Discussion:Opération Liberté irakienne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Iraq ou Irak[modifier le code]

Je peux savoir pourquoi c'est écrit "Iraq" dans le titre? À ce que je sache, l'orthographe couramment utilisé en français est plutôt "Irak". Digging.holes 13 avril 2006 à 06:32 (CEST)

L'amateur d'aéroplanes 13 avril 2006 à 10:22 (CEST) Tout simplement car Iraq est le nom officiel de ce pays, voir la page de discution de l'article ;)

C'est ridicule. L'Allemagne n'est pas le nom officiel de l'Allemagne non plus, mais on n'écrit pas Deutschland pour autant. Je pourrais citer des dizaines de pays dans la même situation. Digging.holes 13 avril 2006 à 13:55 (CEST)

L'amateur d'aéroplanes 13 avril 2006 à 14:09 (CEST) Je me suis mal exprimé, voici ce qui est indiqué les sites officiels :

  • Nom complet du pays: la République d'Iraq
  • Nom usuel du pays: Iraq (l') (masc.)
  • Nom usuel du pays pour les listes et les tableaux: Iraq

Renommer l'article en Invasion de l'Irak de 2003[modifier le code]

Pour des raisons d'objectivité, il paraît essentiel de modifier le nom de cet article en Invasion de l'Irak de 2003. Je ne sais pas pourquoi le terme technique donné par l'armée US à ses interventions a été utilisé dans une encyclopédie publique et en libre accès, qui plus est lorsqu'elle utilise un langage orwellien pour transformer une invasion effective en prétendue « libération ».

Notons que les Anglo-Saxons ont préféré le nommer en:2003 Invasion of Iraq, et qu'il faudrait aussi modifier le nom de la catégorie mère Catégorie:Opération libération de l'Irak.

L'amateur d'aéroplanes 25 septembre 2006 à 21:23 (CEST) Vous n'avez pas noté qu'il y avait déja un article Guerre en Irak (2003-2006) ? Je signale qu'il y a des articles Tempête du désert ou Opération Anvil ;) Je supprime ses bandeaux sans objets

D'une part, non, je n'avais pas remarqué l'existence de cet article sur la Guerre en Irak en 2003, qui devrait pourtant sauter aux yeux dès l'introduction de cet article. Ce qui est fait, à moins que vous n'annuliez ça comme vous annulez, sans gêne aucune, le bandeau neutralité (qui est précisément là pour discuter; discutons donc, avant de l'enlever - mais vu la procédure compliquée pour le mettre sur la page - à comparer avec la simplicité de l'utilisation dans le WIki anglais, je vais m'abstenir de le remettre). Donc, d'abord, svp laissez du temps à la discussion. On est pas pressé. Ensuite, si les Américains eux-mêmes parlent d' "invasion de l'Irak", c'est qu'il y a peut-être une raison à cela. Les termes en "opération" sont des termes techniques militaires qui ne sont pas neutres idéologiquement. Quand on l'appelle "Iraqi Freedom" ("Liberté irakienne", mot à mot, et non pas "Liberté en Irak" comme traduit de manière plus jole), c'est d'évidence avec un objectif politique et idéologique. Or, Wikipedia est censé être une source d'information objective et neutre: ceci exclut donc ce langage technique & idéologique du Pentagone. Il est surprenant de devoir faire de telles remarques - et de se voir opposer une telle fin de non-recevoir - sur le Wiki francophone, alors que les Anglo-Saxons ont réglé le problème depuis longtemps. J'ai modifié l'intro afin de faire apparaître le lien vers la guerre en question, et afin d'indiquer derechef la fin officielle de l'invasion. Cordialement

L'amateur d'aéroplanes 26 septembre 2006 à 13:06 (CEST) Entendu, mais en matiére de titre, il semble que la régle dans le wiki soit de mettre le nom de l'opération militaire, en matière d'invasion, on indique bien l'Opération Barbarossa non Invasion de l'URSS en 1941

Merci de bien avoir voulu prendre compte de ces commentaires. Par contre, je sais bien que l'invasion de l'URSS est à l'article Opération Barbarossa (de même en:Operation Barbarossa), mais je n'ai vu nulle part de règle affirmant qu'il faut privilégier l'opération militaire à un terme plus général. L'Opération Barbarossa est très connue sous ce nom de code, ce qui n'est pas le cas de toutes les opérations militaires. De plus, si elle est au nom d'un héros légendaire allemand, elle n'est pas autant idéologique que le fait d'appeler "invasion" une "libération" (un renversement de régime, d'accord, éventuellement légitime, c'est à discuter, mais une "libération", il vaut mieux laisser les hommes se libérer eux-mêmes plutôt que les libérer de force; à moins de vouloir les "contraindre à etre libre"...) Cordialement

Hello, je ressuscite l'idée de renommer cette page en « invasion de l'Irak » ou quelque-chose d'approchant, car en l'état actuel, c'est de ça dont elle parle et non de l'opération Iraqi Freedom, puisque celle-ci englobe les opérations militaires américaines en Irak jusqu'en 2010, donc les combats de contre-insurrection pendant les 7 années qui ont suivi. Je pense qu'entre cette page sur l'invasion, et la page d'ensemble Guerre d'Irak, il n'y a pas besoin d'une page dédiée à OIF. Vos avis ? rob1bureau (d) 5 mai 2013 à 21:52 (CEST)

N'est-il pas encore plus simple de reformuler le titre en : Invasion de l'Irak en 2003 : "Opération Libération de l'Irak" ? L'utilisation des guillemets montre une certaine neutralité, indique qu'on en nuance les termes, voire qu'on reprend une expression toute faite mais qui désigne le phénomène étudié. Titrer juste "invasion" ou "Guerre d'Irak", je trouve ça très moyen dès lors qu'il y a eu plusieurs invasions ou guerres d'Irak dans l'histoire politico-militaire de ce pays : première guerre du golfe avec l'Iran, seconde guerre du golfe suite à l'invasion du Koweït en 1991, puis enfin la troisième guerre du golfe de 2003 dont il est question ici. Personnellement je tiens beaucoup à ce qu'on garde la mention "l'Operation Iraqi Freedom" (ou sa traduction française) dans le titre de l'article, puisque c'est sous ce nom là que l'opération de 2003-2010 est connue dans les médias et par là même du grand public...Donc si certains veulent changer le titre pour y inclure "Invasion de l'Irak en 2003", je propose qu'on change le titre de la page en Invasion de l'Irak en 2003 : "Opération Libération de l'Irak". Collectorofinsignia (d) 13 mai 2013 à 17:12 (CEST)

Concernant le fait qu'il existe deux pages sur la dernière guerre d'Irak, c'est quelque chose de très désolant. J'aurai préféré que l'on fasse un seul et même article avec les deux pages, un article qui soit vraiment complet et argumenté. Je vais être honnête, j'ai complété un peu les deux pages par ci et là (sous deux pseudonymes), mais je ne suis satisfait ni de l'une, ni de l'autre. Tout regrouper est un travail énorme, mais il me semble indispensable pour la lisibilité de Wikipedia. Selon moi, quand on étudie l'histoire d'une guerre, on doit en analyser tous les aspects (politique, militaire, social, économique,...), et cela devrait figurer dans la même page. Si des gens sont intéressé par cette mission titanesque, ce serait intéressant de commencer un projet et de former un petit groupe pour tout rassembler. Mais bon, je crois que je rêve... Collectorofinsignia (d) 13 mai 2013 à 17:25 (CEST)

Le premier principe des Conventions sur les titres est "Le titre idéal est le titre le plus court qui définit précisément le sujet". Donc on devrait plutôt s'orienter vers « Invasion de l'Irak de 2003 » ou « Invasion de l'Irak (2003) ». Pour le deuxième point, je pense que chercher à tout regrouper dans la même page est contre-productif : à partir d'un certain volume, ça devient illisible. Il faut savoir résumer les points importants dans les articles plus généraux (par exemple, dans la page sur la guerre d'Irak, on dira que l'opération a commencé par une frappe de décapitation à Dora Farms, dans cet article-ci, on détaillera quels appareils, quelle heure, quels renseignements). Amicalement, rob1bureau (d) 13 mai 2013 à 18:51 (CEST)

Depuis les américains sont partis, malgré les violences qui continuent, l'Irak n’intéresse plus tellement les contributeurs du wiki... D'accord pour la proposition de Rob1 bien que mes arguments remontant à 7 ans déjà me semble toujours valable. L'amateur d'aéroplanes (d)

Ajout de quelques éléments[modifier le code]

Ajout de quelques éléments, par toujours bien connus.

Je tiens à préciser que les sources que j'ai utilisées pour ajouter ces quelques éléments qu'il me semblent utiles de connaître sont assez sûres. Il est possible qu'il s'y trouve des détails qui soint erronées; aux lecteurs bien informés de les rectifier.

Quant aux lecteurs qui pourraient être étonnées de certaines des informations contenues dans cet article, ils sont invités, avant de réverter rageusement, de bien vouloir s'informer soigneusement, en exerçant leur esprit critique et, éventuellemnt, de rajouter en lien la source par laquelle il ont eu confirmation de la véracité de l'information, permettant de compléter les références et de supprimer des mentions [réf. nécessaire].


Très cordialement,

Jrl133 (d) 8 mai 2008 à 18:18 (CEST)

Quelques clés ?[modifier le code]

Les contributeurs s'intéressant aux "Grands Problèmes" du monde actuel ne sauraient, je pense, être trop attentifs quant à l'esprit critique qu'il convient d'avoir vis-à-vis des informations en provenance des régions "sensibles" du monde, la grande presse, les radios et les grandes chaînes télévisions n'étant quasi exclusivement alimentées en informations par trois agences mondiales de presses, profondément "infiltrées" et "noyautées" (Bagdad, Kaboul, Pékin, Moscou, Beyrouth... également Abidjan et N'Djamena... – mais pas Monaco ou Acapulco - infiltrées et noyautées en fait depuis la "Guerre du Golfe", à l'occasion de laquelle les USA (et d'autres pays...) se sont aperçus de l'intérêt qu'il y avait à contrôler l'information "à la source", puis de laisser librement celle-ci diffuser librement, par l'intermédiaire de gens de bonne foi comme vous et moi) depuis 15 ans par des agents agissants suivant la technique du "Targetting", terme militaire également utilisé par les "Services" dans les actions dites pudiquement "actions d'influence". Le "cœur de cible" de ces actions sont des gens intelligents et cultivés, avec un esprit critique toutefois pas trop développé, qui pourront constituer des relais efficaces pour diffuser plus avant les informations délivrées par les sources infiltrées et noyautées.


Dans l'optique de la future confrontation avec la Chine que le États-Unis jugeraient inévitable et à laquelle ils se prépareraient activement avec leurs alliés de l'OTAN, tout comme la Chine s'y préparerait tout aussi activement, les Etats-Unis jugeraient la réussite de leur implantation en Irak comme actuellement leur priorité "Number One", alors que la présence de l'OTAN en Afghanistan, l'affaiblissement de la Russie et la "démocratisation" du Tibet seraient, du moins pour le moment, secondaire. L'axe d'effort des actions d'influence des Etats-Unis et de leurs alliés serait donc actuellement celui de l'Irak, pays pour lequel ces actions seraient les plus nombreuses et les plus sophistiquées.


Pour ce qui est de l'Irak, les "techniques d'influences" utilisées sont toujours à peu près les mêmes : dépêche contenant un grand nombres d'informations ("Nous sommes parfaitement informés") sans intérêt mais exactes, parmi lesquelles est glissée une (ou deux) "information" qui intéresse "tout le monde", présentée tendancieusement voire mensongèrement, "information" qui constitue "le" message de la dépêche. Quelques indications permettant, pour l'Irak, de décrypter les dépêches en provenance de Bagdad :

- quand on y parle "d'Al-Qaïda", lire "Sunnites salafistes" ;


- quand on y parle de "nostalgiques de l'ancien régime de Saddam Hussein" ou de "Tribus" , lire "Sunnites baassistes", majoritaires chez les Sunnites ;


- quand on parle des Chiites, lire "Moqtada al-Sadr", majoritaires dans la population irakienne ;


- quand Condoleezza Rice affirme ne pas comprendre ce que recherche vraiment Moqtada al-Sadr, se rappeler qu'elle est l'interlocutrice de celui-ci depuis près de cinq ans, et que c'est elle qui a négocié toutes les trêves et tous les "marchés" avec celui-ci, et qu'elle sait parfaitement, elle comme tous les Irakiens, ce qu'il veut et qu'il a obtenu ;


- Quand on parle de la "communauté kurde irakienne", lire "les habitants d'un pays de facto indépendant de l'Irak".


La prudence s'impose, non seulement pour les dépêches d'agences, mais aussi pour les reportages des grandes chaînes de télévision réalisés dans des endroits "sensibles" du Monde, endroits où les intérêts de certaines "Grandes Puissances" (ou de moins grandes...) sont grands, en particulier lorsque les reportages sont réalisés, soit par les "envoyés permanents", ou lorsque les reportages sont faits par des "envoyés spéciaux" inconnus. En dehors des "envoyés permanents" dont l'intégrité morale est connue par leur passé (ils font en général l'objet de campagnes publiques de dénigrement de la part d'associations ou de revues dénonçant leur "partialité", et demandant leur remplacement...), les seules sources d'informations fiables pour ces régions "sensibles" sont donc celles constituées par les reportages des "envoyés spéciaux" dont l'intégrité morale a pu être appréciée lors de missions réalisées antérieurement. Se souvenir également que les ONG constituent pour les "Services" des proies faciles à manipuler !


Par ailleurs et de façon très générale, il convient d'avoir en tête que ce qui n'est pas dit peut être plus important que ce qui est dit : parfois, un silence en dit plus qu'en long discours... Les choses dont on ne parle pas ou plus, alors qu'on devrait logiquement en parler, révèlent toujours des choses qui ne sont pas anodines : en réfléchissant un peu, et à condition d'avoir déjà une idée suffisamment correcte de la situation, on peut faire des hypothèses, tenter de les vérifier, et ainsi progresser un peu dans la connaissance d'une situation...


Quelques indications sur la situation présente en Irak, compétant ceux qu'on trouve actuellement dans l'article, et susceptibles de les éclairer :

- les Sunnites bassistes, qui constituaient la principale force menant des actions militaires contres les forces américaines, auraient négocié à la mi 2007, tout comme l'avait fait dès le départ les Chiites (Moqtada al-Sadr), une trêve avec l'armée américaine, de façon à pouvoir se protéger des actions terroristes dont ils étaient de plus en plus victimes de la part des Sunnites salafistes ; l'armée américaine leur aurait, en échange, confié le contrôle de toutes les régions sunnites ("Triangle sunnite"), les aidant dans leur lutte contre les salafistes en leur fournissant les renseignements dont ils disposent ; l'armée américaine avec, par suite, la nouvelle armée irakienne, a pu ainsi, quasi intégralement, se replier et se recentrer sur Bagdad, agglomération où elle dispose maintenant 24 brigades de combat, le tiers du volume total de l'armée américaine, trois fois le volume total de l'Armée française (8 brigades de combat), cloisonnant la ville ; ceci explique, à la fois la baisse de ses pertes mensuelles depuis cette date, et le fait qu'elle aie récemment essayé, rompant ainsi la trêve passée avec Moqtada al-Sadr, de prendre le contrôle du quartier chiites de Bagdad, Sadr City ; les Sunnites ont pour objectif de ré-instaurer un régime nationaliste dans toute l'Irak ; étant minoritaires, ils ont bien conscience qu'un tel régime ne peut, au moins au début, revêtir une forme démocratique "à Occidentale" ; les Sunnites baasistes sont soutenus "moralement" par la Syrie, n'ayant pas besoin d'une logistique extérieurs, car ils posséderaient des armes et des munitions pour au moins trente ans, ayant récupéré celles de l'ancienne armée Irakienne, qui avait probablement préparé cette éventualité avant la chute du régime ; ils s'opposeront de toutes leur force à une partition de l'Irak ;

- les Sunnites salafistes, soutenus par l'Arabie Saoudite, veulent d'abord "éliminer" les Baasistes, puis les Chiites, afin d'instaurer un régime intégriste sunnite dans tout l'Irak ; ils ne combattent pratiquement plus les troupes américaines, qui auraient pratiquement évacué toutes les régions sunnites (à l'exception de Bagdad), concentrant leurs actions contre les Sunnites baasistes ; ils sont eux aussi opposés à une partition de l'Irak, et sont opposés, pour des raisons religieuses, à la présence de troupes non musulmanes sur un territoire musulman ;

- Moqtada al-Sadr a passé, dès le départ, une trêve avec les forces de la coalition, alors aux prises avec les actions militaires sunnites (à l'époque, baasistes et salafistes réunis), et contrôlerait l'intégralité des régions chiites, où il a installé de facto une "République islamique" basée sur une interprétation intégriste de la charia (Les sunnites baasistes n'arrêtent pas de dénoncer publiquement des abus, lapidations nombreuses de femmes adultères en particulier) ; les forces américaines et, par suite, la nouvelle armée irakienne, sont totalement absentes de ces régions, les autres contingents de la coalition ayant interdiction formelle de mener des actions offensives contres l'Armée du Mehdi de Moqtada al-Sadr et n'ayant le droit de faire usage de leurs armes qu'en cas de "légitimes défense" ; les forces armées américaines, rompant la trêve, ont tentés par deux fois de limiter la prise de contrôle des régions chiites par Moqtada al-Sadr, à Nadjaf et, récemment, à Sadr City, n'obtenant aucun résultat tangible ; lorsque les Chiites modérés ont compris que la paix avec les américains n'entraînerait pas leur départ, ils auraient progressivement ralliés à Moqtada al-Sadr ; aujourd'hui, les Chiites "modérés", s'étant trop compromis avec l'occupant, ne joueraient pratiquement plus aucun rôle ; tous les partis chiites sont activement soutenus par l'Iran ; ils souhaitent tous, plus ou moins, une partition de l'Irak, les régions chiites disposant de la moitié du pétrole irakien ;

- les Kurdes sont de facto indépendants et vivent en paix ; ils n'ont plus aucun rapport avec les irakiens, la présidence de l'Irak par un Kurde n'étant là que pour faire illusion ; ils sont soutenus par les américains, et ils souhaitent la création d'un Etat Kurde réunissant les Kurdes d'Irak, de Turquie, de Syrie et d'Iran ; les américains sont pris, d'une part entre leur volonté d'affaiblir l'Irak autant que faire se peut et, d'autre part, la nécessité de ménager la Turquie, membre de l'OTAN ; le Kurdistan constitue pour les américains une option de repli au cas où ils ne pourraient pas établir de bases militaires permanentes en Irak, des bases au Kurdistan étant beaucoup moins favorables à l'organisation d'opérations militaires terrestres contre l'Iran et la Syrie, celles-ci n'étant pas du tout possible contre l'Arabie Saoudite (voir cartes de la région) ; le Kurdistan possèdent la moitié du pétrole irakien ;

- les groupuscules terroristes irakiens se réclamant d'Al-Qaida seraient encore moins nombreux que les groupes soutenant le gouvernement d'Nouri al-Maliki, et ne joueraient pratiquement aucun rôle en Irak, hier comme aujourd'hui ;

- contrairement à ce qu'ils affirment officiellement, les Sunnites et les Chiites souhaiteraient le maintien des forces américaines en Irak, seules capables de s'interposer entres les communautés Chiite et Sunnite, et d’éviter une guerre civile généralisée ; si un Président des Etats-Unis décidait du retrait des forces américaines d'Irak, les Chiites et les Sunnites, qui ne sont pas cons, s'uniraient probablement pour exiger leur maintien, éventuellement au moyen d'actions militaires conjointes, faisant le siège des garnisons américaines, attaquant les convois essayant de quitter l'Irak, et en détruisant les moyens aériens et maritimes permettant aux troupes américaine de fuir (c'est à peine une blague...) ;

- de toutes façons, tous les irakiens sauraient maintenant que les américains n'aurait certainement pas l'intention de se retirer d'Irak (Ils y conserveraient des bases militaires très importantes), y étant venu avec l'idée d'y rester au moins cinquante ans, de façon à être en mesure de contrôler tout le Moyen-Orient et son pétrole, à être en mesure de procéder à des offensives terrestres contre l'Iran, contre la Syrie et contre l'Arabie Saoudite en cas de besoin, à être en mesure de s'opposer à des alliances que la Chine pourrait un jour vouloir passer avec des Etats de cette région pour utiliser l'arme du pétrole contre les Etats-Unis et leurs alliés, enfin pour disposer de bases aériennes stratégiques à l'ouest de la Chine, au cas où ces bases ne pourraient pas être installées au Tibet... Le contrôle de l'Irak permettrait également aux USA d'être mois dépendant d'Israël pour la défense de leurs intérêts au Moyen-Orient, Israël n'étant pas toujours aussi "malléable" que les Etats-Unis pourraient le souhaiter ; de son coté, Israël y trouverait son compte, l'Irak étant la seule puissance qui était susceptible de contester son rôle de superpuissance unique dans tous les Etats arabes ; évidemment, les américains souhaitent le plus rapidement possible ne plus être directement impliqués dans les affaires intérieures irakiennes, et pouvoir remplir tranquillement les missions à caractère international pour lesquelles ils auraient envahi l'Irak.


Il est impossible de prévoir la suite de cette histoire ; tout ce qu'on peut dire, c'est qu'elle est destinée à durer encore longtemps...

Jrl133 (d) 15 mai 2008 à 09:02 (CEST)

Ajout de l'Infobox[modifier le code]

Aujourd'hui, j'ai rajouté l'Infobox conflit militaire mais comme vous le voyez, c'est encore très loin d'être parfait.

--Patronus95 (d) 10 octobre 2010 à 02:47 (CEST)

J'ai remit les drapeaux irakiens de l'époque et autre babioles ;) L'amateur d'aéroplanes (d) 10 octobre 2010 à 12:25 (CEST)

J'ai fini de mettre les commandants du régime irakien. --Patronus95 (d) 10 octobre 2010 à 15:04 (CEST)

References sur l'intervention de moudjahides etrangers et de volontaires syriens[modifier le code]

Kim Ghattas (14 April 2003). http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/2947233.stm BBC News.

Je n'arrive pas a l'inclure dans l'infobox. --Patronus95 (d) 22 octobre 2010 à 15:36 (CEST)

Je vais mettre la réf ;) Mais le régime bassiste lui même à présenté des volontaires étrangers (pas tellement de syriens que cela si je me rappelle bien) avant et au cours de l'invasion devant les caméras. L'amateur d'aéroplanes (d) 23 octobre 2010 à 12:28 (CEST)

L'introduction (et autre)[modifier le code]

Militariabelgium 14 juillet 2011 à 23:34 (CEST) : je me suis permis de retoucher et compléter toute l'introduction. J'ai vu qu'il y avait plusieurs pages sur la même guerre d'Irak sur wikipedia. Il faudrait essayer de tout combiner en un seul fichier pour en simplifier la lecture (étant donné qu'il y a des éléments intéressants sur chacune des pages), mais je ne m'en sens pas le courage de le faire seul... Si d'autres personnes sont intéressées, il faudrait qu'on se partage les tâches pour qu'on puisse faire avancer ce dossier passionnant pour lequel il y a énormément à dire !!!

Par la même occasion, je n'ai toujours pas compris comment poster des images sur wikipedia...j'ai plusieurs images pertinentes, ainsi que des schémas que j'ai réalisés qui aideraient à la compréhension, mais je ne sais pas comment les insérer !

Bonjour, si vous des images libres de droit (travail personnel en autre), vous pouvez les mettre sur le site Commons du wikipedia : http://commons.wikimedia.org/wiki/Accueil?uselang=fr ou il faut d'abord créer un compte. Il faut ensuite allez importer un fichier et suivre le mode d'emploi qui s'affiche :) L'amateur d'aéroplanes (d) 15 juillet 2011 à 10:02 (CEST)

Travaux à faire[modifier le code]

Outre le titre à revoir comme discuté plus haut, je liste les choses qui seraient à retravailler dans l'article à mon avis :

  • le plan 1003 est excessivement détaillé, par contre le 1003V a connu pas mal de versions différentes ("Generated Start", "Running Start", "Hybrid" ou 5-11-16-125). Il faudrait aussi conclure en signalant que (contrairement à ce que certains livres laissent entendre, notamment Woodward et la biographie de Tommy Franks) le plan finalement exécuté n'est pas l'Hybride, et est même plus proche du vieux plan 1003-98 qu'autre chose.
  • quelques mots sur le point de vue irakien et son plan de défense seraient intéressants (voir notamment les travaux de l'Iraqi Perspectives Project)
  • le contenu du "déroulement" parle beaucoup (trop ?) de matériel et d'équivalences, de manière presque illisible (vive la phrase de 11 lignes pour Umm Qasr et Nassiriya), tout en zappant certains évènements (l'échec du raid d'Apache contre la division Medina, la pause opérationnelle de 48 h, le fait que les attaques sur Bagdad n'étaient que des tunder runs). J'ai un doute sur la pertinence d'un chapitre sur les forces spéciales puisque celles-ci font partie des différents "fronts".
  • J'ai séparé les notes des références. Je me rends compte que les notes ne sont pas très digestes et non sourcées (travail inédit ?). Et inversement, la pauvreté des références.

rob1bureau (d) 21 mai 2013 à 19:55 (CEST)

Au niveau des équivalences avec les forces françaises dans les notes, j'ai essayé calmé leur auteur sans succès a l’époque. Il est vrai que l'article est indigeste mais je ne me suis pas senti d'attaque pour l'améliorer. L'amateur d'aéroplanes (d) 22 mai 2013 à 02:49 (CEST)

Encore quelques remarques :

  • « Tirer les leçons du passé » : doublon avec ce qui est juste sous le titre « Déroulement » ; ne me semble pas à jour sur la doctrine US (Revolution in Military Affairs RMA / Rapid Decisive Operations RDO ?)
  • l'invasion était déjà débutée lors de la frappe d'opportunité sur Dora Farms (opés aériennes contre-scuds et SOF)
  • les SOF n'étaient pas aussi nombreuses que le suppose checkpoint (faudrait regarder en détail All Roads lead to Baghdad, mais tendance à opérer en compagnies/escadrons, du moins pour les équipes mobiles dans l'Ouest de l'Irak)
  • je n'ai pas encore eu le courage de lire le corps de l'offensive principale, et je connais moins bien ces batailles, mais vu la confusion I MEF / 1st Armoured Div, je pressens du boulot. rob1bureau (discuter) 13 novembre 2013 à 03:09 (CET)
  • document utile sur les forces de la coalition : Allied Participation in Operation Iraqi Freedom
Je ne peut que te dire bon courage devant l’ampleur de la tâche. L'amateur d'aéroplanes (discuter) 20 novembre 2013 à 14:15 (CET)







Titre à revoir[modifier le code]

Bonjour,
Pourquoi a-t-on ce titre ? Ce nom est très loin d'être le plus utilisé : une basique recherche Google (qui n'a qu'une valeur indicative) donne 3,5 millions de résultats pour « opération "iraqi freedom" » contre seulement 12'200 pour « opération "liberté irakienne" », 72'200 pour « opération "liberté en Irak" », 172'000 pour « opération "liberté pour l'Irak" », 832'000 pour « opération "liberté de l'Irak" ». En résumé, le titre actuel est le moins utilisé de tous, même en ne considérant que les noms traduits en français ! Le titre est donc sans nul doute possible à changer. Ceci ne remettant évidemment en rien en cause le fait de pouvoir indiquer la traduction littérale en intro juste après le nom anglais, cela va de soi. Ensuite, je tiens à vous faire remarquer que la typographie correcte du nom français serait (en reprenant le titre actuel) « opération Liberté irakienne », avec une majuscule à "Liberté irakienne" puisque que c'est de fait un nom propre (c'est le spécifique) et en italique puisque c'est un nom de mission. À l'inverse, "opération", qui est le générique, doit s'écrire sans majuscule ni italique puisque ne faisant pas parti du "nom propre" de la mission. Vous pouvez par exemple aller voir opération Barbarossa, opération Bagration, opération Torch, opération Neptune, opération Neptune's Spear ou, pour rester dans la région irakienne, opération Tempête du désert.
Merci donc de faire le nécessaire.
Cordialement. SenseiAC (discuter) 11 juin 2014 à 13:54 (CEST)

Gnome-edit-redo-bw.svg Projet:Irak  - Projet:Histoire militaire - Projet:États-Unis ? SenseiAC (discuter) 23 juin 2014 à 13:46 (CEST)
J'ajoute Gnome-edit-redo-bw.svg Projet:Forces armées des États-Unis . Bonjour, SenseiAC (d · c · b), tes arguments se tiennent. Je ne vois pas de raison de m’opposer à un renommage. « opération "iraqi freedom" » comme « opération "liberté de l'Irak" », apparemment les plus usités, me vont très bien en attendant d'autres avis. Cordialement. --Julien1978 (d.) 23 juin 2014 à 16:07 (CEST)