Discussion:Signature numérique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Signature numérique et cryptographie quantique[modifier le code]

J'ai supprimé tantôt le texte suivant :

Si en revanche pouvaient être produits un jour des calculateurs quantiques de grande taille, la question de falsification d'une signature numérique, qui constitue un problème très voisin de celui du cassage de clé, pourrait alors se poser et le droit devrait alors en tenir compte.

parce que ce n'est qu'une spéculation non encyclopédique et que de plus les faits sous-jacents sont très douteux, comme l'argumente Thomas Pornin. DomQ 8 décembre 2006 à 13:07 (CET)

correction à faire ?[modifier le code]

Bonsoir.

N'y a t-il pas eu inversion entre DA et CA dans la partie suivante ?


Lorsque Alice souhaite signer un message M, elle calcule S = CA(M). Toute personne disposant du message M et de la signature S peut alors vérifier qu'Alice est à l'origine de la signature en calculant DA(S). Si cette quantité est bien égale à M, alors on peut être certain qu'Alice est l'auteur de la signature, car seule elle peut produire CA (M), puisqu'elle est la seule à connaître CA et que cette fonction est bijective. On peut être également sûr que le message n'a pas été altéré. En effet, pour altérer le message, il faudrait également altérer la signature de manière cohérente, ce qui n'est possible que si l'on dispose de CA.
C'est ce qu'il me semble aussi

--86.197.208.143 (d) 14 novembre 2009 à 23:41 (CET)

Idem, je suis venu sur ce fil pour cette raison. C.P.

Zang : Je confirme on signe avec la clé privée Non on signe normalement elfefd Asymetrix: Je suis aussi venu sur le fil pour cette raison. De même dans le paragraphe "fonctionnement", n'est-ce pas la clef publique qui chiffre et la clef privée qui chiffre-déchiffre ?

falsification[modifier le code]

Le dernier virus qui a infecté la centrale nucléaire en iran, stuxnet, a falsifié la signature de microsoft. Il faudra penser à mettre à jour, je pense notamment à l'adjectif "infalsifiable"

Liens externes brisés[modifier le code]

Pour info, les deux derniers liens externes sont brisés.

Pas maintenant. JackPotte ($) 12 novembre 2015 à 21:23 (CET)