Discussion:Olivier Dard

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

La synarchie, le mythe du complot permanent...[modifier le code]

Est-ce que l'ouverture des archives des 60 ans permet à Olivier Dard de réviser son jugement ? Ou reste-t-il sur son "impression" de l'absence de regroupement d'intérêts formant la Synarchie, nom que ce regroupement d'industriels et hommes de la finance ce donnaient eux-mêmes au vu des documents dévoilé dans ses nouvelles archives accessibles. (A le vilain mot de « complot » qui permet de jeter le discrédit sur toutes tentatives de dévoilement d'entreprise néfaste de la bourgeoisie à l'encontre du prolétariat) --Karl Engels Marx (discuter) 27 mai 2015 à 07:49 (CEST)

Une lecture salutaire sur les mirages du néo-positivisme relatifs à ce que vous nommez "l'ouverture des archives" : Jean-Marc Berlière, « Archives de police / historiens policés ? », Revue d'histoire moderne et contemporaine, no 48-4bis, 2001, p. 57-68, [lire en ligne].
Guise (discuter) 27 octobre 2015 à 15:18 (CET)

Proximité de l'action française[modifier le code]

Au cours des années 2000, Olivier Dard apparait dans de nombreuses conférences organisés par l'Action Française ou des cercles d'extrême droite. j'ai indiqué les sources de quelques unes des ces interventions. Il y en a d'autres.--Placidemuzo (discuter) 18 janvier 2017 à 17:26 (CET)

Vous avez commencé par mentionner le supposé « militantisme » d'Oliver Dard à l'Action française. Maintenant, à l'instar d'Annie Lacroix-Riz[1], vous évoquez sa « proximité » avec cette mouvance royaliste d'extrême droite.
Je rappelle avoir déjà ajouté dans l'article consacré à ALR l'accusation portée par celle-ci à l'encontre de Dard. En effet, cette interprétation tendancieuse de faits avérés témoigne des opinions et méthodes politiques d'ALR en tant que militante revendiquée du Pôle de renaissance communiste en France (de même que la participation de cette dame à Axis for Peace et à un documentaire produit par le Réseau Voltaire).
Or, avant d'importer de telles accusations politiques dans le présent article, il convient de démontrer qu'Olivier Dard se départit de la rigueur et de la mesure propres à l'historien dans les conférences organisées par l'AF. Prière de trouver des sources secondaires de qualité prouvant qu'à cette occasion, Dard tient des propos politisés et différents de ceux des conférences et entretiens accordés à la Maison des Sciences de l'Homme-Lorraine[2] ou au Comité d'Histoire de la Ville de Paris [3], entre autre exemples. --Guise (discuter) 18 janvier 2017 à 18:57 (CET)
Qu'est ce que c'est que cette histoire d'accusations politiques ? j'ai simplement cité la participation régulière et sur une longue période de Dard à des conférences de l'action française, ce qui démontre un certain engagement au coté de l'action française. Qu'a voir avec la question les opinions politiques de Lacroix Riz, les conférences auxquelles elle participe ? pourquoi venez vous importer cette discussion ici ? Le sujet est bien Olivier Dard ici. Pas Lacroix Riz. mais puisque vous y tenez j'ajoute la critique par Lacroix-Riz de Dard et de ses liens avec l'action française. Quand à dire que Dard tient des propos politisés lors de ces conférences, que vous dire... les réunions publiques de l'action française ne sont pas des colloques universitaires mais bien des réunions politiques d'une organisation d'extrême droite, sans aucune présence d'aucun autres invités. Et Lacroix-Riz dénonce bien les propos politisés de Dard qui ne s'appuyent pas sur les sources historiques. On pourrait d'ailleurs l'ajouter. Par ailleurs, je vous retourne votre question :si les propos de Dard et sa participation récurrente et permanente aux activités de l'Action Française n'est pas politique, il ne devrait pas y avoir de mal à trouver des sources secondaires de qualités pour le sourcer.En l’occurrence, Dard participe à de nombreuses conférences et cela les sources le montre--Placidemuzo (discuter) 18 janvier 2017 à 22:20 (CET)
Placidemuzo, il est piquant de lire les justifications de vos reverts (« cessez votre guerre d'éditions et discutez en PDD ! ») alors que vous passez en force en reproduisant les attaques politiques d'ALR dans une sous-section « Militantisme », tout cela en évitant soigneusement de démontrer par des sources de qualité (je ne parle évidemment pas des textes engagés et partiaux d'ALR et d’Initiative communiste...) qu'Olivier Dard « milite » à l'extrême droite. Thontep et moi-même, nous attendons toujours des sources secondaires fiables justifiant vos modifications.
Et merci d'éviter de ressortir sempiternellement comme sources primaires les vidéos des conférences ou entretiens à l'AF et assimilés, ce n'est pas de cela dont il est question ici. En effet, une communication accordée à l'AF n'est pas l'équivalent d'une communication à un colloque universitaire, de la même façon que livrer des articles ou des entretiens (comme l'ont fait Martin Aurell, Jean Favier ou Jean Tulard) à La Nouvelle Revue d'histoire, fort connotée idéologiquement, n'équivaut pas à rédiger un texte pour L'Histoire. Cependant, faute de citer des sources secondaires qui expliqueraient ce choix (volonté professorale de débattre ou de dialoguer, proximité idéologique, ou quoi que ce soit d'autre), vos modifications relèvent pour l'instant de votre seule interprétation et/ou de celle d'ALR. Par conséquent, elles ne sauraient être prises en compte.
Du reste, à propos de Lacroix-Riz, je ne vois pas ce que vous ne comprenez pas (ou faites mine de ne pas comprendre) dans le vocable « attaques politiques » : la méthode consistant à traiter son contradicteur de « fasciste » (ou de sympathisant de l'extrême droite) est pourtant éprouvée. Ainsi, ses insinuations s'exercent sur plus d'un historien (« Troublante indulgence envers la collaboration[4] », tsss...), et cela provoque parfois des réactions/droits de réponse salutaires[5]. --Guise (discuter) 18 janvier 2017 à 23:10 (CET)
On a :
  • Initiative communiste qui n'est pas un média de référence.
  • Des sources primaires sur l'Action française.
  • Pas de consensus parmi les contributeurs sur ce passage.
Sauf si l'information a été reprise par des médias de références, ça doit être supprimé. En attendant, je mets un bandeau de pertinence.
Celette (discuter) 18 janvier 2017 à 23:12 (CET)
Entièrement d'accord avec Guise sur le caractère profondément discutable des modifications opérées par Placidemuzo, sur cette page comme sur d'autres. Je pense que ses ajouts, si aucune source fiable n'est apportée, devraient être retirés sans trop attendre. Et quand je dis "sans trop attendre", je pense que ça ne devrait pas dépasser 24 heures. Jean-Jacques Georges (Sonnez avant d'entrer) 18 janvier 2017 à 23:25 (CET)
+1. Cordialement --Thontep (d) 18 janvier 2017 à 23:37 (CET)
De fait, rien ne laisse supposer une proximité entre Olivier Dard et l'action française ou, plus généralement l'extrême-droite. Seule Annie Lacroix-Riz le prétend, même dans son cas on peut supposer qu'elle a recours au vieux réflexe stalinien qui consistait à traiter de fasciste quiconque s'avisait de critiquer l'URSS. Or, comme Dard a abondamment critiqué les positions d'ALR sur la synarchie, pour cette dernière une seule explication est possible et cette explication est endossée con amore par Placidemuzo qui se montre toutefois incapable de fournir une quelconque source probante à l'appui de ses affirmations. Bref, sans sources plus convaicantes, ces ajouts n'ont rien à faire dans l'article. --Lebob (discuter) 18 janvier 2017 à 23:54 (CET)
Guise je ne comprend pas pourquoi vous venez polémiquer ici sur Annie Lacroix Riz. le sujet c'est Olivier Dard. Et sa participation année après année à des actions de l'Action Française. "Rien ne laisse supposer une proximité entre Olivier Dar et l'Action Française" ? et bien si : sa participation récurrence à des réunions publiques de l'action française.
  • on a la participation de Dard à des réunions publiques de l'Action Française sur une longue période. Ce qui vaut bien - ce n'est pas moi qui fait la comparaison mais Guise - la référence à la participation de Lacroix Riz à l'université d'été de l'UPR ou autres qui est bien inséré dans une section engagement politique. Là cela ne gène visiblement aucun de vous que cela ne soit sourcé que par des sources primaires. Deux poids deux mesures ? à l'évidence.
  • on a bien une historienne, universitaire et reconnue, qui indique que les thèses de Dard ne sont pas fondés sur le respect des règle du travail universitaire mais bien de ses penchants idéologiques. Pour le coup, cela ne dérange aucun de vous de citer Dard de la même façon mais à l'inverse dans l'article sur Lacroix Riz. Deux poids deux mesures  ? à l'évidence.
  • attaque politique : la méthode consistant à traiter de "stalinien" comme aux plus belles heures du Mc Carthysme un intelectuel pour en censurer le travail est éprouvée. bref. Guise vous avez beau traiter de "stalinienne" lacroix Riz ou de m'insulter de la sorte également, cela ne change rien à l'existence de source établissant la participation régulière de Dard à des conférences de l'action française (sources primaires) + la dénonciation de l'influence de cette proximité sur son travail par au moins une source secondaire (Lacroix Riz). par ailleurs, comme déjà dit, si Dard n'est pas proche de l'action française, il n'y aura aucun mal à trouver des sources secondaires l'établissant. En l'état les faits et les sources sont suffisantes pour indiquer que Dard participe à des conférences de l'action française et que cela lui est reproché par certains historiens.
* On a pas de mal à trouver dans les recensions des ouvrages de Dard par d'autres universitaires sa propension à cacher l'antisémitisme du Maurassisme ou du rôle idéologique de l'Action Française dans le régime de Vichy. C'est un point que l'on pourrait également ajouter.
il serait pertinent d'être cohérent et de traiter les différents articles de wikipédia de la même façon. --Placidemuzo (discuter) 19 janvier 2017 à 16:38 (CET)
Bis repetita : Annie Lacroix-Riz revendique son appartenance politique, ses diverses interventions (dont sa participation à Axis for Peace ou à l'université d'été de l'UPR) s'inscrivent dans le cadre de son militantisme, sans parler de ses ouvrages historiques qui pratiquent dangereusement le mélange des genres (dixit les critiques d'historiens, toutes reproduites dans l'article dédié).
Dans le cas d'Olivier Dard, nada, niente, rien. J'attends avec impatience ces fameuses « recensions par d'autres universitaires » évoquant « la propension [de Dard] à cacher l'antisémitisme du Maurassisme ou du rôle idéologique de l'Action Française dans le régime de Vichy. » Je n'en ai pas connaissance, excepté... les critiques d'ALR.
À ce sujet, je note la contradiction consistant à vouloir dissocier les cas Dard et ALR alors que vous êtes contraint de revenir systématiquement à cette dernière comme source secondaire afin de démontrer les supposés penchants idéologiques de Dard.
Sans autre source de votre part, je ne perdrai plus de temps à répondre à vos récriminations.
Enfin, je n'ai pas traité ALR de stalinienne dans cette PDD mais l'adjectif me paraît parfaitement approprié pour évoquer certaines de ses méthodes et opinions. --Guise (discuter) 19 janvier 2017 à 17:12 (CET)
Le sujet c'est pas Lacroix Riz ici mais Dard ! vous voulez parlez de lacroix Riz, allez sur la page discussion de la page en question ! c'est vous qui avait introduit lacroix Riz dans la rédaction. ma contribution n'a consisté qu'à citer sa participation à des actions de l'Action Française et de divers cercles d'extrême droite.
Annie Lacroix-Riz ne revendique jamais son appartenance politique lors de ses conférences. Elle intervient en tant qu'historienne. Pour le coup, il va falloir sourcer le fait que ses interventions soient politiques. Le fait est que sur la page en question,les sources n'y sont pas (une source primaire, une source ultra latérale non centrée). Le seul élément revendiqué par Lacroix Riz est qu'elle est membre du PRCF. Fin de la parenthèse.
concernant Dard, ai je écrit qu'il appartient à tel ou tel parti ? non. En revanche, il y a des sources qui indiquent sa participation à des conférences, sur une longue période, organisées par l'Action française. Ce qui est une forme d'engagement politique évidant. Et une source secondaire - Lacroix Riz - dénonçant comme idéologique ses travaux. De fait sur les travaux de Dard, Lacroix Riz est parfaitement qualifiée pour critiquer puisqu'elle est spécialiste des mêmes objets de recherche. par ailleurs, si la critique de lacroix riz n'est pas majoritaire, vous n'aurez aucun mal à trouver des sources secondaire de même qualité en défense de Dard sur ce point précis.
sur la question de la minimisation du rôle de Maurras dans l'antisémitisme et dans l'idéologie du régime de Vichy, voir par exemple cette recension détaillée de sa biographie de Maurras par l'historienne Claire MALIGOT parue sur NONFICTION.FR
Tous ce que j'ai indiqué est sourcé. merci de faire de même. --Placidemuzo (discuter) 20 janvier 2017 à 10:11 (CET)
Comme ALR est la seule personne un tant soit peu notable à prétendre qu'Olivier Dard est un suppôt de l'action française et de l'extrême-droite, il nous faudra bien évoquer ici la personne d'Annie Lacroix-Riz. Et si cela ne vous convient pas nous nous passerons de votre avis. --Lebob (discuter) 20 janvier 2017 à 11:00 (CET)
En effet. De surcroît, cette critique de Claire Maligot relative à l'étude d'Olivier Dard sur Maurras a beau être remarquable (et je pèse mes mots : j'y adhère sans réserve, y compris - et surtout - lorsqu'elle pointe à juste titre les faiblesses de l'ouvrage), elle n'associe jamais insidieusement Dard à son objet d'étude, pas plus qu'elle n'accuse cet historien de nier les interprétations de Laurent Joly (dont il faudrait utiliser les études afin de rééquilibrer et sourcer le scandaleux article sur Xavier Vallat, exemple flagrant d'un réel manque de neutralité, mais je digresse). Bref, je vais rajouter le texte de Claire Maligot par le biais du lien "présentation en ligne" dans la section bibliographique, seul apport intéressant de la présente discussion.
Et en accord avec Lebob, Celette, Jean-Jacques Georges et Thontep je supprime cette sous-section sans aucune pertinence. --Guise (discuter) 20 janvier 2017 à 11:53 (CET)
Un an après, cette discussion - dont le but était de passer sous silence la proximité d'Olivier Dard avec l'action Française - est tout particulièrement savoureuse. M. Dard vient "d'oublier" d'écrire que Charles Maurras était un antisémite notoire dans La notice qu'il a rédigée pour le Grand livre officiel des commémorations nationales. Pour le blog "Les Crises" d'Olivier Berruyer, cette proximité est une évidence qu'il intitule "Le rond de serviette d’Olivier Dard à l’Action française", et dont il fournit pas moins de 9 sources de 2012 à 2018 [1]. Voilà donc maintenant ALR un peu moins seule dans sa dénonciation. --Wesson31 (discuter) 6 février 2018 à 14:10 (CET)

┌─────────────────────────────────────────────────┘
Ce qui est particulièrement « savoureux », c'est de lire des évènements passés à la lumière d'évènements futurs : ça s'appelle un raisonnement téléologique et ça vaut un 0/20 en première année d'histoire. Celette (discuter) 6 février 2018 à 14:22 (CET)

On ne peut effectivement qu'être étonné par les "évènements futurs" lorsqu'ils se produisent, surtout lorsque on s'est évertué à en dissimuler les nombreux signes annonciateurs.--Wesson31 (discuter) 6 février 2018 à 14:43 (CET)
La notice rédigée par Olivier Dard est effectivement fort maladroite dans sa façon de ne pas évoquer plus clairement l'antisémitisme consubstantiel de Maurras (outre la mention des juifs dans le délire maurrassien des « quatre États confédérés », s'entend). Comme quoi l'historien aurait été bien inspiré de (re)lire le compte rendu pertinent et mesuré de Claire Maligot à propos de sa biographie du chef de l'Action française.
Cela dit, rien de neuf : il est impossible d'en déduire une « évidente proximité » idéologique de Dard avec l'AF ou une entreprise de réhabilitation officielle de l'extrême droite française sans tomber dans le TI grossier et/ou dans la méthode éprouvée consistant à associer son contradicteur à l'extrême droite (Daniel Schneidermann se garde bien de le faire dans Libération). Bref, il est « savoureux » de constater, « un an plus tard », que les procédés d'Annie Lacroix-Riz n'ont pas changé et qu'elle trouve désormais un relais en la personne d'Olivier Berruyer, sans parler d'un WP:CAOU venant dénoncer avec délectation une « conspiration du silence » sur cette PDD.
Quant aux « 9 sources » fournies, ça ne tient même plus de la surinterprétation mais carrément de la licence poétique à ce niveau-là : j'ai particulièrement apprécié le surlignage des propos de Dard évoquant la lecture erronée - et longtemps dominante dans les milieux de gauche - du 6 février 1934 comme une tentative de coup d'État fasciste. Ça tombe bien, ça prouve qu'ALR est définitivement larguée du cadre universitaire puisque cette interprétation n'a plus cours chez les historiens (personne de sensé n'objecterait que le résultat de leurs recherches vise à soutenir les émeutiers d'alors). --Guise (discuter) 6 février 2018 à 15:05 (CET)
Merci pour cette passionnante contribution relevant à la fois du procès d'intention, du conspirationnisme et de l'attaque ad hominem. Comme vous l'indiquez si bien toute discussion sur le sujet est futile surtout avec un WP:CAOU qui va donc se taire. M. Dard peut continuer à oublier que les antisémites le sont, il peut continuer à donner des conférences dans les locaux de l'action française, de s'y faire voir dans ses cocktails et d'être utilisé par eux comme une référence historiographique, rien, absolument rien n'indique une quelconque proximité.--Wesson31 (discuter) 7 février 2018 à 00:31 (CET) Il m'est toutefois très difficile de ne pas constater que, il y a 1 an vous disiez ne disposer d'aucun élément vous permettant d'indiquer une quelconque minimisation de la part d'Olivier Dard de l'antisémitisme de Charles Maurras, et que aujourd'hui vous en êtes avec des pudeurs de violette à évoquer "une notice fort maladroite".--Wesson31 (discuter) 7 février 2018 à 01:47 (CET)
Merci pour cette contribution amusante (lire un fan d'ALR brandir l'accusation de « conspirationnisme », c'est impayable... A fortiori après qu'il ait affirmé que « le but [de la discussion en PDD] était de passer sous silence la proximité d'Olivier Dard avec l'Action française » !). Pour le reste, puisque « M. Dard » tient avec constance les mêmes propos dans ses études que devant l'AF, les connivences et complaisances n'existent pour l'instant que dans vos fantasmes.
En outre, vos lectures sont décidément sélectives puisqu'il y a un an, je remarquais déjà que la remarquable critique de Claire Maligot pointait bien les faiblesses de la biographie de Maurras par Dard. Ergo, vos remarques sur mes soi-disant « pudeurs de violette » rejoignent dans le ridicule la rhétorique habituelle d'ALR quand cette dernière accuse ses collègues historiens de troublante « indulgence envers la collaboration » (naguère, Bernard Costagliola l'avait vertement remise à sa place). Eh oui, le sens de la nuance n'est pas vraiment le fort d'ALR et consorts.
Comme je suis bon prince, je prends la peine de vous réexpliquer la situation présente. Contrairement à une longue étude historique dédiée spécifiquement à d'autres aspects de Maurras que son antisémitisme, une courte notice destinée à « commémorer » le personnage devrait souligner davantage cette dimension puante de Charlie le sourd, notamment à l'aide des travaux de Laurent Joly. Voilà où réside le déséquilibre et la maladresse du texte d'Olivier Dard. Par contre, en tirer des conclusions politiques et prétendre que cet historien passe cet aspect sous silence, voire le nie (= « oublie que les antisémites le sont », sic), c'est derechef une piteuse tentative de manipulation eu égard à l'allusion (trop rapide !) de Dard à la fumeuse conception maurrassienne des « quatre États confédérés » incluant les juifs, sans parler des propos tenus postérieurement à France Culture.
Bref. Vous avez attendu un an avant de vous exprimer à partir de votre compte à usage unique, quelle patience ! Je me permets de saluer le bref éclair de lucidité consistant à prendre la décision de vous taire (de la part d'un CAOU POV-Pusher, c'est d'autant plus admirable). Guise (discuter) 7 février 2018 à 10:22 (CET)
Je ne souhaite effectivement pas pousser plus avant la discussion sur le fond. Sur la forme, mon compte a été créé le 26 Septembre 2017, afin de mettre une toute petite contribution sur l'article concernant Jacques Sapir, et depuis lors n'avait pas été utilisé. C'est le hasard de l'actualité récente qui m'as fait me retrouver dans cette discussion. Je ne sait pas si cela est constitutif d'un compte à usage unique dont vous me faire l'honneur, mais prétendre que j'aurai attendu 1 an avec ce compte pour intervenir dans cette discussion est une affirmation fausse. Le reste de votre contribution visant à me rendre complice d'un procès Stalinien ne vaut effectivement pas la peine que l'on s'y attarde (ou juste pour rigoler un peu, on pourrait y appliquer votre propre grille de lecture). --Wesson31 (discuter) 7 février 2018 à 16:41 (CET)
Hu hu hu, le « procès stalinien » à présent... Fuyez vite, au cas où le goulag wikipédien dispose de cellules libres (on ne sait jamais) ! En somme, vous avez bien raison de ne pas répondre sur le fond eu égard à vos connaissances historiques. Sur la forme, c'est bien noté : vous avez juste confondu Wikipédia avec les journaux en ligne qui permettent de poster des commentaires (généralement inconsistants) en bas de page de leurs articles. Eh bien, ce n'est pas l'endroit pour vous soulager de la sorte. --Guise (discuter) 7 février 2018 à 16:51 (CET)
J'avoue mon inculture historique, monseigneur, à ceci près que ce n'est ni mes compétences historiques dont il est question ni les vôtres qui sont très grandes. Je vous l'ai déjà dit, j'abandonne la discussion sur le fond, et vous laisse volontiers à votre juste tâche, consistant à retirer les passages mentionnant la présence de M. Dard dans des colloques passés et futur de l'extrême droite, parce que "Dard a participé à d'autres colloques (politiquement marqués ou non)", et non pas parce qu'il vas y intervenir en compagnie de Martial Bild qui estime qu'« on parle trop d'antisémitisme » [2] --Wesson31 (discuter) 7 février 2018 à 17:52 (CET)
Ah, la culpabilité par association, vous ne pouvez pas vous en empêcher ? Dard et Bild, bien sûr ! Vous avez percé l'horrible secret de l'historien, quel talent de détective, voire de médium ! Hélas, comme je l'écrivais il y a un an : faute de citer des sources secondaires qui expliqueraient ce choix (volonté professorale de débattre ou de dialoguer, proximité idéologique, ou quoi que ce soit d'autre), vos considérations relèvent pour l'instant de votre seule interprétation. Or, à moins de lister tous les différents colloques auxquels Dard a participé (eh non, il ne se réserve pas exclusivement pour l'extrême droite), évoquer ce colloque au détriment d'autres relève d'une importance disproportionnée <- écueil qu'il convient d'éviter si l'on souhaite rédiger un article en toute honnêteté intellectuelle (mais cette notion doit vous paraître du chinois). --Guise (discuter) 7 février 2018 à 18:09 (CET)
Evoquer l'absence de sources secondaires serait revenir à la discussion sur le fond. ALR et Olivier Berruyer en sont, mais vous les avez disqualifiés tant l'une que l'autre, ne méritant même pas une section "controverse". Vous écartez les colloques dans lesquels M. Dard vient s'afficher en compagnie de la fine fleur de l'extrème droite tendance catholique intégriste, mais avez-vous des exemples récents non connotés extrême droite dans lesquels il aurait participé (disons de 2012 à ce jour pour borner la chose) ? Quand à la culpabilité par association, j'aurai pu également citer la présence à ce colloque de M. Jean-Yves Le Gallou, également historien de formation, et négationniste en privé. Mêmes idées que Robert Faurisson, mais assez malin pour ne pas les exposer trop ouvertement. Je pourrais ainsi me livrer à l'appel de tout le bestiaire si je n'avais peur d'être trop long. M. Dard là dedans serait donc le bon gars qui dans une maison close vient parler de fidélité ou jouer à la crapette. Si vous voulez le croire, libre à vous, mais préparez-vous à devoir justifier l'injustifiable.--Wesson31 (discuter) 7 février 2018 à 20:48 (CET)
Bonsoir, je n'avais pas encore remarqué cette discussion. Je rejoins l'avis de Guise, et reconnais que la mention de cette participation à ce « colloque » n'était pas pertinente, faute notamment de sources secondaires (de qualité) la rapportant, et pour les autres raisons évoquées. Je précise qu'à titre personnel, je n'ai pas la moindre idée de ce qui pousse Dard à intervenir dans des réunions d'Action française, mais c'est je crois indifférent : nous n'avons pas à nous poser les questions que ne se posent pas les sources. Par ailleurs, Wesson31 : i) Jean-Yves Le Gallou n'est pas historien de formation ; ii) la culpabilité par association est bien un sophisme. NAH, le 7 février 2018 à 23:01 (CET).
Merci pour votre remarque relative au sophisme, NAH. J'ai beau le répéter sur tous les tons à Wesson31, ce dernier continue ses petits jeux d'association (après Bild, Le Gallou) en ajoutant à ses talents de détective-médium celui de devin : il sait déjà ce qu'Olivier Dard va dire dans le cadre de ce colloque, mesdames et messieurs il peut le faire !
Or, Wesson31, je ne « crois » rien. Contrairement à vous, je ne me cantonne pas au domaine de la croyance et du préjugé (ah, vos fameuses « 9 sources » !) mais aux faits : les vidéos et entretiens d'Olivier Dard à l'AF sont visibles en ligne et démontrent qu'il ne se départit pas d'une rigueur historienne en abordant le 6 février 1934 (je ne reviens pas là-dessus, cf. plus haut) ou en affirmant que Maurras exerçait naguère une importante influence intellectuelle sur moult composantes de la droite et de l'extrême droite ; du reste, Eugen Weber et Laurent Joly ne disent pas autre chose (voilà pour le fond, à savoir les sources secondaires de qualité, le truc essentiel en ces lieux). Que ce fait historique vous soit désagréable, je le conçois. Que de tels propos fassent mouiller tout l'auditoire de l'AF lorsque Dard s'y exprime, c'est évident. Par contre, nier le fait historique tout en accusant Dard d'accointances idéologiques douteuses, c'est juste du POV-Pushing et ça n'a pas sa place sur Wikipédia, qu'Olivier Berruyer offre ou non une tribune aux sottises d'ALR.
Enfin, pour quelqu'un tellement au fait des propos (passés, présents et... futurs) de Dard , il est étonnant que vous ignoriez tout des multiples participations de l'historien (généralement sur le thème des droites radicales) à de nombreux colloques, dont les actes ont été fréquemment publiés. Quelques-uns, pour la forme : en 2013, des colloques sur le coup d'État de Pinochet et autour du thème « Gouverner par les lettres » ; en 2016, des colloques sur la Révolution culturelle chinoise, la dénonciation de la corruption et Étienne Clémentel... Pas besoin d'aller chercher bien loin. Adoncques vos envolées lyriques sur « défendre l'indéfendable », gardez-les pour vous et allez plutôt lire les études historiques précitées, ça vous changera du zapping Internet sur les blogs d'ALR ou Berruyer. --Guise (discuter) 7 février 2018 à 23:58 (CET)
Merci pour votre réponse et les sources que vous fournissez. Je ne manquerai pas de les consulter. Sur votre accusation de POV-Pushing, je la récuse. J'ai relancé la discussion sur la foi d'élément nouveaux ("l'oubli" de M. Dard commenté dans la presse, l'arrivée de M. Berruyer dans le débat), tout en m'abstenant de la moindre modification sur la page de M. Dard avant qu'elle ne fut débattue. Ce à quoi vous avez répondu d'abord en discréditant ces sources, puis en me discréditant moi même, passant par des réponses tour à tour condescendantes et insultantes. Dans le même temps, vous avez éffectué vous-même des modifications sur la page qui vont dans votre sens, précisant que non non non l'oubli du mot antisémitisme ne signifie rien (il était donc utile de le préciser), et annulant celle d'un autre contributeur mentionnant la participation future de M. Dard à un colloque de l'extrême droite de plus. Et pour faire bonne mesure dans la discussion, vous y avez ajouté quelques allégations fausses et un certain nombre d'accusations gratuites sur ma personne. Alors je me permet de re-préciser. Les 9 sources dont j'ai fait état sont 9 participations de M. Dard à des évènements organisés par l'extrême droite depuis 2012, dans un cadre extra-universitaire. Votre argument pour les écarter consistant à mentionner le surlignage hasardeux fait par M. Berruyer. Ce à quoi vous répondez par 5 colloques universitaire où M. Dard est intervenu. Donc 5 pour le travail pas extrême droite, 9 + 1 à venir pour le plaisir à l'extrême droite., au score ça fait un bon 2/3. M. Dard n'as aucune accointance avec l'extrême droite, non non, mais c'est quand même bien imité !--Wesson31 (discuter) 8 février 2018 à 12:19 (CET)
Mes ajouts dans le présent article reprennent et synthétisent les reproches formulées par Daniel Schneidermann dans Libé, texte qu'il clôt lui-même par une observation « conciliante ». Vous pouvez donc ravaler gentiment vos considérations sur les « modifications qui iraient dans mon sens », sans compter que NAH a également jugé bon de supprimer la mention du futur colloque organisé par l'extrême droite. Qui plus est, pour parfaire votre petit exercice d'arithmétique un brin bancal (gloubiboulga d'interviews dans un cadre extra-universitaire, conférences et communications à des colloques, sans jamais relever la teneur réelle des propos ainsi tenus), vous pouvez également ajouter tous les actes des colloques publiés dans les ouvrages collectifs dirigés par Dard.
Pour le reste, je vous laisse à vos obsessions de POV-pusher pseudo-chevalier blanc qui se contente d'ânonner la prose d'ALR. Ici, on cause du fond en débattant des sources de qualité et on ne fantasme pas sur un Dard encagoulé qui prêterait serment à la fleur de lys dans les coulisses des locaux de l'AF. Or, comme vous êtes manifestement incapable de cet exercice d'analyse de texte, allez plutôt vous promener sur certains blogs et réseaux sociaux au lieu de pleurnicher en ces lieux à propos des méchants wikipédiens qui veulent « passer sous silence » (sic) les révélations d'ALR. Cela me semble davantage à votre portée. En tout état de cause, le cocktail « inculture historique + POVpushing » confirme, si besoin était, l'analyse de Jean-Louis Panné à propos du « public militant qui n'aura ni le temps ni les moyens de vérifier la moindre des assertions d['Annie Lacroix-Riz], se trouvant dès lors réduit à croire sur parole, mais satisfait sans doute de trouver là confirmation tautologique de ses dispositions idéologiques. » --Guise (discuter) 8 février 2018 à 13:00 (CET)
Et voilà, encore 2 insultes gratuites: inculte, et en proie à des obsessions. C'est savoureux, alors que (sauf erreur de ma part) sur les 50 dernières modifications faites à cette heure dans l'article sur Annie Lacroix-Riz, 37 sont de vous, et 0 de moi. Votre conversation est passionnante, et tellement dans l'esprit Wikipedien. --Wesson31 (discuter) 8 février 2018 à 15:00 (CET)
Ânonner la prose d'ALR n'a rien à voir avec modifier l'article dédié, votre sens de la logique est quelque peu défaillant. Par contre, lire sa prose ainsi que les critiques souvent cinglantes de ses pairs historiens, puis restituer le tout dans l'article, c'est un peu le principe du projet d'encyclopédie (au cas où cela vous aurait échappé). Ce qui est « savoureux », c'est plutôt une telle remarque formulée par un CAOU qui, du haut de sa dizaine d'interventions, vient pointer mes dizaines de modifs dans l'article ALR alors que j'en compte plus de 35.000 dans WP (<- ce chiffre n'est pas un motif d'orgueil, juste un ordre de grandeur visant à ridiculiser votre propos). Et si l'« esprit wikipédien » vous déplaît, allez voir ailleurs. PS : vous avouez vous-même votre « inculture historique » plus haut, alors comblez-la plutôt que de la ramener ici. --Guise (discuter) 8 février 2018 à 15:18 (CET)
Bonjour, je viens juste reconnaitre mon erreur concernant la formation de M. Le Gallou, ayant confondu lauréat du concours général en Histoire-Géographie avec formation d'historien. Pour le reste je n'y ai rien à retirer.--Wesson31 (discuter) 8 février 2018 à 12:19 (CET)
Vous en faites une telle affaire personnelle que ça dessert totalement votre argumentation… Celette (discuter) 8 février 2018 à 14:21 (CET)