Discussion:Téfiline

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Articles et Redirection éffacés[modifier le code]

Il y a un problème chez toi ! ça va faire 10 fois que tu m'effaces les redirect, j'ai expliqué qu'ils étaient là pour éviter les liens morts sur beaucoup d'articles. Phénomène courant pour des termes étrangers retranscrits phonétiquement. Il va falloir que tu arrêtes cette plaisanterie...--Jonat 5 décembre 2005 à 21:27 (CET)

Je n'ai pas effacé le moindre article... juste des redirects en respectant, pas comme toi, les règles de nommages de notre wiki... retourne donc sur le jargonesque jewpedia ;-))) là on te laissera écrire des articles où l'on mélange yiddish et français ... ici ce n'est que du français... désolé. Briling 5 décembre 2005 à 21:40 (CET)
Les problèmes de transcription alphabet hébreu/alphabet latin en français peuvent justifier ces redirects à cause d'orthographe variant d'un auteur à un auteur. sebjd 5 décembre 2005 à 21:41 (CET)
Alphabet latin ;-))) Briling 6 décembre 2005 à 08:54 (CET)

Neutralité de l'article, ça vient quand ?[modifier le code]

Je m'étonne de constater que cet article relativement ancien ne présente jusqu'à ce jour que le point de vue partial religieux de la chose, ce qui contrevient au principe de neutralité de Wikipédia. Le téfiline, tout comme les autres objets considérés comme "sacrés" dans les religions, doit aussi être abordé d'un point de vue laïc, sociologique et psychologique, notamment comme un objet de superstition ou un fétiche, mettant ainsi en évidence une forme d'idolâtrie cachée. Cette remarque est d'ailleurs valable pour tous les "objets de culte" de toutes les religions dont la doctrine prétend interdire précisément l'idolâtrie et le fétichisme. --Wazouille (d) 2 octobre 2009 à 10:23 (CEST)

Rédigez alors argument et contre argument[modifier le code]

On peut attaquer le culte sous le prétexte de le purifier d'une prétendue idolâtrie. En suivant votre raisonnement le vrai culte non-idolâtre consiste à se lever, prendre un petit-déjeuner, aller au travail, manger, finir le travail, rentrer, dormir. Au fil des générations, l'Homme oublie. Il y a donc la part des choses à faire en faire l'excès d'objets (qui vous agace), et son absence totale. Donc si vous rédigez, n'oubliez pas alors argument et contre argument. Tout rituel est prétexte. Un homme vint à un Rav, lui demandant de lui expliquer Torah en 5 minutes. Devant le refus du Rav il alla voir un autre, qui lui dit : "Toute Torah est Amour du prochain, et tout ce qui vient autour de cette notion n'est que prétexte". Or on se heurte à une impossibilité technique : abandonner les chichis que vous dénoncez, c'est courir le risque certain d'un oubl générationnel. Et l'Homme ayant tendance à adorer, malgré lui (car c'est justement sa nature psychologique), il se mettra forcément à adorer : femmes vénales, grosses voitures, vedettes fabriquées par l'opinion, riches et puissants en politique, etc. Bon courage alors à celui qui veut être plus royaliste que le roi en démontrant le mal-fondé des vecteurs de foi tels que les objets. Tout ce qu'on peut faire est d'ouvrir une section spéciale "polémique" : par exemple pour ce qui est du chapelet en islam, puisqu'il semble que ce soit là une "bida", "bid'a" ou "bid3a" : un ajout extérieur (infondé en l'occurence, contrairement à la bid'a de restauration).

Ne sachant pas signer : réponse faite par Bertrand ESCAFFRE

Bloggim[modifier le code]

N'y a-t-il pas un problème θυλακτήριον = Th...[modifier le code]

Si c'est PHylactère il faut un Phi, or ici c'est un théta θυλακτήριον

Orthographe[modifier le code]

Salut. Je renomme l'article en Téfiline et il faudra revoir l'orthographe de ce nom, incohérente dans l'article. Je ne sais pas si « téphiline » est correct, mais en tous cas l'accent me semble indispendable. De plus, je rappelle que comme l'Académie autorise mais déconseille les pluriels étrangers, on peut indiquer le singulier « téfilla », mais il vaudrait mieux utiliser « téfiline » et « téfilines ».
Tarap (discuter) 11 mai 2017 à 04:19 (CEST)

Le shin à quatres branches[modifier le code]

Rebonjour.
J'ai rajouté une ligne sur le shin à quatre branches, ainsi que dans Shin (lettre) (et il faudra aussi dans Alphabet hébreu), car il n'était mentionné nulle part.
N'étant pas un expert en culture juive, je le signale pour qu'éventuellement d'autres contributeurs ajoutent quelques informations sur sa signification, sa symbolique, son usage et son histoire.
Par exemple je ne sais pas s'il est toujours présent sur le téfiline du front, et toujours du même côté.
De plus, j'ai pas pris le temps de corriger le petit bug avec les images (le paragraphe suivant qui commence entre les deux...), il va falloir corriger ça :)

OK, Je les ai mises dans une galerie.

Re la bonne journée :)
Tarap (discuter) 11 mai 2017 à 04:31 (CEST)

J'ai aussi mis les singuliers français (un téfiline), et remplacé « tephilin » par « téfilines », il semble que c'est la bonne orthographe.
Cependant les pluriels étrangers, bien que déconseillés, sont autorisés par l'Académie. Je ne connais pas bien cette culture, mais si l'usage et répandu, le singulier étranger peut être admis.
De même j'ai modifié l'intro :
(judéo-araméen : תפילין, tefillin, singulier hébreu : tefilla)
mais en fait je ne vois pas bien ce qu'est précisément, le he-Latn du modèle lang... Enfin pour dire qu'on peut peut-être faire mieux encore, dans cette parenthèse.
Salut.Tarap (discuter) 15 mai 2017 à 04:24 (CEST)