Discussion:Podcasting

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Tout ou rien ?[modifier le code]

Je trouve dommage qu'on ai enlevé tous les liens vers des sites sur le podcasting, puisque Wikipedia est devenu le premier endroit ou on vient lorsqu'on ne connait pas quelque chose (et donc si ceux qui découvrent le podcasting viennent sur WP et n'ont aucun lien, ils risquent de ne pas chercher plus loin et de passer à côté de ce phénomène très intéressant !) Voilà pourquoi je les ai remis. Si vous trouvez qu'il faut les enlever, merci d'expliquer ici pourquoi, et de façon raisonnée. Et ne pas simplement donner un lien vers cette charte, puisque je l'ai lue et que d'après moi, c'est ok de mettre quelques liens (il faudrait d'ailleurs raccourcir encore un peu la liste et n'en laisser que quelques uns), c'est d'ailleurs là tout l'interêt de la section "Voir aussi".

NB: Tiens, je viens de trouver ça : « Catégorie Podcasting »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur annuaire DMOZ ce n'est pas encore complet, mais à terme il faudra que ça remplace la liste de liens.

podiffusion?[modifier le code]

Je recherche la définition de podiffusion, quelqu'un peut m'aider? merci

Voila Podiffusion, ... Tintamarre 7 juillet 2005 à 08:31 (CEST)

Nbre de Liens[modifier le code]

WP n'est pas un annuaire de lien externe. Il me semble que le nombre tous les jours croissant de lien ext sur cet article nuit grandement à sa qualité. Pourquoi ne pas simplement diriger vers un seul annuaire de PodCast externe ? Tintamarre 7 juillet 2005 à 08:37 (CEST)

Se qu'on a fait pour l'article Pixel art, c'est qu'on a tout placé en page de discussion. C'est peut être un peut radical, mais au moins ça met les choses au claire. Voir aussi Wikipédia:Liens externes et l'utilisation de DMOZ pour faire des coupes thématiques. ~ þayo ♪♫ 11 août 2005 à 14:50 (CEST)
Je crois que ce serait la meilleure chose à faire, de tout retirere les liens externes inutiles. ~ Remi 19 août 2005 à 16:27 (CEST)

Liste des podcasts francophones[modifier le code]

Vu la longueur toujours grandissante de la liste, je l'ai déplacée ici pour éviter de nuire à l'article même. La liste en tant que telle ne posait pas problème, c'est juste qu'elle n'était pas à sa place dans l'article "Podcasting", où l'on est supposé se renseigner sur ce qu'est le Podcasting. Par ailleurs, si le lecteur veut dénicher de bons podcasts francophones, il n'a qu'à aller sur le nouvel article.

Par contre, il faudrait décider si cette liste doit demeurrer là, ou être supprimée, car selon les principes de base de Wikipédia, l'encyclopédie ne devrait pas être un répertoire de liens externes. --Remi 24 août 2005 à 16:16 (CEST)

Vidéo?[modifier le code]

Le podcast peut se faire en vidéo? Je croyais que c'était seulement en audio? Ou est-ce que ca porte un autre nom? --Remi 26 août 2005 à 15:06 (CEST)

Oui, rémi, il existe le videocast (terme actuellement utilisé). Le podcasting est surtout un moyen de transfert d'un média d'un point à l'autre. Il était d'abord fait pour l'audio, mais la vidéo ou même d'autre type de fichier peuvent être utilisé. Il y a un site de documentaliste qui envoi comme ca chaque mois un journal en PDF. Le format RSS 2.0 permet d'envoyer n'importe quel type de fichier :) Utilisateur:Twentyone 17 déc 2005 à 18:30 (CET)

Podiffusion et Podcasting[modifier le code]

Texte déplacé de la PàF

Le sujet des deux articles est le même. Kassus 15 décembre 2005 à 03:13 (CET) Podiffusion redirigé vers Podcasting, et mise à jour de cette dernière Twentyone 15 décembre 2005 à 16:24 CET

Emploi erroné du terme "concept"[modifier le code]

L'erreur est désormais banale mais un concept n'a rien de concret. La baladodiffusion n'a rien d'un concept, tout comme les voitures que créent Renault n'ont de 'concept-car' que leur appellation marketing....

Salut, tu proposerais quoi comme terme ou phrase, en remplacement ? Twentyone

Tout ce qui est conçu, qui fait l'objet d'une phase de conception, est par définition un concept. Qu'ensuite il se concrétise, pourquoi pas, mais il existe en effet comme concept. Celui de baladodiffusion (quel mot horrible !) a tout autant de sens que le concept de traction-avant, celui de monospace, celui de de disque dur, etc. Morus 16 mars 2006 à 23:09 (CET)

balado" ?[modifier le code]

Ne serait-il pas judicieux de réduire à une simple note l'utilisation du terme "balado/baladodiffusion", peu usité (en dehors du Canada ?) et auquel la majorité des utilisateurs préfère le terme original, admis de tous, "podcast" ? Le lecteur de l'article risque de considérer "balado" comme un terme usuel, ce qu'il n'est clairement pas.

Tout à fait d'accord, la terminologie n'est pas encore fixe de toute façon. Inutile de se faire croire qu'un décret change la langage. ;-) 3 novembre 2006 à 19:07 (CET)
... 20 ans après l'invention du mot baladeur, la plus part des francophones sont passé aux Walkman MP3 (mot corrigé par mon correcteur d'orthographe française!) alors le baladobidule c'est pas encore gagné ...
Ce n'est pas parce qu'un usage est populaire qu'une encyclopédie doit en faire la promotion. Une encyclopédie française décrit la réalité en français tout en renseignant les lecteurs, si nécessaire, des usages ayant cours, en anglais dans ce cas-ci. Est-ce que des articles Wikipédia sur les pharmacies, les voyagistes ou les billetteries devraient s'appeler drugstore, tour operator ou ticketing parce que ces termes sont généralement en usage en France ? L'usage ne fait pas foi de tout.
Les gens qui cherchent à se renseigner en anglais peuvent le faire sur wikipédia (eng). Ceux qui veulent des informations en français sont en droit de lire un texte écrit en français avec, oui, la référence informative relative aux termes d'abord apparues en anglais. Si nous n'utilisons pas les néologismes, comment pourraient-ils connaitre un apprivoisement, une diffusion puis une acceptation dans l'usage ? Pour un novice de l'informatique, Baladodiffusion (diffusion pour baladeur) est bien plus parlant que podcasting (quel mot affreux ;-). D'ailleurs, ce terme va peut-être changer aux É-U depuis qu'Apple cherche à protéger sa marque. Dans le même ordre d'idée, courriel, pourriel, hameçonnage, permalien, rétrolien, pare-feu, etc. sont bien plus parlants pour un novice qui s'informe pour la première fois sur un sujet. Tout au long du texte, il se retrouve, forge une image et comprend facilement ce terme bien construit avec des racines françaises. Au delà de l'effet de mode qui font que les termes anglais sont plus en vogue, un article encyclopédique s'adresse au grand public et doit lui parler en français.
Bien sûr, en général, les mordus d'informatique (en passant, certains préfèreraient dire des computer science geeks trippant sur leur laptop par un browser plein de softwares updatés tout frais downloadés ?) ont d'abord appris ces mots en anglais et s'y attachent. Phishing, spam, e-mail, spoofing, hacking, spyware, backdoor, trojan horse, fire-wall, trackback, permalink, plugin, bookmark, etc., ça ne veut rien dire pour un novice. Pourquoi alors insister pour que plus de gens se conforment à la mode d'emprunter bêtement les mots anglais. Ces mots sont si répandus qu'ils n'ont pas besoin de plus de publicité, surtout pas sur une encyclopédie française. Les gens les apprendront bien assez tôt s'ils s'intéressent au sujet. Si ordinateur, logiciel et baladeur (entre autres choses) se sont répandus dans l'usage, c'est bien parce que les médias (wikipédia est un média en passant) les ont utilisés. Bien entendu, les gens ont le loisir ensuite de décider de l'usage et des mots qu'ils choisiront d'utiliser dans leurs quotidiens.
Le problème si on n’offre pas de néologismes (et c'est un fait en France, cela prend beaucoup de temps avant d'en avoir), c'est qu'ils auront d'autant plus de mal à s'imposer. Aussi, les médias d'information attendent qu'il y en ait d'officialisées en France avant de les utiliser, tel courriel, et encore là, avec réticence étant donné le delai trop long que les autorités en matière de langue en France ont mis à produire une traduction. Bien sûr, la DGLF produit bien des inepties, mais c'est un autre débat. Dans un monde parfait, les instances des pays francophones se concerteraient enfin d'arriver avec des propositions communes et structurantes.
Et ce n'est pas parce que ça vient du Québec que c'est à discréditer. En France, vous prenez beaucoup de temps avant de créer et d'implanter les néologismes. Par exemple, les traductions faites en France de films étasuniens du début des années 80 utilisaient encore software et computer, ce que nous n'entendons plus aujourd'hui heureusement. Pourquoi ne pas favoriser l'adoption et la diffusion plus rapide de termes français par l'entremise de Wikipédia ?
Aussi, sans traduction, au bout d'un moment, on se retrouve avec des phrases où il ne reste plus que les mots connecteurs qui sont en français. C'est un phénomène auquel nous avons été confronté au Québec avec l'utilisation presque exclusive, par exemple, du vocabulaire anglais pour parler de voitures et de mécaniques, à tel point qu'une grande proportion des gens, à une époque, ne connaissaient même pas la traduction de ces mots et ne pouvaient donc pas les utiliser lors d'une conversation avec un francophone étranger. Ainsi, on checkait le gaz dans la tank, puis on switchait les tires en hiver, on rushait quand les brakes et les shocks étaient scrappes, pis que le muffler était fucké, on shinait le dash pis on fullait le windshield washer pour avoir des wipers qui clean bien le windshield pour avoir une belle view sur le highway. Avec des fog lights, des mags, une super paint job candy apple, un hood jacké pis un twin cam crinqué full pin, le char (pas un anglicisme celui-là, un joli archaïsme !), qu’on startait avec la clé d’ignition, était vraiment full equiped pour draguer (drag race, pas la drague qui se dit la cruise ici), etc. Alors, vous comprendrez que nous ne souhaitons pas que le phénomène qui s'est produit pour les voitures se reproduise avec les ordinateurs.
Heureusement, c'est une tendance langagière qui va en s'amenuisant et c'est surtout représentatif d'une partie de la population moins instruite ou moins disposée à améliorer la qualité de la langue. Bien sûr, il y a des raisons historiques qui expliquent une intrusion si grande des anglicismes dans la langue, entre autres choses, un patronat presque exclusivement anglophone jusque dans les années 60-70, l'affichage et les circulaires publicitaires presque tout en anglais ou truffés d'anglicismes, un niveau d'éducation maintenu très bas pour les canadiens-français colonisés jugés inaptes à occuper des postes de responsabilité et qu'on souhaitait avoir comme main d'oeuvre bon marché, etc. Les décideurs québécois tentent donc de renverser cette tendance depuis fort longtemps maintenant par l'entremise, entre autres choses, de la loi 101 et l'OQLF. Par contre, nous le constatons au Québec, c'est très difficile de modifier les usages. C'est une des raisons qui explique que dorénavant, il est bien accepté, et même à la mode dirais-je, d'essayer de créer rapidement des néologismes et de les utiliser dans les médias afin d'en facilité leur entrée dans l'usage.
Juste pour illustrer le glissement, voici le genre de texte face auxquels on se retrouve (blogue de Guillemette Faure, journaliste au Figaro) : "Je lance la semaine prochaine une newsletter pétillante et instructive à parution variable sur la façon dont on parle de la France aux Etats-Unis. Si vous souhaitez la recevoir, envoyez moi un email à francemadeinusa@aol.com. C’est gratuit, je vivrai de la revente de mon fichier d’emails à des spammers qui vendent du viagra online. Je plaisante, je trouverai des sponsors aux poches remplies." Loic Le Meur, blogueurs privés par contre, j'en conviens, en fait de bien pire fréquemment.
Pour finir, on ne peut certainement pas traduire tous les anglicismes, certains s'adaptent bien tels blogue, bogue, web, webcam, etc. et toutes les traductions ne pourront certes pas entrer dans l'usage, mais bon, à mon avis, dans une optique de préservation de la langue, on se doit à tout le moins d'en offrir une et de favoriser leur rayonnement, surtout lorsqu'elles sont bien construites et intéressantes. Face à la menace bien réelle constatée au Québec dans notre langue parlée, c'en est devenu, comme je le disais, une mode, un goût, un plaisir ; on en vient qu'à aimer ces nouveaux mots, manifestations concrètes de notre souhait de préservation de la langue et de notre désir de différenciation identitaire. Souhaitons qu'en France, vous n'ayez pas à vivre une proportion semblable d'anglicismes telle celle qu’a connu le Québec avant de sentir le besoin de renverser cette tendance. (velero)
Très bel exposé.... inutile. Dans le sens où l'article est "Podcasting" et non "Baladodiffusion" dont l'ussage courant est assez limité (hors WP reflète plus l'usage courant que la normalisation officielle je crois). Draky 2 décembre 2006 à 17:16 (CET)
« Ce n'est pas parce qu'un usage est populaire qu'une encyclopédie doit en faire la promotion. Une encyclopédie française décrit la réalité en français tout en renseignant les lecteurs, si nécessaire, des usages ayant cours, en anglais dans ce cas-ci. Est-ce que des articles Wikipédia sur les pharmacies, les voyagistes ou les billetteries devraient s'appeler drugstore, tour operator ou ticketing parce que ces termes sont généralement en usage en France ? L'usage ne fait pas foi de tout.  » Euh, ticketing ou drugstore, en France, je n'ai jamais vu. Tour operator est un terme consacré et je ne serais pas surpris que ce soit différent de voyagiste, en tous cas l'article devrait indiquer les deux termes. — Régis Lachaume 9 décembre 2006 à 03:06 (CET)
« 20 ans après l'invention du mot baladeur, la plus part des francophones sont passé aux Walkman MP3 ». Ah, j'entends surtout parler de « lecteur/baladeur MP3 » et google confirme. — Régis Lachaume 9 décembre 2006 à 03:06 (CET)


« Pourquoi ne pas favoriser l'adoption et la diffusion plus rapide de termes français par l'entremise de Wikipédia ? » Favoriser est interdit sur Wikipédia. Marc Mongenet 3 décembre 2006 à 01:41 (CET)

À l'attention de celui qui a fait la dernière modification ramenant tous les termes en anglais, vous faites preuve de mauvaise volonté. Des termes français existent, l'usage ne fait pas foi de tout. C'est une encyclopédie, pas une publicité pour des usages déficients. Pensez-vous qu'une encyclopédie française nommerait un article sur le courrier électronique e-mail parce que c'est l'usage ? L'article devrait s'appeler baladodiffusion de toute façon, je vais chercher comment faire cette modification. Veuillez respecter la terminologie existante, pas vos lubies anglicisantes pour avoir l'air en vogue et branché car c'est plus djeunes. À quand un WP en verlan parce que ce sont des termes très en usage dans votre quartier ?

Favoriser n'est effectivement pas un bon choix de verbe. Simplement accorder l'article aux terminologies nouvelles et existantes.

Respecter la terminologie existante et s'exprimer en français sont deux idées que j'approuve fortement. Ça tombe bien le seul mot français qui « existe » (c'est-à-dire qu'il est utilisé et compris) c'est « podcast ». GL 8 décembre 2006 à 22:43 (CET)
Il y a deux minutes je ne connaissais même pas le mot balados, si je l'avais entendu je m'aurais imaginer un baladeur. France Culture parle toujours du podcast, qui existe pour pas mal de leurs emissions. Traumrune 8 décembre 2006 à 23:19 (CET)
Le combat des Québécois pour sauvegarder la langue française est respectable car leur situation est différente de celle des Français mais conduit tout de même à pas mal d'excès. En matière de langue c'est toujours l'usage qui l'emporte et l'Académie Française est surtout là pour entériner cet usage et non inventer de nouveaux mots. J'apprécie tout particulièrement certains néologismes artificiels québécois mais bien utiles et parlants (ça tombe bien) comme "courriel" alors que la création en France de "mèl" a été ridicule et vite oubliée, sans doute parce qu'il sonne comme "gamelle" ou Gargamel :-). Dans le cas de "balados", il est normal de l'indiquer ici puisque apparemment en usage au Québec mais cela s'arrête là car utilisé (?) seulement dans ce pays. Tout comme un "char" n'est une automobile que là-bas et bien autre chose ailleurs et personne ne songe à leur demander de changer. En France, il est totalement inconnu et ne passera certainement pas dans le langage courant pour une raison simple : ce serait remplacer le mot "podcast", court, à faible consonance anglo-saxonne car prononçable avec des phonèmes du français donc sans être anglophone, par "balados", un mot plus long et à consonance... espagnole ! car il n'est pas du tout d'usage en français de prononcer un "s" final après un "o".
Ces discours oublient aussi, souvent, que le mot utilisé en français est beaucoup plus précis qu'en anglais et donc qu'il y a enrichissement de la langue et non le contraire. Quand le mot "computer" est arrivé, nous comprenions le concept "ordinateur" actuel alors qu'en anglais cela veut dire "calculateur" : nous disposons donc d'une nuance supplémentaire, celle entre un dispositif destiné au pur calcul, un calculateur (comptabilité, météorologie...) et celle d'un autre destiné à gérer des données diverses, le "computer" actuel "ordinateur". Nous ne l'aurions pas si nous avions traduit immédiatement par "calculateur" et c'est bien pour ça que le mot anglais est arrivé. Un "mail" n'est pas en France simplement un "courrier" comme le dit la traduction mais bien un "courrier électronique" : encore une fois un anglo-saxon se trouve donc moins précis ! Désolé mais un "bug" n'est pas ici un "insecte" mais bien une erreur de programmation et "bogue" en français voulait déjà dire autre chose, l'enveloppe piquante d'une châtaigne. "Beug" m'aurait convenu, tant pis, j'écrirai encore "bug". Il y a des tas d'exemples. Donc, à chaque fois que le français récupère un mot étranger dans une acceptation plus étroite que dans le pays d'origine la langue français progresse quelque part au dépend de l'autre puisqu'elle reste plus vague ! Et sans payer de droit à la copie... enfin, vous aurez compris que je parle de... "copyright" ! Une bonne partie des mots français viennent d'un peu partout dans le monde sans que personne (y compris les Québécois) n'y pensent plus... Vous sentez-vous envahi par les Italiens lorsque vous mangez des "spaghettis" ou une "pizza" ? par les Arabes avec un verre d'"alcool" ou un "café" ? par les Allemands en ouvrant un "vasistas" ? Le mot "drugstore" n'est pas utilisé en France, si vous vous basez sur ce qui se dit dans des films vous êtes mal partis car le choix du vocabulaire est justement fait pour connoté certains contextes, cela fait partie de ce que l'on appelle "les niveaux de langue" et il paraît même que c'est une particularité française : une dame, une femme, une meuf ou une gonzesse ce n'est pas pareil ! N'étant pas anglophone, j'avais même oublié que "drugstore" voulait dire "pharmacie" dans certains milieux... Employer des constructions anglaises lourdement par manque de culture française, de vocabulaire, est une chose mais bloquer l'usage de mots simples, nouveau, précis, sans équivalent pratique en France, prononcés à la française et respectant les règles du français ("sandwichs" et non "sandwiches") seulement pour des raisons politiques et sociales canadiennes en est une autre...
Pour finir, n'oublions pas que la langue française, en dehors du langage technique, est la langue qui a été la plus récupérée par d'autres langues ; s'agissant de la langue anglaise, la moitié de ses mots en provient : on peut bien en prendre quelques-uns ! JeanPhir (d) 6 décembre 2008 à 17:29 (CET)
JeanPhir (d · c · b) a dit : « [...] par "balados", un mot plus long et à consonance... espagnole ! car il n'est pas du tout d'usage en français de prononcer un "s" final après un "o". [...] ». Je tenais simplement à t’avertir que le s après le o n’est pas prononcé dans balados et respecte donc la norme française. Cordialement, Jimmy psst! le 6 décembre 2008 à 13:19 (HNE)
GL : ça prend bien un Français pour affirmer que podcast est un mot français. Vous vous laissez angliciser sans réagir et vous le faites avec le sourire béat du masochiste qui dit encore, encore, j'en veux encore. Oui, le mot podcast est davantage connu présentement, c'est normal, la notion a été créée dans cette langue et les djeunes, voulant faussement se donner de la prestance en utilisant les mots de la culture dominante, propagent ce terme actuellement. S'agit maintenant de voir si vous êtes intéressé à parler français. Dans votre quotidien, ça vous regarde, dans une encyclopédie en français, c'est autre chose. Auparavant, en France, on créait des mots pour les nouvelles notions. Maintenant, on accepte le tout anglais pour avoir l'air en vogue et on souhaite que peut-être, par hasard, l'usage créera quelque chose.

Par exemple, airbag, une nouvelle invention, pas de traduction en France. Mais bizarrement, l'article WP est en français malgré l'usage anglicisant rampant et complaisant des médias de France. Si telle avait été la situation dans vos médias au siècle dernier, tout votre vocabulaire pour les voitures, par exemple, serait en anglais. Ainsi, un peu de windshield washer sous le hood pour vos whippers ? Essayez pour voir d'adopter ces mots dans votre vocabulaire pour voir. Les trouvez-vous jolis ces mots. Les trouvez-vous faciles à prononcer et à utiliser ? Non ? C'est ça l'usage, une habitude qui devient rapidement difficile à changer. Vous vous êtes habitués de parler de ces notions en français, pourtant, au départ, ça aurait pu rester en anglais car c'était les seuls mots qui existaient, compris et utilisés. Pour plusieurs, ici au Québec, dire essuie-glace, pare-brise et capot (ou tout autre anglicisme très ancré), c'est laid, c'est précieux, c'est moumoune, ce sont des mots longs, etc. C'est juste une habitude, une question de perception. Dans une optique de préservation de la langue, des traductions sorties rapidement sont nécessaires pour que l'usage se les approprie. Si les francophones ne crée plus de nouveaux mots pour parler des nouvelles inventions, bientôt, certaines conversations, par exemple technologiques, seront en franglais total. Dites-vous que TF1 est un broadcaster qui broadcaste at large en France. Un télédiffuseur peut-être? Aimeriez-vous ce slogan : TF1, le broadcaster pour les best televiewers de France. Alors pourquoi pas des baladodiffuseurs qui diffusent des balados ? Ah, parce que c'est nouveau et pas encore souvent entendu. Quel argument. Télédiffuseur n'avait jamais été entendu avant qu'ils ne l'utilisent. Un drama, une "sirise" au lieu d'une émission ? Ils auraient été mieux de rester avec broadcaster ? Peut-être aimez-vous podcast parce que ça sonne comme bas de caste. Qui sait ?

Aussi, ce n'est pas parce que vos médias mettent des années avant de daigner songer qu'il y a peut-être le début du commencement de la possibilité de l'existence hypothétique d'un moyen de parler français pour de nouvelles réalités qu'il faille s'y fier. Il existe des mots français. Vos médias mettront 10 ans avant de s'en rendre compte, c'est dommage, une tendance médiatique qu'il est fortement souhaitable de voir changer au plus vite quant à moi. Entre temps, une encyclopédie se doit de décrire la réalité avec des mots français qui sont, au demeurant, bien plus parlants pour quelqu'un qui cherchent à s'informer sur une nouvelle notion. Créez-vous un article dans WP pour informer les gens ou pour vous complaire entre connaissants anglicisants d'une notion ?

Traumrune, vous n'aviez jamais entendu le mot balado, et bien, la première fois, vous n'aviez jamais entendu le mot podcast non plus et vous l'avez appris. C'est bien d'apprendre, non ? Apprendre sur une encyclopédie serait-il devenu antinomique ? Et pourquoi ce réf. nécessaire pour balado, vous ne savez pas chercher sur un dictionnaire en ligne en plus ?

Justement, broadcast at large ou windshield washer ne sont ni utilisées ni compris parmi les francophones d'Europe. Podcast l'est. GL 9 décembre 2006 à 17:10 (CET)
Dialogue de sourd. Ce monsieur n'a pas compris que Wikipédia n'a PAS la vocation à changer des règles. Il est pas content, il part. Wikipédia favorise l'usage courant. Point. Quand "balado" sera courant, on changera l'article :) Draky 9 décembre 2006 à 17:31 (CET)
Post-scriptum (mot en latin, horreur !) : j'ai l'impression que Velero = Regis Lachaume. Draky 9 décembre 2006 à 17:51 (CET)
???? GL 9 décembre 2006 à 18:15 (CET)
Ce n'est pas un changement de règle, ce sont des mots qui existent et qui décrivent une notion en français. L'usage ne fait pas foi de tout. Est-ce que vos articles coussins gonflables de sécurité, mécène, courrier électronique et pharmacie (par exemple) devraient être renommé airbag, sponsor, e-mail et drugstore parce que c'est pas l'usage en France ? Est-ce que je peux créer un article en français alors. Un article baladodiffusion ? 9 décembre 2006 à 17:54 (CET)
L'usage est bien ce qui détermine si un mot existe dans une langue ou pas. Le reste n'est qu'un bavardage incohérent plein d'une philosophie essentialiste éculée. Drugstore n'existe pas plus en français que baladodiffusion alors que l'usage de podcast est lui bien établi, pas seulement en France et pas seulement parmi les fanatiques de la technologie ou les « djeuns » qui soupoudrent leur langue de mots anglais. On peut être un peu conservateur dans nos choix de vocabulaire ou préférer des mots comme « entrepôt de données » ou « courrier électronique » qui jouissent d'un certain usage et sont plus faciles à comprendre, à mémoriser et à prononcer que « datawarehouse » ou « e-mail ». Ce n'est en revanche pas notre rôle d'imposer au lecteur un néologisme qui a échoué à s'imposer. GL 9 décembre 2006 à 18:15 (CET)

Drugstore est l'usage en France, pourtant, ce n'est pas le nom de l'article encyclopédique. Quant à la baladodiffusion, ce néologisme n'a qu'un an, et il s'est imposé au Québec. Comme courriel, dans 5 ans, en France, les gens commenceront peut-être à l'utiliser. Mais alors, l'usage sera difficile à changer. Pourtant, si les gens étaient tout de suite informés de l'existence de néologismes par leur média (dont WP), ils les adopteraient plus vite et plus aisément. De toute façon, c'est une notion (le balado) qui n'existera plus ou qui sera nommée autrement dans quelques années. Mais le débat en général sur le fait qu'il se produit une addition de plus en plus de termes non-traduits dans le discours courant si on n'introduit pas de traduction n'est pas une philosophie éculée. C'est, bien au contraire, une prise de conscience importante à faire dans une société et qui prendra, je l'espère, de plus en plus d'importance en France, comme elle l'a fait au Québec alors que de plus en plus de gens construisaient certaines phrases dont la moitié des mots étaient en anglais à une époque. Ou alors, peut-être souhaite-t-on inconsciemment que la planète entière devienne anglophone, ça serait bien plus simple comme ça au fond, non ? Je ne suis pas de cette avis.

ceux qui veulent lire l'article en français doivent pouvoir savoir que l'article existe aussi en français, pourquoi enlever la redirection vers l'article en français (sur le mot baladodiffusion en début d'article)? Vous avez transformez toutes mes phrases pour y inclure des mots anglais partout dans cet article, est-ce que les gens qui veulent lire en français peuvent avoir au moins le droit de savoir qu'ils peuvent lire cet article en français par une redirection ?
Il y a une notion donc un article. Il n'est pas question d'en faire deux articles en recopiant sauvagement celui-ci au mépris de la licence. Podcast n'est pas un terme non-traduit c'est un mot français, largement utilisé y compris sur des sites grands publics comme radio France. Je ne suis pas en désaccord avec vos observations sur l'utilité de la création de néologismes et je conçois qu'on puisse les favoriser quand l'usage est incertain. Simplement, quand ils ne prennent pas et que l'usage consacre un emprunt, il est absurde de s'obséder à imposer un mot qui n'est utilisé par personne. Je trouve également assez cocasse la façon dont vous reprochez aux français l'usage de mots anglais alors que les belges et les suisses nous reprochent souvent l'inverse (trop de néologismes). Avant de déclarer avec aplomb que « l'usage ne fait pas foi », il faudrait encore le connaitre ; « drugstore » n'est certainement pas un synonyme courant de « pharmacie » en France. GL 9 décembre 2006 à 18:56 (CET)

Podcast n'est pas un mot français, c'est ce qu'on appelle un anglicisme. Au Québec, le néologisme baladodiffusion est largement utilisé. Et il finira par être connu en France avant longtemps. Alors, si quelqu'un fait une recherche avec ce mot sur WP, il est en droit de lire un article qui utilise ce mot dans le corps du texte. Tant mieux si vous n'utilisez plus drugstore, ce n'est pas ce qu'on entend dans les films tournés en France. Tant mieux si vous avez trop de néologismes au gout des Belges et Suisses. Et je n'ai pas recopié sauvagement, une grande partie de cet article a été écrit par moi. Alors, c'est vous qui changez arbitrairement et sauvagement le choix de vocabulaire sur mon article.

Un anglicisme utilisé et compris à l'exclusion de tout autre mot par la plupart des francophones est un mot français sauf à prétendre que certains mots seraient intrinsèquement français, ce qui est bien la philosophie éculée que je dénonçais plus haut. De la même manière un article avec quelques anglicismes n'est pas « en anglais ». Si tout ce que vous avez à offir ce sont des affirmations absurdes et des insultes, inutile de perdre votre temps sur Wikipédia. GL 9 décembre 2006 à 19:30 (CET)
les mots dans le corps du texte sont anglais, et pour bien des locuteurs. Moi, quand je lis ça, je lis un texte français bourré d'anglicisme. Vous faites de l'ethnocentrisme. Il existe des mots français pour parler de ces notions, tout ce que je veux, c'est qu'un article puisse parler en français à des gens qui veulent lire à propos de ces notions en français. podcast, podcasting et podcatcher (agrégateur) sont des anglicismes, laids en plus, qui ne se voient nul part dans les médias du Canada, à moins qu'ils veuillent signaler les traductions de ces mots anglais.
Donc vous voulez imposer votre point de vue canadien au reste de la francophonie ? Draky 9 décembre 2006 à 19:47 (CET)
Non juste un point de vue francophone. Un Français. Panda rouge

Hmmm... celà dit, le mot baladodiffusion existant, il me semble qu'on devrait inverser la redirection. Au début, il y a eu des oppositions à pare-feu, firewall étant plus connu. Maintenant, tout le monde (à part quelques informaticiens ;-) utilise pare-feu. Nous sommes une encyclopédie en français, que diable. Si un terme a été francisé, adoptons-le ! Alvaro 9 décembre 2006 à 19:53 (CET)

Merci Alvaro. C'est juste un changement d'attitude face aux néologismes, comme pour pare-feu. Pourquoi attendre des années avant de développer un regard positif face au changement. Même si c'est pas le mot que vous avez appris en premier, faites preuve d'ouverture. L'article indiquera tout de même que podcast est en usage, mais le corps de l'article pourrait être écrit avec des mots francisés, ils existent et se comprennent bien. Sinon, c'est vous qui faites du parti pris pour les anglicismes. Bon, qui est-ce qui a le dernier mot dans ce genre de situation ? Si on fait un vote, c'est sûr que le groupe de jeunes informaticiens anglicisants va gagner sur les pro-défenses de la langue (par leur nombre plus élevé sur un média tel que WP). La démocratie n'est pas toujours la mieux à même de juger des meilleures solutions. Je suis enseignant, je sais ce que c'est que de tenter de faire changer les usages chez des jeunes habitués à des mots qui ont un affect positif pour eux. Mais la protection de la langue demande qu'on puisse lire des textes avec des mots francisés sur les encyclopédies et dans les médias. Non ?

Mais pour moi Velero pousse l'encyclopédie WP a favoriser un terme même peu connu sous prétexte d'un combat personnel (la défense de la langue FR est plus prononcé au QC qu'en France) ! Le jour où "baladoxxxxx" sera plus connu oui d'accord pour le mettre en place mais... si on change "podcasting", je fais le tour de TOUS les articles et hop ! Vais en changer des termes anglais. De plus, remarques : on accuse les français de faire du francocentrisme. Québéco-centrisme ça dois exister non ? Car l'office des langues du Québec, il n'a pas plus de légitimité que l'Académie française, non ? Draky 9 décembre 2006 à 20:59 (CET)
Ha et le problème (Veloro) se pose aussi pour Phishing... cf historique. Draky 9 décembre 2006 à 21:01 (CET)
Bonne nouvelle : la guerre vient de toucher les rives de Messagerie instantanée. Pas de bol Velero, je suis (suivre) beaucoup d'articles informatiques et je clique sur "contributions de l'utilisateur" ;) Draky 9 décembre 2006 à 21:14 (CET)
VelEro, Mister Darky. Dans messagerie instantanée, j'ai changé causette pour dialogue en ligne, c'est la proposition officielle maintenant. J'ai changé courriel et clavardage, deux trucs dans le dico Larousse de France. Pour ce qui est de l'OQLF sur l'Académie, bien, disons qu'ils sont plus réactifs et réalistes dans leurs propositions, je serais Belge que je serais content qu'un organisme propose des néologismes rapidement au lieu d'attendre qu'un usage s'implante pour ensuite avoir de grandes difficultés à le refaire. -Bon alors, qui décide pour balado ?
Et tu peux me dire comment une proposition officielle peut devenir plus connue si on ne l'utilise pas en attendant qu'elle devienne plus connue en France ? Même certains journalistes viennent s'informer sur WP quand il s'agit de nouvelles notions, alors, aussi bien qu'ils sachent qu'il existe des termes français, non ? Ainsi, les termes deviendront plus connues si les journalistes de France apprennent leur existence et s'en servent, non ?
Et puis-je pouvoir insister sur le genre de balado. Les gens ont abrévié baladodiffusion et ne font pas bien la différence entre les deux. Puis-je écrire ma phrase comme je l'entends ?
On tourne en rond. Je laisse tomber les pages discution. Je reverte, sauf prise de diffusion ou truc semblable. Ou proposition plus intelligente que nos 2 positions. Draky 10 décembre 2006 à 00:48 (CET)

Au tout début des butineurs ;D on avair des bookmarks. Maintenant, il n'y a plus que des onglets. On parlait aussi, à un moment, de walkman ; maintenant, c'est has been, pardon, ringard ;D de parler de walkman, on parle de baladeur. Idem pour firewall / pare-feu. Il n'y a pas de raison d'utiliser un terme en anglais s'il existe un terme français désignant le même concept. Alvaro 10 décembre 2006 à 01:14 (CET)

Merci Alvaro. Draky, dans un article de journal où un néologisme n'est pas encore bien établi, habituellement on alterne entre le mot anglais et son synonyme français dans le corps du texte. Avons-nous un compromis ? Pour le titre, dans un journal, c'est selon que le terme est connu ou nouveau. Alors, mettons qu'il est nouveau. Bon compromis ?
Ma Wii m'a énervé, je vais tenter de rester zen ;) Bref... en fait le ce qui m'a gêné au départ, c'est l'insistance à remplacer "podcast" par "baladodiffusion". Par contre une tournure disant que ça "tend à remplacer" ou bien qu'i lexiste un terme français, pourquoi pas. Mais désolé, autant pour phishing je comprends le changement en hameçonnage. Autant podcast, j'ai JAMAIS rencontré "balado" sur un blog. Quand je dis jamais... et pourtant j'en suis des blogs, même des québécois (peu). Bref... Faudrait trouver... un compromis (comme l'a dit Alvaro ailleurs, pas d'arbitraires, plutôt du consensus). Draky 10 décembre 2006 à 11:16 (CET)
Mon problème avec podcast, c'est qu'il n'y a pas de mot français disponible. Le mot podcast est maintenant utilisé bien au delà des informaticiens et baladodiffusion est absolument inconnu, au moins en Europe. Un mot qui n'existe que dans quelques documents de normalisation n'est pas français simplement parce qu'il ne vient pas de l'anglais. Pare-feu ou courriel sont des cas différents justement parce que l'usage est incertain et les néologismes forment une alternative viable aux anglicismes. Que des organismes comme l'OQLF proposent des néologismes est une très bonne chose. Qu'on rejette dogmatiquement tout emprunt en justifiant cette attitude par les délires et le torrent de mépris que je lis plus haut est inadmissible. Ce n'est pas notre rôle de devancer l'usage ou de recommander tel ou tel mot. GL 10 décembre 2006 à 11:38 (CET)
Pour des sites qui utilisent ces mots : odio.ca ou technocrati. Mais, effectivement, pas encore très utilisé le terme balado, l'oqlf a mis l'emphase sur baladodiffusion, balado commence à faire son chemin. N'empêche, baladodiffusion est mentionné par tf1 et bien d'autres en France, il fera son chemin, et balado gagne à être connu, car court et pratique. Là, c'est juste que les gens pensent que c'est un nom féminin par abréviation. Velero 10 décembre 2006 à 15:02 (CET)
D'accord avec votre formule, "tend à remplacer", moi, c'est surtout dans le corps du texte que je défends l'idée de parler en français, un coup le terme présenter en connu, il est bien plus parlant par un novice pour le reste de l'article.


"Le Podcasting, ou baladodiffusion en français, est un néologisme (...)" http://aide.msn.fr/aide/decryptage/podcast.aspx Microsoft considère que le mot français est baladodiffusion. Même si sa diffusion est encore moindre, c'est le mot français. L'argument de l'usage n'est pas sine qua non. Une encyclopédie française décrit la réalité avec des mots français tout en signalant, lorsque c'est le cas, que l'usage du mot anglais est très répandu. "Autant de motifs qui expliquent aujourd'hui le succès rencontré par le podcasting (ou baladodiffusion) (...)" Le Monde http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=940174 "La baladodiffusion fait des émules" Le Point http://www.lepoint.fr/societe/document.html?did=170234 "Pour illustrer sa démonstration, M. Leonhard a rappelé qu'en quelques années, la baladodiffusion (...)" allafrica.com "cette technologie permettant le téléchargement à la carte s'appelle la "baladodiffusion" ou encore le "Podcasting"." Radio France http://www.service-public.fr/accueil/culture_rf_baladodiffusion.htm "La baladodiffusion permet aux internautes de télécharger ces..." Bibliothèque Nationale de France www.bnf.fr/pages/presse/dossiers/internet_campagne.pdf "Principes de la baladodiffusion (podcasting) Les balados (podcasts) sont des fichiers audio ou vidéo téléchargeables..." Faculté de médecine de Grenoble http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/medatice/annexes/documents/podcast.php "Téléphonie, conversation vidéo, télévision, radio, musique en ligne, baladodiffusion..." Microsoft France http://www.microsoft.com/france/windows/vista/winfx/edito.mspx "Créer des ressources pédagogiques > Baladodiffusion (Atelier 2). - Maîtriser l’environnement technique de l’enregistrement et de la baladodiffusion - Se préparer aux conditions d’enregistrement - Organiser l’utilisation des documents vidéo baladodiffusés" Université de Paris http://ateliers-tice.univ-paris5.fr/spip.php?article34 "France Culture en baladodiffussion" http://aafc.free.fr/ (...) Velero 17 décembre 2006 à 19:10 (CET)

La solution ultime a été trouvé : ne rien changer. Pourquoi : http://www.ratiatum.com/breve4065_La_France_ne_veut_plus_entendre_parler_du_podcasting.html :) et en gros au QC on parle de "baladodiffusion" alors que la France a trouvé un autre mot officiel. Bref cet article ne peut plus changer car le consensus sur l'un de ces deux termes francisés est impossible ! Draky 18 décembre 2006 à 16:50 (CET)
Disons que dans l'immédiat, ne rien changer me paraît pertinent ;D On en recause plus tard, dans 3 ou 6 mois ? Alvaro 18 décembre 2006 à 17:17 (CET)
Diffusion pour baladeur et baladodiffusion, c'est du pareil au même. C'est juste que la DGLF semble avoir une aversion à créer de nouveaux mots. Ils se font tellement tomber dessus lorsqu'ils osent qu'ils semblent avoir choisi la voie de la discrétion depuis un bon bout, ou, à tout le moins, celle de la plus petite créativité possible afin de ne pas heurter les biens-pensants de l'Académie, de l'intelligentsia et de tout un chacun. Sans compter que les médias ridiculisent ces nouveautés au lieu de les utiliser et de les faire connaitre. Une tendance malsaine, une mode à changer. Toute nouveauté est devenu grotesque et risible d'emblée, ce qui crée un climat favorisant le laisser-aller et le tout anglais. Si la DGLF peut combiner deux mots existants, elle le fait, sinon, elle laisse le mot anglais s'implanter, à ce qu'il me semble. Ainsi, à l'instar de télédiffusion et de radiodiffusion, baladodiffusion, de construction similaire, va s'imposer assez vite en France à mon avis, comme elle l'a fait au Canada, avec l'aide des médias par contre, qui, ici, sont demandeurs de mots français pour parler de nouveaux concepts. Dirait-on diffusion pour radio et diffusion pour télévision ? La DGLF, par sa proposition, avalisait celle de l'OQLF en fait, mais par chauvinisme peut-être, par esprit de clocher ou par frilosité Académique, elle est restée un tout petit pas derrière, à mes yeux. Certaines universités de France, devant le besoin de termes pour franciser ces concepts (balado est nécessaire, sinon l'on dirait diffusion pour baladeur de podcasts !?!), ont commencé à les utiliser et à donner des cours aux noms incluant ces néologismes. D'ailleurs, la DGLF tend à changer ses recommandations lorsqu'elle voit qu'il y a acceptation académique ou administrative d'un terme (tel courriel) ou qu'une de ses propositions est carrément ignorées (tel causette changée 7 ans plus tard pour dialogue en ligne). Donc, on peut tabler sur un changement de la proposition de la DGLF avant longtemps. La langue française souffre d'une sclérose face à l'anglais par cette aversion aux néologismes, c'est en fait une menace. Elle se doit d'être plus flexible dans un monde en changement rapide. L'anglais est tellement plus ouvert et ludique, ce qui amène de la simplicité et de la facilité, c'est un attrait indéniable entrainant une multitude de nouveaux locuteurs. Est-ce que les locuteurs du français sortiront de cette tendance à la ridiculisation de la nouveauté et développeront ce gout d'original, de neuf, l'enthousiasme et le plaisir des mots ? C'est à souhaiter.Velero 19 décembre 2006 à 17:41 (CET)

Aussi webcasting : webdiffusion. Pourquoi un néologisme anglais devrait primer sur une traduction qui va de soi (avalisée par l'OQLF) ? D'ailleurs, l'article sur WP s'appelle webdiffusion.Velero 19 décembre 2006 à 17:59 (CET)

Très bel avis dont on se fiche puisque... personne ne suit votre combat :) C'est marrant, une institution FR sort un terme FR et il vous plait pas donc c'est nul. Bravo l'argumentation. Bref, pour le moment, l'article est figé, et c'est très bien comme ça. Si l'institution FR change pour se ranger au côté du QC, on verra. Sinon... Draky 19 décembre 2006 à 19:18 (CET)
Ce n'est pas nul, c'est incomplet. J'ai dit, c'est une avalisation de baladodiffusion, au fond. Savez-vous lire ? Une expression pour deux réalités. Et diffusion pour télévision, ça aurait de l'allure ça ? Les avis de la DGLF sont changeants, comme je l'ai expliqué. Vos universités, quels termes prennent-ils ? Ceux qu'ils savent plus adéquats. Puis pour webdiffusion ? Pas d'avis ? Merci pour l'appréciation de l'argumentation, il ne vous reste plus qu'à en reconnaitre la justesse.  :-) Vous prenez ça comme si on attaquait votre intégrité personnelle, ce ne sont que des mots anglais, laids en plus, mais qui ont la cote pour l'instant sur l'internet en France. Vous tenez beaucoup à ces mots anglais, Draky ? Dites-vous je vais regarder le broadcasting du match ce soir ou la télédiffusion du match ? Si c'est broadcast, alors là, l'anglicisation de la douce France est rendue plus loin que je ne le croyais ! Et votre phrase de la fin, c'est bloqué pour aussi longtemps que vous le déciderez, parce que vous êtes admin. ? Je crois qu'il vous faudra répondre à mes arguments, pas seulement vous réfugier derrière un avis de la DGLF. Ou encore, on pourrait monter l'article selon l'avis de la DGLF, ça serait déjà un peu de français de gagné. Velero 19 décembre 2006 à 21:51 (CET)

Pour webdiffusion, et pour illustrer mes affirmations concernant la DGLF, voici ce qu'ils ont sorti : webcasting : diffusion systématique sur la toile !!! Ils n'osent plus créer des mots. Pourtant, webdiffusion va tellement de soi. ­­­­Velero 19 décembre 2006 à 21:55 (CET)

Simple intervention:Admis de tous, sauf au canada... C'est tout le temps votre argument. Trouvez mieux.--- Directement vôtre, Plastique hurlant (d) 23 septembre 2008 à 17:46 (CEST)
|
Double intervention: C'est seulement en lisant toute cette section que je me rend compte que mon dernier commentaire était petit, insignifiant. Valero, j'imagine que d'écrire ce roman t'as nécéssité milles fois plus de courage que pour moi de le lire, et c'est tellement vrai. Mais pourtant............................. le premier commentaire que tu as eu après ceci est tellement massif, rocheux, compacte et matériel que j'ai eu des frisson dans le dos à sa lecture. Et tout les autres argument des pro-Baladodiffusion sont tout aussi convaincants, face aux commentaire des anti-Baladodiffusion sont plus minables que les miens et se contentent de répèter: Si on le dit pas c'est pas bon. Et pourtant............................. l'article s'apelle encore Broadcasting, confirmant l'horreur quotidienne que nous tous, québécois, rencontront sur ces pages.*Sight* *pourri*
|
Nous vaincront un jour, quand le monopole de la francophonie sera à nous et celuis de la franglophonie à vous.---Newfrenchaterely yours, Screaming plastic (Plastique hurlant (d) 23 septembre 2008 à 19:14 (CEST))Souffle, keuf keuf !
|
Triple intervention et d'une: Draky, arrète de sortir les mêmes arguments pour dire la même chose, et vous deux (incluant Valero) arrètez de vous donner des exemples d'utilisations. C'est plus l'usage d'un mot qui fait sa véracité de nos jour alors quand tu essaie de le battre sur son propre terrain avec cela, tu lui prouve que celui-ci est valable et nécéssite de s'attarder là dessus. Et puis à quoi bon, ils ont le dernier mot jusqu'à preuve du contraîre, ca vas prendre un bout je pense, puis laissez donc votre sale titre.
|
Mais ce débat n'est pas terminé, vous avez créé un monstre (ou un troll). Je reviendrai Mouhahahaha.---Dans vos jambement vôtre, Plastique hurlant (d) 23 septembre 2008 à 19:37 (CEST)
Celui qui a partit cette discussion, c’est encore un Français de France qui refuse d’ouvrir ses horizons et qui pense que la France a le monopole du français. Comme c’est partit là, le français existe encore grâce à l’Office québécois de la langue française qui s’efforce à arrêter (ou «stopper» pour nos amis Franglais) la passoire qu’est l’Académie française. Baladodiffusion a sa place sur Wikipédia au même titre que «Podcasting», tout simplement parce que ce serait franco-centré de le retirer. Cette encyclopédie ne s’adresse pas aux Français de France, mais bien à toute la francophone (dont le Canada). C’est fou le manque de respect envers les contributions québécoises à la Francophonie. Jimmy psst! le 23 septembre 2008 à 18:28 (HAE)
En effet, c'est désolant. J'ai fait le tour de Anglicismes à discuter et des fois c'est plutôt pathétique. J'ai quand même réussi à finaliser 3 changements dans la liste, donc faut pas mettre tout le monde dans le même panier. J'ai remarqué, et certains de mes professeurs de français aussi, que l'OQLF fait une excellente job la plupart du temps. L'AF change parfois son fusil d'épaule pour l'OQLF. Le Larousse m'a l'air de faire entrer n'importe quoi dans son dictionnaire (probablement souci de versions et de marketing) en plus de ne pas contenir toutes les définitions des mots. Le Robert tient encore la route malgré certains derniers ajouts un peu épineux. Mais faut être logique parmi ces sources et garder à l'esprit que la destination de cette diffusion (les articles wikipédiens) est mondiale et générale. Et oui, moi aussi j'utilise dans anglicismes quand je parle et mes professeurs m'ont toujours appris à les éviter le plus possible dans les compositions. Quoi de mieux que cette encyclopédie pour démontrer les bonnes utilisation. J'aimerais que toutes ces minorités francophones mondiales puissent s'entendrent sur un BON français. C'est platte à dire, mais la population de la France est de 64,5 millions et la francophonie compte plus de 129 millions de personnes, donc c'est loin d'un monopole, même pas d'une majorité... Pour l'instant, je pense que cette discussion devrait probablement nous aider à nous décider. Salam aleikoum. --Beeper (@) 23 septembre 2008 à 23:44 (HAE)
Et comment réussir à faire passer une proposition dite par un groupe francophone minoritaire si ceux-ci sont systématiquement réduits au silence. N'y aurait-il pas le moindre français parmi-nous qui pourrait confirmer que ceci n'a aucun sens? Car sinon on est pas bien parti si l'AF est la référence de l'encylopédie et que c'est vous qui la dirigez. Ce que je propose, c'est de demander aux utilisateurs de toutes les communautés de langue française (d'Europe, du Moyen Orient, d'Afrique, des Antilles et bien sur d'Amérique) de donner leurs opinions. On va voir c'est qui la majorité. Allez-y: So, So, So, Solidarité!--Gossament vôtre, Plastique hurlant (d) 24 septembre 2008 à 19:32 (CEST)
Dans la discussion citée par Beeper (d · c · b), on dit qu’il faut éviter les québécismes, les belgismes, etc. mais on refuse d’éviter aussi les francisme. C’est donc un autre point à discuter. Je me suis fait dire que les francismes n’existaient pas, car le «bon français», c’est celui de la France! En voilà une bonne. Jimmy psst! le 24 septembre 2008 à 17:39 (HAE)
Allez tous le monde, on lâche pas. So, So, So...---Plastique hurlant (d) 25 septembre 2008 à 02:24 (CEST)
Ouf, j'ai failli mêler deux idées: francisme (hexagonisme) et francicisme (si ça se dit, pas vérifié ou un autre terme existe, merci à celui qui le trouvera) Clin d'œil. Un québécisme est un usage québécois (comme francisme). Un anglicisme est un terme anglais utilisé en français, un emprunt (francicisme, comme rendez-vous par les anglais). Je déblatère un peu mais vous voyez l'idée... Kétaine, ça cé un québécisme et tantine un francisme. Ici, de toute manière, c'est un anglicisme. Et je ne vois pas comment un mot anglais peut s'appeler un francisme. Baladodifusion est compris par toutes personne de part sa construction (ça fait un peu allemand), podcasting est un anglicisme et une partie d'une marque déposée en plus d'avoir besoin de notions en anglais pour le comprendre. Facile à catcher Clin d'œil. Bizarre, pourriel est un québécisme, mais pas courriel... Dans mes sites j'utilise fr, en et autres, mais je n'ai jamais eu à utiliser fr-fr et fr-ca pour la comprenhension de ce type de terme. En tk, jamais eu de plaintes... A+ Beeper (@) 25 septembre 2008 à 02:04 (HAE)

En résumé[modifier le code]

On a :

  • « podcasting » chez les Américains
  • « baladodiffusion » chez les Québécois
  • « diffusion pour baladeur » chez les Français

Et faute de consensus, on conserve le terme historiquement employé ? J'ai bon ? Gentil ♡ 20 décembre 2006 à 14:30 (CET)

Ca me paraît le plus sage. Draky 20 décembre 2006 à 15:08 (CET)
Faute d'arguments, ça peut paraitre plus sage. Quand on ne veut pas répondre aux questions et qu'on tient juste à garder le mot anglais, c'est de cette façon qu'on répond. Historiquement pour une notion qui a un an, pas fort. Alors, tu regardes le broadcasting du match ? Si la France avait eu la même attitude quand la télé a été inventé, on dirait broadcast. Ça va juste prendre un peu de temps et les gens vont rejoindre le courant institutionnel et universitaire. Je croyais que WP figurait dans ce courant académique, il semble que non, selon deux utilisateurs. Baladodiffusion et diffusion pour baladeur, c'est du pareil au même. Quand on veut juste avoir raison et faire fi du bon sens, c'est cela que ça donne.
Je faisais simplement le point sur la situation, je n'ai pas donné mon avis. Je dirais simplement que les Québécois ont plus de gout que les Français en la matière. Gentil ♡ 20 décembre 2006 à 15:31 (CET)
+1 ;D Alvaro 20 décembre 2006 à 15:41 (CET)
Non c'est baladodiffusion et pas podcasting Panda rouge 22 juillet 2009

Velero (qui ne sait toujours pas signer avec 4 ~~~~ ;-), me semble que le mieux est de laisser en l'état, pour le moment. On reparle de ça dans 3 mois ? Ça évolue vite, ce genre de choses, d'ici trois mois on aura plus d'infos pour voir si baladodiffusion s'est répandu. Pour le moment, rien de probant et on peut discuter sans fin. Alvaro 20 décembre 2006 à 15:41 (CET)

"match de football" ? Bouh quelle horreur. Je regarde la rencontre de "balle au pied" moi :) Hé oui, quitte à être intégriste, autant l'être à fond :p Sinon, va demander au bistro de wikipedia et tu verras si seulement 2 utilisateurs sont sur le courant "Wikipedia parle du présent et ne se projette pas dans un futur hypothétique". Draky 20 décembre 2006 à 15:58 (CET) PS : pourquoi baladodiffusion serait plus répandu que diffusion baladeur ? Et pourquoi tant de "anti-anglicisme" alors que je suis "anti-québécisme" ? :) Pourquoi tant de N ? Draky 20 décembre 2006 à 15:58 (CET)

@Alvaro, on peut bien attendre, si c'est ce que vous voulez. Personnellement, je ne vois pas pourquoi. Retournez voir toutes les citations trouvées en France ci-haut, Microsoft France affirme que c'est le mot français, et l'université de Paris donne un cours à ses prof. en utilisant ces mots français, mots qui seront bien sûr enseignés à leurs étudiants. WP étant une référence pour plusieurs, ça aurait été bien de réfléter que ce sont ces mots français qui s'imposent lorsqu'on traite le sujet de façon universitaire, professionnelle, ... Rester à la remorque de l'usage, quand on sait combien la tendance à la facilité anglicisante est forte malheureusement depuis un bout en France, alors que WP est une référence, c'est antinomique. @Draky, je savais bien que c'était du chauvinisme, merci de le confirmer. C'est le gros bon sens qui doit primer.Velero 21 décembre 2006 à 16:36 (CET)

Ce n'est pas ce que je veux, Velero, c'est ce que je pense préférable dans l'immédiat pour notre projet (je puis faire erreur ;-). On revoit le truc dans 3 mois, y'a pas l'feu au lac ;D Regarde l'historique de hameçonnage. Cela dit, vous pouvez continuer à discuter, mais sans moi (ça vous fera des vacances ;-) Alvaro 21 décembre 2006 à 16:53 (CET)

Bravo, Gentil. Tu a trouvé la meilleur façon de ne pas nous écouter simplement et sans discussion futile. Alors pourquoi ne pas adopter "diffusion par balladeur", c'est même plusse meilleur que baladodiffusion. Mais non, Podcasting c'est mieux puisque c'est vous qui l'affirmez؟---Plastique hurlant (d) 23 septembre 2008 à 17:24 (CEST)

Le terme podcast s'est imposé de lui même en même temps que la technologie. En changer le nom bien après par un terme que personne ne connait et n'utilisera jamais car l'autre est déjà ancré dans les esprits (sans parler que balado est un terme assez horrible) c'est de l'archaïsme. Le français est une langue vivante, issue du latin, mélangée avec du grecque et plus recement de l'italien, de l'anglais ou même de l'allemand. Le fait de pouvoir absorber ces mots et des les "franciser" prouve la réactivité et la vie de cette langue. Si se sont des termes anglais plutot que français qui s'imopsent c'est pour une simple et bonne raison : l'actualité technologique et économique est pour le moment anglo-saxonne. Le jour où la France ou le Quebec seront les premiers à sortir une technologie et à la nommer, peut etre qu'il y aura plus de mots français dans les nouvelles technologies. Il y a eu une époque ou les rois d'angleterre parlaient français. Il y a énormement de mots français utilisé en anglais (et certains sont même refrancisé ensuite : comme flirt qui vient de fleureter, deuce au tennis, ...). Luter contre un usage courant me parait etre un combat à la don quichotte. Pour ce qui est de Walkman devenu baladeur, rien à voir, ce mot est une marque de Sony qui a longtemps été leader quasi unique sur le marché. Mais on ne dit pas un iPod pour n'importe quel baladeur MP3 car l'iPod est sorti bien après les premiers baladeurs, même s'ils s'est largement imposé sur le marché ensuite. Comme quoi la langue française n'est pas si illogique que ça. Si vous voulez tuer le français en imposant des mots horribles que personne n'utilise et donc ne plus faire évoluer cette langue vous etes dans la bonne voie. Sinon vous vous trompez de combat. Il faut innover avec des produits français pour que les noms français s'imposent ! Un podcast reste donc un podcast et ne sera jamais un "balado". --PatatoOor (d) 20 février 2009 à 15:05 (CET)

Non je ne suis pas d'accords avec vous PatatoOor le Français a besoin d'être artificiellement défendus dans c'est temps difficiles ou l'Anglomanie règne sur le monde , détrompez-vous il ne sagie pas d'évolution naturel, l'Amérique a de très importantes organisations d'Anglicisation du monde, ils a était avoués plusieurs fois que le gouvernements américains qu'ils planifiait un monde Anglophone d'ici 100 ans grâce a leurs organisation d'anglicisation , la Louisiane par exemple parlait majoritairement Français il y a 150 ans, si les choses aurais évolués normalement sans interventions artificiels cet états parlerait toujours majoritairement Français aujourd'hui mais la campagne d'Anglicisation de la Louisiane forçant les louisianais a parler anglais, créant des néologismes anglophones pour les mots francophones n'ayant pas de traductions anglaise, forçant les enfants francophone a utiliser des mot anglais ont portés leurs fruits est aujourd'hui la Louisiane parle Anglais et utilise les néologisme anglophone , cela s'appel l'assimilation et cela n'as rien de naturel, et voila se qui se passe dans le monde et particulièrement en France en se moment, le pire c'est que la majorités des Français n'y voit que du feus et accepte d'être colonisées sans dirent un mot, en mettants cela sur le dos d'une evolution "Naturel", je n'est rien contre l'évolution d'un langage naturel , mais la il s'agit d'une assimilation forcé n'ayant rien a voir avec les basses de notre langue, ne servant qu'un seul but, notre assimilation par l'empire américains, alors réveillons nous et ne nous laissons pas assimiler, le français et pour l'Amérique le plus grand chalenge car le français a la deuxième plus grande influence mondial après l'anglais, si le français tombe , le reste du monde tomberas, il faut que nous défendions notre langue, pour notre liberté mais ausi pour le différence culturel du monde tout entier.

--Hypersite (d) 20 février 2013 à 01:41 (CET)

Techniquement faux?[modifier le code]

Heu pour moi les podcast sont de simple flux RSS2 contenant un lien vers un vidéo ou du son. Apple dans sa "spécification" a rajouté quelque balise (auteur, piste,etc) et enlever la balise "provenance" (effet comercial évident). Je ne vois pas de technologie ici... juste différente technique sous un nom comercial... l'introduction de l'article en anglais est bien mieux.. sinon ici les spec d'apple (qui n'est pas le seul système de podcast vu qu'il exsite aussi atome) http://www.apple.com/itunes/store/podcaststechspecs.html --gagarine 2 février 2007 à 20:33 (CET)

Appropriation et podcast[modifier le code]

A ma connaissance, mais je me trompe surement, Le podcast c'est surtout voir essentiellement itunes. Et il est impossible de récupérer en mp3 un podcast. Le fichier est donc vérouillé sur un format propriétaire et l'achat d'un balladeur est donc fortement conseillé et orienté... Ca ne dérange personne, c'est génial ! --Adamh 31 mars 2007 à 20:38 (CET)


Adamh tu peux accèder librement aux fichiers MP3 (avec iTunes, tu glisses-déposes la ligne de l'émission sur ton bureau par exemple), il n'y a aucun format propriétaire imposé.

eh ?[modifier le code]

c'est quoi ces histoires de "streamcast" ? depuis quand ce type de serveur est utile (et présenté comme indispensable) pour faire du podcast ?

Effectivement c'est faux. J'ai corrigé. Mais tout le paragraphe mériterait d'être repris car il est peu clair. J'essaierai de m'y coller. -- elg - contact 28 août 2007 à 10:24 (CEST)


dans le même ordre d'idée, je découvre sur le schéma le terme de "podspace" !? Peux-t-on le retirer ou le justifier ? En effet il ne fait référence à aucun existant public.

La demande a été faite aux Wikigraphistes. Au plaisir, Antaya 15px 15 novembre 2007 à 13:14 (CET)
Fait Fait. Antaya Hybride Canada/Québec 15 novembre 2007 à 16:26 (CET)

Baladodiffusion ou Podcasting[modifier le code]

Salut les wikipédiens,

sans vouloir relancer le débat de l'année dernière, je voulais signaler que "Radio France" (France Inter) utilise officiellement depuis quelques semaines le terme francophone "baladodiffusion" plutot que le terme anglo-commercial "podcast". Je suis un grand consommateur de "fichers audios pour emporter" (français, québécois, africains) et le terme "balados" s'impose de plus en plus dans les médias francophones de la planète.

De plus, je crois que le devoir de francisation de fr.Wikipédia.org doit aider ce terme à émerger plus rapidement : si la célèbre Wikipédia officialise un terme anglais et commercial (iPod), il va de soi que les médias hésiteront à faire le grand saut de la francisation. Pensez à l'impact que l'encyclopédie libre a sur la langue française... Au plaisir, Antaya @ - 30 septembre 2007 à 17:24 (CEST)

ContrePerso je suis pas daccord du tout pour franciser ce terme (j'ai eu vent de cette page suite au message laissé sur ta PDD ;)). Mais je comprends tout à fait ton point de vue, c'est un truc de Canadien ça ! Les traductions françaises sont faites par l'académie françaises et franchement, niveau Internet, ils sont mais alors complètement à la masse. Ya de ces traductions des fois tu rigoles. Ca m'a toujours énervé de voir traduit "e-mail" par "mél" par exemple. Pour ce qui est de baladodiffusion, j'en avais jamais entendu parler et je suis plutot du genre mediaphile.
Mais bon, de toute facon, franciser ou pas, c'est un éternel débat. JSDX 2 octobre 2007 à 19:02 (CEST)
Il ne s'agit pas d'être pour ou contre... ce n'est pas nous qui décidons! La vague et les médias de masses tendent à aller du côté du terme proposé par l'Office québécois de la langue française. Et je crois qu'il est du devoir de Wikipédia de promouvoir la francisation sur les entrées des articles.
Je te comprend pour la traduction, mais ce n'est qu'une question d'habitude! À force de l'entendre dans les médias, je me suis habitué et le mot est plus logique que podcast (France) ou podiffusion (Suisse)! Même en anglais on tend vers "Audioblogging" plutôt que "podcast" qui est dépassé. Et depuis que j'entend Radio France utiliser le terme proposé par l'OQLF, j'en suis très heureux, c'est tellement plus logique! Et saches que je vais en débattre jusqu'à ce que mort s'en suive!!! Héhéhé! Clin d'œil Au plaisir, Antaya @ - 2 octobre 2007 à 20:16 (CEST)
J'ai jamais entendu ce terme de ma vie, pourtant j'ai déjà consommé du podcast. :> — Raizin 2 octobre 2007 à 21:10 (CEST)
1. La Wikipédia n'a aucun devoir de francisation (au contraire, on se doit de respecter l'usage). 2. Tu as des sources (à part Radio France utilise ce terme). Jusqu'à preuves du contraire, je pense que c'est podcast et podcasting qui est le plus utilisé. Le nouveau Petit Robert ne connaît ni l'un ni l'autre. 3 octobre 2007 à 18:32 (CEST)
PS : Sur le site de Radio France donné en lien dans l'article on peut quand même lire "podcast" dans le titre et dans l'onglet !! (J'ai d'ailleurs modifié l'article en conséquence). VIGNERON * discut. 3 octobre 2007 à 18:47 (CEST)

Bien sûr que le terme "Podcast" est plus utilisé, mais il n'en demeure pas moins erroné et tend à être abandonné. Radio-France n'a pas encore modifié son site Web, mais les animateurs parlent maintenant de baladodiffusion; d'ailleur j'ai écrit à l'entreprise publique afin de savoir quand le terme sera utilisé sur leur site et j'ai félicité leur initiative d'effort de francisation.

Je suis producteur de baladodiffusions, et beaucoup de mes auditeurs sont en France. Des commentaires comme ceux de Raizin (d · c · b) sont fréquents; les français utilisent Podcast et c'est un gros problème lorsque l'on produit une émission, puisqu'ils ne connaissent pas le terme qui s'impose dans les médias de masse et les québécois se manifestent quand ont utilise un terme anglais. De toute façon, beaucoup de gens ne connaissent même pas le mot "Podcasting" et ne savent pas ce que c'est! Dommage que l'entrée principale de l'article soit l'anglo-commercial, car cet article contribue à étirer l'utilisation du mauvais terme. En terminant, le Larousse 2008 contient le mot Baladodiffusion et le Petit Robert va sûrement suivre bientôt... Mais je ne "lâcherai pas la patate", et je vais continuer à féliciter les médias avec qui j'ai des associations lorsqu'ils utilisent le terme francisé. Sourire --Antaya @ - 3 octobre 2007 à 23:19 (CEST)

Ok mais ya une grande différente d'usage des mots francisés ou non selon que l'on soit au Canada ou en France. La règle sur Wiki je crois c'est de mettre le terme le plus usité. En France a priori c'est encore Podcast. On peut mettre baladodiffusion en redirection, d'une part, et de l'autre également le citer en introduction. Enfin bref je m'en fiche un peu en fait :D JSDX 4 octobre 2007 à 07:17 (CEST)

Bien sûr que le terme "Podcast" est plus utilisé : la discussion est donc close ! C'est dommage mais c'est le principe de moindre surprise qui prévaut (je le sais pour m'être battu contre LSD). VIGNERON * discut. 9 octobre 2007 à 21:22 (CEST)

Il y a aussi Radio France Internationale qui utilise les deux termes, et en plus ils mettent un lien vers Wikipédia... alors quand Vigneron dit "Wikipédia n'a aucun devoir de francisation", c'est possible, mais une entrée principale francisée aurait l'avantage de fixer tout les médias qui se voient contraints d'utiliser les deux termes et qui plus est, citent Wikipédia comme référence! --Antaya @ - 4 octobre 2007 à 06:24 (CEST)

Je te remercie pour ton honnêteté Antaya. Si Wikipédia utilisait « baladodiffusion », ce serait effectivement avec des arrière-pensées promotionnelles (politiques, et d'après ce que tu écris, anti-commerciales). Or ce genre de comportement viole frontalement la neutralité de point de vue, principe sacré de Wikipédia. Marc Mongenet (d) 2 mars 2008 à 18:01 (CET)

Effectivement, Apple™ tente de protéger sa marque iPod™ et déplore l'utilisation de Podcast™ pour signifier des diffusions pour baladeur, ou tout autres dérivés de son produit... Or ce genre de comportement viole frontalement la neutralité de point de vue, principe sacré de Wikipédia. — Antaya @ 6 mars 2008 à 00:02 (HNE)


J'espère ne pas me tromper, mais si je regarde les discussions sur Wikipédia et la langue française, je remarque des contradictions. On dit : « Wikipédia n'est pas sous l'influence de la politique (donc, pas sous l'influence de l'OQLF), mais si ça se trouve, Wikipédia est bel et bien sous l'influence d'un institution, mais celle de l'Académie française. Si un terme proposé par d'autres institutions politiques pour le français et qui ne sont pas attestés par l'Académie française, Wikipédia refuse de l'utiliser officiellement. Mais si un terme est proposé par l'Académie française et non-attesté par d'autres institutions politiques (exemple : OQLF), Wikipédia admet quand même le terme et se soucie peu des autres régions francophones. Et pire encore, elle est aussi sous l'influence de la langue anglaise ! Déjà qu'elle renie le français québécois, l'encyclopédie pourrait au moins se limiter au français de France ! Mais non, en plus, ils aiment mieux favoriser l'anglais aux autres variantes francophones. Mais la question est : Nous, Québécois et Québécoises, avons-nous un réel pouvoir pour changer cet injustice ? Là, je n'ai pas la question... Jimmy Lavoie discuter le 25 mars 2008 à 21:35 (HNE)

Bonjour. Je tiens juste à signaler que, contrairement à des affirmations dans cette page, des français, en tout cas ceux où j'habite en France utilisent bien le mot balado. -FR-86.213.151.38 (d) 4 avril 2008 à 16:31 (CEST)

On peut écouter ou voir des podcasts sans baladeurs (70% des gens écoutent en ligne!), donc baladodiffusion est un terme réducteur. Dommage d'avoir enlevé les liens vers les annuaires de podcasts qui existent bien avant iTunes (et d'avoir gardé des liens commerciaux vers des logiciels).

"Pour recevoir, lire et cumuler des abonnements, un agrégateur (lecteur) est nécessaire afin de signaler les mises à jour d'un abonnement." c'est faux! L'ipod virtuel existe depuis avril 2005 [1] -

Ce n'est pas mieux «podcast» qui dit qu'on peut seulement les lire avec un iPod (en plus de faire de la publicité)... Au moins, baladodiffusion, c'est plus général. Jimmy Lavoie discuter le 13 mai 2008 à 17:24 (HAE)
Dans les référence, il est dit : « Comme il est impossible de rassembler dans un « seul » mot toutes les caractéristiques associées au « podcasting », notamment les fichiers audio, vidéo, image, texte, jeux, on doit en mettre une en évidence. Il s'agit d'un élément central, sinon on parlerait simplement de diffusion RSS. (...) De plus, le baladeur numérique qui peut être multimédia, est naturellement associé au déplacement et à la consommation en différé. » (texte original) Cordialement. — Antaya @ 14 mai 2008 à 06:39 (HNE)

Je pense que baladodiffusion est bien meilleur vu que podcasting viens de podcast qui est une marque déposée de Apple, qui risque d'entrer en conflit de par la licence. À mon avis, c'est comme appeler un appareil photo un kodak, un réfrigérateur, un frigidaire. De plus, Wikipédia est un média écrit, ce qui implique une utilisation correcte du français écrit et non l'utilisation du jargon parlé avec le voisin. Si j'écris comme j'parle, j'm'a vous dire que ça risque d'être laite tantôt, watch out à cé bebelles là... De plus, si l'office de langue française s'occupe seulement de la France (à vérifier), alors je pense qu'elle ne peut être utilisée vu qu'elle représente moins de 25% des francophones, donc n'est pas représentative de la situation mondiale. --Beeper (d) 9 août 2008 à 11:24 (CEST)

En fait, l’Office québécois de la langue française (anciennement connu sous le nom de l’Office de la langue française) régie le français du Québec. En France, c’est l’Académie française qui joue ce rôle. Cordialement, Jimmy psst! le 10 août 2008 à 20:48 (HAE)
Donc, l'Académie française s'occupe du Français français(pays) ou du Français internationnal? Clin d'œil --Beeper (d) 11 août 2008 à 03:02 (CEST)
Techniquement, l’Académie française s’occupe du français international. Toutefois, elle a beaucoup moins d’importance à ce niveau qu’avant la création de l’OLF. Par exemple, dans les séries ou films doublés au Québec, en français international, on utilise maintenant des expressions du français québécois standard (courriel, étant un exemple simple [l’OQLF a, dans ce sens, collaboré au français international]). Dans la vie de tous les jours, l’Académie française s’occupe vraiment du français de France. Elle ne détient pas de pouvoirs sur le Québec, comme l’OQLF n’en a pas en France. Sourire Bonne journée. Cordialement, Jimmy psst! le 12 août 2008 à 17:53 (HAE)
Merci de l'information. Donc, cette organisation ne représente pas la majorité de la Francophonie. Voici donc mon opinion, sujet à discussion. Je pense que ce terme est incompréhensible des francophones qui n'ont pas une maitrise minimale de l'anglais. Je suggère "Baladodiffusion". Il est aussi très bizarre de voir un argument contre qui cite: "Perso je suis pas daccord du tout pour franciser ce terme". Il est cependant certain qu'une redirection est nécessaire pour "podcasting". Salam aleikoum --Beeper (@) 16 août 2008 à 23:21 (HAE)
Pour En tant qu'organisation francophone, il serait plus logique que wikipedia utilise les néologismes français s'ils sont opposés à des termes commerciaux. Cette modification devrait avoir été faite dès l'invention de ce terme et devrait être sérieusement envisagé pour renommer cette article. Pourquoi nos demandes pourtant bonnes devraient encore être ignoré par la simple intransigeance des français à changer les leurs terme familiers au profil des simples québécois et leurs mot Bâtard qui pourtant fonctionnent bien et respectent la langue Française? Ne serait-ce pas une séquelle de leur sentiment de supériorité sur wikipedia? J'espère seulement que le terme baladodiffusion viendra remplacer le terme Podcastig quand celui-ci ne sera plus "à la mode" chez les Français.
Chu tanné de perdre moé, c'est quoi debord un palet(Hockey)?---Fanatiquement vôtre, Plastique hurlant (d) 23 septembre 2008 à 17:14 (CES
Pour promouvoir un minimun baladodiffusion, il y a deux ans j'avais créé une Catégorie:Angliscisme de transition où se trouvait Podcasting dans l'attente de sa perte de prédominance et de son remplacement comme cela est arrivé à Walkman. Mais cette catégorie a été supprimée par des gens bien intentionnés ! mais plutôt à mon avis sans sens de l'avenir ! - Siren - (discuter) 20 février 2009 à 16:42 (CET)

Un argument élémentaire consiste à rappeler qu'un mot français bien formé vaut TOUJOURS mieux qu'un mot anglais du point de vue sémantique : alors qu'un mot anglais ne signifie RIEN pour un francophone, un mot formé avec les bonnes racines est d'emblée compréhensible, ce qui le rend infiniment supérieur à sa version anglaise (aussi "branchée" soit elle : les modes passent, voir "walkman")! Il ny'a rien de pire pour corrompre la cohérence de la langue que ce genre de barbarisme! C'est d'ailleurs ce genre de situation qui a rendu au fil des siècles la langue anglaise aussi peu cohérente (syntaxe, grammaire, prononciation) Madeba (d) 12 avril 2009 à 00:34 (CEST)

Pour Bien sûr je pense que notre langue doit acquérir de nouveaux mots pour suivre le changement technologique et ce notamment par des néologismes qui paraissent appartenir à notre langue et non à l'anglais. Donc je donne ma voix à Baladodiffusion. Et puis, vous savez Podcast ça ne veut pas dire en anglais "jet de vaisseau"? Panda rouge (d) 15 décembre 2009 à 04:04 (CET)

PourAprès un long moment d'attente Baladodiffusion a donc était adopté a 4 contre 1 je renomme donc l'article.

--Hypersite (d) 20 février 2013 à 01:41 (CET)

Suivre des cours universitaires en baladodiffusion[modifier le code]

Salut les tripeux de baladodiffusion, je viens de tomber sur un article de l'émission Macadam Tribus qui traite de cours universitaires en balado. Vraiment, c'est très bon et semble-t-il, c'est l'avenir! Au plaisir, Antaya @ - 4 novembre 2007 à 06:08 (CET)

A faire[modifier le code]

  • Indiquer des exemples de sites de recherches de balados francophones.
  • Integrer des liens de pages associés sur Wikipédia.
  • Rédiger un paragraphe Comment publier des balados sur une page html.

Rester cohérent[modifier le code]

Notre Wikipédia est en français. Qu'est-ce que le français? C'est une langue qui repose sur un certain nombre de règles étymologiques donnant une cohérence à tous les mots. Maintenant, qu'est-ce qui est le plus français étymologiquement parlant: podcast ou baladodiffusion? Si quelqu'un réussit à me trouver le mot à l'origine du premier nommé et à établir une origine qui n'est pas xénofrançaise (au sens linguistique, pas national), on pourra alors l'utiliser s'il est bel et bien le plus connu. Entre temps, il est évident que baladodiffusion a des racines plus francophones. Ça ne prend pas un doctorat pour ouvrir un dictionnaire et réaliser qu'à côté de la définition de podcast, il est écrit mot anglais! La guerres Académie française contre OQLF est un non-sens: l'important est qu'on respecte la langue pour ce qu'elle est, dans toute sa cohérence.Vintotal (d) 17 septembre 2009 à 20:42 (CEST)

Je précise que je ne connaissais pas ce mot "podcast" il y a 2 semaines et quand un copain me l'a sorti je n'ai évidemment rien compris!!
Mais, je peux vous donner son étymologie : Pod pour Ipod et cast pour "broadcast" : diffuser. Je vous l'accorderais, le terme français est mieux compréhensible et étymologiquement plus juste mais face à quelques irréductibles de mes compatriotes qui trouvent tendance les anglicismes, il n'y a pas grand chose à faire. L'usage en France c'est le leur et la France est la francophonie. Vivement que nos frères d'Afrique envahissent la toile, ils défenderont bien mieux le français que nous!!
Je souris aussi quand ils invoquent la neutralité de Wikipédia : Est-ce neutre de privilégier le terme anglo-saxon?
Enfin, il ne faut pas s'inquiéter. Le terme balado se répand aussi chez nous, on l'entend dans les médias et à l'école, vous pouvez être sûr qu'il y sera appris... il faudra du temps, et dans 25 ans, le type qui défend podcast aujourd'hui le trouvera suranné.--LAFEUILLE Thomas (d) 12 octobre 2009 à 22:28 (CEST)
C'est ben vrai ça ! et l'avenir nous donnera raison, c'est pour ça que podcasting est un anglicisme de transition comme bien d'autres qui mériteraient une catégorie ! Le casting c'est quoi ça, une distribution des rôles ? et le podcasting une distribution des rôles comme un pied ? Citation Ce film a vraiment souffert d'un podcasting ! (Eve Angeli) - Siren - (discuter) 13 octobre 2009 à 03:45 (CEST)
Plutôt facile la question: baladodiffusion sur le wiktionary, baladiffusion et podcasting, ce dernier catégorisé en tant que mot-valise anglophone. Selon le dictionnaire de mon navigateur, seul baladodiffusion est bon. Plutôt normal, ce mot est francophone! Selon l'utilisation anglophone du mot podcasting en France qui en fait une mode, et bien sûr une mode ne dure pas et de plus celle-ci est régionale et non internationale, donc non durable (selon cette mode, faudrait-il renommer Cuisine (pièce) par kitchenette?). Et, il me semble que le but d'une encyclopédie est d'informer, et informer l'utilisateur sur la bonne utilisation d'un mot fait, il me semble, partie de cet objectif. A+ Beeper (@) 15 décembre 2009 à 04:28 (CET)
Prenez un peu de recul, puis regardé un peu autour de vous, baladodiffusion est moins utilisé que podcast même par les grands média nationaux (radio etc), vouloir mettre à tout pris un mot français au risque d'être moins clair, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 15 décembre 2009 à 09:25 (CET)
Kyro, lis tu seulement ce que les autres écrivent? Baladodiffusion est JUSTEMENT plus clair car mieux formé pour un francophone. Comme par hasard, Kyro rédacteur principal Ipod, IMac aluminium,iPod shuffle, 1984 (pub apple). Halte au sketch des fanatiques Apple : Wikipedia n'est pas là pour promouvoir une marque commerciale. Pas très sain sur une encyclopédie libre ...Madeba (d)
Podcast et Podifusion sont des antonomases créés avec le préfixe commercial tronqué de la marque déposée « iPod™ », qu'Apple™ tente de protéger. De la même manière, les dictionnaires Larousse et Le Petit Robert furent poursuivis lorsqu'ils ont consigné le terme Routard, marque déposée en 1975 par Philippe Gloaguen.
Nous utilisons tous des antonomases tels que Kleenex, Klaxon et Frigidaire et pourtant, malgré le principe de moindre surprise de Wikipédia, on ne doit pas confondre avec « Mouchoir papier, Avertisseur sonore et Réfrigérateur ». Ainsi, il me semble évident que Wikipédia fait fausse route, et s'expose inutilement à des représailles légales. Cordialement. —Antaya    15px 15 décembre 2009 à 13:48 (HNE)
Excellent ! Tu marques des points dans ce concours d'arguments ridicules. Moyg hop 15 décembre 2009 à 20:53 (CET)
@Madeba Wikipédia n'est pas la pour promouvoir mais pour être encyclopédique, explique moi ou mes articles ne sont pas neutre. Après on en reparlera.
@Myog: +1
Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 15 décembre 2009 à 23:33 (CET)
Encore une fois tu réponds à côté. Explique moi où j'ai dit que tes articles n'étaient pas neutres. De fait, tes articles 'Apple', je ne les ai pas lus. Je me répète donc : tu ne lis pas ce que les autres écrivent. Il est expliqué au-dessus que sémantiquement baladodiffusion est plus clair. Tu viens juste en dessous, sans arguments, affirmer péremptoirement le contraire : explique moi l'intérêt de genre de remarque (hors "appeulite aiguë")? idem pour ton "+1" sur un commentaire anti constructif de Moyg. Tu parles d'être encyclopédique. Très bien : explique où l'argument sémantique est porté en défaut, au moins tu répondras constructivement aux commentaires et enfin, va nous chercher tes statitisques sur l'utilisation du mot "podcast". J'ai lu des affirmations péremptoires sur ce sujet, mais je n'ai pas vu grand chose "d'encyclopédique". Madeba (d) 16 décembre 2009 à 22:59 (CET)
Je t'invite alors à m'indiquer ou est-ce que tu as lu que l'argument sémentique prévalait pour le titre. Pour le terme Podcast je t'invite à aller consulter tout les sites de média nationaux français (Radio France, RTl, Europe1 et j'en passe), seul le mot podcast apparait. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 16 décembre 2009 à 23:16 (CET)
@Myog: Il me semble, bien au contraire, que ce sont des arguments tout à fait valables et vérifiables. Cette discussion sur la marque déposée (tronquée) n'est pas la seule en cours sur la toile. Cordialement. —Antaya    15px 16 décembre 2009 à 00:59 (HNE)
Supprimons donc tous les articles portant sur des marques ou des entreprises puisque l'on n'a pas le droit d'utiliser leurs noms. J'attends avec impatience de voir Apple porter plainte contre toutes les radios (entre autres) qui utilisent le terme "podcast". Au passage, si vous voulez défendre la "pureté" de la langue, merci de commencer par écrire mon pseudo correctement. Moyg hop 16 décembre 2009 à 11:06 (CET)
Petites recherches rapides: podcasting en France: 394 000 ; podcasting dans les pages mondiales francophones: 566 000 ; baladodiffusion en France: 155 000 ; baladodiffusion dans les pages mondiales francophones: 1 160 000. Donc, oui, en France c'est podcasting qui est le plus utilisé. Mais dans la communauté mondiale francophone, c'est baladodiffusion qui mène, et de loin... Clin d'œil Beeper (@) 17 décembre 2009 à 03:36 (CET)
Google ne m'affiche pas ces chiffres j'ai 350 000/155 000 pour baladodifusion et 389 000/562 000 pour podcasting .... Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 17 décembre 2009 à 06:49 (CET)
De toute façon, 66 millions de français qui ont choisi podcast vs 8 millions de québécois, on l'emporte et on reste sur podcast, qui choquera infiniment moins de personnes. C'est d'ailleurs pour la même raison que toutes les œuvres sur Wikipédia (films, bouquins...) utilisent les titres français et non québécois. Et oui, la vie est parfois injuste :) Okki (discuter) 17 décembre 2009 à 07:16 (CET)
Réponse Okki: Tu as tout faux, que ce soit Français (66 millions) ou Québécois (8 millions), les deux sont minoritaires face à plus de 200 millions (nombre très minimaliste) de francophones à travers le monde. Donc, on s'en fou du Québec ou de la France, seul la francophonie importe. Et ainsi la vie ne peut être injuste, elle se généralise... Réponse Kyro: Oui en effet, les chiffres ont changé entre temps. Après recherche, j'ai trouvé que c'est Google qui fait une approximation des résultats avant de démarrer une recherche plus approfondie sur d'autres processus, question de donner un résultat immédiat à l'utilisateur, car il aime mieux la vitesse que l'exactitude, un autre mouvement de masse, mais qui gêne parfois. Donc après quelques temps, le nombre de résultats devient plus exact après cette recherche supplémentaire. Donc avant d'utiliser les résultats Google, démarrer la recherche et la redémarrer après une heure. Ça m'apprendra à faire confiance à Google. Malgré que tu ait interverti 2 nombres, c'est bien podcasting qui est le plus utilisé. Enfin réglé... Beeper (@) 17 décembre 2009 à 23:53 (CET)
Si au mieux, nous pouvions opter pour le terme diffusion pour baladeur tel que recommandé par votre Commission générale de terminologie et de néologie, nous pourrions clore le débat qui dure depuis presque cinq ans. Ceci aurait l'avantage de satisfaire tout le monde. Cordialement. —Antaya    15px 18 décembre 2009 à 12:19 (HNE)
Suggestion dont la pertinence m'échappe, ce terme est encore moins utilisé que baladodiffusion. Si tu veux clore le débat il faudra accepter, p-e à contre cœur que pour le moment Podcasting est plus utilisé que Balladodiffusion. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 18 décembre 2009 à 18:57 (CET)
Ceci n'est vrai qu'en France mon cher Kyro; il y a plus de locuteurs francophones qui n'utilisent pas podcast, mais un de ses dérivés... alors la règle de moindre surprise ne tient pas la route dans ce cas-ci. Je ne dis pas que l'entrée principale DOIT être baladodiffusion, je dis que l'entrée principale doit être claire pour un francophone néophyte du sujet : Diffusion pour baladeur est clair pour tous, Podcast ne l'est pas. Cordialement. —Antaya    15px 18 décembre 2009 à 14:05 (HNE)
C'est tout aussi clair que Acide désoxyribonucléique pour les néophytes. L'article est la pour éclairer les lanternes. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 18 décembre 2009 à 20:12 (CET)
Justement : Diffusion pour baladeur [2] est clair pour tous francophones, Podcast [3] ne l'est pas. L'article est là pour éclairer les lanternes. Cordialement. —Antaya    15px 18 décembre 2009 à 14:42 (HNE)
Mais non utilisé, donc non pertinent. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 18 décembre 2009 à 20:46 (CET)

Ceci n'est vrai qu'en France mon cher Kyro. Il y a plus de francophones hors de ton beau pays! Sans déconner, j'ai hâte que WP-fr soit vraiment internationale et pas seulement franco-centrée. Ces discussions sont épuisantes et improductives. Voir aussi : Projet:Québec/Annonces#Anglicismes à discuter, on passe notre temps à faire réaliser aux Français que leur langue est en péril. Et à ça on nous répond qu'elle évolue!

Je vais te raconter une anecdote mon cher Kyro. Je travaille à la Place Bonaventure dans le centre-ville de Montréal. Savais-tu que je suis obligé de parler anglais toute la journée ? Les réunions, les communications d'entreprise, les discussions d'ascenseurs et même la charte bêtement nommée "respect et dignité des employés" sont en anglais... alors que la langue officielle ici est le Français. Savais-tu qu'on est obligé d'avoir des lois pour préserver le français dans mon pays. Alors quand je suis obligé de me battre avec des Français pour parler français, ça me fait aussi mal à l'âme que lorsque je sors d'une formation entièrement donnée en anglais au cas où les 2 chinois ne puissent pas comprendre tous les mots français.

Et quand j'ai ce genre de discussion avec des Français, qui ne se rendent pas compte que l'anglais est insidieusement partout dans la langue française, ça me tue de me faire dire que la langue évolue. Tous les jours j'écoute Europe 1 (On va s'gêner en baladodiffusion) et ça me ramasse les tripes d'entendre notre langue autant massacrée... Je ne me souviens plus qui disais : « les gens bilingues sont plus conscients de la valeur de leur langue maternelle que les unilingues... voilà pourquoi les Français se foutent de leur langue. » Oui mon ami Kyro, j'ai mal à la langue de ma mère quand je vais travailler quotidiennement, ou quand je vous entend parler si mal votre langue. Oui ça me fait ch*** quand j'entend un Français utiliser des mots anglais qu'il n'est même capable de prononcer correctement. Ça me fait encore plus ch*** quand notre belle encyclopédie est bourrées de termes anglophones uniquement utilisés en France. Oui mon ami Kyro, j'ai mal à ma langue... ta "life" et ta "tongue" ne sont pas en péril, mais nous oui. Alors respect à ceux qui se battent tous les jours pour préserver ta "tongue" de ce côté-ci de l'Atlantique. Cordialement. —Antaya    15px 18 décembre 2009 à 15:25 (HNE) Ceci dit, « diffusion pour baladeur » sera toujours mieux que « podcast »!

Est tu conscient que tu viens de te discréditer toi même en disant «  quand je suis obligé de me battre avec des Français pour parler français, ça me fait aussi mal à l'âme ». Ce que tu nous fait ici c'est du POV, du POV rien que du POV. Moi aussi je suis pour parler français, mais je suis avant tout pour qu'on se comprenne. Quel est le problème que l'anglais soit partout si l'on se comprend ? hein ? hein ? Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 18 décembre 2009 à 21:29 (CET)
T'as rien compris à ce j'ai écrit... mais quelle perte de temps. Et POV est en anglais. Clin d'œilAntaya    15px 18 décembre 2009 à 15:33 (HNE)

point de vue Suisse, Podcast, et c'est écrit en gros au milieu de la page--Chandres () 18 décembre 2009 à 21:44 (CET)

Visiblement, vous n'êtes pas contraint à parler anglais dans vos pays! Vous auriez le cuir plus sensible. —Antaya    15px 18 décembre 2009 à 17:44 (HNE)
Une minorité de français utilise l'anglais au quotidien, au moins partiellement. J'en fais partie (domaine scientifique) et évidemment, ce sont toujours ceux qui le parlent le plus mal qui utilisent le plus de mot (fr)anglais, notamment en commerce et communication/pub. Podcast a un triple effet sur ces gens : il est anglais, vient d'Apple (le plus gros problème selon moi, vue l'énergie dépensée par ses fans pour défendre la marque) et joue sur la mode Apple (matraquage de pub). Les arguments statistiques tournant en rond, c'est contre ce triple effet que tu essayes d'avoir un discours cohérent. Et bien bon courage! Madeba (d)
Visiblement tu n'as pas a supporter les mauvais doublage télévisuel Clin d'œil Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 18 décembre 2009 à 23:48 (CET)
Tu as bien raison Antaya. Je vois de plus en plus de français qui déménage au Québec pour travailler en informatique. Malgré que nous sommes presque tous bilingues, il est souvent difficile de comprendre plusieurs de leurs expressions franglaises. Après quelques temps, ils arrivent à bien assimiler un meilleur français. C'est comique. Et pourquoi le wiki francophone aurait à améliorer son français. De tout manière, en France, ils sont majoritaires, seulement 66 millions à travers les 200 à 350 millions de francophones dans le monde. Sans rancune... Clin d'œil Beeper (@) 19 décembre 2009 à 00:09 (CET)
Comme baladeur a remplacé Walkman, baladodiffusion remplacera podcast, et ce débat sera abscon dans quelques années. car les défenseurs de la langue française sont plus tenaces, ont des arguments plus solides. Les anglicismophiles ne sont que des suiveurs de mode, sans vraiment de suite dans leurs idées, et grégaires comme des moutons, alors quand le vent tournera, ils seront sans doute occupés à ultraquickdownloader du blingflooding et la baladodiffusion sera un vieux truc enfin tranquille dans un dico. D'autre part, dire que c'est un fight de québécois, c'est faux, je suis persuadé qu'au moins 50% des Wikipédiens français sont pour baladodiffusion, mais, étant des gens sages et flegmatiques, ils ne se manifestent pas, laissant les excités de la la mode publicito-dérisoire s'autoconvaincre de leur bon droit. - Siren - (discuter) 19 décembre 2009 à 00:22 (CET)
Depuis quand la prévision et la persuasion sont-ils des critères valables sur WP ? J'ai raté un train ? Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 19 décembre 2009 à 00:41 (CET)
« Ils avaient des yeux, et ne voyaient pas, des oreilles et n'entendaient pas » Et le réchauffement climatique ? c'est de la prévision ? - Siren - (discuter) 19 décembre 2009 à 01:01 (CET)
Trouve moi donc des recherches faites et publié qui annonce une mort prochaine du mot Podcasting ! 1-1 balle au centre. Sans rancune. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 19 décembre 2009 à 01:14 (CET)
Exactement, il n'y en a pas plus dans l'autre sens, donc on en revient à l'argumentation du bon sens : le français est plus légitime par essence. Skate board / Planche à roulettes : l'étude existe, c'est l'observation de ce que sont les anglicismes de transitions (dont je suis l'auteur... publié un temps dans Wikipédia Mort de rire - Siren - (discuter) 19 décembre 2009 à 01:52 (CET)
La transition n'étant pas établie, peu-être est elle déjà en cours, en tout cas pour le moment, podcast prévaut sur Balladodiffusion, mais qui sais peut-être quand dans 5 ans, la donne aura changé et à ce moment là, le renommage se ferra naturellement. Mais tout cela est hypothétique et puisque les infos sur wp doivent être vérifiable on en reste là pour le moment. Cdlt, KyroTok Wiz Mi le 19 décembre 2009 à 01:58 (CET)
Faudrait déjà l'écrire correctement. Antaya (d) 19 décembre 2009 à 01:25 (UTC)
Et bien si la tendance se maintient, d'ici 10 ou 20 ans, il y aura sûrement création du code iso-639-1 fe, frenglish (franglais). Et la création d'un nouveau wiki, où nous pourrons séparer et traduire les articles... applaudissement De plus podcasting est un verbe, faudrait au moins utiliser le nom: podcast. Beeper (@) 19 décembre 2009 à 03:50 (CET)
Bah, tant qu'à faire des erreurs volontaires sur une encyclopédie, autant se planter jusqu'au bout! Clin d'œil Cordialement. Antaya (d) 19 décembre 2009 à 03:13 (UTC)

Bonjour du Texas.
Eh ben dites donc, vous êtes vaches. Je viens de me farcir cette discussion au complet (mouais, en diagonale par moments, parce que c'est rudemt long), et je suis consterné par l'intransigeance de certains Français ici. J'ai la sale impression que la participation québecoise à ce WP est bien limitée, et je le déplore ; et vous, vous n'en avez que faire, vous ne craignez pas de les faire fuir ? Soyez magnanimes, merde ! Accordez leur au moins ça !

  • Supposons un instant la situation inverse : l'article s'appellerait "Baladodiffusion", avec "Podcasting" en redirection, et mention de l'usage courant/fréquent en France du terme anglais "podcast" : combien de W-pédiens et lecteurs français viendraient exprimer ici leur outrage pour que l'article soit renommé "Podcasting" ? Serait-ce vraiment invivable pour eux ?
  • J'ai le souvenir de cette Québecoise qu'était même pas fichue de parler de la courroie de ventilateur de sa bagnole, parlant de la "strap de fan" (et qui a gracieusement accepté ma correction). Ils ont besoin d'un coup de main, ils viennent le demander ici, donnez-le leur !
  • "mèl" c'est nul, "imèïle" aussi, "courriel" c'est bonnard. Merci les Québecois !
  • "podequaste" ? qu'es aquo ? — un caste du pode, cong.

Je suis d'accord avec la citation ci-dessus au sujet des gens multilingues qui sont plus conscients de la valeur de leur langue maternelle que les unilingues. Ciao. --Jérôme Potts (d) 17 décembre 2010 à 09:51 (CET)

Allez, tiens, j'en ai une autre : l'été '78, après deux ans au Texas, bien content de faire un tour en territoire francophone, sur la vieille place Jacques Cartier à Montréal, le mec qui prenait ta photo pseudo-historique s'est interrompu pour remarquer que je disais un "queue-de-pie" pour la veste qu'il prêtait pour la pose ;
— moi : « bah, comment tu dis, toi? »
— lui : « ben, un tuxedo » (abrégé "tux" (prononcé "teux") ; d'ailleurs, en anglais, c'est plus précis de dire "tailcoat")
— moi, horrifié : « mais, c'est en anglais ! »
— lui : « ben, euh… » Il était tout content ! Moi aussi, donc. On s'est quittés tout joice, sur une bonne poignée de mains. --Jérôme Potts (d) 24 décembre 2010 à 23:11 (CET)

Et « tout joice » c'est quoi comme langue ? Mort de rire .. Anyway, en France, un tuxedo c'est un.. smoking.. Joyeux Noël Clin d'œil - Wikig | talk to me | 25 décembre 2010 à 11:20 (CET)
Ah oui en effet on dirait que ça s'écrit « jouasse ». Bon tant pis. --Jérôme Potts (d) 30 décembre 2010 à 05:09 (CET)

Label[modifier le code]

Fairytale bookmark gold.svg Question mark 3d.png

J'ai l'intention de proposer prochainement la page « Podcasting » au label « Troll de qualité ». Si vous estimez que la procédure est prématurée, vous pouvez me contacter pour me faire part de vos arguments.
Myog (d) 18 décembre 2009 à 21:35 (CET)

Méchant pète cervelle... Sans commentaire... Beeper (@) 19 décembre 2009 à 00:10 (CET)

Balado, la suite[modifier le code]

Le gouvernement français utilise désormais les deux termes, "balado" et "podcast". Donc avis aux gens qui se hérissaient à l'idée de contaminer leur précieuse langue avec des affreux mots québécois, voilà, c'est fait! http://www.gouvernement.fr/les-contenus-en-balado-podcast-du-site-gouvernementfr «Les fichiers audios du site sont disponibles en cliquant sur l’icône "audios", ce qui vous permettra d'ouvrir le fichier audio et de l'écouter. Vous pouvez aussi vous abonner au flux balado (podcasts) pour recevoir automatiquement sur votre logiciel « agrégateur » (par exemple iTunes™ ou MyYahoo!) les nouveaux contenus audio au fur et à mesure de leur publication. » 70.83.220.148 (d) 17 mai 2010 à 15:41 (CEST)

Ce ne sont pas des « affreux mots québécois », mais bien des mots français. Podcast est un mot anglais.  Jimmy   psst!  19 mai 2010 à 05:40 (CEST)

La "philosophie podcast"[modifier le code]

Ne serait-il pas intéressant de faire une partie sur les podcasts dit indépendants, c'est-à-dire qu'ils n'appartiennent pas à une radio, télé ou organisme officiel. Je pense par exemple à TWIT.tv de Leo Laporte, Revision3 pour les podcasts anglais et à quelques podcasts / groupements de podcasts français qui commencent à bien émerger (il suffit de regarder par exemple le classement Tech de iTunes). --Florentius (d) 18 juin 2010 à 06:49 (CEST)

Pages individuelle[modifier le code]

Pourquoi les podcasts non pas le droit d'avoir des pages individuelles ?

Je m'explique, la semaine dernière, j'ai créée là pas l'apéro du captainweb, podcast très connus qui a déjà 66 épisodes (2 saisons), et quelque jour plus tard, la page est supprimée. Pourquoi cette suppression, alors que si l'on regarde les autres diffusions audio et vidéo, les stations de radio et les chaînes de télévision ont chacunes une page et même parfois des pages individuelles pour certaines émissions ?? Faire une page pour un podcast, ce n'est pas faire de la pub, ces faire voir qu'il y a de la création sur internet, que le podcast ne se limite pas à quelque site, qu'internet ce n'est pas juste du texte avec des images.

Si Wikipedia ne veux pas faire de pages pour les différents podcast, alors ce n'est plus une encyclopédie collaborative ou chacun peu crée la page qu'il veut pour faire découvrir des choses, mais une simple encyclopédie.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par Kita59 (discuter), le 28 mars 2011 à 09:41.

Effectivement, ce n'est pas « une encyclopédie collaborative ou chacun peu crée la page qu'il veut pour faire découvrir des choses », c'est simplement une encyclopédie collaborative, où chacun respecte des règles communes, dont les Critères d'admissibilité des articles. En gros : y a-t-il eu des publications extérieures d'envergure nationales qui ont parlé de ce blog, des revues, journaux, des émissions de télé, de radio nationales, des livres écrits dessus ? si oui, c'est bon, le blog a une notoriété suffisante ; si non, non. --MGuf (d) 28 mars 2011 à 10:51 (CEST)


Alors si je comprend bien si on parle du Podcast dans des journaux, des émissions de télé, de radio nationales, des livres, Wikipédia dit oui. Mais si il y a beaucoup de monde sur internet qui parle de ce podcast, d'articles et d'interview dans les blogs, alors c'est non non non. Mais alors comment faire ?? certain podcasteur on une forte notoriété sur Twitter, Facebook, et wikipédia dit toujours non, c'est totalement injuste.--kita59

Perte d'informations sur la section Diffuseur / Producteurs[modifier le code]

Je ne comprend pas la dernière modification par [[Utilisateur:Wikig|Wikig]. Nous avons perte d'informations... La section "Diffuseurs" jusque là, plutôt fournie, se retrouve maintenant quasiment vide. Pour rappel, les modifications sont les suivantes : http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Podcasting&diff=85697318&oldid=85688747

De plus le changement du titre de section depuis Diffuseurs vers Producteurs n'est pas anodin. Si on regarde l'article Diffuseur et l'article Producteur, la définition la plus proche des podcasteurs est celle de producteur, il produise un podcast... il ne diffuse pas un podcast. A la limite le terme le plus approprié si on fait un parallele avec les autres média serait Réalisateur

Concernant les liens orphelins (lien rouge), je trouve normal qu'il soit présent. Wikipedia doit pouvoir citer des exemples sans pour autant avoir l'article correspondant à ce moment là. L'encyclopédie est collaborative, quelqu'un peut s'il le souhaite et si cela respecte les Critères d'admissibilité des articles, rajouter ensuite les articles.

Je pense qu'il serait intéressant de revenir à l'ancienne version (c'est à dire http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Podcasting&oldid=85688747 )

Merci.

--PofMagicfingers (d) 26 novembre 2012 à 17:05 (CET)

Pour les modifications, j'étais plutôt content de l'ancienne version qui reflétait, je pense, une bonne partie du podcast francophone.
Pour le changement de nom, je suis d'accord pour le changement qui a été fait en Diffuseur. Que ce soit NoWatch, BadGeek, Freepod ou Podradio, ils ne produisent complétement qu'une partie des émissions le reste étant tourné et monté par des tiers qui diffusent après sur ces plateformes. Aeden (d) 27 novembre 2012 à 00:47 (CET)
Bonjour, j'ajoute que WP pas vocation à compiler des listes. Voir : Ce que Wikipédia n'est pas : Un annuaire ou une base de données. Cordialement - Wikig | talk to me | 27 novembre 2012 à 09:15 (CET)

Section Apports pédagogiques[modifier le code]

Bonjour.

Dans la section "Apports pédagogiques", on peut lire "Certains établissements d'enseignement, en particulier au Canada, ont tôt fait de voir l'intérêt de la baladodiffusion comme approche complémentaire à leur cursus". N'avez-vous pas voulu écrire "...comme approche complémentaire au cursus de leurs étudiants" ? Parce que le cursus d'un établissements d'enseignement, on ne voit pas trop ce que c'est. Merci de m'avoir lu.

Dominique

Mais quel bordel ![modifier le code]

Salutations !

En tant que co-fondateur de la radio des podcasts ( podradio.fr ) et podcasteur depuis plus de 5 ans et membre actif de la sphère du podcast, je tenais à vous dire très cordialement que cette page raconte majoritairement n'importe quoi, est bordélique, incompréhensible par un néophyte et totalement disparate. Et je ne suis pas le seul à le penser. On le pense tous parmis les podcasteurs.

  • Le schéma de la section Concept est faux, ou au minimum "pas clair"
  • La section Description technique est bourré de conneries :
    • "Le podcasting utilise le format RSS pour ajouter [...] des métadonnées liées aux fichiers" : Non
    • "Des fonctionnalités avancées sont disponibles sur les fichiers au format MPEG-4... [fin de paragraphe]" : Ça n'a rien à foutre là, foutez le dans la page du MP4 si vous voulez mais ça n'a aucun rapport avec le podcast
  • La section Diffuseurs lie vers une liste qui n'existe plus parce que quelqu'un à eu la bonne idée de la supprimer. Liste qui de toutes façons mélangeait producteurs et diffuseurs. La seule phrase de la section parle de diffuseurs puis d'annuaire, ce qui n'a aucun sens.

Et encore cette liste est courte car ces derniers mois l'article a été découpé à la hache, provocant d'énorme perte d'informations, des incohérences et des non-sens.

Alors pourquoi ne pas modifier l'article puisque Wikipédia est une encyclopédie libre ? Et bien c'est simple, à chaque modification, elle est supprimé entrainant parfois dans son sillages d'autres informations par des utilisateurs aléatoires profitant de leur ancienneté et de leur statut sur le site. Ce qui est assez dommage. Si si c'est dommage de supprimer des informations rentrés par des spécialistes du sujet parce que vous êtes pas d'accord sur les mots ou les formulations, ou parce que vous avez entendu une autre information... On est peut être plus au courant que vous, vu que c'est notre quotidien, non ? L'idée de Wikipédia c'est pas à la base de laisser ceux qui savent expliquer à ceux qui ne savent pas ? On a plutôt l'impression que c'est l'avis de celui qui était là avant qui compte.

Plus le temps, plus je pleure en consultant cette page.

Pour conclure, on se trouve avec l'une des pires pages de Wikipédia : bourrée de connerie, qui explique pas ou mal le medium qui nous est cher. Le podcast francophone ne vous remercie pas.

Bonne journée.

--PofMagicfingers (discuter) 10 novembre 2014 à 12:09 (CET)

Bonjour. Deux choses : N'hésitez pas ! tout en faisant attention à Esprit de non-violence. Cordialement, — JoleK (discuter) 10 novembre 2014 à 12:13 (CET)
(conflit d'édith) Notification PofMagicfingers : - Bonjour, un seul lien WP:NHP - Bonne continuation -- Lomita (discuter) 10 novembre 2014 à 12:14 (CET) (PS - FamiliarISez vous avec l'encyclopédie, le libre dans encyclopédie libre concerne uniquement la licence et non pas le fait que nous puissions écrire tout et n'importe quoi dessus ! voir WP:PF)

nombre d'articles sur iTunes U[modifier le code]

Notification Benoit Rochon : "actuellement plus de 75 000 fichiers disponibles" ... quand ? BrossàDent (discuter) 2 avril 2015 à 20:50 (CEST)

Merci BrossàDent et O.Taris pour votre clarification. Il est vrai que j'avais ajouté cette information en 2009, mais la plus ancienne source que j'ai pu trouver remonte à 2008. Cordialement, Benoit Rochon (discuter) 3 avril 2015 à 12:48 (CEST)