Discussion:Prévention et dépistage du cancer du col utérin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Sensibilité ?[modifier le code]

Il est faux d'écrire que le frottis en couche mince permet d'augmenter la sansibilité de l'examen. Une revue sérieuse de l'ensemble des études montre le contraire. Voir Davey et coll. Lancet du 14 janvier 2006.

Merci--Lamiot (d) 12 août 2009 à 18:37 (CEST)

apparence de copyvio[modifier le code]

Je remarque que Cette page (consultée 2009/08/12) a de nombreux points communs avec celle de wikipédia, mais il est possible que ce soit elle qui ait copié wikipédia et non le contraire. Elle n'est pas datée --Lamiot (d) 12 août 2009 à 18:37 (CEST)

Suggestion de recyclage lié au point de vue de l'article[modifier le code]

[12.05.2017] Il semble que c'est article soit plus écrit à l'usage des étudiants en médecine que de la cible de ce dépistage, i.e. des femmes. Il serait utile de recycler pour adapter le point de vue de l'article aux informations nécessaires pour la majorité probable des lecteurs et lectrices, pour lesquelles il est probablement inutile de connaître la liste des instruments nécessaires pour pratiquer l'examen, etc. Et en passant ce serait utile de rajouter des citations bibliographiques de la littérature médicale, la version anglophone en donne une bonne liste qui peut être reprise ici. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Bouquetin00 (discuter).

Refonte de l'article.[modifier le code]

bonjour à tous,

j'ai l'intention de refondre complètement cette article. Si quelqu'un maîtrisant parfaitement l'anglais et si possible ayant quelques notions médicales de base pourrait m'aider ça serait parfait. Contactez moi si besoin.--Mirmillon (discuter) 31 janvier 2020 à 16:17 (CET)

Je peux vous aider à synthétiser les informations contenues dans des sources de qualité que vous auriez repérées. Au vu des modifications engagées, je ne peux qu'attirer votre attention :
  • sur la remarque faite en section précédente (cet article ne s'adresse pas qu'aux seuls médecins)
  • sur la nécessité de sourcer vos apports
  • sur le fait que cet article ne doit pas devenir un manifeste en faveur du Gardasil9 ou plus largement de la vaccination anti VPH, alors qu'aussi bien l'OMS que la HAS ont réitéré la nécessité d'un dépistage organisé, la vaccin n'étant qu'un complément.--Pa2chant.bis (discuter) 14 février 2020 à 07:46 (CET)
Je ne pense pas que vous avez vu l'article avant sur la restructuration.... aucune mention du test HPV qui le standard en matière de prévention secondaire (beaucoup de pays ne font plus de frottis cytologique). En France le test HPV doit remplacer le frottis à partir de 30 ans au vue de la sensibilité moyenne du frottis .
Vous ne comprenez rien J'ai jamais dit que dit que le vaccin était la panacée c'est une prévention primaire qui va mettre des décades à agir d'ou l’intérêt de la prévention secondaire et le vaccin ne couvre que 90% des cancers provoqués par HPV bonc la prévention secondaire est indispensable . 75% de lapage parle de la prévention primaire et secondaire et encore elle est pas finit.
Allez faire un tour sur la page papillomavirus que je restructure aussi vous apprendrez que la cancer du col de l’utérus ne représente que 50% des cancers HPV induits chez la femme aux USA.
  • Les infections à HPV concernent les hommes :environ 1750 nouveaux cas de cancers HPV-induits chaque année en France chez l'homme (anus, pénis et plus fréquemment oropharynx) avec un risque d’infection particulièrement élevé chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. mais les femmes portent le plus lourd fardeau avec environ 4580 nouveaux cas de cancers par an en France (col de l’utérus, vulve, vagin, anus et oropharynx).
Et pensez aux hommes avec augmentation explosifs des cancers de l'oropharinx dixit HAS Allez faire un tour sur le site de l'HAS
Globalement on peut dire que les (4580 * 0.83) - 1177 = 2600 cancer HPV induit hors cancer du col de l'utérus.
4580 est le nombre des cancers HPV induit (Vulve, vagin, col, penis, anus, oropharinx) Le HPV est responsable dans 83 % das cas et 1177 et le nombre de cancer du col en 2018.
Donc le nombre cancer de l'anus + oropharinx + vulve +vagin chez la femme est superieure en France aux cancer du col
Et il n'y pas de prévention secondaire pour tous ces cancers....
  • le vaccin ne couvre que 90% des cancers provoqués par HPV donc la prévention secondaire est indispensable
pour savoir si le vaccin une protection à très long terme pour le moment personne n'en sait rien mais 13 ans après l'introduction du vaccin son efficacité est toujours prouvé. Vous voulez savoir comment on le sait c'est trés facile on vérifie le taux d'anticorps sanguin par une simple prise de sang.... comme pour la vaccination contre l'hépatite B....
que mes articles sont un peu trop médcaux et pas très grand public j'en suis bien conscient mais c'est obligatoire car je prend s comme référence le nouvel observateur, l'express ou bonne soirée mais des revues médicales...
j'aimerais faire une rubrique plus grand publique mais type question réponse mais ça ferait des articles très très chargés Mirmillon (discuter) 14 février 2020 à 12:41 (CET)
Contrairement à ce que vous affirmez, j'ai non seulement lu l'article avant votre "restructuration en cours", mais je me suis aussi abstenue d'y intervenir pour ajouter le test HPV puisque la mention y a été introduite en septembre dernier.
Les infections concernant les hommes sont hors-sujet ici, du moins pour ceux qui n'ont pas …d'utérus.
Vous n'avez peut-être pas dit que le vaccin était la panacée, mais vous faites comme si. En virant toute mention du DOCCU ici (je l'ai réintroduite hier soir dans le texte, mais ce point devra figurer ans le RI compte-tenu de l'importance que lui accordent les autorités de santé). En placardant l'équation "CCU=Vaccin" dans les RI des articles que vous remaniez, y compris lorsque c'est hors-sujet. Par exemple dans Papillomavirus humain qui est censé traiter avant tout du virus lui-même. Toutes les autorités indiquent que le dépistage est essentiel, le vaccin venant en complément, vous en faites une présentation inverse.
Ces problèmes n'auraient pas lieu si vous mentionnez vos sources et les restituiez fidèlement. --Pa2chant.bis (discuter) 14 février 2020 à 17:59 (CET)
Je réalise par ailleurs, alors qu'il existe déjà 3 articles sur le vaccin (avec Gardasil et Cervarix), que vous avez renommé celui-ci, initialement dédié au dépistage du cancer du col utérin pour y insérer aussi le vaccin, avec le nouveau titre Prévention et dépistage du cancer du col de l'utérus. Est-ce bien pertinent, toute question de neutralité pour le moment mise à part ? --Pa2chant.bis (discuter) 14 février 2020 à 18:12 (CET)

REFERENCE GARDASIL 9 HAS[modifier le code]

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3116022/fr/recommandation-sur-l-elargissement-de-la-vaccination-contre-les-papillomavirus-aux-garcons Mirmillon (discuter) 14 février 2020 à 12:51 (CET)

Cette source est déjà présente dans l'article. Mais en aucun cas elle indique qu'elle recommande de ne plus utiliser le Gardasil pour les jeunes filles et jeunes femmes.--Pa2chant.bis (discuter) 14 février 2020 à 17:17 (CET)