Discussion:Morphologie du verbe français

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Omar m'a tuer[modifier le code]

La formule "m'a tuer" en référence au célèbre "Omar m'a tuer" qui valut à Omar Haddad d'être condamné à 15 ans de prison "au bénéfice du doute" est assez souvent utilisée en France. Devrait elle figurer sur cette page? Fafnir 5 mar 2005 à 06:29 (CET)

"assez souvent utilisée"? C'est une faute, point (d'exclamation)!


Participe présent et adjectif verbal[modifier le code]

(j'avais pondu le paragraphe suivant, mais l'ai retiré aussitôt pensant que, si son contenu est judicieux, son emplacement ne l'était peut-^tre pas)-

  • De nombreux verbes ont engendré un adjectif se terminant en ant. Comme ce sont des adjectifs ils s'accordent en genre et en nombre. Par exemple glisser -> glissant. Une (des) routes glissante(s). Glissante, glissantes ne peuvent en aucun cas être des participes présents puisque ceux-ci sont invariables.

- * Considérons maintenant le verbe déraper. Il n'a pas engendré d'adjectif verbal. Dérapante(s) n'existe pas. Dérapant est le participe présent, il est donc invariable.86.196.99.76 29 novembre 2006 à 00:02 (CET)


Verbes défectifs[modifier le code]

Cette partie pourrait être améliorée en distinguant d'une part comme c'est déjà le cas, les vestiges (verbes archaïques) des autres types de défectifs et d'autre part en classant les autres verbes défectifs différemment.

Falloir et les météorologiques comme pleuvoir ou tonner ne sont pas défectifs au même titre. Falloir est effectivement impersonnel mais pas pleuvoir : "les coups pleuvent sur lui." Les météorologiques sont rarement employés personnellement dans la mesure où ils nécessitent un contexte où l'un des participants est maître de la météo : un dialogue entre les dieux de l'Olympe pourrait utiliser des verbes météorologiques à la première ou à la seconde personne.

'Barrir', 'pulluler' et 'éclore' ne semblent pas défectifs contrairement à 'braire' dans le même paragraphe. Leur sens leur impose des contraintes personnelles du même type que celles qui portent sur les verbes météo mais en revanche 'braire' n'a pas de passé simple à aucune personne... Il ne s'agit pas d'une lacune motivée par la syntaxe ou la sémantique... Gamboy 5 mars 2007 à 17:19 (CET)


Verbes réflexifs[modifier le code]

Bonjour à tous. Une bonne âme pourrait-elle écrire un paragraphe sur les verbes réflexifs? quelles sont les règles pour leurs accords, quelles sont leurs logiques, d'où viennent-ils? Merci d'avance.

Verbes surcomposés pronominaux[modifier le code]

Dans cet article, on trouve des exemples de [surcomposés pronominaux]. Il s'agit d'exemples construits. J'ai fouillé le web, les corpus, les livres et les articles sur le sujet, je n'ai trouvé aucun exemple authentique de ces formes. Pourtant, la plupart des grammaires les mentionnent et en donnent des exemples (construits, évidemment). Est-ce que quelqu'un aurait trouvé un exemple authentique quelque part? 76.10.183.109 (d)

(79.90.42.9 (d) 18 janvier 2010 à 16:51 (CET))


Le passé composé manque[modifier le code]

Y a-t-il une raison pour que les temps composé soit dans un article séparé?

Manque de définitions[modifier le code]

La définition de chaque temps (leur utilité grammatical) manque souvent, il est dommage de devoir aller dans les articles précis et d'ainsi manquer d'une vue globale, d'un document pratique pour comparer les temps.


La morphologie de l’indicatif et celle du subjonctif en français. Le phénomène de la neutralisation[modifier le code]

(86.75.111.176 (discuter) 27 juin 2016 à 06:03 (CEST))

Les tentatives d'ajouts, filtrées à six reprises par le logiciel, le 27 juin 2016 entre 06:34 et 06:47 (CEST), correspondent par ailleurs à une démonstration personnelle constitutive des travaux inédits, lesquels ne sont pas admis sur Wikipédia, aussi intéressant fussent-ils.
Il serait par contre envisageable de faire référence, sans développements textuels démesurés, à l'existence de travaux extérieurs publiés antérieurement.
Pour cela, il serait possible de recourir à des sources secondaires de qualité, et en prenant la précaution, bien sûr, de ne pas enfreindre nos règles sur le droit d'auteur, en citant lesdites sources de manière succincte et respectueuse du droit de courte citation.
— Hégésippe (discuter) [opérateur] 27 juin 2016 à 10:10 (CEST)

(86.75.111.202 (discuter) 28 juillet 2016 à 14:41 (CEST)) Merci

(86.75.111.84 (discuter) 25 août 2016 à 14:55 (CEST)) Message à Hégésippe: Monsieur, je vous réitère mes remerciements. Les faits morphologiques dont je fais état ne sont évidemment pas nuisibles pour cette simple raison que ce sont des faits.