Discussion:Polysémie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Polysémies[modifier le code]

Des choses à ajouter :

  • trivial=évident en math. / vulgaire ou ordurier
  • hôte : plus largement il y a une polysémie entre sens actif et passif (à developper). Par exemple : « le cheveu blanchit » / « l'effaceur blanchit » ce qui entraîne des doubles sens (sur WP) : « j'ai blanchi ce cadre » (couleur ou contenu ?)

{{User:STyx/Signature}} 24 juin 2007 à 20:06 (CEST)

On peut ajouter "amateur" qui désigne selon le contexte celui qui s'y connaît ou celui qui n'y connaît rien 212.198.157.91 (d) 29 mai 2010 à 06:47 (CEST)

L'exemple du mot "plus" ne me semble pas justifié. N'est-ce pas l'utilisation de la négation (n') qui induit tout simplement le sens opposé? "il y en a plus" "il n'y en a plus" sous entendu "il n'y en a PAS plus" Ici le mot garde son sens d'origine. <Anonyme 19 fevrier 2008 15h21

Bonjour,
D'après moi, il y a bien deux sens :
« Il y en a plus » = « il y en a une quantité plus importante qu'avant »
« Il n'y en a plus » = « il ne reste rien » ce qui n'est pas équivalent à « il n'y en a pas plus » (qui ne veut pas nécessairement dire qu'il ne reste plus rien !) et donc la négation ne fait pas tout.
chtit_dracodiscut 19 février 2008 à 23:10 (CET)

Anonyme n'a pas dit que les expressions avaient un sens exactement contraire, il conteste le texte qui affirme que dans ces expressions, le mot "plus" a un sens contraire. Bien sûr il a raison, le mot a le même sens dans les deux expressions, qui elles, ne sont pas exactement contraire. L'article concerne le sens des mots, pas des expressions. motunono

Homonymie-polysémie[modifier le code]

En plus de "féliciter" (homonymie), le verbe "louer" à deux sens "symétriques" :
- Prendre en location, payer pour pouvoir utiliser un bien pendant un temps limité,
- Donner en location, recevoir de l'argent pour laisser l'usage d'un bien une certaine période.

--Jean-François Clet (d) 15 septembre 2011 à 11:05 (CEST)