Discussion:Tétanos

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Divers[modifier le code]

Il y a la phrase suivante dans cet article :

"L'infection n'est pas immunisante, ce qui signifie que même un sujet qui a déjà été contaminé doit être vacciné."

Sachant que le vaccin immunise parce qu'il inocule une version plus faible du virus ou de la bactérie pour "simuler" une infection, comment le vaccin peut-il exister si l'infection elle-même n'est pas immunisante?


La maladie du tétanos est due à une toxine fabriquée par la bactérie, le vaccin consiste à mettre l'individu en contact avec la toxine et cela de manière régulière (tous les 5 à 10 ans car l'immunité se perd)


Donc : Contracter le tétanos immunise contre la tétanos pour la même durée que le fait le vaccin? Par conséquent, il serait faux de dire que l'infection n'est pas immunisante... puisqu'elle l'est autant que le vaccin lui-même.


Non. Le vaccin utilisé contre le tétanos est un vaccin inactivé contenant une fraction antigénique qui est la toxine detoxifiée (anatoxine), qui enclenche une réaction immunitaire et une mémorisation par les défenses immunitaires, alors que l'infection, elle, n'enclenche pas cette réaction, peut être parceque la toxine passe par la gaine des nerfs.

Donc avoir une fois le tétanos ne protège pas une deuxième fois (ce qui est le cas de nombre de maladies, d'ailleurs...


Par contre, une notion qui m'étonne, le traitement avec de l'acide ascorbique ? Jamais entendu parler, absent du Pilly... Qqn a une idée ? Sihaya 30 novembre 2005 à 21:36 (CET)

C'est moi qui ai ajouté la description de ce traitement. Une des principales références est ici (en anglais) : http://www.orthomed.com/klenner.htm

- Bwass, 22 février 2006

Attention, il s'agit tout de même d'un papier datant de 1971, et cette thérapie n'est indiqué nulle part dans aucun livre de référence sur le tétanos. Je doute même qu'elle soit utilisée. Sihaya 4 mars 2006 à 18:04 (CET)

L'acide ascorbique n'a pas changé depuis 1971. Ce n'est pas parce que le traitement n'est pas officiellement répertorité dans les livres de médecine qu'il est nécessairement mauvais.

- Bwass, 9 mars 2006


Un petit topo de plus trouvé pour expliqué l'absence de protection immunitaire contre le tétanos :

  1. Le tétanos n'est pas une maladie contagieuse, et elle ne confère aucune immunité. On peut attraper la maladie plusieurs fois. La maladie fait peur à juste titre. Elle est mortelle dans une proportion de 12 à 36 % des cas selon l'âge du malade, la localisation de la plaie et son état général au moment du contage. Ces chiffres étant ceux de la médecine officielle, et des traitements qu'elle propose.
  2. La maladie tétanos est une toxi-infection. C'est-à-dire qu'il s'agit d'une maladie évoluant en deux temps, deux lieux... Une infection locale, une imprégnation toxinique ensuite.
  3. Le bacille tétanique lui-même est totalement anaérobie, et ne peut se développer et survivre en présence de sang normalement oxygéné. D'où la nécessité d'une plaie contuse atteignant préférentiellement le muscle pour qu'il puisse générer la maladie. Les anticorps n'ont donc pas accès à lui, et de toute façon, ils ne sont pas spécifiques du bacille mais seulement de la toxine.
  4. La toxine tétanique (seule cible présumée des anticorps magiques soi-disant neutralisants générés par la vaccination), migre depuis la plaie contuse jusqu'au système nerveux central, par imbibition progressive des filets nerveux présents auprès du foyer infecté. Elle ne passe jamais par le milieu sanguin, et reste donc en permanence dans le milieu INTRACELLULAIRE, à l'abri des anticorps magiques qui restent sagement dans le sang et la lymphe.
  5. Tout ceci explique que la maladie tétanos ne confère aucune immunité

Sihaya 28 janvier 2006 à 14:39 (CET)

  La maladie tétanos n'est pas immunisante parce que la dose mortelle de toxine (2,5 nanogrammes par kg de poids) est inférieure à sa dose immunogène. Une quantité infime de toxine, suffisante pour provoquer la maladie, ne l'est pas pour stimuler une production d'anticorps.
  WHO. The immunological basis to immunization series. module 3. Tetanus. 2006. paragraphe 2.1.--Nguyen Patrick VH (d) 30 décembre 2009 à 18:04 (CET)

Contamination[modifier le code]

La phrase (ou «somatides» d'après Gaston Naessens, ou «mycoplasmes» d'après Saint Institut Pasteur qui commence enfin à se pencher sur cette réalité et s'apprête à pirater l'intuition géniale du Pr BECHAMP) ne me paraît pas très neutre? A supprimer ou à réécrire? Kuxu 28 juin 2006 à 11:38 (CEST)

Trismus[modifier le code]

Ce n'est pas toujours le premier signe : en cas de contamination par plaie à la main j'ai constaté une paralysie remontant de la main au bras au thorax jq'à la mort. Il n'y a que le vaccin mais je vais reprendre des dossiers avant d'affirmer quoi que ce soit de plus. Rosier 11 juillet 2006 à 22:18 (CEST)

Nombre de cas[modifier le code]

J'ai retiré l'affirmation suivante. Elle contredit le paragraphe épidémiologie plus bas dans l'article et je n'ai pas pu la confirmer, une recherche Google ne retournant que des chiffres contradictoires, le plus souvent sur des forums d'homéopathie.

En 1996, le Pr. François Jambon, à Montpellier, parle de moins de cinq cas par an en France[réf. nécessaire].

Il faudrait aussi trouver des chiffres pour d'autres pays et préciser si la source citée fournit l'ensemble des données du paragraphe ou seulement les affirmations sur les populations migrantes. GL 18 juillet 2006 à 13:34 (CEST)

Refonte[modifier le code]

Bonjour à tous. Je propose une refonte complète de cet article qui contenait de nombreuse omissions, approximations et erreurs. La nouvelle version répond à certaines questions posées ici, notament sur l'épidémiologie. J'ai également rajouté des liens internes et externes ainsi que des réferences bibliographiques.

Genz 19 juillet 2006

Merci de ton apport. Voilà enfin un article tout à fait correct. Bonne suite sur Wikipedia. Nguyenld 19 juillet 2006 à 16:39 (CEST)
Je suis sceptique. La refonte a effacé des liens importants, l'article ne parle plus du traitement par l'acide ascorbique, le graphique d'incidence commence en 1975 (au lieu de quelque chose comme 1900) et il n'y a pas de référence sur la caractéristique non immunisante du tétanos... Bwass 21 janvier 2007 à 18h33 (HNE)

Nouvelle carte[modifier le code]

J'ai placer une nouvelle carte sur commons, par manque de temps et d'expérience, je vous laisse le soin de la mettre en place : http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:Encephalites_tiques.png

Percherie

Réversion : info non vaccinale plus que non convaincante[modifier le code]

J'ai réverté la phrase et sa ref : "Cependant, l'efficacité de ce vaccin est contestée A deep puncture wound to avoid a disease caused by deep puncture wound?, entre autres parce que le toxoïde (qui voyage via le système sanguin) ne peut jamais entrer en contact avec la toxine (qui voyage via le système nerveux), et aussi parce que l'aiguille de la seringue provoque elle-même une plaie contuse et profonde." L'histoire de la piqure provoquant une plaie contuse aurait pu être un trait d'humour et je me serait contenter de l'enlever. Malheureusement en lisant l'article du site en question, l'auteur le dit effectivement et sans arrière pensée (pou peu que mon anglais soit correct) ce qui enlève toute crédibilité à l'ensemble de l'article qui est sur un site par ailleurs ouvertement anti vaccinal et qui ne peut donc servir de référence scientifique. Un avis anti vaccinal est possible sur Wikipedia selon la NPOV mais encore faut-il qu'il soit étayé sérieusementNguyenld 2 février 2007 à 07:37 (CET)

Donc, les sites pro vaccinaux sont OK, mais pas les sites qui remettent en question ? Si c'est le cas, nous avons là un vrai cas de non neutralité. Je vais donc surenchérir avec encore plus de neutralité. Je transforme "contestée" en "contestable" et j'élimine la proposition sur l'aiguille qui provoque une plaie contuse et profonde. Néanmoins, il reste que c'est un fait : l'aiguille d'un vaccin provoque effectivement une plaie de ce genre. Le reste est scientifiquement vérifiable, et ne porte pas à interprétation... -- Bwass 3 février 2007 à 03:50 (CET)
Je ne dis pas que les sites pro-vaccinaux sont valides. Je dis que seuls les sites scientifiques méritents d'être cités dans un article scientifiques et non pas un site d' "opinion" : en l'occurence, je veux bien un article scientifique, pas une opinion d'une personne lambda. La NPOV oblige tout de même à dire que l'opinion reste minoritaire dans le corps médical. L'article que tu cites en référence (neurology 1992) est tout à fait sérieux en tant que source mais ne signifie seulement que la vaccination ne marche pas à tout les coups, ce dont on pouvait se douter et ne dit absolument pas que la vaccination n'est pas efficace "en règle". Nguyenld 3 février 2007 à 08:00 (CET)
La vaccination n'a pas le bénéfice du statu quo. Dans le cas du tétanos, la vaccination ne peut pas être efficace d'aucune façon puisque ce n'est pas une maladie immunisante. Dire que le vaccin peut avoir un effet bénéfique quelconque est un mensonge. Les toxines contenues dans le vaccin ne peuvent qu'aggraver la situation du patient. -- Bwass 31 mai 2007 à 00:42 (CEST)
C'est ton avis, il n'est absolument pas le reflet de la "communauté scientique", merci de ne pas défendre tes opinions personnelles dans le corps de l'article, ou alors en respectant les règles comme te le demande Nguyenld. Merci.--Grook Da Oger 31 mai 2007 à 06:11 (CEST)

Rév ttt par vitamine C ...[modifier le code]

Franchement, Bwass, avec cet edit présentant la vitamine c comme traitement de référence (en tout cas le plus efficace) du tétanos, vous ne respectez ni wikipédia ni ses lecteurs. Je ne vais pas perdre trop de temps et je revert simplement. Si vous voulez remettre cette (dés)information, ca sera en la sourcant (avec des sources scientifiques de qualité). Merci par avance. --Grook Da Oger 31 mai 2007 à 04:16 (CEST)

Cher Bwass, pourrait on s'il te plait éviter une gueguerre d'édition et tenter de trouver un compromis sur la page de discussion de l'article. Donc tu viens de reverter en remettant ta phrase "Le traitement le plus efficace consiste en l'administration de doses élevées d'acide ascorbique ..." et tu justifie ça avec une "réference" (Dey PK. Efficiency of vitamin C in counteracting tetanus toxin toxicity. Naturwissenschaften 1966; 53:310) datant de 1966 et portant sur 5 rats ... Je revert donc une 2e fois, et te demande de présenter ici (en page de discussion), des réferences sérieuses prouvant que l'ac.ascorbique est le traitement le plus efficace du tétanos. --Grook Da Oger 31 mai 2007 à 06:04 (CEST)
J'ai encore de la difficulté à comprendre le double standard qui fait loi sur Wikipédia avec certains utilisateurs. Je passe du temps à élaborer ma contribution, je corrige les erreurs, je prévisualise des dizaines de fois, tout ça pour me faire annuler mon travail, non pas quelques jours ou semaines plus tard, mais bien de l'ordre des heures, voire des minutes. Je n'arrive pas à imaginer le culot que ça prend pour faire ça sans gêne et sans hésitation...

Voici donc une partie des sources d'où je prend mes informations :

  • Abusez des vitamines de Linus Pauling, éditions Sand, 1988
  • La Vitamine C contre le cancer de Linus Pauling, éditions Étincelles, Québec, 1982
  • Le Nouveau Guide des Vitamines, de Thierry Souccar et Jean-Paul Curtay, éditions du Seuil, collection Le Grand Livre du Mois, 1996
  • Forme et Santé : une révolution. La médecine Orthomoléculaire, de Dominique Rueff, éditions du Rocher, 1992
  • Le Paradis Perdu de MU de Louis-Claude VINCENT, éditions Le Souffle d’Or
  • Vitamine C, pour tous et pour la vie, de Dominique Rueff, éditions Jouvence, 2000
  • Notre ange gardien, la Vitamine C, de Pierre Corson, éditions G.Trédaniel, 1995
  • La thérapie des vitamines et de l'alimentation, de Michael Lesser, éditions Terre vivante
  • Toutes les vitamines, pour vivre sans médicaments, de Jean-Louis Pasteur, éditions J'ai Lu, 1999
  • La Douleur en 200 questions, de Jean-Claude Nataf, éditions de Vecchi, 2001
  • Mon enfant dort mal, de Marie-Josèphe Challamel et Marie Thirion, éditions Retz-Pocket, Collection Parents/Enfants, 1993
  • Le "Mal-a-dit", un retour vers la Vie, d'Alain Scohy, éditions Des Clefs Pour Vivre, 1998
  • La Vitamine C, un médecin témoigne — ou “Mort Subite du Nourrisson”, du Dr Archie Kalokérinos, éditions Des Clefs Pour Vivre, 1997
  • Les Microzymas, la révolution en Biologie, d'Antoine Béchamp, éditions Des Clefs pour Vivre, 2001
  • La Médecine Nouvelle, la quintessence du Dr Hamer, éditions Amici di Dirk, Espagne, 1999

Comme ce ne serait pas pertinent de toutes les inclure, je me dis que vous seriez mieux placés pour choisir, sinon vous allez effacer mon travail. Allez-y donc, choisissez les meilleures, et ajoutez-les à l'article.

Ces deux choses, que vous avez effacées à maintes reprises, sont des faits médicaux, et non mon opinion personnelle :

  • Le tétanos est une maladie non immunisante.
  • Le toxoïde (qui voyage via le système sanguin) ne peut jamais entrer en contact avec la toxine (qui voyage via le système nerveux).

Ceci étant des faits, on ne peut pas dire (je cite) : "Le vaccin requiert plusieurs jours pour entrainer la production d'anticorps [...]" Il faut enlever ce passage, sans quoi l'article sera contradictoire. Est-ce que la contradiction est une chose acceptée dans Wikipédia ? Je n'ai peut-être pas lu toutes les lignes directrices de la communauté, mais il me semble que non.

Pour ce qui est du "largement contesté", ce n'était effectivement pas exact. En fait, le niveau de contestation dépend des pays, et même des institutions. Ceci dit, la "neutralisation" de Nguyenld n'était pas réellement de la neutralisation. C'était son point de vue, de son pays et des institutions qu'il connait. Il y a donc du travail à faire de ce côté également. Ce que je propose pour l'instant, c'est de remplacer par le terme "contestable", qui est cohérent avec les faits que j'ai cités plus haut.

D'ailleurs, j'ai inclus une référence à mon ajout sur les traitements surtout parce que vous m'avez forcé à le faire. Il n'y a rien de cité (à l'aide d'une note, du moins) concernant le traitement par immunoglobulines (contradiction ici encore) et personne ne l'a effacé. En réalité, mes sources proviennent davantage des références que j'ai citées dans la bibliographie, que vous avez effacées aussi.

Imaginez que votre travail de wikipédien soit annulé presque automatiquement quelques heures après l'avoir fait, et vous comprendrez que c'est très insultant. -- Bwass 31 mai 2007 à 21:21 (CEST)

Il existe des tas de littératures pseudo scientifiques et l'accumulation de livres ne compte pas si elles ne sont pas etayées par des études scientifiques. Les quelques publi dont vous avez faite état sont, après lecture sérieuse, soit de l'histoire de la médecine (ce qui peut être tout à fait encyclopédique je le reconnais mais dans un chapitre appelé comme tel), soit pas très solides pour en tirer des conclusions (5 rats... sans oublier l'histoire du traumatisme de l'aiguille). Pour revenir à la vitamine C. La seule publi disponible sur Medline montre qu'elle a une certaine efficacité en plus du traitement classique et non pas à sa place. Nguyenld 31 mai 2007 à 21:42 (CEST)

C'est quand même impressionnant qu'une personne puisque lire en moins de 21 minutes des dizaines de livres et avoir l'audace de venir dire que ce n'est que de la pseudo-science. Comme si la science avait un "bon" et un "mauvais" côté, et surtout que le "bon" côté soit inévitablement celui de la médecine dite "traditionnelle". Pour ce qui est de Medline (qui n'est pas la référence absolue en médecine, soi dit en passant), vous devriez chercher plus creux, vous trouveriez probablement plus d'informations. Et finalement, pour ce qui est de l'aiguille, vous pouvez le nier personnellement si ça vous chante, mais scienfitiquement, ça reste un fait : l'aiguille d'une seringue cause réellement une blessure contuse et profonde, et c'est exactement ce qu'il faut pour permettre un terrain propice au tétanos. Cherchez les mots "contuse" et "profonde" dans le dictionnaire et vous verrez que les mots sont adéquats... -- Bwass 1 juin 2007 à 05:37 (CEST)

Je prend le temps de te répondre vu que tu as pris du temps pour rédiger cette longue réponse.
"Je passe du temps à élaborer ma contribution, je corrige les erreurs, je prévisualise des dizaines de fois, tout ça pour me faire annuler mon travail, non pas quelques jours ou semaines plus tard, mais bien de l'ordre des heures, voire des minutes." Premierement merci beaucoup de passer du temps à essayer d'améliorer wikipédia. Le problème est que je ne suis pas sur que tu en ai bien compris les règles. Deuxiemement je ne vois pas en quoi, passer beaucoup de temps et d'effort, pour écrire finalement une inexactitude non sourcée, lui donnerait le droit de rester plus ou moins longtemps sur l'espace encyclopédique. Si je reprend l'historique, j'ai fait le 2e revert 25 minutes après que tu ai remis l'information. Je t'assure que si j'avais pu aller plus vite, je l'aurais effacé plus vite. Et je n'imagine pas laisser des informations non fondées et potentiellement dangereuses (n'importe qui peut lire ce que tu préconise comme traitement et le prendre pour argent comptant, mettant sa vie en danger) plusieurs jours, juste histoire de ne pas te froisser. Ca n'a rien à voir avec un non respect de tes efforts, désolé si tu le prend autrement.

En effet, je prend cela autrement : ce que tu dis est un sophisme (consulte les différents articles sur les sophismes sur Wikipédia et tu verras). Tu dis que mes informations sont "dangereuses" parce qu'elles sont nouvelles à tes yeux (elles sont sourcées), mais je pourrais dire la même chose et effacer l'article au complet, sous prétexte que les pratiques démontrées sont dangereuses. C'est illogique. La vaccination est une pratique dangereuse, et pourtant, je ne me suis pas garroché chaque fois que l'article vaccination était modifié (en fait, j'y ai probablement déjà changé des choses, mais ce fut annulé très rapidement). Ce que j'ai écrit est exact, malgré ton objection. Objecter une chose ne la fait pas disparaitre de la réalité. Si j'objecte qu'il y a un ordinateur devant moi, est-ce l'ordinateur va disparaitre soudainement ?

"Je n'arrive pas à imaginer le culot que ça prend pour faire ça sans gêne et sans hésitation..." C'est amusant mais je me suis dis la même chose en te voyant remettre l'info de la vit c avec sa réf ... Comme quoi chacun ne verrait midi qu'à sa porte? Bon sinon j'ai quand même fait une recherche sur ta réf et lu 3 liens, qui m'ont rapidement conforté dans mon impression : source de qualité totalement nulle. Ca m'a pris 15 minutes. Tu as raison sur un point, après lecture de l'étude, j'ai reverté effectivement sans gène ni hésitation.

Tu a jugé que mes références étaient nulles ? Ce sont pourtant des références scentifiques. Peux-tu m'expliquer clairement en quoi tu peux juger mieux que moi les références (anciennes et nouvelles) utilisées dans l'article ?

Ta liste de quelques bouquins de médecines douces ne peut en aucune façon être considéré comme une référence scientifique de qualité. Je te remercie effectivement de ne pas les avoir tous mis en références et ne reviendrais pas sur la source que tu as selectionné et choisi pour justifier de remettre ce que j'avais blanchit. Si tu ne comprend pas pourquoi j'ai reverté rapidement et pourquoi on ne peut pas écrire dans wikipédia que tel traitement médical est un traitement de référence (chez l'être humain en 2007), en se basant sur une "étude" datant de 40 ans et portant sur quelques rats de labo, alors je pense qu'on n'aura plus grand chose à se dire à l'avenir. J'espère évidement que ce n'est pas le cas.

Oubliez les rats, c'est une erreur. Cependant, je ne vois pas en quoi mes sources sont moins acceptables que celles qu'il y a déjà à la fin de l'article. Si une source devient inacceptable selon la perception de celui qui l'efface, nous ne sommes pas sortis du bois...

Je vois la section "Traitements", j'y inclus donc un traitement qui existe, différent de celui qui est déjà dans l'article. Qu'y a-t-il de mal là-dedans ? Vous ne pouvez pas répondre "pas de source", puisque j'en ai plusieurs. Et on peut affirmer raisonnablement que le traitement est "plus efficace", puisqu'il est plus rapide et en général n'implique pas de souffrances supplémentaires...

Finalement, et pour finir sur un point positif et constructif. Tu peux tout à fait inclure dans le corps de l'article une ligne sur l'efficacité potentielle qu'aurait la vitamine C dans le traitement du tétanos. Personne ne t'en empêchera, la NPOV permettant à tous les points de vues d'exister. Tu peux par exemple créer un chapitre "tétanos et médecine non conventionnelle" et y mettre à peut près ce que tu veux, tant que tu source correctement tes infos, que tu ne vends pas des vessies pour des lanternes, et, si possible, que tu respecte la chartre du contributeur en science, et notamment son point n°4.
Bien à toi :) --Grook Da Oger 1 juin 2007 à 04:48 (CEST)

Merci, je ne connaissait pas cet article. J'avais lu celui sur la NPOV, mais pas celui-là. Ce que ça signifie, en bref, c'est que la majorité gagne, et non les faits. C'est un peu décevant... -- Bwass 1 juin 2007 à 06:02 (CEST)

Disons déjà que la minorité a le droit d'exister, on peut s'en féliciter et ne pas forcement y voir un verre à moitié vide non? :Nous n'avons manifestement pas la même conception de la science, pourtant je suis persuadé que nous pouvons cohabiter sur wikipédia et aboutir à des articles pertinents.
Personnellement et pour se cantoner à ce qui me pose problème ici (le traitement du tétanos), en tant que médecin, je juge de la pertinence de faits scientifiques avec les critères que tu pourra retrouver sur les pages comme médecine fondée sur les faits et essai clinique. Et bien sûr je suis persuadé que des résultats provenant d'études faites en laboratoire dans des boites de pétri ou même des souris ne permettent aucunement d'en déduire quoi que ce soit sur l'homme (d'où nos divergence sur la valeur de nos sources). Je te rappelle qu'en France, il faut entre 10 et 15 ans pour qu'un médicament arrive sur le marché, et qu'il passe par toute une longue série de test, qui n'ont rien d'une plaisanterie. Et même après son autorisation de mise sur le marché, le médicament continue a être surveillé. Alors pour parler de traitement de référence, il faut avoir démontrer que son médicament à le meilleur rapport inocuité/efficacité/cout par rapport a tout ce qui existe déjà. Ce n'est pas une sinécure, ca ne se fait pas sur 5 rats au fond de son labo, ca nécessite rigueur et méthode scientifique ainsi que beaucoup de temps et d'argent (choses qu'on les "méchants" labos). Bien sur il y a malgré tout des biais, des limites, des erreurs, des filouteries et il faut savoir lire et decrypter une étude. Personnellement je le fais tous les jours au boulot et par plaisir et je pense reconnaitre une étude serieuse d'une étude bidon, je m'attache notamment toujours à bien vérifier les critères de qualité de l'étude, ses biais, sa significativité statistique et son niveau de preuve. Bref je vais pas te raconter ma vie non plus Sourire et on va éviter le hors sujet. Je comprend que des gens pensent autrement, ai une notion différente de la science, ai des méfiances vis à vis du système actuel. Je te demande juste de rester rigoureux dans tes modifications et de respecter les règles de wikipédia. Bien à toi. --Grook Da Oger 1 juin 2007 à 06:47 (CEST)

Remise en cause de l'efficacité du vaccin[modifier le code]

La vaccination antitétanique ne peut pas protéger du tétanos.

1)Dans une plaie anaérobie stricte (plaie fermée), il ne peut pas y avoir de système immunitaire performant, d’anticorps utiles. En effet, dans une plaie anaérobie (absence de vascularisation), les anticorps vaccinaux perdent la possibilité de rencontrer la toxine tétanique, et donc ils ne peuvent pas la neutraliser. Les bactéries du tétanos et la toxine sécrétée par elles, dans la plaie anaérobie sont donc a l’abri du système immunitaire du malade, à l’abri des anticorps vaccinaux.

  • C’est pour cette raison que l’on ne vaccine pas contre le microbe du tétanos mais contre sa toxine. (Le microbe n’existe que dans la plaie anaérobie).
  • C’est pour cette raison aussi qu’après un tétanos guéri, on ne retrouve jamais d’anticorps antibactériens et d’anticorps antitoxine dans le sang des tétanisés.

2) La toxine sécrétée par la bactérie à l’intérieur de la plaie anaérobie est pour les mêmes raisons que celles énoncées pour le microbe, totalement à l’abri des anticorps vaccinaux. Du point de vue scientifique il est certain que les anticorps vaccinaux ne peuvent pas neutraliser la toxine tétanique dans la zone anaérobie stricte. 3) La toxine tétanique sécrétée dans la zone anaérobie est alors endocytée (bue) par les filets nerveux présents dans cette zone anaérobie. Cette toxine remonte vers son lieu d’action (cornes antérieures de la moelle et système nerveux central) dans des vésicules d’endocytoses par les voies nerveuses, les voies axonales centripètes. Elle voyage donc de la plaie anaérobie vers le système nerveux central exclusivement dans les nerfs. C’est donc une neurotoxine. Dans son trajet nerveux, elle est donc totalement à l’abri des anticorps vaccinaux. Je rappelle que tout ce qui chemine dans un nerf (toxine, virus) est totalement à l’abri des anticorps. Ceci est incontestable du point de vue scientifique. (C’est vrai pour la neurotoxine du tétanos, c’est vrai pour le virus de la rage ou de la polio lors de leur trajet nerveux)

En résumé : Voila un microbe qui dans sa plaie anaérobie est totalement à l’abri du système immunitaire.
Voila une toxine qui sur son lieu de production (la zone anaérobie) est totalement à l’abri des anticorps vaccinaux du fait de l’anaérobiose obligatoire de cette zone.
Voila une toxine tétanique qui dans son trajet nerveux est totalement à l’abri des anticorps vaccinaux.
Nous constatons donc qu’in vivo, lors de la maladie, la vaccination antitétanique ne sert absolument à rien. A aucun moment les anticorps vaccinaux ont la possibilité de neutraliser la toxine, (ni dans la plaie ni dans les nerfs). C’est pour cela que la maladie tétanique n’est pas immunisante. Il n’y a jamais de contact possible entre la toxine et le sang du malade, c'est-à-dire entre la toxine et le système immunitaire du malade. La toxine n’est jamais sanguine.
C’est pour cela qu’après un tétanos guéri, nous ne retrouvons jamais d’anticorps antimicrobiens et d’anticorps antitoxine.

Quels sont les faits scientifiques qui nous permettent d’affirmer que les anticorps vaccinaux sont inopérants dans une zone anaérobie ?
-Nous savons que la rencontre d’un antigène et d’un anticorps, quel que soit l’antigène (virus, toxine, bactérie) quel que soit l’anticorps est aléatoire. Cette rencontre se fait au petit bonheur la chance. Cette rencontre est fonction des mouvements browniens, c'est-à-dire de l’agitation liquidienne locale, c'est-à-dire des flux liquidiens. C’est grâce à ces mouvements browniens que peuvent se rencontrer l’antigène et l’anticorps. Quels flux liquidiens peut-il y avoir dans une plaie anaérobie, une plaie exsangue ou morte ? Aucun, bien sur. Il ne peut donc pas y avoir de rencontre entre la toxine et les anticorps vaccinaux au niveau de la zone anaérobie.
Dans « Immunologie »le docteur Regnault de l’université du Québec écrit : « L’union de l’antigène et de l’anticorps repose sur le fait que les molécules en suspensions dans un liquide sont toujours en mouvement, entre en collision et rebondissent constamment les unes sur les autres. C’est à cause de cette activité qualifiée de mouvements browniens qu’antigène et anticorps peuvent rentrer en collision. Si le déterminant antigénique de l’antigène est complémentaire du site anticorps, l’antigène et l’anticorps restent en contact parce que attirés et maintenus par des forces particulières ».
Dans une plaie anaérobie stricte (plaie fermée) il ne peut pas y avoir de mouvements browniens. La rencontre de l’antigène (toxine) et des anticorps est donc impossible. D’autant plus qu’une plaie anaérobie est obligatoirement froide, il n’y a pas d’inflammation favorisant une quelconque possibilité d’agitation liquidienne locale. Il peut y avoir une inflammation autour de la plaie (blessure) mais pas dans la plaie.

Puisque vous insistiez pour que quelqu'un réponde à vos arguments, je m'y colle : premièrement, je ne suis pas médecin donc je ne m'aventurerai pas à parler de milieu anaérobie mais après une recherche rapide il semblerait que le terme anaérobie désigne un milieu où le dioxigène n'est pas présent à teneur atmosphérique. Il me semble donc que si le sang n'est pas au contact de l'air il peut tout à fait être un milieu anaérobie. Mais même si je me trompais sur ce point, il reste que votre affirmation qu'il ne peut y avoir aucun mouvement dans "une plaie anaérobie, une plaie exsangue ou morte" est totalement absurde. Vous citez une source sur laquelle vous vous appuyez et que vous contredisez à la fois : en effet, anaérobie ou pas, les agents pathogènes et les anticorps n'en restent pas moins en suspension dans un liquide. D'après votre source ils sont donc toujours en mouvement, et pourtant vous prétendez le contraire. Pourquoi ? Et pourquoi citer cette source si vous allez à son encontre ? Il n'y a aucune logique dans votre "raisonnement". Vous continuez en parlant de température de manière toute aussi absurde : vous prétendez que le milieu est froid parce qu'il n'y a pas d'inflammation. Vous considérez que 37°C c'est froid ? Il me semble que cela suffit à montrer que votre argumentation ne tient pas la route deux secondes. Bastien Maubert (discuter) 26 octobre 2016 à 10:46 (CEST)

Dans la plaie anaérobie il ne peut pas y avoir de circulation sanguine. Certaines personnes m’ont fait l’objection que le véhicule le plus puissant pour les anticorps n’était pas la circulation sanguine mais la lymphe. Dans une plaie anaérobie stricte, l’absence de circulation sanguine entraîne obligatoirement l’absence de circulation lymphatique. Les deux sont étroitement liées. Dans un tissu sain, c’est parce qu’il y a circulation sanguine qu’il peut y avoir circulation lymphatique. La lymphe ne circule que grâce à l’apport en liquide amené par la circulation sanguine. Si la source liquidienne (sang) amenée par la circulation sanguine est tarie, il n’y a pas de lymphe interstitielle renouvelée (plaie fermée).
En effet, au niveau des tissus et des organes, les cellules baignent dans le liquide interstitiel (lymphe interstitielle). Les capillaires lymphatiques récupèrent cette lymphe interstitielle qui ensuite progresse dans les vaisseaux lymphatiques. Après être passée au travers des nœuds lymphatiques encore appelés ganglions lymphatiques, la lymphe rejoint la circulation sanguine veineuse au niveau du cœur (veine sous-clavière gauche), après avoir été collectée par le canal thoracique. La lymphe ne circule que dans un sens : circulation sanguine (source), tissus et organes, capillaires lymphatiques nœuds lymphatiques canal thoracique et retour de la lymphe dans la circulation sanguine. La lymphe ne circule que dans un sens, donc pas de retour possible de lymphe d’un nœud lymphatique vers les capillaires lymphatiques et le tissu interstitiel. Dans la plaie anaérobie stricte (plaie fermée), l’absence de circulation sanguine entraîne donc l’absence de lymphe renouvelée.
Cette absence de circulation sanguine, de circulation lymphatique et donc de mouvements browniens au niveau des tissus en anaérobiose empêche tout contact entre la toxine sécrétée et les anticorps vaccinaux. La vaccination est donc un placebo.

(non signé, le 17 décembre 2007 à 06:43 par Utilisateur:J.mer)

Ces affirmations, sans aucune source, n'engagent que toi. Il existe effectivement des scientifiques et des médecins, très minoritaires, qui soutiennent ces allégations. Néanmoins jusqu'à maintenant, l'immense majorité de la communauté scientifique reconnait une efficacité remarquable au vaccin anti-tétanique. Dans tous les pays où la vaccination ) été introduite de façon systématique à grande échelle, l'incidence des nouveaux cas s'est rapidement effondrée, jusqu'à devenir quasiment inexistante. Certes d'autres facteurs que le vaccin peuvent expliquer ce fait, notamment une meilleure hygiène et une meilleure prise en charge des plaies et des pansements de cordons ombilicaux. Mais le vaccin et surtout la couverture vaccinale reste le facteur principal de la quasi disparition des cas de tétanos dans les pays développés. --Grook Da Oger 17 décembre 2007 à 12:21 (CET)

Je regrette qu'à des arguments scientifiques on m'oppose des stastistiques. En effet, dans tous les pays médicalisés le tétanos à pratiquement disparu mais en a&ucun cas nous ne pouvons dire que c'est grace à la vaccination. La meilleure preuve, c'est qu'il existe deux maladies en tous points semblables, toutes les deux sont dues à un germe anaérobie strict, ayant le même mode d'action, qui du point de vue stastistique se ressemblent (des milliers de cas au début du siecle, pratiquement plus aujourd'hui). nous ne pouvons pas attribuer la disparition de l'une à la vaccination et la disparition de l'autre à l'air du temps. Il n'existe pas de vaccination pour la gangrène gazeuse la soeur jumelle du tétanos.
Il est important je crois de mener point par point une remise en cause de ce vaccin inutile. Hélas, personne ne s'oppose à mes arguments ce qui pour des scientifiques est inadmissible. Il est très facile de prouver mes dires par quelques expériences faciles à faire. pourquoi refuse t-on de les faire? Affirmer que le vaccin est efficace sans oser remettre en cause ce vaccin, relève d'une croyance. Pour ma part, je m'en tient aux faits scientifiques. Qui osera s'attaquer aux faits énoncés ici? J. Meric.

wikipedia est une encyclopédie et pas un forum de discussion. Tu as déjà mis ta prose sur [1] qui en est certainement plus le lieu. Je ne pense pas qu'il soit utile de continuer ici. Nguyenld (d) 19 décembre 2007 à 07:46 (CET)


Le travail que je présente ici est le résultat de plusieurs années de réflexion et de vérifications. Il me semble que lorsque des faits nouveaux apparaissent il est important d'en avertir la communauté scientifique. C'est à eux à modifier s'ils le peuvent ces différents points. Il me semble que c'est le rôle de wikipédia.

Ce n'est évidement pas le rôle de wikipédia de discuter de théories fondées sur des reflexions. Wikipédia est une encyclopédie, relatant des faits vérifiés, pas un forum où l'on vient proposer ses idées. Si tu veux faire avancer les choses, publie tes travaux, tes expérimentations et le résultats de tes recherches dans une revue scientifique. Mais ca n'a rien à faire ici (Wikipédia:Ce que Wikipédia n'est pas). Ce n'est pas ici que tu trouvera une tribune pour "avertir la communauté scientifique" ... --Grook Da Oger 20 décembre 2007 à 11:22 (CET)

j' amène il me semble que des faits vérifiés scientifiquement, ce n'est donc pas une théorie mais une certitude.J'amène la preuve que les faits relatés dans wikipédia, dans le cas du tétanos ne sont pas tous vérifiés et donc doivent être modifiés.Par exemple lorsqu'on considère la toxine comme une toxine sanguine alors que dans le tétanos elle n'est pas sanguine. Aucune étude scientifique n'a été faites à ce jour pour confirmer l' affirmation amplement répendue et enseignée. Cette afirmation n'est donc pas scientifique, c'est une croyance.
Quant à publier mes travaux dans une revue scientifique, j'ai essayé mais en matière de vaccination c'est impossible. Trop d'intêrets financiers sont en jeu et surtout c'est remettre en cause une religion mondiale. Je me trouve dans la position d'un athé se retrouvant dans une communauté intégriste.Mais être pionier ne veut pas dire qu'on a tord.Je regrette que des scientifiques n'osent pas m'aider. Le courrage manque, souvent par croyance au dogme. Mais lorsque la science laisse la place à la croyance c'est toujours négatif, c'est un retour vers l'obscurantisme.

Si les scientifiques ne veulent pas t'aider, c'est peut-être aussi parce qu'ils pensent que tu as tort. Penses-tu remettre tes réflexions suffisamment en question ?

VOIR AUSSI[modifier le code]

Nguyenld , je trouve dommage d'avoir effacé de VOIR AUSSI la référence à WK Tétanospasmine qui est tout de même étroitement lié au sujet !? Cette page développe des questions bien trop précises pour être intégrées à celle sur le Tétanos , et c'est là son intérêt . On pourrait tout aussi bien modifier la page Tétanospasmine , notamment l'historique ....que je viens d'introduire dans la page Tétanos .Bien sûr c'est une proposition qui devra être l'objet d'amélioration ( par exemple concernant ,brièvement ,la curarisation ? ]. Peut-être faudrait-il créer à cet effet une section HISTORIQUE dans cette page de discussion ? Qu'en pensez-vous ?--Trente7cinq (d) 16 novembre 2009 à 09:57 (CET)Pendant que j'y suis : l'aspect vétérinaire me semble insuffisamment développé .--Trente7cinq (d) 16 novembre 2009 à 10:00 (CET) Bon,à la réflexion, concernant l'insertion dans voir aussi d'un lien vers la page WK Tétanospasmine , on peut effectivement considérer que c'est superfétatoire puisque le lien est fait sur le terme lui même --Trente7cinq (d) 16 novembre 2009 à 22:02 (CET)

Plan de l'article: clostriduim tetani...[modifier le code]

Puisqu'une page WK est spécialement dédiée à Clostridium Tetani , l'utilité d'une section qui lui est spécialement dédiée me semble discutable : ne pourrait-on pas intégrer les informations actuellement publiées dans cette section, dans une nouvelle section appelée Causestandis qu'on pourrait également créer,à l'image de WK (en) une section diagnostique tout en plaçant la section épidémiologie en fin d'article ? "Manifestations cliniques et évolution" viendrait en premier ( cf signs and symptoms ) ; cela me semblerait plus logique .Qu'en pensez-vous ?--Trente7cinq (d) 17 novembre 2009 à 13:38 (CET)

De façon générale, il existe un plan-modèle de maladie Projet:Médecine/Modèle d'article pour une maladie, mais il n'a rien de contraignant, et il peut toujours être adapté en fonction de la maladie ou des contributeurs.
Pour les maladies infectieuses, il existe toujours une section "agent" "agent causal" ou "cause" pour l'agent infectieux, qui doit être le plus souvent un résumé renvoyant à un article plus détaillé centré sur l'agent microbiologique. Dans le cas présent, un renvoi plus clair (loupe ou direction détaillée) peut être ajouté. Pour ma part, je trouve que ces informations sont utiles pour comprendre l'article maladie. C'est l'article Clostridium tetani qui développe trop la pathogénie et la prévention du tétanos, qui devrait plutôt renvoyer vers l'article tétanos, quoique des redondances sont inévitables (puisqu'il existe des articles séparés maladie infectieuse/agent infectieux).
Je ne vois pas la différence entre "agent causal" et "causes". Pour le diagnostic, il n'y a guère de problème de diagnostic positif pour le tétanos, c'est pour cela qu'il est réduit en diagnostic différentiel.
En principe, selon le plan-modèle et selon la plupart des sources, l'épidémiologie vient avant la clinique. Mais cela peut être modifié, par exemple si l'on pense que la plupart des lecteurs s'intéressent d'abord à l'un ou à l'autre (ce qui est difficile à savoir). C'est comme pour l'histoire, elle est le plus souvent au début, mais elle peut être mise à la fin. Dans certains cas l'histoire en premier est une bonne façon de comprendre la maladie (ça me parait être le cas du tétanos), dans d'autres cas, l'histoire peut être mise en dernier, car c'est la connaissance de la maladie qui permet de mieux évaluer son histoire (par exemple pour l'article scorbut).
Pour ma part, j'estime que le plan actuel est le meilleur, mais si d'autres contributeurs veulent le modifier, ça ne me dérange pas trop, tant que ça reste logique, le sens général de l'article étant conservé.--Pat VH (discuter) 8 juin 2019 à 12:10 (CEST)