Discussion:Octet

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Unité de mesure ?![modifier le code]

Sauf erreur de ma part, l'octet n'est pas (contrairement à l'usage courant) une unité de mesure, mais un codage d'information, permettant sur 8 bit d'encoder quelque chose, et héritée du système de numération octal. Il semble erroné de le présenter comme tel dans une encyclopédie.

Je propose de revoir l'introduction sur une base telle que :

L'Octet est un regroupement de 8 bits codant une information. (inclure ensuite les info technique rapide). Le terme est couramment utilisé comme unité de mesure informatique, car les systèmes actuels (inclure ici les infos sur l'affichage sous Windows/Linux, l'encodage et le stockage). — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 92.157.121.168 (discuter), le 8 mai 2013.

Je partage cet étonnement. L'octet n'est pas seulement une unité de mesure mais aussi un système de codage de l'information. Ce que l'article explique d'ailleurs dans la section (mal nommée à mon avis) intitulée propriété. Il faut donc que cet espect de l'octet figure en bonne place dans l'introduction. Je modifie donc l'introduction en m'inspirant de la suggestion de l'IP. HB (d) 9 juillet 2013 à 18:17 (CEST)

Ubuntu[modifier le code]

Ubuntu utilise maintenant le système de notation de MS. Vérifié sous Ubuntu 12.04


Octet[modifier le code]

si Un octet, noté "O" alors il faut que je recommence mes études d'informatique... D'ailleurs dans tout le reste de l'article c'est un "o" qui est utilisé (dans Ko Mo...). Mais le Byte lui est bien noté avec un "B" pour le différencier du "b" pour bit.. --ZeroJanvier 25 fév 2004 à 18:26 (CET)


The given etymology of the English term byte seems incorrect, because old machines had byte sizes other than 8 bits. See [1] for the etymology which I believe to be correct. Please excuse that I write in English but I cannot write French. -- anonymous surfer, 2004-03-23

..."byte" (son nom anglais, contraction de deux mots : by eight... Pour reprendre la remarque du surfeur anonyme, je pense qu'il faudra aussi repenser cette remarque. Il semble bien qu'on soit en présence d'une rétro-acronymie !

Il s'agit bien d'une retro-acronymie, byte a été traduit incorrectement par octet en français alors que le terme octet pour designer précisément 8 bits existe en anglais. D'ou la confusion déja présente chez les anglophones, et accru en français par cette traduction, qu'un byte à une taille de 8 bits. phe
Effectivement, l'introduction n'est correct qu'en première approximation. Reste à faire une introduction précise. Ce sera notamment une référence utile lorsque l'article sur le langage C sera assez complet pour aborder les types de donnée et leur dépendance au matériel. Marc Mongenet 1 jul 2004 à 18:09 (CEST)
Ce sera intéressant TOUT COURT ! Quel rapport avec le C... ? grmbl. asr 16 février 2006 à 13:39 (CET)

A propos des unités de mesures en puissance de 10 ou de 2 : Je travaille à la frontière l'électronique et de l'informatique. Depuis bien longtemps dans l'électronique les fréquences sont exprimées en puissance de 10 y compris les débits en bit/secondes ce qui entraîne des confusions. En matière de réseaux la nouvelle normalisation permet au moins d'exprimer les grandeurs sans ambiguïté. En général l'informatique est un milieu plutôt réactif aux changements et je ne vois pas pourquoi on ne fait pas l'effort d'utiliser les nouvelles unités. Il est faux de dire que ces unités ne sont pas utilisées : de nombreux ouvrages et sites internet les utilisent. Plinn 26 oct 2004 à 09:28 (CEST)

Je suis chercheur et enseignant en informatique, et je n'ai jamais vu une seule personne utiliser ces préfixes avant de les voir mentionnés sur Wikipedia. David.Monniaux 27 oct 2004 à 06:24 (CEST)
Le noyau Linux donne par exemple ce message : hda: 156301488 sectors (80026 MB) w/8192KiB Cache, CHS=9729/255/63, UDMA(100). Mais il s'agit surtout ici d'un problème de confusion. Je suis tout pour illustrer la réalité et ses confusions dans une encyclopédie, mais pas jusqu'à soi-même utiliser une terminologie confuse. Marc Mongenet 27 oct 2004 à 09:09 (CEST)
Je crains qu'il n'y ait une certaine confusion. Il ne s'agit pas ici d'utiliser une terminologie confuse dans Wikipedia, mais de discuter dans Wikipedia l'état répandu ou non d'une terminologie.
Wikipedia n'est pas un site où nous refaisons le monde; nous n'avons pas à mettre un "spin" positif sur l'utilisation croissante d'une terminologie sous prétexte que nous (ou du moins certains contributeurs) estimons qu'il serait bon qu'elle se répande. Bref, nous n'avons pas à exagérer l'importance de telle ou telle chose pour en faire la publicité.
Une recherche Google montre: 3620 pages utilisant kibibyte, 414000 utilisant kilobytes. Bref, l'usage de la terminologie kibibyte est peu répandu. David.Monniaux 27 oct 2004 à 19:19 (CEST)
Il s'agit de présenter l'état existant, avec une terminologie aussi claire et non ambiguë que possible. Si cela nécessite de différencier kilooctet de kibioctet, je ne vois pas bien comment on peut se passer de ces mots sans lourdeur. Marc Mongenet 27 oct 2004 à 22:20 (CEST)
Je répète, mais peut-être ne suis pas suffisamment clair. Le problème n'est pas de présenter ou non la terminologie en kibi (il faut le faire), mais de présenter ou non cette terminologie comme usitée en pratique (et elle ne l'est pas). David.Monniaux 27 oct 2004 à 23:19 (CEST)
D'accord. Ça me semble clair, c'est plutôt moi qui était bouché en l'occurrence. Marc Mongenet 28 oct 2004 à 11:23 (CEST)
C'est assez inexact. La dénomination Kibi, est de plus en plus usitée. De la même manière que le courriel, et le pourriel en leur temps. Le fait d'en parler, d'utiliser les termes, permet de favoriser leur connaissance, et de généraliser leur usage.

Il me semble que c'est aujourd'hui le cas, et de nombreux informaticiens l'utilisent; mais ce n'est pas une généralité. asr 16 février 2006 à 13:44 (CET)

"de nombreux informaticiens l'utilisent". Dieu merci, il paraît que ce n'est pas une généralité (je respire, je dois faire encore partie de la petite minorité qui ne l'utilise pas). Outre le fait que je ne vois aucune source permettant de dire que de nombreux informaticiens l'utilisent, figurez-vous que je n'avais JAMAIS entendu parler de cette dénomination auparavant(et je vois que je ne suis pas le seul).--Stormy Ordos 25 janvier 2007 à 18:43 (CET)

Je pense que tout le monde se fout de mon avis, mais je trouve que l'article fait une pub honteuse pour ces horribles notations en "bi" qui ne sont jamais utilisées en pratique. Arnaudus 12 août 2007 à 20:58 (CEST)
En quoi l'article lui fait-il de la pub ? Pour ce qui est d'être horrible, Kio est très proche de Ko, donc je ne vois pas comment la première pourrait être horrible si la 2ème ne l'est pas. Pour ce qui est de leur utilisation, c'est certain que la notation traditionnelle est toujours majoritaire actuellement, mais de plus en plus de logiciels l'adoptent.[réf. nécessaire]
Sinon, as-tu d'autres raisons de ne pas aimer cette notation ? The RedBurn (ϕ) 12 août 2007 à 22:12 (CEST)
Elle est ultra minoritaire et n'est en pratique jamais utilisée. Ça me suffit comme raison :-) L'article accorde à ce problème un poids gigantesque, alors qu'il n'a pas lieu d'être : en informatique, pour des raisons historiques, les préfixes M, K, G etc. n'ont pas la même signification que cette préconisée par le SI. Sur mon Mac, je fais un ls -l, et j'ai 126355 124K; pareil sous Linux, pareil sous Windows, pareil dans le monde entier pour la plupart des logiciels. Les "Kibi" sont logiques, et sont issus d'une norme, parfait, il faut le mentionner. Mais les conseils à la gomme et les débats sans fin ne mérient pas une place dans Wikipédia. À lire l'article, on pourrait penser que quand Windows (ou n'importe quel autre OS) dit "Taille du fichier: 34 M", il pourrait y avoir confusion. Or, et c'est ça qu'il est important de préciser très clairement dans l'article, il n'y a pas de confusion possible, il s'agit évidemment de 34 MiB. Autrement dit, même si (soi disant) de plus en plus de logiciels l'adoptent, ils ne l'adoptent qu'en doublon de l'autre notation. "126 KB - 124 KiB", ça peut exister. "124 KiB" tout seul, à la limite. Mais "126 KB" tout seul, pour signifier 126000B, je pense que ça n'existe pas, en tout cas ça ne devrait pas exister vu le risque gigantesque de confusion. C'est donc mensonger de dire que "de plus en plus de logiciels l'adoptent", puisque personne n'utilise les unités SI toutes seules. Et en 2007, le système encore en vigueur dans (au pif) 99% des logiciels, c'est l'ancien système. Donc accorder une place > 1% au système SI, c'est POV. Arnaudus 13 août 2007 à 12:23 (CEST)
Ne pas aimer quelque chose parce que la majorité ne l'a pas adoptée, ça ne favorise son adoption. Si tout le monde pensait de la même façon, on vivrait comme au Moyen-Âge. Je suppose que tu n'aimes pas non plus Firefox ?
En ce qui concerne les risques de confusion, il y a par exemple la taille des disques-dur (l'importance de l'erreur entre 1000 et 1024 augmente à chaque changement d'unité), ou le débit d'une connexion (le risque de confusion est double).
Bien entendu, je ne dis pas qu'il y a des risques de confusion pour un informaticien, mais un utilisateur lambda risque à mon avis de ne pas s'y retrouver. The RedBurn (ϕ) 13 août 2007 à 15:54 (CEST)
Le rôle d'une encyclopédie n'est pas de changer les mentalités ou de pousser vers l'adoption d'un système plutôt que d'un autre.
  • Wikipédia n'a aucune opinion. Elle n'est pas pour, elle n'est pas contre; elle ne pense pas que ça ajoute de la confusion, elle ne pense pas le contraire non plus. Elle relate des faits. Les faits, c'est que le système n'est pas logique, mais que malgré des normes récentes, 1KB fait toujours 1024B dans les faits. On peut citer les noms de quelques logiciels qui utilisent le SI, et c'est tout, pas besoin de s'étendre là dessus non plus.
  • Sur cet article particulier, je ne vois aucun endroit où l'on parle de débit. Donc sur cet article, il n'y a pas de confusion possible. À chaque fois qu'une confusion est possible dans un autre article de Wikipédia, la solution la plus simple est d'utiliser l'exemple cité plus haut : quand on donne une talle en GB SI, on donne immédiatement après, entre parethèses, l'équivalence en GiB. Quand on donne une taille en GB sans autre précision, on sait qu'il s'agit de GiB car c'est comme ça que ça fonctionne encore et que les gens communiquent. Pour les puristes, la forme "disque dur de 150 GiB" pourrait être acceptable (pour moi c'est discutable : on respecte la norme, soit, mais on fait aussi du militantisme --un peu pareil qu'écrire "États-Unien" à la place d'"Américain"; chose que Wikipédia n'est pas censée faire). Mais encore une fois, il n'y a pas de confusion possible si on part du principe qu'on ne fait que reprendre l'usage, et qu'on n'a aucune arrière-pensée sur l'imposition d'un autre système.
  • Il n'y a pas de confusion sur la taille des disques durs, puisque par défaut, GB signifie GiB. Si quelqu'un pense qu'un disque dur de 80GB fait 80.10^9 B, alors c'est une buse en informatique, et il n'est pas spécialement plus volé que quand il paye les feuilles vertes du choux-fleur au rayon légumes.
  • Expliquer qu'il existe deux systèmes clarifie les choses, dire que les deux sont utilisés ajoute de la confusion, car c'est FAUX. Un disque de 80 GB fait 80GiB; un fichier de 47 KB fait 47KiB, il n'y a aucune confusion possible à ce niveau là. Alors oui, c'est pas logique, oui, ça peut poser des problèmes dans quelques cas très particuliers, oui, il existe des normes qui sont respectées par quelques logiciels, mais non, dans 99% des cas, il n'y a pas de confusion, c'est un mensonge de prétendre le contraire.
  • Au passage, quelqu'un qui exprime une taille de fichiers selon la norme SI sans le préciser, c'est un incompétent. Un incompétent qui respecte une norme, soit, mais un incompétent quand même.
Et oui, j'utilise Firefox, et non, je n'irais pas écrire sur Wikipédia que Firefox c'est bien. Wikipédia est une encyclopédie, et pas un blog ou tu imposerais ton point de vue de manière péremptoire. Wikipédia retranscrit le savoir tel qu'il est, et pas tel que tu aimerais qu'il soit. Arnaudus 13 août 2007 à 16:47 (CEST)
  • Je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne Wikipédia, mais où dans l'article vois-tu qu'on dit que les préfixes traditionnels ajoutent de la confusion (ou le contraire) ?
  • Quand je parlais de débit, ce n'était pas à propos de cet article, je te donnais un exemple de l'utilité des préfixes SI.
  • Non, pour les disques-dur 80Go ≠ 80 Gio. Un disque vendu comme faisant 80Go fait un peu plus de 74Gio. [2]
  • L'idéal est de s'habituer à utiliser les préfixes en i partout où les valeurs sont indiquées de façon binaire, pas d'utiliser les préfixes SI décimaux là où on est habitués à utiliser les binaires.
  • Tu me rassures, pendant un moment j'ai cru que tu faisais partie de la late majority. ;-) The RedBurn (ϕ) 14 août 2007 à 10:01 (CEST)
Mise à jour moyennement récente : sur la distribution Debian Linux, et probablement sur d'autres distrib, on utilise à présent les Kio, Mio et compagnie. C'est atroce, mais je crois qu'il va falloir s'y faire. --Stormy Ordos 15 août 2007 à 12:25 (CEST)
Je ne comprends pas bien ce débat. Effectivement les unités SI kio, Mio sont de plus en plus utilisés, Debian, GNOME, etc. L'article de Wikipedia doit être objectif et informatif. Il l'est. Comprenez bien que ces pages vont très souvent être consultées par des non-informaticiens pour qui, naturellement, kilo, méga, etc. sont des multiples de 1000 et non des puissances de 2. Cette nouvelle notation à le mérite de lever une ambiguïté, et à vous lire on pourrait imaginer que les drapiers continuent à compter en aunes et en coudées ;-) (Ah, on me dit que les marins continuent à compter en nœuds :-D)
Pour les disques durs de 3,5 pouces :
L'écart se creuse entre les deux systèmes d'unités (décimal pour le système international et le système binaire pour l'informatique) avec le temps qui passe.
Mi 1997, 2,35 Go (2,19 Gio) et mi 2009, 602 Go (560,7 Gio) soit 41,3 d'écart. Vi..Cult... dial. 13 septembre 2009 à 19:18 (CEST)

Une question aux informaticiens (système international et système binaire)[modifier le code]

Est-ce que cela pose des difficultés supérieures aux informaticiens d'utiliser le système international d'unité (Go) plutôt que le système binaire d'unité (traditionnel) (Gio) ?

La quantité indiqué à l'aide de l'encre sur un CD est de 700 MB (ou 700 Mo) alors que c'est égale à 700 Mio soit 734 Mo.
La quantité indiqué à l'aide de l'encre sur DVD est de 4,7 GB et c'est bien 4,7 Go soit 4,377 Gio.
Le système international fait son apparition pour le grand public (passage du CD au DVD), c'est plus simple à compter. Pour ne pas perturber les habitudes (traditions) il est toujours imprimer à l'encre sur le support CD 650 Mo.

L'usage du double système est une bonne idée, car elle laisse libre ceux qui ne veulent pas changer leurs habitudes et pour ceux qui veulent s'habituer. Si ceux qui indiquent par exemple 650 Mo sachant que cela est 650 Mio, cela provoque de l'incertitude sur la vraie quantité d'information pour les informaticiens et le grand public. Le double sytème d'affichage peut résoudre ce problème le temps du basculement. (si cela pose pose des problèmes supérieurs, réponse à ma question, il faut mieux ne pas abandonner l'unité binaire).

Le mieux est de faire comme durant le changement de monnaie, en affichant durant environ 5 ans les deux unités en doubles si cela ne demande pas d'effort (j'imagine que la quantité se calcul automatiquement). Vi..Cult... dial. 13 septembre 2009 à 16:33 (CEST)

Bonjour,
Cela pose en effet un très gros problème technique !
Les ordinateurs sont basés sur une logique binaire et donc il est naturel de grouper les octets par paquets multiples d'une puissance de deux, ainsi de simples opération "bit-and" ou "bit-shift" permettent de faire des calculs sur les adresses mémoire voici un exemple.
Actuellement sur un PC, une "page mémoire" fait 4096 octets car cela s'écrit en binaire 1000000000000 (un bit à 1 suivi de 12 bits à 0) que l'on écrit en hexa (pour plus de lisibilité) 0x1000, donc la page numéro 0 contient les adresses 0x0000-0x0FFF, puis la page numéro 1 de 0x1000-0x1FFF, etc. Tout cela est géré par une simple logique câblée dans le processeur (les 12 derniers fils d'adresse transportent la position dans une page et les autres fils le numéro de cette page) et est donc traité de façon extrêmement rapide.
Maintenant si on décidait qu'une page mémoire doit faire 4000 octets (en hexa 0xFA0) alors la page 0 contiendra les adresses 0x0000-0x0F9F, la page 1 de 0x0FA0-0x1F3F, etc. Comme tu le vois il n'est plus question de logique câblée pour traiter cela, il y a dans ce cas des opérations de multiplication complexes à coder en binaire (tellement complexes en fait que cela n'a jamais même été envisagé) et qui vont forcément avoir un impact sur les performances (sans compter que cela ne présente pas d'utilité technique).
Donc les processeurs (et du coup les ingénieurs qui travaillent dans ce domaine et ses voisins) vont encore longtemps employer les kibioctets, mébioctets etc.
Après c'est sûr que quand on te vend un disque dur de "1To" ça fait plus sexy que "931Gio" mais ça c'est un tout autre débat Clin d'œil la technique n'a rien à voir là.
Bonne continuation. Bub's [di·co] 14 septembre 2009 à 10:11 (CEST)
Merci, est-ce que je me trompe dans ce qui suit ? La page mémoire de 4096 octets sur les PC est choisie car adapté à la taille de la mémoire disponible. Une page mémoire de seulement 64 octets a pour conséquence d'avoir énormément de câblage dans le processeur (quelle inconvénient ?) et une page mémoire de 2^³² (4 294 967 296 octets) a pour inconvénient d'une perte de mémoire dans le cas d'un petit besoin de mémoire. Car 90 octets occupera toute la page mémoire soit 4 294 967 296 octets. Si la page mémoire fait 64 octets, l'utilisation avec l'exemple précédent de 90 octets occupe 128 octets de mémoire.
1 Pio = 1 125 900 Go (1 Pio = 1,126 Po et 1 kio = 1,024 ko) soit un écart de 125 900 Go pour bientôt (14 812) DVD. À ce jour, connait-on la limite maximum que peut contenir un disque dur de 3,5 pouces ? Je pense que l'augmentation de la capacité de stockage augmente plus vite que les besoins (par exemple, appareil photo en 2002 avec carte 250 Mo soit 205 photos et en 2009 appareil photo avec 8 Go soit 2 286 photo). Actuellement, les disques dur de 3,5 pouces ont une capacité accrue de + 3 Go par jours, ça me semble beaucoup. Et plus le temps avance, et plus cela s'amplifie (doublement de la capacité tous les 18 mois depuis très longtemps et pour encore combien de temps ? ). Vi..Cult... dial. 25 septembre 2009 à 22:45 (CEST)
Si la taille d'une page mémoire est choisie pour être adapté aux logiciels de gestion de la mémoire. Le fait que ce soit une puissance de deux (4096 = 2^12) provient de ce qu'on adressera une telle page mémoire avec des adresses binaires (ici 12 bits) autrement dit qu'on utilisera 12 bits du bus d'adresses pour le faire. C'est à mon avis la seule raison qui justifie qu'on continue à utiliser des puissances de deux en informatique. Les vendeurs de disques, cartes mémoires, etc. utilisent maintenant les préfixes SI avec leur valeur décimales. JPaul (d) 31 janvier 2010 à 12:16 (CET)
Merci. Vi..Cult... dial. 12 mars 2010 à 11:13 (CET)

De l'utilisation du kibi et des multiples de l'octet[modifier le code]

La première fois que j'ai vu l'utilisation du kibi, c'est dans le programme Azureus ;-) où le choix est laissé à l'utilisateur.

Il y a différentes lectures officielles comme [3] que je trouve intéressante.

Quand à l'emploi de la [majuscule] (ko ou Ko) comme symbole / préfixe à mettre devant l'unité, il est en minuscule jusqu'au kilo et en majuscule à partir du méga, pour ne pas confondre avec le milli. C'est, certes, un non sens ici puisqu'il n'y a pas de millioctet. Veuillez consulter, par exemple, cette référence [4]

J'ai enfin aussi appris que si le symbole B majuscule est bien le Bel, on utilisera kb pour kilobits et kB pour kiloByte.


Salutations cordiales

Désolé de venir comme un cheveu sur la soupe, mais, même en tant qu'informaticien, le mot kibibyte, c'est... comment dire?... Le mot le plus hideux qu'il m'ait été donné de voir dans la langue française. Désolé d'exprimer un tel dégout, mais ce mot est monstrueusement moche, et inusité, qui plus est. J'espère en tout cas qu'il disparaitra. Je ne suis pas contre l'acronyme Kib, ou kio, mais pas pour signifier kibi.. Beuuurk. Quel mot immonde! On pourrait dire Kilo-Information-Byte, ça justifierait Kib. Mais pas kibi!
••• The Karibooman ••• 30 août 2006 à 20:23 (CEST)
Si je peux me permettre un jeu de mots foireux : kibibibibibifoc...
En tant qu'informaticien il aurait peut être mieux fallu que tu donnes ton avis bien avant, par exemple il y a 8 ans quand ces préfixes ont été inventés. En dehors de toute notion esthétique, Kibi rappelle bien ses deux origines : le kilo et le binaire.
Sarenne 30 août 2006 à 20:35 (CEST)
En 98, la norme a été rédigée de manière confidentielle, par de purs technocrates suite a des demandes commerciales des vendeurs de stockage. On se retrouve donc avec une norme dont la seule utilité est dans le marketing pour tromper les neophytes. 88.161.162.107 (d) 5 janvier 2012 à 17:10 (CET)
Super! Quelle intervention utile! Il ya huit ans j'avais moins de 20 ans... Pfff Encore une réflexion farfelue.
Alors il y a 1 an, pendant la période de trial-use du standard IEEE. De toute facon on peut avoir moins de 20 ans et être au courant des normes du BIPM, de l'IEEE, de l'ISO, de l'IEC, etc. Sarenne 30 août 2006 à 21:37 (CEST)
Dès la sortie de cette norme, il a été assez clair qu'elle serait un échec, les associations de consommateur lui sont notamment tombé dessus. Et quatorze an plus tard, il est évident que la principale utilisation de la "norme" est toujours d'induire en erreur. 88.161.162.107 (d) 5 janvier 2012 à 17:10 (CET)

0.000004 Mo[modifier le code]

Bonjour. J'ai vu que vous avez participé à l'article sur l'octet. J'aurais voulu être sur d'une chose : 0.000004 Mo est égal à quoi? Pour l'écrire plus simplement : 4 Xo ou 40 Xo ? Quelle lettre pour X? Merci--Lorenzoalali 4 décembre 2005 à 20:52 (CET)

0,000004Mo = 0,000004 x 1000000 Octets = 4 Octets

pour les préfixes :

Rien = 1

Kilo = 1000

Kibi = 1024

Méga = 1000000

Mébi = 1024x1024

...

Vu que ton nombre est inférieur à 1000, on n'a pas besoin de mettre de préfixe C'est comme pour le Kilomètre : 1/1000 Km = 1m

Dernière chose, les majuscules dans les unités sont réservées aux unités issues de noms propres (Farad, Bel, Volt, ... mais mètre, grame. Exception pour "litre" pour éviter la confusion entre 1 (un) et l (èle) )
Hum. 0,000004Mo peut AUSSI être égal à 40000000/1024/1024 Octets, ce qui serait ici un non-sens. asr 16 février 2006 à 13:46 (CET)

Peut-on comprendre cette unité ?[modifier le code]

Voir ma question sur l'article Discuter:Unité de mesure en informatique sur la taille des fichiers en octet. - Manumax 29 août 2006 à 19:34

Recommandations ?[modifier le code]

"Toutefois, il est recommandé d'utiliser la majuscule sur le nom complet du préfixe quand celui-ci désigne la puissance de 2 au lieu de la puissance de 10 normalement réservée au préfixe SI."

d'où vient cette recommandation farfelue ? qui recommande cela ? Il est surtout recommandé de ne pas utiliser ces préfixes pour signifier des puissances de 2.

plan ?[modifier le code]

Cela serait utile je pense de clairement séparer les notions "historiques" qui n'ont plus aucune utilité de nos jours (byte != de 8 bits, etc...) et de séparer la norme de ce qui est réellement utilisé.--192.94.94.106 9 mai 2007 à 15:45 (CEST)

De l'utilisation des symboles d'unités SI. Bbbrrrhhh!!![modifier le code]

Le symbole de l'unité SI kilo s'écrit en MINUSCULE !... Merci de respecter cette notation.

D'ailleurs, je cherche à modifier les deux premiers tableaux, qui se trouvent juste à droite du sommaire. Impossible d'y accéder. Quelqu'un pourrait m'aider ? Merci. Matt Bosun 26 octobre 2007 à 07:41 (CEST)

Kio s'écrit avec Ki et Ko est l'écriture traditionnelle pour 1024 octets (ko = 1000 octets). ;-)
Les tableaux sont des modèles.The RedBurn (ϕ) 26 octobre 2007 à 11:41 (CEST)

C'est fait ! --Felixfiz (discuter) 7 septembre 2016 à 18:01 (CEST)

Confusion Octet/Byte[modifier le code]

Je viens de découvrir la différence entre Octet et Byte via l'introduction de cet article, tout content de ma découverte, je deviens perplexe en lisant la suite où on peut trouver, dans la section étrangement nommé Bits et Octets (ou Bytes) :

Les médias confondent très régulièrement bits et octets (en anglais bytes), ce qui donne des erreurs d'un facteur 8.

Alors soit c'est une coquille qui s'est glissé dans l'article au fur et a mesure des contributions, soit j'ai pas tout compris. Il me semble que s'il l'on précise que octet n'est pas synonyme de byte, il serait bon de ne pas faire l'amalgame quelques lignes plus loins. --90.2.41.60 6 novembre 2007 à 03:32 (CET)

J'ai enlevé les deux mentions du mot bytes dans le titre et le corps de cette section. The RedBurn (ϕ) 6 novembre 2007 à 09:04 (CET)

(à peine plus loin je tombe sur cette ligne qui me parrait douteuse également, mais vu l'heure je me demande si ca ne vient pas de moi :

8 bits = 1 octet selon la formule : octets = (bits / 8)

Ca ne serait pas plutot :

8 bits = 1 octet selon la formule : octets = (bits x 8) ?

Je pense en effet que ça vient de toi Clin d'œil : 8 bits /8 = 1 octet. The RedBurn (ϕ) 6 novembre 2007 à 09:04 (CET)

C'est "nb octets = nb bits / 8" et donc "1 octet = 8 bits" --Vspaceg (d) 14 mai 2008 à 16:09 (CEST)

Tenir compte de la polémique[modifier le code]

Définir des normes et les expliquer, c'est bien, mais lorsqu'elles sont aussi polémiques que celle(s) de l'octet, il me semble qu'il ne faut pas les présenter comme évidentes et standards.

Bien que venant de la CEI, la norme CEI 60027-2 est fortement sujette à discussion, tant elle est illogique et incompréhensible. À se demander si elle n'a pas été fortement inspirée par les fabriquants de mémoires de masse (disques-durs, DVD, flash, etc). Voir le CD présenté en traditionnelles puissances de 2: 700 mo (700 * 220 octets), et le DVD hypocritement présenté en puissances de 10: 4,7 * 109 octets (soit disant 4,7 go, qui font traditionnellement 4,37 go = 4,37 * 230 octets). À qui profite le crime ? ;)

Dans cet exemple, changer la signification d'une unité existante comme le giga-octet ne pouvait que provoquer la confusion qui règne actuellement. Quelle idée d'introduire une norme qui réutilise d'anciens termes en en modifiant le sens !

Dans ces conditions, je propose que cet article soit remanié pour ne pas faire croire aux débutants que cette prétendue norme soit un standard accepté et universel.
On pourrait présenter les deux systèmes, côte-à-côte dans un tableau, après une explication de la polémique en quelques phrases. Exemple de tableau: une colonne pour le nombre d'octets (par exemple 230), une 2ème colonne dans l'unité traditionnelle (ici: 1 go), une 3ème colonne dans l'unité selon la norme proposée par la CEI (ici: 1,073741824 Go), et 4ème colonne dans l'unité dite binaire proposée par la CEI (ici: 1 Gio). Et ce pour des nombres d'octets décimalaux et binaires: 210, 103, 220, 106, etc..

Il serait également bon d'en profiter pour raccourcir et clarifier l'article, quitte à ajouter un article pour expliquer l'historique plus complet de l'Octet et des mémoires informatiques.

Une note (en anglais) plus amusante, qui montre bien la confusion existante (encore pire pour les anglophones que pour nous, ce n'est pas peu dire): [5].
Et dans le genre monstrueux (!), les 104 références de l'article en anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/Binary_prefix

--Curieuxfr (d) 3 février 2011 à 12:53 (CET)

Bonjour Curieuxfr, il semble que vous en connaissez un rayon sur ce sujet Sourire. Pourquoi ne feriez pas vous-même ces rectifications proposées ? Cordialement. — Wfplb [blabla] 3 février 2011 à 15:46 (CET)

Proposition de sélection de cet article pour Portail:Informatique[modifier le code]

Cet article est proposé pour faire partie de la sélection Wikipédia:Sélection/Informatique. Cette page permet d'afficher aléatoirement un article parmis la sélection sur Portail:Informatique. Les articles sélectionnés représentent la vitrine du projet.

Vous êtes invités à vous exprimer sur la page suivante : Wikipédia:Sélection/Informatique/Octet. Toutes les remarques d'amélioration sont les bienvenues, mais notez que puisque c'est un vote interne au projet, seuls les votes des participants déjà inscrits sur le projet informatique seront pris en compte. --T (d) 11 décembre 2007 à 13:27 (CET)

Kilooctet/Kiloctet[modifier le code]

Bonjour.

La phrase (version du 10 juillet 2012) :

« Dans les unités SI, le nom du préfixe s'écrit toujours sans trait d'union avant le nom de l'unité de base, le kiloctet devrait donc être la norme mais sa prononciation semble peu claire. »

n'est pas logique : « kilo-octet » sans trait d'union donne « kilooctet », forme qui se trouve du reste dans le tableau de début d'article.

J'ai maintenu « kiloctet » parce que je ne suis pas du tout compétent dans ce domaine, mais je pense qu'une rectification serait nécessaire. Dans ce cas, la remarque sur la prononciation ne serait plus utile.

Cordialement

--Jacques Goliot (d) 16 juillet 2012 à 19:58 (CEST)

Fait Ce n'est pas suffisamment répandu dans des ouvrages sérieux pour être laissé. JackPotte ($) 18 juillet 2012 à 21:54 (CEST)

Historique[modifier le code]

Pano, il me semble que l'ajout de l'IP sur l'histoire de la mise en place du codage des caractères sur 8 bits (après une première tentative sur 6) a toute sa place dans cet article. Je ne comprends donc pas pourquoi tu la supprimes [6], [7], [8] en arguant qu'un byte n'est pas un octet (??? n'est-ce pas le même concept utilisé ici dans deux langues différentes ???). Y a-il quelque chose qui m'échapperait ? HB (discuter) 27 octobre 2016 à 08:10 (CEST)

Ben oui : lire les deux articles pour s'en convaincre. Au départ, il a existé (et il existe encore dans certains processeurs spécialisés) des bytes de 6, 7 ou 9 bits, et notre octet est (s'il faut être précis) un « eight-bit byte » en anglais. Un rappel de cela ne serait pas de trop (en copiant-collant la section de Byte correspondante), mais ce que fait l'IP est incorrect.--Dfeldmann (discuter) 27 octobre 2016 à 08:45 (CEST)
Ce que tu dis et ce que dit l'IP me semble parfaitement compatible
« Le concept fondamental de byte appparaît en 1956, lors des travaux relatifs à l'IBM Stretch. Le chercheur Werner Buchholz, qui travaille alors à la mise au point de cette machine, pose le concept et sa terminologie. Débutant avec un byte de six bits, l'équipe de l'IBM Stretch évolue dès 1956 vers un byte de huit bits: l'octet est né. L'usage de l'octet se généralise avec l'IBM 360, en 1964. L'octet, byte de huit-bits, devient alors un standard de l'informatique. ».
Il parle bien de la naissance de l'octet qui est, on ne peut le nier, très lié au concept de byte. Au lieu de supprimer le tout, ne faudrait-il pas conserver et lever ce qui peut vous paraitre une ambiguïté ? HB (discuter) 27 octobre 2016 à 08:59 (CEST)
Dit comme ça, c'était assez confus, vu que ce que définissait Buchholz, c'était bien le byte et non l'octet (et que le problème était un problème de terminologie...). J'ai (quasi) dupliqué les deux sections d'historique ; ça devrait être plus clair maintenant.--Dfeldmann (discuter) 27 octobre 2016 à 11:16 (CEST)
Notification Dfeldmann et HB En informatique le byte est la longueur du nombre de caractères traité par l'unité centrale (le processeur); initialement de 6 caractères puis de 8, 16 et maintenant 64 bits voire plus sur les cartes graphiques (1024 et peut être +). Par contre l'octet, d’après son étymologie ne peut avoir que 8 bits quelle que soit le processeur et l'utilisation. Il est vrai qu'un byte peut avoir 8 bits et dans ce cas particulier il est égal à un octet, mais ce n'est qu'un cas très particulier. Donc ce n'est pas parce qu’un byte peut parfois être égal à un octet qu'un octet est toujours égal à un byte ... Pano38 (discuter) 27 octobre 2016 à 11:28 (CEST)

Notification Dfeldmann et HB Par ailleurs je ne comprend pas pourquoi il faut se compliquer la vie avec le byte alors qu'il est si simple d'expliquer l'octet sans parler d'autre chose. J'ai supprimé deux paragraphes qui ne parlaient QUE de byte mais pas d'octet pour essayer de recentrer le texte sur le sujet de l'article ... Pano38 (discuter) 3 novembre 2016 à 12:50 (CET)

Le problème, c'est le risque de confusion de byte et d'octet. Au risque de saturer les serveurs de Wikipédia, je pense qu'il est plus prudent de répéter deux fois la même chose.--Dfeldmann (discuter) 3 novembre 2016 à 14:20 (CET)

Chapitre "Confusion"[modifier le code]

Il y a en effet une confusion chez le "Grand public" entre usage de la notation "binaire" et "décimale". toutefois le texte présenté par VonBeethoven le 26 mai 2018 est très vague ("certains informaticiens" , "sont très utilisées dans les logiciels" "commence à se répandre".

De plus, cette partie tend à indiquer que l'utilisation binaire serait "plus naturel":

" adressables en secteurs de 512 octets,  un comptage en unités de 1 024 octets serait plus naturel"

Pourquoi alors ne pas considérer que "1MB" serait 1000 KB (de 1024 octet) ?

L'article Anglais https://en.wikipedia.org/wiki/Binary_prefix#Disk_drives indique de manière plus juste: "Unlike computer main memory, there is nothing in a disk drive that causes, or even influences, the capacity to be an integer multiple of a power of 1024."

L'ajout du passage sur le formattage et partitionnement des formats est hors sujet.

C'est pourquoi j'ai proposé ma modification --85.195.242.188 (discuter) 12 octobre 2018 à 01:41 (CEST)