Discussion:Réserve fédérale des États-Unis

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Commons

A qui appartient la FED ?[modifier le code]

Je ne trouve pas plus d'info ici que sur le site officiel, tres langue de bois... Je comprend que la FED est une sorte de federation de douze federal reserve bank locales mais nulle part je ne trouve la precision suivante : sont elles publiques ou privees ? --Pasconi (d) 20 mars 2008 à 15:29 (C la réserve federale est un organisme privé

Ceci est que question fondamentale et mérite d’être traitée sérieusement. En effet, si la Fed n’est pas fédérale mais privée, qui sont les réels détenteurs de la Fed et quels intérêts la Fed sert-elle en dernier ressort ? Qui sont les principaux actionnaires de la Fed ?

Toutes les banques ont l'obligation d'être membre d'une Federal Reserve Bank. Le bureau des gouverneurs, lui, est nommé par le président des États-Unis et approuvé par le Sénat. Il est majoritaire dans le FOMC, qui décide la politique monétaire. Il n'y a pas de main-mise des banques privées sur la politique monétaire des États-Unis. --Gribeco (d) 22 septembre 2008 à 18:53 (CEST)[répondre]

Regardez les 2 posts présents dans la discussion de la page anglaise http://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Federal_Reserve_System#courts_rules_that_the_Federal_Reserve_System_is_privately_owned http://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Federal_Reserve_System#No.2C_the_court_did_not_rule_that_.22the_Fed.22_is_privately_owned:_A_lesson_for_new_Wikipedia_readers

Le secret est de mise en ce qui concerne les propriètaires de la fed regardez cette page (source la fed elle-même !) Il faut absolument le noter dans l'article ! http://www.federalreserve.gov/generalinfo/faq/faqfrs.htm#5: Who owns the Federal Reserve? The Federal Reserve System is not "owned" by anyone and is not a private, profit-making institution. Instead, it is an independent entity within the government, having both public purposes and private aspects.

As the nation's central bank, the Federal Reserve derives its authority from the U.S. Congress. It is considered an independent central bank because its decisions do not have to be ratified by the President or anyone else in the executive or legislative branch of government, it does not receive funding appropriated by Congress, and the terms of the members of the Board of Governors span multiple presidential and congressional terms. However, the Federal Reserve is subject to oversight by Congress, which periodically reviews its activities and can alter its responsibilities by statute. Also, the Federal Reserve must work within the framework of the overall objectives of economic and financial policy established by the government. Therefore, the Federal Reserve can be more accurately described as "independent within the government."

The twelve regional Federal Reserve Banks, which were established by Congress as the operating arms of the nation's central banking system, are organized much like private corporations--possibly leading to some confusion about "ownership." For example, the Reserve Banks issue shares of stock to member banks. However, owning Reserve Bank stock is quite different from owning stock in a private company. The Reserve Banks are not operated for profit, and ownership of a certain amount of stock is, by law, a condition of membership in the System. The stock may not be sold, traded, or pledged as security for a loan; dividends are, by law, 6 percent per year. 86.200.163.247 (d) 14 mai 2009 à 16:05 (CEST)olivier w[répondre]

QUESTION : Si je comprends bien, les actions de la Fed ne sont pas vendables et rapportent 6% l'an. Dans ces conditions, je voudrais bien savoir comment est calculée la valeur de l'action et ce que représentent ces 6% concrètement. --80.9.51.166 (d) 22 septembre 2012 à 00:05 (CEST) Bernard[répondre]


Qui dirige la FED ? A qui vont les bénéfices de la FED ? Qu'y avait-il avant la FED ?[modifier le code]

L'article actuel est de mauvaise qualité. Il ommet de nombreuses informations essentielles et fournit une vision baisée de ce qu'est le Système de Réserve Fédérale des Etats Unis.

1- Système Fédéral de Réserve est un système dont la direction est étatique et la gestion courante régionale est d'économie mixte. 1a- Ce système est gouverné par une agence de l'Etat Fédéral, nommée Conseil des Gouverneurs, nommés par le Président des USA. 1b- Les 12 Banques Régionales de Réserve asurent une mission d'utilité publique. Leurs membres administrateurs sont nommés pour un tiers par la puissance publique, pour un tiers par les banques nominativement associées par la loi au Système Fédéral de Réserve, et pour un tiers par les banques commerciales normales. Leurs dirigeants sont élus par les membres administrarteurs parmi leurs membres administrateurs nommés par la puissance publique. Elles appliquent la politique monétaire décidée par l'agence d'Etat centrale et sont sous étroite tutelle dansleur gestion courante, à la fois au plan monétaire et au plan de leur budget de fonctionnement propre.

2- L'article fournit une vision tronquée de l'histoire monétaire états-unienne précédent la FED. La rédaction actuelle dénigre les monnaies à base métalique en omettant leurs qualités de stabilité monétaire, oublie que la plupart étaient privées, masque le fait que ces monnaies privées ont accompagné une meilleure croissance économique que les monnaies d'Etat. 2a- Aux USA les monnaies régionales au 19ème siècle étaient souvent purement et simplement privées, adossées à des stocks d'or et des capitaux propres qui en ont assuré une remarquable stabilité. Les monnaies à fondement métalique évitent tout abus monétaire en s'imposant de ne pas émettre de monnaie de singe, mais en contrepartie elles refusent de neutraliser les crises de liquidités ponctuelles notamment en cas de panique bancaire des déposants d'une banque. 2b- Avec les monnaies métaliques privées, il n'y avait pas de crise monétaire, mais il y avait des paniques bancaires (dans telle ou telle banque). Avec les monnaies FIAT étatiques, les paniques bancaires ont été moins nombreuses mais des crises monétaires sont apparues en temps de paix, dont la plus célèbre fut celle de 1929, et en outre elles ont introduit une immense facilitation de l'expansion de la sphère étatique au détriment de la sphère privée.

Ces fait sont importants pour comprendre la nature de la FED, tant sur le plan juridique qu'historique et politique. Aussi ils méritent d'intégrer l'article.

Or la nature des banques centrales et notamment de la FED a une forte incidence sur la réalité politique notamment à long terme. Je soumet l'analyse suivante aux autres contributeurs pour arbitrer sur ce qui mérite ou pas d'être détaillé, évoqué, ou ignoré dans l'article sur la FED ou dans les articles connexes.

  • La puissance publique aux USA et dans les pays Européens a fait main basse sur le système monétaire en créant les monnaies FIAT étatiques capables de créer des liquidités ex-nihilo en cas de panique bancaire (ce qui ne les empêche pas toutes loin s'en faut), mais aussi pour manipuler le crédit et la monnaie, ce qui est une puissante forme de fiscalité, participant ainsi de l'expansion des puissances étatiques au détriment de la sphère privée.
  • Les banques de dépots, qui exerçaient le métier utile mais contestable et risqué de transformer des prêts liquides (dépots) en prêts non liquides (crédit d'investissement), se mettant par leur activité en situation de potentielle crises de liquidité en cas de panique des déposants, ont été soulagées de se voir protégées des crises de liquidités par des monnaies FIAT gérées la puissance publique. En contrepartie c'est l'ensemble de la société économique qui s'est vue facilement vampirisée et ligotée par ce système monétaire.
  • A notre époque les mécanismes assurantiels et les technologies de l'information apportent d'autres solutions aux crises de liquidités ponctuelles d'une banque que le recours à une monnaie de singe émise par une banque centrale étatique.
  • Or l'histoire monétaire montre que les monnaies privées à fondement métalique (au 19ème siècle en Ecosse et dans une grande partie des USA) ont été remarquablement stables et que les régions les utlisant avaient une plus forte croissance économique que celles utilisant des monnaies d'Etat.


--Xavdr (d) 4 novembre 2008 à 13:30 (CET)[répondre]

Il est un peu injuste de dire que l'article est de mauvaise qualité. Il a le travers de justifier ce qui existe comme fruit d'une logique implacable, ce qui explique le commentaire ci dessus d'essence libérale et que l'on retrouve souvent et qui peut se résumer ainsi : "il faut une banque centrale pour vraiment créer le désordre économique".
On peut rectifier les choses avec quelques modifications :
  • Il faut rappeler l'histoire tourmentée des deux banques des Etats Unis et expliquer pourquoi elles ont été toutes deux tuées par l'une Jefferson et l'autre Jackson, ce qui a INTERDIT jusqu'à l'hypothèse d'une banque centrale aux Etats-Unis pendant 80 ans.
  • Il faut rappeler la Constitution des Etats-Unis qui donne au Congrès et pas au président le pouvoir monétaire !
  • Il faut rappeler la querelle politique extrême qui s'est nouée en 1907 et qui explique le véritable secret dans lequel s'est bâtie la FED, le nom bizarre qui lui a été donné et le morcèlement de ces pouvoirs éclatés entre plusieurs agences régionales.
  • Il faut rappeler que c'est bien plus tard en 35 que le pouvoir sera centralisé à la FED par FD Roosevelt.
Ces simples rappels sont de nature à clarifier les combats qui ont eu lieu et les problématiques qui demeurent.
Il importe aussi de noter la relative inefficacité de la FED et même sa non innocuité dans les crises de 21 et 29, sans parler de la récession provoquée par Volcker au début des années 80 et des erreurs de Greenspan de 90 à 2005 et de la responsabilité de la FED dans le désastre actuel.
Tout cela doit être fait naturellement sans polémique en relevant les positions des uns et des autres.
Mais si ce n'est pas fait, l'article est sinon mauvais du moins fortement bancal.
Leonchaix (d) 23 décembre 2008 à 16:57 (CET)[répondre]

outre-atlantique ?[modifier le code]

Bonjour,

Je ne sais pas comment comprendre "outre-atlantique" dans le dernier paragraphe de l'historique : outre-Atlantique par rapport à "nous, Européens francophones" ? (mais alors comment les Canadiens francophones peuvent le comprendre ?) ou alors par rapport à la FED ? Il faudrait que l'auteur précise sa pensée.

Rodjf 05 avril 2008

J'ai corrigé. Le passage entier est assez "journalistique" et mériterait d'être retouché. --Gribeco 5 avril 2008 à 15:32 (CEST)[répondre]

Article douteux[modifier le code]

Cet article est une douteux et peu objectif. Il n'explique pas le Federal Reserve Act, fait passer l'ex candidat républicain à la maison Blanche pour un conspirationniste et reste dans le trouble pour ce qui est de la propriété de la FED. On entretient le mystère sur qui possède la FED. les Audits de cet organisation sont interdits

Monsieur Ron Paul a voulu faire passer une loi pour nationaliser la FED et permettre l'audit de la FED, qui est la propriété des banques américaines.

Projet refusé sur l'audit de la fed : [1][2] Senateur Sanders contre Greenspan : [3]

Quand je vois cet article d'agoravox criant à la théorie du complot [4], en ayant comme sources : tadaaaa!!! cet article de wikipédia, comprenez que cela me laisse perplexe...

Il est vrai que l'on tombe facilement sur des articles conspirationnistes, mais on m'a appris à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Il suffit d'aller sur l'article en Anglais pour retrouver un semblant de neutralité.[5]

Une image vaut mieux qu'un long discours. [6]

--Phijazz (d) 12 février 2010 à 13:01 (CET)[répondre]

Plutot d'accord, l'article pourrait davantage mettre en valeur les différentes controverses liées à la FED. Que dire aussi des "primary dealers" ? Stanjourdan (d) 21 mars 2011 à 23:19 (CET)[répondre]

Eutace Mullins[modifier le code]

Dans le paragraphe consacré aux actionnaires, les informations sont tirés d'un ouvrage de Eutace Mullins (et non Eustache) qui fût un conspirationniste bien connu. Cet auteur versa notamment dans l'antisémitisme le plus virulent, affirmant que les grand malheurs du XXème siècle seraient le fait de familles de banquiers, la plupart juifs, dans le but de s'emparer des richesses de ce monde et par conséquent du pouvoir sur ce monde.
Ce paragraphe (qui représente 15 à 20% de cet article) inspiré d'un tel auteur pose le problème de la crédibilité de l'article entier. N'étant pas un spécialiste de la question je pose donc la question ouvertement de la suppression pure et simple du paragraphe incriminé.
Il est à noter que l'article francophone consacré à Eustace Mullins est par trop hagiographique et pose les allégations de ce personnage comme vérités établies. L'article anglophone est beaucoup plus documenté et moins orienté. A vos avis. Lughaus ♬♪♬♫

OK. --Gribeco 【ツ】 14 mars 2012 à 01:32 (CET)[répondre]
Merci. Lughaus ♬♪♬♫

Il serait tellement plus simple et plus juste d'affirmer DES LA 1ERE LIGNE DE CET ARTICLE QUE LA FED EST UNE INSTITUTION PRIVEE, point. Les familles propriétaires de cette institution (Warburg, Rothschild, Sieff, etc.) ont droit d'émission de monnaie et surtout de dicter la valeur de cette monnaie, c'est en cela qu'ils sont les véritables gouvernants de ce pays, reléguant la classe politique à un simple service administratif du pays. Lorsque les choses doivent rester cachée, elles sont souvent "plus compliquée que ça", alors que le rôle de ces familles est surtout de créer de l'intérêt sur un argent qu'ils prêtent alors qu'ils ne l'ont pas, et en même temps cet argent ne peut être garanti que par l'Etat, c'est à dire vous et moi. Concernant Eutace Mullins, qui n'est en fait que l'envoyé d'EZRA POUND, pas d'accord, à moins de penser comme établis que les familles propriétaires de la FED ne soient dans la "vérité établie", je ne vois pas en quoi Eutace Mullins peut être considéré comme "Conspirationiste", mot qui ne veut rien dire. Evidemment, comme la plupart de ces familles sont juives ou d'ascendance juives, alors critique dangereuse voire impossible. Dont acte. On n'écris pas l'Histoire en la jugeant en même temps. Lisez Le Travail et l'Usure d'Ezra Pound, c'est incontournable, à moins de considérer ce "faux fou génial" comme antisémite ou conspirationniste, ou pire, clairvoyant. Avant d'oublier, surtout ne pas confondre la nature (juive, protestante, cathos, peu importe) et la fonction (Banquiers, usuriers, spéculateurs) de ces familles, sinon le débat est vicié d'avance. Merci
— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 88.187.206.24 (discuter), le 7 octobre 2014 à 16:54 (CEST)[répondre]

Article à revoir[modifier le code]

Cet article contient des éléments absolument non neutres et non objectifs. Par ailleurs, il manque la dimension financière et numismatique justement (pourquoi mettre le bandeau du portail ?) concernant les émissions de billets, laquelle fut une longue bataille (pas de centralisme d'émission avant 1913, etc.). Cordialement, --Spiessens (discuter) 21 décembre 2013 à 11:33 (CET)[répondre]

La Fed est en état de quasi-faillite[modifier le code]

Proposé par : Jean Bayard2A01:E34:ED57:3370:7025:C93C:1593:21D3 (discuter) 8 mars 2017 à 15:04 (CET)[répondre]

Raisons de la demande de vérification[modifier le code]

La Fed en faillite depuis le 6 janvier 2011...

Discussions et commentaires[modifier le code]

http://www.boursorama.com/actualites/la-fed-en-faillite-depuis-le-6-janvier-2011-a70f5241d1d16d0a859671db3ba305b2