Discussion:Structure des articles scientifiques

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Structure d'un article scientifique / IMRAD (discussions dans Le Bistro des 27 et 28 juin[modifier le code]

Bonjour. Qu'en est-il de IMRAD (Introduction, Method, Results and Discussion), employé pour la structure des articles scientifiques ? Je ne vois rien dans la WP francophone, et il y a peu de sites francophones sur le sujet.Pautard (discuter) 27 juin 2020 à 17:01 (CEST)

Hello ! Apparemment ça s'appelle IMRED en français et IMRAD en anglais, et c'est préconisé par le Comité international des rédacteurs de revues médicales, c'est à dire l'International Committee of Journal medical editors ICMJE. Ce sont les principes à respecter pour être publié dans une revue scientifique, mais peu de références en français en effet car il s’agit d’une traduction en français des "Uniform requirements for manuscripts submitted to biomedical journals : writing and editing for medical publication" (Exigences uniformes pour les manuscrits soumis aux revues biomédicales : rédaction et édition de la publication biomédicale. Qques refs : HAS, [sfsp - p 185 du pdf], [ameli], ICMJE, [Ch], [cerimes]. --Waltercolor (discuter) 27 juin 2020 à 18:03 (CEST)
Notification Waltercolor :Merci. Cette structure existe depuis la première moitié du XXe siècle. Voici ce qu'en dit la WP anglophone : https://en.wikipedia.org/wiki/IMRAD#As_the_standard_format_of_academic_journals. L'utilisation est plus large que la médecine proprement dite. Je me demande si cette structure intéresse seulement les articles publiés dans une revue scientifique, ou bien si elle peut aussi être appliquée pour la rédaction de mémoires.Pautard (discuter) 27 juin 2020 à 19:18 (CEST)
Notification Pautard : il existe quelques variantes de ce format, spécifiques à certaines disciplines (par exemple, en géologie, on a généralement un chapitre « Contexte géologique » intercalé entre l'introduction et les méthodes). Dans les sciences exactes et dures, il est aussi pas mal employé pour la rédaction des mémoires de master, et même des thèses (bien que dans ce dernier cas, il se répète au fur et à mesure des différents chapitres du manuscrit qui sont programmés et conçus pour être des articles scientifiques, c'est ce qu'on appelle dans le milieu les « thèses-articles », corolaire de la course à la publication et de l'utilisation à outrance de la bibliométrie pour juger de la qualité professionnelle d'un chercheur). Géodigital (Ici la Terre digitale) 27 juin 2020 à 21:32 (CEST).
Bonjour Waltercolor et Géodigital BonjourMerci. Avez-vous des références à ce sujet, de préférence francophones, en vue de créer un article ?Pautard (discuter) 28 juin 2020 à 08:18 (CEST)
Cette structure-type est presque universellement employée sans que quiconque se réfère à une quelconque norme, et les jeunes chercheurs adoptent tout naturellement la structure des innombrables articles qu'ils ont dû lire. Pour leurs premières publications ils consultent généralement les Instructions for authors sur le site de l'éditeur, où la structure est indiquée (sans référence à une norme extérieure). — Ariel (discuter) 28 juin 2020 à 08:28 (CEST)
Amusant, car c'est pratiquement le contraire de ce qui est préconisé par l'Insee pour ses « techniques rédactionnelles » (page 21 de ceci) : toujours le message essentiel en premier (i.e. les résultats). Mais bien entendu ça ne s'applique pas à des publications dans des revues à comité de lecture, et c'est destiné au grand public. 7zz (discuter) 28 juin 2020 à 13:07 (CEST)
Si, ça s'applique aussi, et ce n'est pas incompatible avec ce qui a été dit avant. Ce qu'on va trouver d'essentiel dans l'article est indiqué dans le résumé (abstract) qui est au début. Les règles de construction sont développées de cette façon pour que, aussi, on puisse comprendre facilement le travail qui a été fait, et éventuellement le reproduire (élément essentiel aussi, potentielles vérification et reproduction de l'expérience).--Dil (discuter) 28 juin 2020 à 14:03 (CEST)
Notification Pautard : malheureusement non. Comme la plupart de mes comparses (et comme Ariel l'a précisé), j'ai appris la structure d'un article scientifique par la pratique au gré de mes stages de recherche étant étudiant, où l'injonction était de rédiger des rapports selon cette structure, et par mimétisme en lisant les articles déjà publiés. Pour trouver des sources francophones en ce sujet, cela risque d'être compliqué, étant donné que la grande majorité des revues sont publiées en anglais, et cela est aussi valable pour les instructions données aux auteurs. Géodigital (Ici la Terre digitale) 28 juin 2020 à 19:07 (CEST).
Notification Géodigital :Compliqué ne veut pas dire impossible. On pourrait bien sût panacher les sources francophones et les sources anglophones.Pautard (discuter) 28 juin 2020 à 19:38 (CEST)

Création de l'article[modifier le code]

Bonjour Waltercolor, Géodigital, Ariel Provost, 7zz et Dilwenor46 BonjourPour information, j'ai créé l'article « Structure d'un article scientifique », qui a été renommé par Notification TigH : en « Structure des articles scientifiques ». Cordialement.Pautard (discuter) 29 juin 2020 à 18:54 (CEST)

Merci pour la création de l'article, Pautard ! Est-ce que c'était voulu, le "dans les sciences de la santé", dans le paragraphe "Historique"? Car bien sûr, il n'y a pas que les sciences de la santé. --Dil (discuter) 30 juin 2020 à 11:34 (CEST)
Bonjour Dilwenor46 BonjourOui, c'est voulu, car la source indique que, apparemment, IMRAD a été employé à l'origine dans les sciences de la santé, pour s'étendre ensuite à d'autres domaines. Je ne suis toutefois pas un expert, ayant été formé plutôt aux sciences dures dans les années 1980. Cordialement.Pautard (discuter) 30 juin 2020 à 14:30 (CEST)