes des monts Wudang créèrent la boxe en partant des exercices qu'ils avaient accumu­lés et en combinant les méthodes, telles que le tuna (expiration et inspiration) et le daoyin (conduction mentale de l'énergie vitale). C'est donc l'une des anciennes méthodes qui visent à ménager la santé de l'homme. Elle permet de « draguer » les méridiens et de régulariser l'énergie et le sang en vue de combattre les maladies et de prolonger la vie. Ce taiji appelé taiji qigong serait l'ancêtre du taiji martial. Cette hypothése est à prendre avec réserve, sachant que depuis 5 ans, le Mont Wudang est l'objet d'enjeux économiques (tourisme de masse) et idéologiques (encadrer une pratique religieuse pour éviter le phénoméne Falun gong et construire un taoisme de pacotille à des fins touristiques)

Cercle 2 novembre 2006


Nous gardons l'orthographe actuelle. L'argument "les chinois utilisent.." n'est pas valable en France, ni dans les autres pays francophones. Surtout si l'orthographe Tai Chi Chuan est devenu majoritaire. (Mais avec le même argument il faudrait dire et écrire Köln et pourtant c'est Cologne). Mais ne t'inquiete pas. Tu as bien trouvé la page, peut-être grace au redircet depuis Taiji quan :).
A propos des légendes : pour moi elles ne sont pas là pour construire une "aura", elles ont la même place que d'autres histoires qui essaient d'expliquer un phénomène, un événement. Personne est obligé d'y croire et elles ne remplacent pas les sources historiques. (Pendant des siècles Troie n'était qu'une ville dans une histoire, avant qu'on trouve des vestiges.) Traumrune 3 novembre 2006 à 17:31 (CET) Je viens de faire un tour sur Amazon et constate que l'orthographe et une question d'école : Chen plutôt Taiji quan et Yang Tai Chi Chuan. Traumrune 3 novembre 2006 à 17:44 (CET)


Vous avez parfaitement raison. Il est inadmissible que la Chine utilise le piniyn pour tous ses documents officiels (ONU, UNESCO, FMI, OMS, etc.), le nom de ses rues, de ses villes, etc. Il faut exiger de ce pays qu'il utilise des équivalences FRANCAISES puisées dans notre Larousse National.

Plus sérieusement, le probléme est le suivant : Devons-nous adopter une traduction à la "française", pour traduire des notions culturelles chinoises, en utilisant le Larousse comme référence OU devons-nous aligner notre traduction sur celle des linguistes chinois qui utlisent le piniyn pour latiniser des mots ou des notions spécifiques de leur culture ?

Cercle 11 nov. 2006

Non. Sur Wikipédia FR, la capitale chinoise c'est Pékin. Faut pas confondre, Wikipédia avec un lexique de traduction. La transcription pinyin (ou wade), c'est simplement l'usage d'un outil pour approcher au mieux la sonorité de 太極拳, mais elle n'est pas une "vérité transcendantale" du caractère chinois (ou de ce qu'il désigne), qui devrait s'imposer partout (au nom de quoi?). La seule justesse qui s'impose à la langue française, c'est l'orthographe française.
Ainsi cet article francophone traite d'un sujet connu en français comme Tai-Chi. Si le sujet était désigné en français par Polopolo, l'article serait Polopolo. Evidemment, les transcriptions des caractères chinois doivent être mentionnées. -- irønie (d) 13 juillet 2009 à 21:20 (CEST)

==> voir Wikipédia:Transcription du chinois

Art martial interne / externe[modifier le code]

Les arts martiaux externes travaillent avec la force physique (karaté, Kung fu, etc) les arts martiaux internes sont basés sur le développement de l'énergie vitale, le qi, qui n'est pas absente des arts martiaux externes ; pour vaincre, on n'a pas besoin de force physique, il faut développer l'écoute et le qi. Cela demande beaucoup d'entraînement et est difficile à expliquer, mais il ne s'agit pas d'une "légende" , c'est une réalité qu'on peut constater par soi-même. Traumrune 8 septembre 2006 à 19:04 (CEST)


Pour la distinction entre boxes internes et externes, reportez-vous aux articles Wushu et gong fu

Cercle 11 nov. 2006

Les arts martiaux internes sont une façon différente de travailler, même si de nos jours beaucoup de personnes (et notamment des personnes âgées) les pratiquent uniquement pour leurs bienfaits liés au travail lent et en douceur (comme une gymnastique de santé). Le tai chi contient beaucoup de mouvements qui ont tous (ou pour la grande majorité il me semble) une application martiale : parer, saisir, frapper etc. La grande différence avec les arts externes réside dans la façon de travailler ; les mouvement étant plus lents, on travaille en profondeur et plus précisément l'équilibre, les relations musculaires etc. dans le corps.

 Veiller par conséquent à ne pas faire de confusion avec le qi kong et ses équivalents qui sont eux des arts dits énergétiques et qui ont eux pour but principal le travail de l'énergie (d'ailleurs dans un but souvent thérapeutique).
 Si on remonte aux origines du taiji des Monts Wutang en particulier, le principe posé était d'opposer "la douceur à la force" ; les élèves travaillent d'abord les mouvements en "externe" avant de faire appel à l'énergie interne (aspect plus présent indéniablement que dans les arts martiaux externes).

Ce sont tous les mouvements de la forme qui possèdent, non pas une, mais plusieurs applications martiales.

bibliographie[modifier le code]

  • Tai ji quan - Jean Gortais
  • Taiji Quan : Art martial - Technique de longue vie - Catherine Despeux VxD 17 octobre 2006 à 00:43 (CEST)

Pourquoi j'ai changé le nom en taiji quan[modifier le code]

Des magazines très sérieux comme Dragon ou Énergies utilisent fréquemment l'orthographe pinyin.

Ensuite, un des buts d'une encyclopédie est d'apporter une information, pas de conforter les personnes dans leurs convinctions.

Enfin, du fait des redirections, cela ne pose aucun problème.

cdang | m'écrire 9 janvier 2007 à 15:15 (CET)

Justement, en ne pas tenant compte des contributions de cette page de discussion, c'est toi qui mets en avant tes convictions personnelles. Comme il est dit plus haut en pays francophones l'écriture tai chi chuan est largement majoritaire, à un point que le Larousse l'a retenu comme celle habituelle, et Taiji pour la représentation du symbole ying/yang tout comme l'encyclopédia Britannica. De plus tu méprises les recommandations Wikipédia (voir ci-dessus) Utilisateur:BrightRaven/Transcription du chinois et la fédération écrit également Tai Chi Chuan ! Traumrune 14 janvier 2007 à 23:40 (CET)
Et d'ailleurs le sinogramm de la partie tai chi (de tai chi chuan) et de Taiji n'est pas le même. J'étais sur zh. Traumrune 17 janvier 2007 à 00:31 (CET)
Comment ca les sinogrammes ne sont pas les meme ?!Rutao 17 janvier 2007 à 10:39 (CET)
太极拳 (Tai Chi Chuan) et 太極 (Tàijí) Pour plus d'infos on aurait besoin d'un sinologue. Traumrune 17 janvier 2007 à 19:36 (CET)
La solution, d'après la page en : Il s'agit du même mot, une fois en Sinogrammes simplifiés , l'autre en Sinogrammes traditionnels. Je remets les deux dans l'article, les sinogrammes ont accidentellement disparu lors d'une modification en automne 2006. Traumrune 20 janvier 2007 à 22:52 (CET)
Je confirme meme caractere, 极 simplifier, 極 traditionnel.
j'ais fait cette demande car je voulais tirer ca au claire Rutao 21 janvier 2007 à 13:36 (CET)

"Combat"plutôt que "Boxe" ?[modifier le code]

Ne serait-il pas plus approprié d'utiliser le terme "combat" plutôt que celui de "boxe" dans la mesure où "combat" reste plus neutre et plus global que "boxe"qui réfère à un style de combat moins complet et qui pourrait donc donner une fausse image du taiji quan?

A ma connaissance, on dit "boxe" parce que le mot chinois chuan signifie boxe. Traumrune 14 janvier 2007 à 23:30 (CET)

Boxe, parce qu'il existe Taiji Jian, qui dans ce cas est l'épée du Taiji... non signé IP 5.51.47.52 11 août 2016

Lien Taiji Quan / Médecine (chinoise) ???[modifier le code]

Est-ce que quelqu'un de plus compétent que moi, pourrait rajouter le lien manquant entre Taiji & médecine (chinoise) ?
Le Taiji agit notoirement sur le Qi (bio-énergie / méridiens / ce que vous voulez l'appeler) : on ne ressort jamais crevé d'une séance de Taiji, mais en pleine forme !!
Je ne parle même pas des effets bénéfiques sur le système nerveux central (il traine quelques papiers à ce sujet sur le Net, d'origine US), ou même de la meilleure coordination & agilité que cette pratique entraine ...
- Source : pratique personnelle du Taiji ..

Trop orienté vers le style Yang[modifier le code]

Je trouve que la page est trop orientée vers le style Yang et manque insidieusement de neutralité. Par exemple "les 108 mouvements enseignés au débutants", ça dépend entièrement de quelle école... Je remplace par "le premier enchainement" ...

Si je suis d'accord que la forme de 108 pas n'est qu'une entre autres, je t'invite de reformuler le premier enchainement... et le second ce serait quoi? Toutefois, à ma connaissance aussi bien le style yang que chen sont, à la base, constitué d'une forme d'environs 108 pas. Les formes plus courtes datent toutes du 20e siècle et ont été élaboré pour permettre un accès plus large (des occidentaux) à la discipline. Traumrune 20 octobre 2007 à 21:19 (CEST)

Les formes codifiées du Taiji Yang datent de 1956
enchainement de 18 mouvements
enchainement de 24 mouvements
enchainement de 42 mouvements / forme de compétition qui mélange du Yang, du Chen et du Wu
enchainement de 88 mouvements / réduction du grand enchainement de 108 par retrait des répétitions
Grand enchainement de 108 mouvements
Ce système, adopté pour des raisons pédagogiques de progression, vient d'être récemment repris comme modèle pour l'apprentissage du Chen.
Cercle - 1er juin 2009

L'enchainement de 108 mouvements du style Yang vient du premier enchainement du Chen, composé de 76 mouvements... Une étude comparative des deux est très bien montrée par Alain Caudine dans le livre de Wang Xian, A la source du Taiji Quan, même si c'est l'ouvrage d'un maitre de Chen, tout pratiquant de Taiji devrait lire ce livre particulièrement riche... C'est Chen Changxing(1771-1853) qui a fait une synthèse des différents formes du style familiale pour les regrouper en deux enchainement sous la dénomination: laojia (Forme traditionnelle)... La laojia du Chen se divise donc en laojia Yilu (première partie de 76 mvts) et laojia Erlu (ou paochui , "poings canons marteaux", deuxième partie rapide et explosive) ... C'est auprès de Chen Changxing le créateur de ces deux formes de base, que Yang Luchan a étudié pendant 18 ans, avant de créer sa (ou plutôt ses) formes... Il existe encore des écoles de Yang ou le premier enchainement s'appelle encore Laojia Yilu... Il existerait (je ne l'ai jamais vu) des écoles du style Yang ou la deuxième forme "paochui", rapide et très martiale est toujours transmise...
Mes excuses pour la signature, je débute sur Wikipedia...Palomar 21 octobre 2007 à 11:46 (CEST)

Et vers les légendes...[modifier le code]

De même, tout le deuxième paragraphe "le taichi chuan est l'essence même des arts martiaux" est à mon avis à supprimer... On est plus dans les clichés de magazines new-age occidentaux et la légende que dans la rigueur historique... Le Taiji Quan est un art martial, très sophistiqué certes, mais qui ne constitue qu'un style parmi la multitude de styles et d'arts martiaux chinois... Le Taiji Quan à la base n'est pas une pratique taoïste. Les taoïstes ont des méthodes très élaborées de respiration et un tas d'exercices mais ça n'est pas du Taiji Quan à l'origine (sauf si on considère comme réelle la légende de Zhang Sanfeng, ou la promotion touristique actuelle du Mont Wudang ...). Si l'on considère, ce qui est aujourd'hui une hypothèse bien plus consistante, que le taiji Quan vient de Shaolin via la famille Chen, alors on pourrait tout aussi bien dire (ce que je ne ferais pas) que le Taiji est une pratique religieuse bouddhiste, puisque Shaolin était un monastère bouddhiste ...

Honnêtement je supprime le paragraphe...

Les formes dites longues sont de 85, 103, 108 mouvements. Des mouvements ou/et des pas? Or lorsque la forme est convenablement déroulée, avec fluidité, il n'est guère possible de compter quoi que ce soit.

D'autre part, la forme est constituée de moins de quarante mouvements différents. Berthran, (discuter) débutant sur Wikipédia. (3 avril 2017)



Affirmer que le Taiji n'est pas une pratique taoïste, c'est méconnaitre les principes bio-mécaniques du taiji, les respirations et sorties de forces qui lui sont associés et leurs rapports aux conceptions taoistes du corps, très différentes de ceux du bouddhisme.
Le crédo du "Tout vient de Shaolin" diffusé massivement par les médias et historiens chinois des arts martiaux est à resituer dans la promotion idéologique d'un bouddhisme "made in china" qui ferait contrepoids au bouddhisme tibétain du Dalaï-lama.
Cercle - 1er juin 2009

le début[modifier le code]

"Le tai-chi-chuan ou tàijí quán ou encore T'ai Chi Ch'uan (en transcription Wade-Giles)". elle veut dire quelque chose cette phrase ?

C'est mieux ? Mais maintenant il y a une répétition à la fin du paragraphe (il faudrait revoir ça). Tu aurais pu corriger directement Sourire Traumrune (d) 26 mars 2008 à 23:13 (CET)

AJOUT[modifier le code]

- Ajout du paragraphe STYLES, recensant les styles et branches de Taiji
En préparation, une généalogie des principaux représentants des styles.
Cercle - 1er juin 2009

Chapitre "styles"[modifier le code]

Bonjour. Si quelqu'un a un peu de temps, il faudrait relire le chapitre "Styles" que Cercle a créé récemment. Pas seulement qu'il manque des liens, en plus ce n'est pas toujours compréhensible (du moins pour moi) et j'ai l'impression qu'il y a des répétions par rapport à d'autres parties de l'article. Traumrune (d) 25 juillet 2009 à 00:29 (CEST)

Fréquence d'usage en français (google test)[modifier le code]

Comparaison des mentions sur les sites francophones (wikipedia exclu). L'expression exacte est seule retenue (l'ordre des mots et les espaces comptent). Mais les majuscules/minuscules n'entrent pas en compte.

  • tai-chi-chuan : 185 000 résultats voir
  • taï-chi-chuan : 217 000 résultats voir
  • tai chi chuan : 185 000 résultats voir
  • t'ai chi ch'uan : 1 230 résultats voir
  • taiji quan : 37 800 résultats voir


-- irønie (d) 23 août 2009 à 22:37 (CEST)

Palette[modifier le code]

J'ai ébauché une palette pour rassembler facilement les articles principaux du Taichi.

  • A corriger et améliorer.
  • Faudra notamment réfléchir aux critères de sélection des styles et des personnalités (remarque de Traumure).
  • Pour ajouter la palette, suffit de mettre {{Palette Tai-chi-chuan}} en bas d'un article.

--Irønie (d) 14 septembre 2009 à 01:28 (CEST)

Arbre des lignées[modifier le code]

J'ai trouvé sur :EN un arbre des lignées, qui peut aider à compléter les biographies manquantes. N'hésitez pas à compléter et corriger les liens de cet arbre ! :) --Irønie (d) 14 septembre 2009 à 01:50 (CEST)

Personnalités légendaires
   |
Zhang Sanfeng*
vers 13th century
Neijia
   |
Wang Zongyue*
Tai-chi-chuan
   |
Les 5 principaux styles familiaux
   |
Chen Wangting
1600-1680 9th generation Chen
STYLE CHEN
   |
   +-------------------------------------------------------------------+
   |                                                                   |
Chen Changxing                                                     Chen Youben
1771-1853 14th generation Chen                                     1800s 14e génération Chen
Chen Old Frame                                                     Chen New Frame
   |                                                                   |
Yang Luchan                                                      Chen Qingping
1799-1872                                                          1795-1868
STYLE YANG                                                         Chen Small Frame, Zhao Bao Frame
   |                                                                   |
   +---------------------------------+-----------------------------+   |
   |                                 |                             |   |
Yang Pan-hou                      Yang Chien-hou                   Wu Yu-hsiang
1837-1892                         1839-1917                        1812-1880
Yang Small Frame                     |                             STYLE WU/HAO
   |                                 +-----------------+                      |
   |                                 |                 |                      |
Wu Ch'uan-yu                      Yang Shao-hou     Yang Ch'eng-fu          Li I-yü
1834-1902                         1862-1930         1883-1936               1832-1892
   |                              Yang Small Frame  Yang Big Frame            |
Wu Chien-chuan                                           |                    Hao Wei-chen
1870–1942                                           Yang Shou-chung         1849–1920
STYLE WU                                            1910–1985                 |
108 Form                                                                      |
   |                                                                        Sun Lutang
Wu Kung-i                                                                   1861–1932
1900-1970                                                                   STYLE SUN
   |                                                                          |
Wu Ta-kuei                                                                  Sun Hsing-i
1923-1970                                                                   1891-1929   


  •  : existence contestée par certaines branches.

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé par NaggoBot (discuter) le 24 mai 2016 à 23:11 (CEST)

Pinyin[modifier le code]

Bonjour. J'en ai marre de voir partout et encore du Wade, ça ne fait qu'embrouiller le public. Déjà que c'est du chinois ! tous ces tai chi chuan et autre TAO, (avec le DO des pratiquants de judo et consort qui est connu aussi ! - si j'avais du apprendre l'acupuncture en wade, j'en serais à me flinguer je crois lol) Bref, je pense qu'en concertant nos efforts, nous pouvons modifier peut à peu tout ça, éduquer le peuple à ce sujet. Adoptons le pinyin universel une fois pour toute et nous pourrons commencer à faire glisser les notions daoistes qui nous sont précieuses et sont tellement simples dans la pensée collective.

C'est un lourd travail, mais si Wiki le fait, le reste suivra... Je propose pour commencer de rediriger Tao et Taoisme vers Dao et (avec une présentation du genre)

"Daoisme(anciennement* transcrit Taoisme)"

  • Système Wade (lien) de 1912

Et d'agir de même pour tous les termes plus connus en Wade, ce qui n'est pas la mer à boire... si on est plusieurs. Des motivés ? Je pense que si on fait ça, tout le monde se sera aligné dans 3 ans ! ça va pas plaire à certains, mais imaginez que les Chinois vont débarquer un jours (quand ils auront cassé leur web-prison) et qu'ils écrivent en Pinyin. Une fois pour toute. non signé Alexandre.le.theologien, 3 septembre 2016

Bonsoir. D'abord, n'oublies pas de signer sur les pages de discussion. Quant au sujet, je ne pense pas qu'il y a du nouveau depuis notre discussion en haut de cette page de discussion. Traumrune (discuter) 3 septembre 2016 à 21:23 (CEST)